Notre article "Melodifestivalen 2014 : Finale (Melodifestivalen) (page 2)

Melodifestivalen 2014 : Finale

  • by
Melodifestivalen 2014 : Finale

6. Helena Paparizou – Survivor


(Bobby Ljunggren, Henrik Wikström, Karl-Ola Kjellholm, Sharon Vaughn)

Linus semble partager une amitié certaine avec Helena Paparizou. Peut-être parce qu'ils ont suivi le même chemin dans ce Melodifestivalen ? La chanteuse emprunte à son tour le catwalk en touchant les mains de jeunes fans qui l'attendent à son passage. Dans sa tenue dorée aux bandes noires, la chanteuse grecque est magnifique. Bon choix vestimentaire aussi d'avoir gardé le pantalon en cuir de la seconde chance par laquelle elle a dû passer. C’est une troisième tenue pour Helena dans ce Melodifestivalen. Quelques lumières roses viennent sublimer sa mise en scène qui a donc un peu évoluée par rapport à Malmö. C’est un régal pour nous de voir la gagnante de l’Eurovision 2005 au Melodifestivalen. Helena est très agréable aussi avec tout le monde croisé à Stockholm.

Helena Paparizou – Survivor

Helena Paparizou – Survivor


C'est l'un de nos coups de coeur de cette grande finale, mais l'on sait déjà qu'elle sera distancée par Sanna Nielsen, Ace Wider ou bien Linus. A part une grande surprise, comme le Melodifestivalen nous en réserve quelques fois, l'un de ses trois devrait partir avec le trophée pour Copenhague. Celui-ci trône d'ailleurs en green room où les artistes attendent déjà le verdict qui tombera dans une heure.



7. Yohio - To the end


(Andreas Johnson, Johan Lyander, Peter Kvint, Yohio)

Yohio vient ensuite nous déverser ses sonorités rock sous un déluge de flammes, d'étincelles et d'artifices. Il plaît toujours au jeune public mais n'a pas réussi cette année à se glisser parmi nos favoris même s'il méritait bien sûr sa place en finale.

Yohio - To the end

Yohio - To the end
Yohio - To the end



8. Sanna Nielsen - Undo


(Fredrik Kempe, David Kreuger, Hamed "K-One” Pirouzpanah)

Nous aimons beaucoup plus Sanna Nielsen qui débarque enfin dans l’enceinte de Stockholm. La jolie blonde semble toujours aussi bien cotée ; mais, cela sera-t-il suffisant ? Echappera-t-elle encore à la victoire pour sa septième participation au Melodifestivalen ?

Sanna Nielsen - Undo

Sanna Nielsen - Undo
Sanna Nielsen - Undo

Sanna Nielsen - Undo
Sanna Nielsen - Undo


Les deux animateurs sont de retour en green room. Anders distribue de belles pâtisseries aux candidats. Sigrid, 7 ans, est de retour au Melodifestivalen. La jeune fille aux mèches colorées offre sa petite mascotte à Yohio. Déjà bonne comédienne, elle fait rire les suédois avec sa petite voix fluette. Sigrid donne sa main à Nour qui annonce l'artiste suivant. Il s'agit des Panetoz qui entrent sur "Premier gaou" de Magic System.

9. Panetoz - Efter solsken


(Johan Hirvi, Mats Lie Skåre, Nebeyu Baheru, Njol Badjie, Pa Modou Badjie)

Le groupe multi-ethnique porte des tenues sombres et des chemises bariolées en noir et blanc. Elégants, ces jeunes hommes ont un bon esprit. D'ailleurs, ils nous chantent en suédois un texte qui dit Tout ce que j'ai besoin je l'ai déjà en moi. Le tout sur une musique festive qui apporte un univers différent de la pop plus standardisée proposée ce soir.

Panetoz - Efter solsken



10. Ace Wilder - Busy doin’ nothin’


(Ace Wilder, Joy Deb, Linnea Deb)

Les animateurs tournent le dos au public dans le plan suivant. Ils nous annoncent que la dernière artiste à entrer en scène est Ace Wilder. La jolie jeune femme est toujours entourée de ses quatre danseurs en tenues de prisonniers. Un message adressé aux forcenés du travail ? Peut-être ! Cette petite mélodie entre bien en tête et les passages electro sont diablement efficaces. Et si c'était sa soirée ?

Ace Wilder - Busy doin’ nothin’

Ace Wilder - Busy doin’ nothin’
Ace Wilder - Busy doin’ nothin’

Ace Wilder - Busy doin’ nothin’
Ace Wilder - Busy doin’ nothin’

Ace Wilder - Busy doin’ nothin’


Les dix extraits sont rediffusés pour que les suédois choisissent leurs préférés.

Les animateurs sont en green room et proposent des pâtisseries à Yohio et un lingot d'or à Ace qui doit le casser avec un marteau doré.

Interval Act : ABBA


Place maintenant à l’interval act. Deux groupes de chanteurs revisitent Take a chance on me d'Abba alors que des images d'archives du groupe légendaire apparaissent sur les écrans. Ils laissent vite la place à Marie Bergman qui reprend Knowing me knowing you. Superbe interprétation. La chanteuse qui a représenté 3 fois la Suède (en 1971 et 1972 avec Family Four, et en 1994 avec Roger Pontare) est entourée de quatre jolies danseuses, sensuelles dans leurs combinaisons moulantes bleues.





Ensuite, c’est Malena Ernman, "La voix" (Melodifestivalen 2009), qui vient interpréter Chiquitita en plein centre du Friends Arena. Nous sommes suspendus aux lèvres de cette chanteuse d'opéra de renom.




Charlotte Perrelli fait une nouvelle apparition pour notre plus grand plaisir ; suspendue sur sa balançoire. Cette schlager queen est l'invitée exceptionnelle de cette grande finale qui a manqué d'interval act digne de ce nom. La diva interprète Gimme Gimme Gimme accompagnée de 4 danseurs en smoking, vite rejoints par 4 danseuses en tenues de soirées à paillettes. Vive le kitsch et vive la schlager quand elle est si bien mise en scène !

Le tableau se poursuit avec Robin Stjernberg, victorieux du dernier Melodifestivalen (à la surprise générale !). Le jeune homme rend aussi hommage à Abba en reprenant Thank you for the music. C'est également un merci aux suédois qu'il adresse en brandissant la statuette du concours. Celle-ci a trôné devant ces 4 vainqueurs du Melodifestivalen. Robin va la remettre dans quelques minutes au futur représentant suédois pour l'Eurovision.



Les quatre invités exceptionnels se sont rassemblés devant la scène pour saluer le public qui leur réserve ses applaudissements. Les deux animateurs sont déjà positionnés derrière le pupitre pour l'annonce des votes des jurys internationaux.

Résultats des jurys




On commence par l'Italie, suivi de l'Allemagne, d'Israël, la France (avec Bruno Berberes), Pays-Bas, Malte, la Russie, le Royaume Uni, l'Estonie, l'Espagne et enfin le Danemark. C'est Ace Wilder qui est en tête à l'issue de ces votes qui comptent pour la moitié des points... Elle devance Sanna Nielsen, Alcazar et Helena Paparizou. Anton Ewald est en difficulté malheureusement...

Nous réécoutons les dix chansons pour lesquelles les suédois sont emmenés à voter en connaissance du classement déjà établi par les professionnels étrangers. Les téléspectateurs peuvent encore influencer le classement final en ajoutant quelques voix pour leur préféré ou pour ceux qui ont été boudés par les jurys.

Clara Henry




Clara Henry intervient ensuite avec sa séquence humoristique dans laquelle apparaissent plusieurs artistes dont le jeune Oscar Zia et son auteur Fredrik Kempe dans un photo-montage dénudé. C'est la dernière minute de votes téléphoniques.

Interval Act : Reprise du titre de Robin





Nour et Anders n'ont pas vraiment chanté durant ce Melodifestivalen mais cette fois ces deux comiques sont au piano. Nour dans sa robe de mariée et Anders dans sa chemise d'un blanc éclatant. Ils reprennent You de Robin Stjernberg en suédois. Un cover qu'ils réinventent avec de nouvelles paroles également.

Le tableau ne serait pas aussi réussi s'ils n'étaient pas entourés d'une troupe de danseurs. Toute l'équipe effectue ses mouvements au sol. Leur prestation se termine sous les confettis rouges comme le ruban qu'Anders et Nour s'arrachent.

