News sur "Madonna à l'Olympia : la polémique"

Madonna à l'Olympia : la polémique

  • by
Madonna à l'Olympia : la polémique
Ayant assisté au concert de Madonna à l'Olympia ce 26 juillet 2012, il nous était impossible de ne pas parler de la polémique qui a envahi les réseaux sociaux (notamment Facebook et Twitter). Voici donc notre bilan.

Vous pouvez consulter le compte-rendu de ses derniers shows français, avec nos photos :



Nous avons beau faire de nombreux concerts par an, c'est la première fois que nous voyons (et surtout entendons) cela. Il y avait certes déjà eu des concerts vivement critiqués comme celui de Whitney Houston n'arrivant pas à chanter ses tubes ou d'Amy Winehouse ivre sur scène, mais là, difficile de cerner pourquoi l'ambiance s'est électrisée à ce point à la fin d'un concert qui s'était bien déroulé.

Est-ce cette fin que personne n'avait anticipé, tout le monde demandant confirmation à son voisin ? Est-ce l'attente insupportable ou la chaleur de la journée ? Autour de nous (nous étions en fosse, près du catwalk), les pauvres italiens et espagnols à nos côtés, stupéfaits, ne comprenaient pas que ce soit déjà terminé et d'une manière si brutale, sans parole, sans un mot mais un simple "Je t'aime" écrit sur un écran.

Habitués aux finals avec confettis ou autres mises en scène grandioses (même à l'Olympia, ca s'est déjà vu !), celui-ci avait de quoi détoner même s'il correspondait assez à l'ambiance intimiste souhaitée par Madonna. OK, nous n'attendions pas de rappel (elle n'en fait jamais !), mais, nous qui étions habitués au "Fuck off" de la star, son "Je t'aime" final était une marque d'amour envers son public.

File d'attente


Madonna à l'Olympia : la polémique
Tout avait si bien commencé, des fans dormant plusieurs heures à l'avance sur les trottoirs du boulevard des Capucines dans la bonne humeur ; tout un système pour lutter contre le marché noir (carte d'identité, bracelet et numération de chacun par ordre d'arrivée) qui a permis d'attendre dans de meilleures conditions, un beau soleil sur la capitale (le thermomètre dépassait les 30° !), on vous le dit, tout allait pour le mieux.

Cela s'est dégradé ensuite. Il y a eu un mouvement de foule à 18h. A la surprise générale, les personnes arrivées en dernier se sont mélangées avec les personnes arrivées en fin de matinée. Les vigiles nous avaient rassuré en indiquant que l'entrée en salle se ferait en suivant la numérotation (croissante :-) ).

Dans les faits, cela ne s'est pas passé comme prévu. Dix minutes après l'ouverture de la salle, les vigiles dépassés par les évènements font rentrer tout le monde sans tenir compte de l'ordre. Première déconvenue pour de nombreux fans, certains ayant fait la queue tôt le matin se retrouvent derrière ceux arrivés à 18h. Difficile à avaler. Reconnaissons que nous sommes habitués à ce style d'organisation, mais dommage, tout avait si bien débuté pour une fois, on voyait qu'un effort avait été fait, y avait même des bouteilles d'eau distribuées gratuitement dans la file... et de la vita coco !

Entrée en salle


Madonna à l'Olympia : la polémique
Ensuite vient l'attente à l'intérieur de l'Olympia, et quelle attente ! Plus de trois heures dans une salle semble-t-il non climatisée. Une attente interminable pour certains, surtout pour ceux qui imaginent un long show et qui doivent prendre les transports en commun pour rentrer. Pour un show annoncé, à 21h sur le billet, puis à 22h15 pour la retransmission YouTube (chaîne LoveLife), il débutera finalement à 22h45. Pourquoi ? Comme toujours, nous n'auront jamais d'explication. Retenons que Lady Gaga avait elle aussi commencé son Olympia avec une heure de retard . Seulement quelques chansons ont été diffusées pour nous faire patienter, c'est sûr qu'on regrettait l'absence d'une première partie. Comme dans tout spectacle, il y a eu des huées, mais çà, c'est courant. Pour nous, c'est quand même un petit manque de respect d'être en retard sans jamais s'excuser, surtout si des gens sont là depuis des heures... et quelque soit la météo !

Madonna à l'Olympia : la polémique


Showcase


Nous ne reviendrons pas sur le show dont vous retrouvez un résumé sur notre site , mais nous avons passé un très bon moment. Soyons honnêtes, Madonna a dégagé beaucoup d'énergie et nous avons retrouvé une interprète bien plus chaleureuse et agréable qu'à ses précédents concerts, cela fait très plaisir. Il est vrai que nous avons toujours en tête le dernier concert de Donna Summer en France , un show aussi intimiste. La star du disco dégageait une très grande chaleur humaine, respect du public, un plaisir immense en tant que spectateur, Elton John aussi est très agréable dans ses shows. Avec Madonna, on sait que c'est différent, elle est plus réservée et ce n'est pas dans ses habitudes de montrer ses sentiments, mais nous nous y sommes fait.

Pour la première fois (pour nous), un catwalk a été mis en place à l'Olympia, la rumeur était donc vraie, mais est-ce que la salle est adaptée pour un catwalk ? Etait-ce une bonne idée pour le public ? Ca a ses avantages en fosse à condition que l'interprète l'utilise de temps en temps, ce qui fut le cas (mais beaucoup moins qu'au Stade de France !). Est-ce que les gens situés en balcon (c'est-à-dire au dessus de la mezzanine) pouvaient l'apercevoir, à eux de nous le dire, espérons le à 166,50€ la place !

Madonna à l'Olympia : la polémique


Fin du show


Arrive la fin du show. Ok, nous avons nous-même été surpris. Nous avons vraiment cru que c'était une sorte d'entracte, du moins nous l'espérions, tellement tout était réussi. 45 minutes cela passe si vite mais si on y ajoute les interludes de plusieurs minutes et le speech de 10 minutes, au final, le concert peut faire un peu juste musicalement, car on est quand même venu assister à un concert pour écouter notre artiste interpréter ses chansons ! Lors de la vente des places quelques jours auparavant, rien n'a été dit à ce sujet, ni Live Nation, ni l'Olympia n'ont donné d'information sur le contenu du show ou sa durée. La réservation se faisait même sur la même page que celle du MDNA Tour de quoi créer la confusion pour certains. Au final, il s'agissait d'un mini MDNA Tour pour le même prix, voir plus cher, sans première partie, sans Martin Solveig, ni Will.I.Am. Juste un condensé du MDNA Tour avec une chanson inédite. Dommage, car comme on l'espérait dans notre news, on souhaitait que certaines chansons phares soient interprétées. Mais bon, soyons honnêtes, c'était quand même très plaisant là où nous étions, et le public sur YouTube a dû apprécier ce cadeau de la production.

Madonna à l'Olympia : la polémique


Et là, stupéfaction, d'habitude tout le monde quitte tranquillement la salle mais là tout le monde s'énerve, une grosse partie de la salle s'offusque de ce départ précipité de la Madonne. Commence alors les premières remarques, les premiers jets de bouteilles d'eau, les "Remboursements !" et les premières insultes avec le fameux "Salope !".

Une personne avait également mené quelques affiches pour délirer avec des phrases type "Addicted to $$$$", "Sheila Forever". Il est vrai qu'au début, il s'est fait hué, ce fut le contraire après le show. L'excitation est à son maximum et elle dure. Principale critique, l'image d'une diva accro aux $$$$ (c'est vraiment une image qui lui colle à la peau) et reconnaissons que ce n'est pas cet Olympia qui va améliorer son image sur ce point. Le fait qu'il n'y ait pas eu d'au revoir plus intimiste également a déçu beaucoup, c'est pourtant si simple et si French touch. On sort de la salle et là c'est les CRS qui nous attendent, rassurez-vous, ils étaient bien sages, prêt à réagir à tout débordement. Finalement, l'image de la Queen en prend un coup alors qu'elle s'est donnée à fond (sa transpiration était bien réelle :-) ) pour offrir un show grandiose mais intimiste. Malheureusement, quelques faux pas par-ci, par-là, sont venus ternir ce concert tant attendu, peut être un peu trop attendu et qui finalement a été mal compris, mal perçu et a déçu une grande partie des spectateurs.



Les réactions des spectateurs sur Twitter et Facebook


Juste après le show, les réseaux sociaux ont été envahis par la déception des fans français et étrangers qui avaient fait le déplacement. Car il y avait beaucoup d'étrangers sur ce show comme au Stade de France d'ailleurs.

@jordangrevet : Madonna sur scène y'a 1h : "Ce n'est pas mon intention de me faire des ennemis". Eh bien, c'est raté ma grande ! #MDNAParis
@Indo_Matt : En fait Madonna n a pas donné un concert hier s'était juste un flashmob #MDNAParis
@FredMexique : Pas mal du tout la chanteuse de la 1ère partie à l'#Olympia hier soir. Dommage que la vedette américaine ne soit pas venue! #mdnaParis
@Nain_Portekoi : Vu son aptitude à plumer les pigeons #Madonna est beaucoup plus qualifiée que Barclays pour reprendre le volailler Doux.
@justinbiebiere si tu changes plein de lettres à Madonna, ça fait Pigeons...
... (nous vous laissons aller sur Twitter pour vous faire une idée de l'ambiance)

D'autres réactions ont suivis


Le staff de Madonna a enfin réagi par l'intermédiaire de Liz Rosenberg, porte-parole de Madonna :
"Bien que Madonna soit en pleine tournée mondiale, elle voulait à tout prix chanter pour ses fans dans le décor intime et mythique de l'Olympia, afin de rendre honneur aux artistes français, au cinéma français et à la France pour son accueil et l'inspiration qu'elle a fournie aux artistes, aux auteurs, aux peintres, aux poètes et aux minorités d'autres pays au fil des années. [...] Des efforts énormes ont été faits pour que le prix des billets reste raisonnable (100 dollars pour 2.000 places assises)". Elle indique qu'il ne s’agissait pas d’un "concert complet de la tournée MDNA" et que le show "a coûté près d'un million de dollars à Madonna" . Elle termine en rajoutant que : "Madonna a fait quelques dates dans des petites salles par le passé, et [ces concerts] n'ont jamais duré plus de 45 minutes. Et surtout, elle a livré un spectacle génial qui a été vu en streaming par des millions de fans tout autour du monde ".

Madonna à l'Olympia : la polémique

Madonna à l'Olympia : la polémique

Madonna à l'Olympia : la polémique

Madonna à l'Olympia : la polémique

Madonna à l'Olympia : la polémique


PS : nous étions au concert de Christophe Willem, voici le compte-rendu de son show . Celui-ci était même descendu en fosse pour se promener parmi son public puis a déambulé en mezzanine. Ok, on l'imagine moins avec la Queen. Le fait de se promener parmi son public, nous l'avions déjà vu avec Gwen Stefani à Bercy .

La réponse de Madonna


Posé sur son site officiel le 29 juillet
Madonna à l'Olympia : la polémique


Traduction : "Jouer à l’Olympia a été un moment magique pour moi et cela a été un vrai plaisir de faire ce show spécial pour mes fans, d’être aussi proches d’eux. Malheureusement, à la fin du show, après que j’en sois partie, quelques voyous, qui ne faisaient pas partie de mes fans, se sont mises à jeter des bouteilles en plastique sur la scène prétendant être des fans en colère. Les articles de presse se sont concentrés sur cet aspect de la soirée et non sur la partie joyeuse. Mais rien ne pourra retirer ou gâcher ce moment spécial pour moi et mes fans. Lorsque j’ai regardé le public, chacun d’entre eux avait un sourire sur le visage. Je suis impatiente d’avoir l’opportunité de renouveler cette expérience."


Remboursements


Certains souhaitent demander des explications à Live Nation voire même un remboursement. C'est le droit de chacun dans un pays libre et civilisé, vous pouvez toujours les contacter à :
Live Nation
17 rue de Lancry
75010 Paris
Tel : 01 48 03 87 87
Fax : 01 48 03 32 32
Mail : information@livenation.fr

Sur Facebook, une page a même été créée pour rassembler les personnes mécontentes : https://www.facebook.com/DedommagementLiveNationVsFanMadonna

Personnellement, difficile d'être pour ou contre. On se rend compte qu'il y a eu un problème de communication entre les organisateurs et le public. On comprend la déception des fans présents sur place, on comprend aussi ceux qui ne cernent pas pourquoi une telle polémique existe (c'est souvent ceux qui ont suivi gratuitement le show sur Youtube :-) ). C'est sûr qu'après avoir vécu le Stade de France, nous aurions aimé quelque chose de différent du MDNA Tour et non pas quasiment à l'identique pour plus cher car au final, le show n'a rien apporté de plus, nous étions aussi bien placé à l'Olympia qu'au Stade de France à 2 mètres de Madonna. Cela nous apprendra de rêver à un show à la Edith Piaf, simple et sobre, et de lire les spéculations sur le net sur le contenu du show. Et 45 minutes, désolé, c'est court, très court surtout quand c'est bien et qu'on ne voit pas le temps passé tellement on est pris dans le show :-)

Au final, espérons que cet épisode se fera vite oublié car au Madonna reste une grande artiste, une showgirl avec son caractère, ses idées et des dizaines de tubes. Elle aura d'autres occasions pour démontrer son talent et s'attirer des commentaires positifs.

D'autres liens pour se faire une idée de la soirée


Les dessous de la polémique vu par Madonnarama
le show vu par News-of-Madonna
l'avis de Madonna-Electronica
le compte-rendu fait par l'AFP
les commentaires du show sur ChartsInFrance

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser