Die 90er - Live on stage à Mannheim (Allemagne - 2014)

  • by
Die 90er - Live on stage à Mannheim (Allemagne - 2014)
La première édition de Die 90er - Live on Stage au Maimarkthalle de Mannheim nous ayant tout à fait convaincue, c’est en toute logique que nous sommes de retour en Allemagne pour cette soirée exceptionnelle.
Celle-ci affiche complet depuis quelques jours et se déroule désormais dans la grande salle du Maimarkthalle.

Le line up de ce samedi 29 novembre 2014, bien que 3 artistes étaient déjà présents l’année dernière, est très bon et attractif avec 2 Unlimited, Masterboy, Haddaway, Captain Hollywood Project, Magic Affair, Charly Lownoise et Marusha.




Il est 19 heures lorsque nous découvrons l’espace dans lequel va se dérouler la soirée. La salle, mais aussi la scène, est plus grande que l’an passé. Nous écoutons du Nightcrawlers, Pet Shop Boys (Go West !), Britney Spears, CeCe Peniston, Ace of Base et du East 17 (It’s alright) en patientant.

Le public arrive petit à petit, et les détenteurs de tickets VIP montent sur les estrades surélevées et installées des deux côtés de la fosse. D’autres donnent directement sur chaque côté de la scène ou sur des canapés en coulisses.

Dj Falk de la radio Sunshine Live prend les platines à 19h55. Il s’installe derrière la console RedBull puis nous montre son parfait look 90s composé d’un blouson HomeBoy, de converses et d’un t-shirt Beavis & Butthhead. Le dj qui fait ainsi sourire le public nous passe du Fun Factory (qui se sont reformés et qu’on aurait aimé voir ce soir), Mr President (que nous aurions aimé aussi voir), N-Trance, Backstreet Boys (que nous avons vu au Zénith de Paris plus tôt dans l’année), Run DMC ("It’s like that"), Reel 2 Real, Dr Alban et Vengaboys.



Il liste ensuite les artistes qui vont se succéder sur scène ce soir et enchaîne avec Rozalla ("Everybody’s free"), Maxx ("Get away"), Playahitty et BG the Prince of Rap. A cette eurodance de qualité, il enchaîne d’autres morceaux pop ("Take me in your arms" ? et "Get freaky" à la "Axel F" ?) sur lequel le public danse avec entrain.

Dj Falk nous réveille plus particulièrement avec des BPM élevés dont ceux de Mr Vain, le remix de Corona par Ice MC, et Dj Quicksilver avec Bellisima.

Il est 21 heures lorsque son set prend fin. Les techniciens ont quelques minutes seulement pour installer les instruments. Une voix off nous parle sur le tube de Da Hool. Le rideau tombe laissant apparaître le chiffre 90 en grand format et surtout nous permet de visionner un film.

L’un des animateurs de la radio Sunshine live tapote sur son ordinateur. Nous nous rappelons que nous n’avions pas Twitter, ni Facebook mais des Gameboy et autres Tamagochi. Il se rappelle à ses bons souvenirs des clips de Masterboy puis téléphone à son collègue. Les deux amis se donnent rendez-vous sur un parking avec une grosse voiture de sport. C’est Retour vers le futur ! Un claquement de doigts et leurs tenues HomeBoy et perruques blondes sont enfilées. Direction la scène du Maimarkthalle sur laquelle débarque la voiture ! A son bord, Paddy et Christophe prêts à animer cette édition de Die 90er - Live on stage.

  • Die 90er - Live on stage à Mannheim (Allemagne - 2014)
  • Die 90er - Live on stage à Mannheim (Allemagne - 2014)
  • Die 90er - Live on stage à Mannheim (Allemagne - 2014)


21h10. Un visuel de cimetière est projeté avant l’arrivée sur scène des Magic Affair, premier groupe à entrer en scène comme l’an passé d’ailleurs. Un cercueil est porté devant nous ; en sort le rappeur sur la mélodie de Give me all your love. 2 musiciens, 4 danseuses en tenues fluos et 2 artistes à leds sont également présents aux côtés de Franca Morgano qui fait retentir sa puissante voix dans la salle. Le duo est très complice, la chanteuse est très souvent près du jeune rappeur. Place maintenant à Fire avec des petits tubes à étincelles dans les mains des danseurs à leds et surtout de grosses flammes devant la scène qui réchauffent les premiers rangs.

Le rappeur nommé Nitro veut entendre crier les 10 000 personnes dans la salle de Mannheim. Franca demande à son tour "Where are my girls", avant que lui ne réplique à son tour avec "Where are my boys ?" Puis, "all together" avant que le groupe passe au titre suivant qui est In the middle of the night.

Des sticks fluorescents sont distribués par l’équipe au public. Nitro retire sa veste, laissant apparaître ses beaux bras tatoués. Le jeune homme rappe sur le titre du Prince de bel air, puis passe à Boom boom boom. Franca, elle, assure les chœurs avec des "ooh ooh oh ohoh" de circonstance.

Tandis que Franca interprète Fly away, lui descend et franchi la barrière pour aller au contact du public, et va même jusqu’à se déplacer dans la fosse. L’artiste féminine qui tourne aussi avec son spectacle de chansons italiennes fait applaudir les deux musiciens qui les accompagnent ce soir. Elle se met alors en retrait pour laisser Sebastien et Daniel jouer des percussions, pendant que les 4 danseuses et les deux artistes à leds assurent la chorégraphie. Au final, Nitro revient pour assurer une partie rap, et Franca ambiance la foule à coups de "Put your hands up".



Magic Affair nous chante maintenant Hear the voices, un single inédit sorti cet été. Le morceau est dans un registre de dance assez classique et comporte aussi une partie rappée. Il est rare dans ce type de show d’avoir des morceaux inédits, mais là c’est l’occasion pour les artistes de promouvoir leur actualité.

C’est l’heure de leur plus gros tube, Omen III, morceau interprété derrière de grosses flammes. Les deux couples s’échangent leurs partenaires respectifs. Avant de quitter la scène, ils lancent un Dankeschön Deutschland à leur public qui ne manque pas de les applaudir.

Franca et Nitro se retirent en coulisses alors que l’animateur demande des applaudissements pour Magic Affair. Le duo est très vite invité à revenir pour un Medley de leurs tubes qui commence par leur récent single "Hear the voice", suivi des tubes "Give me all your love", "Fire" et "In the middle of the night".

Leur prestation est déjà terminée. L’animateur est de retour dès 21h55 pendant que les techniciens installent les enceintes Marshall pour le groupe suivant.

Mise à jour : Nitro figure sur l'actuel single de Niels Van Gogh, intitulé "Basskiller".



D'autres sujets qui peuvent vous intéresser