Résultats





Les animateurs ont rejoint le public pour l'annonce des résultats. Le verdict va tomber mais pour l'instant le suspense est à son paroxysme. D’autant plus que l’enveloppe tarde à arriver.

Le grand gagnant du Melodifestivalen est désormais connu... Il s’agit de Sanna Nielsen ! La chanteuse parvient à remporter le trophée en devançant Ace Wilder… de deux points seulement ! Sanna a remporté le télévote et devance donc Ace, suivies d’Alcazar et d’Helena Paparizou. Yohio est sixième et Anton Ewald seulement dizième !




Le public n'était pas tout à fait du même avis que les jurys internationaux. Mais, l’écart est minime et nous sommes contents que les suédois seront représentés par cette artiste talentueuse dans deux mois à l’Eurovision.

Fredrik Kempe remporte donc le Melodifestivalen pour la quatrième fois en tant qu’auteur.

Le Melodifestivalen s’achève sur une bonne note et nous filons en green room pour interviewer les artistes avant de les retrouver sur le catwalk pour l’after party.

Mello 2014 : Finale
ORDRE Interprète - Titre (Compositeur)
1Anton Ewald - Natural
(John Lundvik)
10
2Ellen Benediktson - Songbird
(Sharon Vaughn, Johan Fransson, Tim Larsson, Tobias Lundgren)
7
3Alcazar - Blame it on the disco
(Fredrik Kempe, David Kreuger, Hamed "K-One” Pirouzpanah)
3
4Oscar Zia - Yes we can
(Fredrik Kempe, David Kreuger, Hamed "K-One” Pirouzpanah)
8
5Linus Svenning – Bröder
(Fredrik Kempe)
5
6Helena Paparizou – Survivor
(Bobby Ljunggren, Henrik Wikström, Karl-Ola Kjellholm, Sharon Vaughn)
4
7Yohio - To the end
(Andreas Johnson, Johan Lyander, Peter Kvint, Yohio)
6
8Sanna Nielsen - Undo
(Fredrik Kempe, David Kreuger, Hamed "K-One” Pirouzpanah)
1
9Panetoz - Efter solsken
(Johan Hirvi, Mats Lie Skåre, Nebeyu Baheru, Njol Badjie, Pa Modou Badjie)
9
10Ace Wilder - Busy doin’ nothin’
(Ace Wilder, Joy Deb, Linnea Deb)
2


Mise à jour : Les audiences de ce Melodifestivalen 2014 auront été bien en deçà de celles-des années précédentes. La SVT a voulu orienter le programme vers plus d’humour mais les suédois ne semblent pas avoir autant apprécié. Les deux présentateurs ne seront vraisemblablement pas renouvelés l’année prochaine. Cela ne sera pas plus mal car nous préférons lorsque ceux sont des chanteurs qui viennent faire le show dans ce programme que nous adorons.

Marcel Bezençon Award 2014


Artistic award : Ace Wilder avec "Busy doin' nothin'"
Press award : Sanna Nielsen avec "Undo"
Composer award : "Undo" de Fredrik Kempe, David Kreuger et Hamed "K-One” Pirouzpanah

Classement PArisGayZine du MELODIFESTIVALEN 2014 :


Sanna Nielsen : Undo
Ace Wilder : Busy doin’ nothin’
Helena Paparizou : Survivor
Mahan Moin : Aleo
Alcazar : Blame it on the disco
JEM : Love trigger
Shirley Clamp : Burning alive
Alvaro Estrella : Bedroom
Anton Ewald : Natural
Oscar Zia : Yes we can
Linda Bengtzing : Ta mig
Josef Johansson : Hela natten
Janet Leon : Hollow
Panetoz : Efter solsken
Yohio : To the end
Martin Stenmarck : När änglarna går hem
Dr Alban Ft Jessica Folcker : Around the world
Ellen Benediktson : Songbird
Linus Svenning : Bröder
Elisa Lindström : Casanova
Eko : Red
Pink Pistols : I am somebody
Ammotrack : Raise your hands
State of Drama : All we are
Outtrigger : Echo
Manda : Glow
I.D.A : Fight me if you dare
Ellinore Holmer : En himmelsk sång

Vos réactions / commentaires

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser