Notre article "Melodifestivalen 2021 : 4ème demi-finale"

Melodifestivalen 2021 : 4ème demi-finale

  • by
Melodifestivalen 2021 : 4ème demi-finale
Christer Björkman est ce soir accompagné du comédien Per Andersson et de la chanteuse Pernilla Wahlgren à la présentation de la quatrième soirée du Melodifestivalen 2021.



Per Andersson a participé à quelques vidéos humoristiques pour le Melodifestivalen en 2011 et 2013.
Ce comédien a aussi participé à différents programmes de la SVT. Lorsque les salles étaient ouvertes fin 2020, il a donné des spectacles avec Måns Zelmerlöw.

Pernilla Wahlgren a participé au Mello 1985, 1991, 2003, 2010 et 2013 et est la mère de Benjamin Ingrosso (ESC 2018). Sa carrière musicale est en suspens depuis bien longtemps ; elle qui n’a sorti que deux albums (dont un de Noël en 2011) depuis ceux enregistrés dans les années 80.

Par contre au théâtre, Pernilla a joué dans une petite vingtaine de productions telles que Grease, Sound of music, Priscilla queen of the desert, le magicien d’Oz….

Quant à Christer Björkman n’oublions pas qu’il a été chanteur au Melodifestivalen en 1992 (et Eurovision !), en 1993 et 1999, avant de devenir le producteur/superviseur du Mello depuis 2002, année à laquelle les sélections suédoises pour le concours Eurovision sont devenues une tournée… qui n’est pas organisée cette année pour cause de Covid, ce pour la première fois.

Introduction


Pernilla Wahlgren apparaît à l’écran derrière son piano, puis se lève dans sa petite robe verte à sequins pour danser avec deux jeunes femmes.

Dans ce tableau très comédie musicale, écrit par son fils Benjamin Ingrosso, apparaît ensuite Per Andersson. Ils se parlent au téléphone chacun de leur côté, puis son compère la rejoint après être passé à travers une feuille géante qu’il déchire. Il lui pique un peu sa place sur le devant de la scène dans ce tableau intitulé "Alla älskar Per Andersson" (Tout le monde aime Per Andersson).

Déçue, Pernilla se réfugie sur son sofa rose où elle fait un call vidéo avec ses parents, puis avec beaucoup d’autres intervenants telles que Victoria Silvstedt notamment. Le nom de Per Andersson semble avoir tous les suffrages et Mme Wahlgren termine par se convaincre de faire équipe avec lui dans le final, où ils se retrouvent avec une dynamique troupe de danseurs aux tenues vert pastel.

Pernilla Wahlgren & Per Andersson


Après le générique, on les retrouve tous les deux en tant que présentateurs. Ils sont drôles et ont déjà travaillé ensemble pour la SVT à Noël 2019. En plus, Pernilla est vraiment pétillante et va apporter son pep’s à cette quatrième émission.

Puis, Chister Björkman apparaît dans un smoking bleu flashy. Il donne les numéros de téléphone et le nom des artistes concurrents.

En ce samedi 27 février 2021, il y a du beau monde en compétition… et notamment Eric Saade, The Mamas et Tess Merkel, ex-chanteuse du groupe Alcazar.

Chaque artiste va être interviewé avant sa prestation dans une séquence intitulée Min sanning, ce qui signifie Ma vérité. Le ton est particulier car l’intervieweuse fait pince sans rire, c’est un peu bizarre mais les artistes rient. Elle est donc plus drôle qu’elle ne le laisse penser.

1. Tess Merkel - Good life


Tony Malm, Tess Merkel, Palle Hammarlund, Mats Tärnfors

Tess Merkel - Good life


Enfin ! Tess Merkel en solo au Mello ! L’ex-chanteuse d’Alcazar (de 1998 à 2005, de 2007 à 2011 et de 2013 à 2018), nous gratifie de sa présence en solo au Mello, après cinq tentatives au sein du célèbre groupe défenseur du disco.

Tess marie la pop et le disco sur ce titre composé notamment avec l’auteur des Dolly Style. Son message est positif et elle souhaite réaffirmer que la vie est belle malgré les difficultés.

L’artiste parle plus qu’elle ne chante au début du morceau et pendant le break où elle répète Love, live and dance ! Ses "I feel love, I feel love" nous rappellent un grand classique du disco. On entend un peu de violon par moments, ainsi qu’un peu de vocoder dans les chœurs, eux-mêmes très présents.

Dans sa tenue rose moulante en latex pour la partie supérieure et son pantalon rouge, Tess est iconique. Ses cheveux blonds sont maintenus en arrière par des fils métalliques et ses extensions vont jusqu’aux fesses.

La schlagerqueen est au top du stylisme et sa stagging est bien travaillée aussi. Elle se déhanche devant deux colonnes qui diffusent la lumière de lasers rouges et créent comme un long tunnel autour d’elle.

Tess Merkel Solomons est accompagnée de quatre danseuses en latex d’un jaune pétant et avec des chapeaux qui les transforment en belles créatures sur ce morceau réjouissant et dansant.

Hélas, comme Dinah Nah avait pu le faire en 2015 et 2017, il manque un petit quelque chose pour que sa prestation remporte l’adhésion de tous. Peut-être que c'est un peu trop faible vocalement ?

Les gays devraient voter pour elle et son titre futuriste et disco, comme nous d’ailleurs, mais qu’en sera-t-il du public suédois ?

On retrouve Pernilla désormais dans une robe bleue et blanche très scintillante.

2. Lovad - Allting är precis likadant


Mattias Andréasson, Alexander Nivek, Lova Drevstam, Albin Johnsén

Lovad - Allting är precis likadant


Lovad est une chanteuse indie-pop qui vient pour la première fois au Mello. Son registre c’est l’émotion. C’est bien ce qu’elle montre avec cette ballade, très lente, aérienne… au cours de laquelle on s’ennuie si on ne parle pas le suédois.

Sa mise en scène est simple. Dans sa veste beige glitter, Lovad reste les pieds dans la fumée, derrière son pied de micro avec des fleurs accrochées sur toute sa hauteur. Des images sont incrustées et l’on y voit un homme dansant derrière elle.

On rit ensuite en voyant Per Andersson danser lui aussi en transparence derrière Pernilla Wahlgren.

3. Efraim Leo - Best of me


Efraim Leo, Cornelia Jakobsdotter, Amanda Björkegren, Herman Gardarfve

Efraim Leo - Best of me


Non ce n’est pas la chanson de Tom Leeb, qui portait ce même nom, mais celle d’Efraim Leo que nous découvrons maintenant.

Dans sa tenue streetwear blanche et noire, ce jeune artiste de 23 ans est plein d’énergie. Deux choristes danseurs l’accompagnent si bien qu’on dirait qu’ils forment un boysband.

A l’écoute de ce titre, avec des moments rythmés, et un refrain assez répétitif, on tape des pieds et des mains facilement mais son morceau n’a pas plus d’intérêt.

4. The Mamas - In the middle


Emily Falvey, Robin Stjernberg, Jimmy Jansson

The Mamas - In the middle


The Mamas sont de retour ! Ashley Haynes, Loulou Lamotte et Dinah Yonas Manna vont tenter de représenter la Suède au concours Eurovision 2021, un an après l’annulation du concours de chanson pour cause de Covid… et surtout après leur victoire au Mello 2020. Contraintes de devoir repasser cette étape, les choristes de John Lundvik à l’Eurovision 2019 ne se démontent pas et croient en leurs chances.

Parmi les auteurs, on retrouve Robin Stjernberg, représentant suédois au concours Eurovision 2013 et auteur du I can’t go on pour Robin Bengtsson (ESC 2017), ainsi que Jimmy Jansson qui a déjà signé 23 de hits du Melodifestivalen, dont celui-ci.

On est tout d’abord très surpris de les voir arriver dans leurs tenues de l’année dernière. Mais, ce n’est qu’au début parce que grâce à la magie de la télévision, nous les retrouvons en tenues dorées rapidement. Avec ces looks dorés, elles se transforment un peu en Cléopâtre avec leurs petits accessoires dorés dans les cheveux.

Côté musique, elles viennent avec une love song dédiée à leurs fans. C’est parfaitement chanté mais ce nouveau titre est juste correct. Leur message positif "I’m not alone" devrait néanmoins plaire aux amateurs de leur gospel pop très vocale comme elles savent faire.

Est-ce que cela les conduira au "middle" du tableau ou tout en haut tout à l’heure ? That is the question !

5. Sannex - All inclusive


Greta Svensson, Hans Thorstensson

Sannex - All inclusive


Ce groupe est un dansband, genre que les suédois adorent. Un modern dansband même comme ils se revendiquent être.

Dans leurs tenues blanches aux motifs dorés, ces 4 hommes proposent un titre dans la pure tradition du genre.

Leur prestation commence par une photo de vacances des membres de Sannex, telle une affiche de film. Elle se poursuit comme une « lyric vidéo » avec des dessins de leurs valises, des palmiers, des Piña Colada et de belles mosaïques bleues qui évoquent forcément les piscines.

Ils nous réchauffent avec cette happy song servie en cette période où les rassemblements de plus de 8 personnes sont interdits en Suède et où le couvre-feu est imposé dès 18 h en France depuis un mois et demi.

Est-ce qu’ils obtiendront une seconde chance ? Ce qui est sûr c’est qu’ils nous donnent envie de partir au soleil dès maintenant !

Per Andersson porte maintenant une veste en velours couleur aubergine et continue de se tirer la bourre avec Pernilla Wahlgren.

6. Clara Klingenström - Behöver inte dig idag


Clara Klingenström, Bobby Ljunggren, David Lindgren Zacharias

Clara Klingenström - Behöver inte dig idag


La dernière chanson en suédois de ce Melodifestivalen est interprétée par Clara Klingenström.

La jeune artiste se présente sur scène avec sa guitare en bandoulière, dans sa petite robe courte de couleur prune, des Dr. Martens aux pieds.

Semblant assez tendue et ne souriant pas vraiment, Clara est positionnée derrière son pied de micro juste à côté d’un gros spot de lumière comme seuls éléments de décor.

Elle propose une pop song plus synthétique qu’on ne l’avait imaginé. Cela se révèle être intéressant et on se voit bien en train de conduire et d’écouter ça à la radio sur une route suédoise. Nous la voyons bien en seconde chance aussi !

7. Eric Saade - Every minute


Eric Saade, Linnea Deb, Joy Deb, Jimmy "Joker" Thörnfeldt

Eric Saade - Every minute

Eric Saade - Every minute


Eric Saade est de retour en sélection suédoise après plus de 5 ans d’absence. On se souvient tous de Manboy, Popular et de Sting.

Après s’être consacré à la chanson en suédois ces derniers temps, le représentant suédois à l’Eurovision 2011 revient non pas avec sa traditionnelle pop ultra-efficace mais avec une pop radiophonique avec de nouvelles sonorités, très en vogue.

"Every minute" contient un beat sexy et addictif, assez sombre, si ce n’est avec les na-na-na-na en écho et qui sont assez entêtants.

L’artiste, désormais trentenaire, est sur scène dans un gros pull blanc sans manche duquel dépassent celles de sa large chemise, un pantalon gris clair et de grosses pompes streetwear. C’est un changement de look pour la popstar, un look très actuel.

Sur son tapis blanc de forme rectangulaire, l’entertainer se met à la danse contemporaine, qu’il a dû apprendre de ses potes danseurs.

Eric Saade est entouré d’un seul danseur ce qui est une première pour lui. Kenny Lantz, tout de noir vêtu et le visage totalement recouvert, vient danser derrière lui au cours de la dernière des trois minutes de sa prestation. Le rideau tombe ensuite et Eric apparaît en pleine lumière des projecteurs de l’Annexet pour le final.

A travers cette prestation, c’est comme si Saade s’était réinventé en privilégiant la performance artistique sur le show à l’américaine. On ne peut s’empêcher de penser à Loreen entre la mise en scène d’"Euphoria" et l’audace musicale qu’elle avait eue avec "Statements".

Est-ce un retour gagnant pour Eric Saade ? Nous pensons que la popstar va sans souci se qualifier pour la finale ; ce d’autant plus que nous apprécions plus sa prestation que celle de Danny Saucedo.

Nous réécoutons les extraits des sept prestations de ce soir.

Au cours de la séquence Hermans Melodiska Historia, on revoit beaucoup d’extraits du Mello avec de hautes notes poussées par Alcazar, Sanna Nielsen/Fredrik Kempe, EMD, Malena Ernman, Mans Zelmerlow, Eric Saade, Peter Jöback, Carola… L’historien Herman Lindsqvist sort de sa confetti’s crique » pour se retrouver dans un Stockholm enneigé, partant dans sa calèche trainée par des chevaux.

Dans la vidéo humoristique intitulée "Att leva med en melodist" (Vivre avec un mélodiste), nous retrouvons une famille suédoise jouée par Per Andersson et Pernilla Wahlgren. Les parents vivent au rythme du Mello, ce qui peut agace parfois leurs enfants d’ailleurs. Jusque dans la salle de bain, il y a du glitter et des plumes roses. Bien sûr, leurs conversations comportent différents noms de chansons du Melodifestivalen.

Les sept artistes sont alignés dans l’attente des cinq noms qui vont rester en compétition.

Premiers résultats


Christer Björkman est chargé d’annoncer les bonnes (et moins) bonnes nouvelles aux artistes et aux téléspectateurs.

Cela passe pour Clara Klingenström, Eric Saade, Tess Merkel, The Mamas et Efraim Leo.

Mais, c’est terminé pour Lovad et Sannex.

Sur une musique champêtre à l’accordéon, on retrouve furtivement les deux animateurs grimés en vieux avec leurs grosses lunettes avant l’écoute des cinq extraits des chansons.

Premiers résultats


Interval Act


Pernilla Wahlgren porte maintenant une robe blanche et Per Andersson a enfilé une veste marron.

Un jeune blondinet chante a cappella "Let your spirit fly", le morceau que Pernilla chantait en 2003 avec Jan Johansen. Pernilla et Per le rejoignent vite au chant mais la suite ne se passe pas comme attendu. La chanteuse trébuche en cassant son estrade ce qui conduit à l’intervention d’un technicien. Très vite, c’est Per qui en vient à casser une caméra. Pernilla revient avec de grandes ailes blanches grandes.

Suspendue, elle se détache et reste accrochée sur le côté sur le Moving on de Sarah Dawn Finer ; lui fait tomber le décor. Bref, ensemble, ils multiplient les catastrophes. Ses ailes d’anges sont en feu désormais. La SVT annonce un problème technique et interrompt la retransmission. Christer revient alors en catastrophe. Per et Pernilla reviennent tous sales suite à leurs péripéties. Le jeune Oscar paraît mort mais Pernilla le soutient et fait comme si de rien n’était en toute fin de leur prestation.

La séquence "Vivre avec un mélodiste" fait son retour. La petite famille suédoise a le cours du "Mello glosor" et se retrouve à danser autour du totem Christer Björkman. On les voit enfin chantonnant « You » de Robin Stjernberg (ESC 2013) et "Dance you off" du fils de Pernilla : Benjamin Ingrosso alors que les deux parents gardent leur bébé.




Résultats


Eric Saade à l'air complètement hagard à l’annonce de sa qualification directement pour la finale. Il ne laisse pas apparaître sa joie contrairement à d’habitude. Il peut être soulagé. Son évolution n’a pas dérouté le public. Il a proposé autre chose et cette prise de risque a été payante.

Eric Saade


Très souriant désormais, essoufflé aussi, Eric est surtout hyper transpirant lors de la courte interview donnée à Christer Björkman. Le gros pull en laine sous les projecteurs sûrement ! Le jeune homme complimente le producteur-animateur qu’il connait bien, depuis 2011 au moins… lorsqu’Eric Saade a remporté le Melodifestivalen et est allé au concours Eurovision.

Il rejoindra en finale son pote Danny Saucedo, Arvingarna, Anton Ewald, Dotter, Charlotte Perrelli et Tusse, ainsi qu’un autre artiste qui va être annoncé tout à l’heure.

Efraim Leo et Clara Klingenström iront en seconde chance.

Le duel final oppose Tess Merkel à The Mamas et ceux sont ces dernières qui obtiennent le ticket. C’est vraiment dommage pour Tess que nous aimons beaucoup mais qui n’a pas réussi à convaincre suffisamment avec ce titre, qui pourtant méritait mieux.

Duel The Mamas / Tess Merkel


The Mamas nous refont leur prestation et sont habillées en noir au début puisque le réalisateur a repris les images. Elles livrent une belle énergie gospel dans ce nouveau morceau pop.

Demi-finale 4 : 27 février
Artiste Titre Compositeurs Résultat
1Tess MerkelGood LifeTony Malm, Tess Merkel, Palle Hammarlund, Mats TärnforsÉLIMINÉ
2LovadAllting är precis likadantMattias Andréasson, Alexander Nivek, Lova Drevstam, Albin JohnsénÉLIMINÉ
3Efraim LeoBest Of MeEfraim Leo, Cornelia Jakobsdotter, Amanda Björkegren, Herman GardarfveSECONDE CHANCE
4The MamasIn The MiddleEmily Falvey, Robin Stjernberg, Jimmy JanssonFINALE
5SannexAll InclusiveGreta Svensson, Hans ThorstenssonÉLIMINÉ
6Clara KlingenströmBehöver inte dig idagClara Klingenström, Bobby Ljunggren, David Lindgren ZachariasSECONDE CHANCE
7Eric SaadeEvery MinuteEric Saade, Linnea Deb, Joy Deb, Jimmy "Joker" ThörnfeldtFINALE


Per Andersson et Pernilla Wahlgren auront mis toute leur folie au service de cette quatrième soirée du Melodifestivalen 2021. Ils saluent les téléspectateurs suédois en compagnie de Christer Björkman.

Christer Björkman, Per Andersson et Pernilla Wahlgren


En seconde chance la semaine prochaine, toujours depuis Stockholm, nous retrouverons Paul Rey, Lillasyster, Frida Green, Eva Rydberg & Ewa Roos, Alvaro Estrella et Klara Hammarström, et donc Efraim Leo et Clara Klingenström.

L’émission sera cette fois présentée par la chanteuse Shirley Clamp et Christer Björkman.

Captures écran de l'émission



Vos réactions / commentaires

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser