Notre article "Les comeback 2010"

Les comeback 2010

  • by
Les comeback 2010
Les retours de stars se multiplient ces derniers temps. Peut être parce qu’en temps de crise, les maisons de disque veulent prendre moins de risque et réussir commercialement en s’assurant une couverture médiatique grâce à ces histoires qu’aimera entendre le public ? Peut être, aussi, que ceux sont les stars elles-mêmes qui, après avoir digéré les inconvénients liés à leur notoriété, veulent essayer de revenir au top des ventes ou revivre les sensations que leur a procuré la scène ? Peut être, enfin, parce que la nostalgie des années 90 est arrivée, et que c’est à notre tour d’avoir envie de retrouver ceux qui nous ont déjà fait rêver il y a quelques années ?

Mais, d’abord, qu’est ce qu’un comeback ?
C’est, pour nous, le grand retour d’une star qui avait soit décidée de se retirer quelques années du business pour se reposer, à eu des problèmes de santé ou avec la justice ; une idole qui a eu moins de succès avec son dernier album ; un groupe qui s’était séparé et dont les membres se retrouvent pour un nouveau projet. Ce retour ne se fait pas deux ans après une forte exposition, car c’est en général le temps pour promouvoir un album, le défendre sur scène et enregistrer le suivant, mais plutôt après un certains laps de temps et suite à une attente très longue pour leurs fans.

L’année dernière, PArisGayZine aurait pu vous parler plus longuement du retour (pas vraiment réussi) de Whitney Houston et de celui (avorté) de Michael Jackson. L’année prochaine, nous vous parlerons certainement des comeback de Cher, de Masterboy, de peut être ceux de Jean-Jacques Goldman et du groupe Téléphone.

ParisGayZine récapitule dans ce dossier ceux de 2010 : Ray et Anita (ex-2 Unlimited), Vengaboys, Ace of Base, Dorothée, Cranberries, Skunk Anansie...

Ray & Anita


Les comeback 2010
Les deux ex-membres de 2 Unlimited ont marqué leurs retrouvailles sur scène en 2009. Sous leur nouveau nom de scène, Ray & Anita ont ainsi chanté ensemble les 11 et 12 avril 2009 pour les deux soirées I love the 90s en Belgique, puis le 30 avril 2009 en plein air lors du Queensday à Amsterdam. Enfin, ils ont été invités pour chanter 3 de leurs tubes (Twilight zone, No limit et Jump for joy) lors des 6 shows donnés par Milk Inc au Sportpaleis d’Anvers du 25 septembre au 9 octobre 2009.

En janvier 2010, Ray & Anita ont marqué leur retour chez les disquaires avec la sortie de leur single inédit In da name of love. Mais, leur retour a été entaché par le cancer du sein détecté sur Anita Doth. La promotion a été difficile, même si la chanteuse a trouvé la force de monter sur scène à 7 reprises pour le Vrienden van Amstel qui s’est déroulé du 22 au 31 janvier 2010 à Ahoy (Pays Bas).

A l'occasion de la fête de la reine (30/04/10), le duo néerlandais a participé pour la seconde année consécutive au Queensday d’Amsterdam. Ray & Anita y ont présenté leur nouveau titre Still unlimited, qui devrait sortir en octobre 2010. Ils ont ensuite chanté ce titre le 7 mai 2010 sur la scène du Nationale Postcode Loterij à Enschede (Pays Bas) et donné un show privé en Russie en juin.

Les comeback 2010
In da name of love est sorti en digital en France et dans plusieurs pays. Il s’est bien vendu aux Pays Bas mais en France il a peu été diffusé en radio et le clip a aussi rarement été vu à la TV.

Le duo a également été invité (séparément) à poser leurs voix sur plusieurs morceaux. Anita Doth a participé au titre Cancion del mariachi de Roberto Da Costa. Quant à Ray Slijngaard, il a participé au second album de Regi Penxten (Milk Inc) sur un titre intitulé Throw it up. Ray a ensuite enregistré un titre qui figurera sur le nouvel album de Frans van Essen.

Ray & Anita planifient actuellement une tournée mondiale. Ils devraient notamment investir le Spotpaleis d'Anvers en 2011. En attendant, Ray & Anita multiplient leurs apparitions publiques depuis le 4 septembre 2010 où ils étaient sur la scène du Beach Break (Beach Club Vroeger – Bloemendaal) avec Dj Jean, Mental Theo. Le 9 octobre, le duo a participé à la seconde édition du Pump up the 90s aux côtés de 2 Brothers on the 4th Floor, T Spoon et de la chanteuse Shaydie (Dj Paul Elstak). Le 26 décembre 2010, ils seront à We love the 90s à Eindhoven.

Ray & Anita sont régulièrement en studio à Hanovre (Allemagne) afin d’enregistrer des titres inédits pour leur nouvel album attendu pour début 2011. D’ici là, il se murmure qu'ils pourraient récupérer le droit d’utiliser le nom 2 Unlimited que leur refuse toujours leur ex-producteur Jean-Paul DeCoster. A cette période, leur nouveau single Nothing 2 loose devrait être disponible.

Les deux autres duos qui se sont succédés pour représenter 2 Unlimited tentent aussi de revenir sur le devant de la scène.

Les comeback 2010
Le duo féminin Romy & Marion a représenté la seconde version de 2 Unlimited en 1998 et 1999. Rapidement Romy van Ooijen a quitté le groupe, c'est pourquoi seule Marion van Iwaarden figure sur l'édition française de l'album "II".

Les filles ont annoncé fin 2009 qu’elles revenaient avec le titre I said yes sous le nom de groupe Two. Puis, finalement, le single devait être Wonder why. Mais, malheureusement, Romy a annoncé que leur retour était reporté en raison d’une tumeur détectée sur Marion. Le feront-elles vraiment en 2011 ?

Il n’était pas question pour le troisième trio ayant représenté 2 Unlimited en 2003, Débora Remagen et James Giscombe, de rater l’occasion de faire son retour. Ils avaient été recrutés momentanément pour faire la promotion de "No Limit 2.3" et "Tribal Dance 2.4".

Les comeback 2010
Mais, Débora et James Allan (comme il semble désormais vouloir qu'on l'appelle) continuent de se produire en Europe de l’Est... sans l’autorisation du producteur qui possède le nom 2 Unlimited. Ils font aussi la promotion de leur nouveau projet Never 2 loud avec un single intitulé Not just a game, sorti en juin 2010. L'oncle de Débora, le célèbre footballeur Pelé, figure également sur ce single. Ils ont participé à un show en Ukraine et seront en octobre à Berlin pour chanter ce single qui est aussi une occasion d’entendre leurs voix ...eux qui ne faisaient que du playback sur les tubes enregistrés et écrits par Ray & Anita.

James Allan, qui est aussi mannequin, comédien, dj, danseur et chorégraphe, a aussi tourné un clip pour son single solo "U can light my love".

Retrouvez notre résumé d’I love the 90s qui ont marqué les retrouvailles de Ray & Anita sur scène.


www.rayandanita.com
www.the2unlimited.com
http://never2loud.de

Vengaboys


Les comeback 2010
Avec une dizaine de hits entre 1997 et 2001 (Up and down, We like to party, Boom, boom, boom, boom, We're going to Ibiza...) et avec leurs tenues sexys, disco, de marins et de cowboys, les Vengaboys ont conservé de nombreux fans à travers le monde.

Le groupe néerlandais était représenté, dans leur époque faste, par un quatuor composé des filles Kim Sasabone et Denise Van Rijswijk ainsi que des garçons Robin Pors et Roy Darman.

Suite au départs successifs de certains membres, quelques nouveaux sont venus les remplacés tels que Yorick Bakker, Mark van Dale et Lilly Allien. Un nouveau membre a aussi intégré le groupe de façon permanente en 2006. Il s’agit de Donny Latupeirissa surnommé Ma’Donny.
En 2010, le groupe est désormais représenté par Kim, Denise, Robin et Ma’Donny.

Même si le groupe ne s’est jamais officiellement séparé, les Vengaboys s’étaient fait plus discrets assurant toutefois quelques scènes comme une G-A-Y en 2006, et de nombreux showcases en 2008 et 2009.

Les comeback 2010
En 2010, le quatuor Vengaboys a enregistré un nouvel single Rocket to Uranus, en conservant leur style mais en y ajoutant un peu d’electro. Diffusée depuis juin 2010, leur nouvelle vidéo marque la présence du bloggeur Perez Hilton et Pete Burns du groupe Dead or Alive, et donc une très forte proximité avec leur public gay.

Pour la promotion de leur nouveau single, les Vengaboys ont d’ailleurs enchaînés les Gay Pride telles que l’Orgullo Gay de Madrid le 3/07, celle de Stockholm le 31/07, puis celles d’Amsterdam le 7/08 et de Copenhague le 21/08.

Le quatuor vient d’enregistrer la vidéo d’un tout nouveau single qui devrait s'intituler All we wanna do. Il devrait figurer sur le nouvel album (un best of ?) prévu pour début 2011.

Retrouvez sur ParisGayZine le résumé de leur prestation à We love the 90s en 2010 .

www.vengaboys.com
www.venga-boys.com

Les comeback 2010

Ace of Base


Les tubes d’Ace of Base (All that she wants, The sign, Don't turn around et Beautiful life...) ont marqué les années 90 et l’histoire de la pop suédoise. Les sœurs Linn et Jenny assuraient les vocaux tandis que leur frère, Jonas Berggren, composait les morceaux aux côtés de leur ami Ulf Ekberg.

Le quatuor a ainsi enregistré 4 albums : Happy Nation (1993), The bridge (1995), Flowers (1998) et Da Capo (2002).

Après le départ de sa soeur Malin qui, visiblement, souffrait de son exposition médiatique depuis les débuts du groupe et s’était donc effacée au fil du temps, la seconde chanteuse, Jenny Berggren, a continué à faire des concerts avec Ace of Base jusqu'en 2009. Cette année là, le trio Ace of Base a sorti de nouvelles versions de leurs tubes "Wheel of fortune 2009", "Don't turn around 2009" et "Lucky love 2009".

Mais, en 2010, un nouveau line up est présenté. En effet, la maison de disque aurait souhaité qu’une nouvelle jeune femme intègre le groupe, ce qui, mais cela n’est pas confirmé, aurait déplu à Jenny.

Ulf Ekberg et Jonas Berggren sont toujours présents, mais, les deux soeurs de ce dernier, Linn et Jenny, ont été remplacées par Clara Hagman et Julia Williamson. Clara est connu du public suédois pour avoir participé à l'émission Idol 2009 (équivalente à la Nouvelle Star) où justement Ulf était juge.

Les comeback 2010
Durant l'été 2010, le nouveau single d'Ace of Base a été diffusé. Il s'agit de la chanson All for you.

Le nouvel album du groupe suédois The golden ratio, quant à lui, est sorti au début de l'automne. Ce nouvel opus est de bonne qualité, notamment les morceaux "Bla bla bla" et "One day" ainsi que le prochain single "The golden ratio".

Quant à Jenny Berggren, elle a fait écouter à ses fans deux nouveaux titres "Free me" et "Here I am" sur internet. Son premier album solo "My story" est sorti en octobre 2010. Le premier single est Gotta go.

www.aceofbase.com.fr
www.ultimateaceofbase.com
http://mister-ace.com
www.jennyberggren.com

Dorothée


Les comeback 2010
Après sa réapparition remarquée sur le plateau de l’émission de Michel Drucker en décembre 2005 en tant qu’invitée de Chantal Goya, puis en invitée principale de la même émission en novembre 2007, Dorothée a marqué son retour à l’antenne sur la chaîne francilienne IDF1 en mars 2008.

L’animatrice jeunesse est revenue sous les projecteurs en 2010 avec un nouvel album et une série de concerts.

Dorothée a enregistré 16 nouvelles chansons, parmi lesquelles les nostalgiques On m'appelait Dorothée et Les chansons du passé, le dynamique Coup de tonnerre, l’émouvante 7 ans et demi et bien sûr La Valise 2010. L’album Dorothée 2010 est depuis mars 2010 disponible en version digitale.

Les comeback 2010
La star d'enfance de toute notre génération a ensuite donné quatre concerts à l’Olympia les 17, 18 et 19 avril 2010 devant un public en délire.

Suite à ce succès, Dorothée sera en concert à Lille le 17 décembre 2010 (Le reste de sa tournée est reportée à 2011), puis, la chanteuse, retrouvera Bercy le 18 décembre 2010. Ce concert exceptionnel marquera ses retrouvailles avec cette salle où elle s'est déjà produite à 56 reprises. La chanteuse sera accompagnée de plusieurs personnalités parmi lesquelles Les Musclés, Bernard Minet, Christophe Rippert, Sébastien Roch, Jean-Paul Césari et Jacky. Dorothée invitera aussi Hélène Rolles, a chanter leur nouveau duo Salut, ça va ?.

Retrouvez ici notre résumé des concerts de Dorothée à l'Olympia .

www.dorothee-officiel.com
www.cheredorothee.com

Robbie Williams réintègre Take That


Le groupe anglais Take That a fait son comeback en 2006 avec un album intitulé Beautiful world, mais si PArisGayZine vous en parle ici c’est qu’un autre évènement important se prépare. Robbie Williams est, en effet, de retour au sein du groupe. Il a rejoint ses ex-confrères : Gary Barlow, Mark Owen, Howard Donald et Jason Orange.

Rappelons qu’en 1995, Robbie Williams avait subitement quitté le groupe dont il faisait parti depuis 1990. A cette période, les 5 anglais cartonnaient en Europe avec leurs 3 albums : Take That and Party (1992), Everything changes (1993) et Nobody else (1995). Leur succès était plus modeste en France même si les adolescentes (et beaucoup de gays) étaient folles de ce boysband anglais.

Robbie Williams, membre le plus populaire auprès de la gente féminine, souhaitait mener une carrière solo…mais surtout vivait une vie plus dissolue (drogue et alcool), loin de l’image aseptisée des groupes masculins pour jeunes filles (et indirectement pour les gays !).

Suite à ce départ, en pleine promotion de l’album Nobody else, Gary, Mark, Howard et Jason ont continué d’assurer la promotion de leur premier Greatest hits avant de tenter des carrières solos aux succès plus modestes... tandis que Robbie Williams devenait une grosse star de la pop avec 8 albums vendus à des millions d’exemplaires... notamment avec son succès international Angel.

Contre toute attente, c’est en juillet 2010 que Robbie Williams a confirmé officiellement sa réintégration parmi Take That. Le quintet se retrouve donc dans sa formation initiale pour un nouvel album (sortie prévue fin novembre) mais aussi pour de nouveaux concerts en 2011.

Les comeback 2010

Désormais, Take That n’est plus reconnu comme un boysband mais plutôt un groupe de pop anglaise. Depuis leur comeback de 2006, le quatuor a enregistré 3 nouveaux albums : Beautiful world (2006), Patience (2007) et The circus (2008). Take That a aussi rassemblé énormément de fans avec leurs tournées triomphales à travers l’Angleterre.

Alors, Back for good ? Il semblerait que ce retour se fasse sous les meilleurs hospices car Robbie Williams qui avait des relations difficiles avec Gary Barlow vient de l’inviter à chanter en duo Shame, son nouveau single qui lancera le nouveau best of de Robbie.

Malgré un premier single The flood plus classique, le nouvel album de Take That est assez déroutant à la première écoute. Le producteur Stuart Price (Madonna, Kylie Minogue, Scissor Sisters...), spécialisé dans la musique électronique, les a emmené dans une direction inattendue. Mais, le public devrait les suivre car cet album est vraiment réussi.

Le DVD du documentaire "Look back, don't stare", retraçant l'enregistrement de cet album, sera commercialisé le 6 décembre 2010.

www.takethat.com
www.robbiewilliamslive.com
www.take-that.fr

Cranberries


Ode to my family, Salvation, Free to decide... ça vous dit quelque chose ? Peut-être pas... Mais, leur tube Zombie, à marquer tous les esprits avec ses In your head, in your head... Alors qu’est devenu ce groupe irlandais ? Et bien, après deux albums solos pour la chanteuse Dolores O’Riordan, des projets plus personnels pour les autres membres (Noel Hogan, Mike Hogan et Fergal Lawler) et certainement un repos bien mérité, le groupe Cranberries s’est reformé pour de nouveaux concerts en Amérique du Nord fin 2009.

Les comeback 2010
Nous avons assisté à leur concert du 22 mars 2010 au Zénith de Paris alors que le groupe était en pleine tournée dans une quinzaine de villes françaises. Cette tournée 2010, sous forme de best of, était une belle consolation pour tous ceux qui ne les avaient pas vu en live entre 1989 et 2003.

Malgré quelques problèmes de santé pour Dolorès, qui ont conduit le groupe à décaler certaines dates (françaises, suisses, italiennes et sud américaines), le retour des Cranberries, après 7 ans d’absence, a été couronné de succès.

Le groupe, dans sa formation initiale (Dolores, Noel, Mike et Fergal), devrait donc enregistrer un nouvel album... qui, comme beaucoup l’espèrent, sortira enfin en début d’année 2011.



www.cranberries.com
www.prettydolores.fr

Skunk Anansie


Vraiment plus rock cette fois, le retour du groupe Skunk Anansie ! Le quatuor britannique nous avait rendu fous avec leur tube I can dream en 1995, puis avec les suivants Weak et All I want en 1996, et Hedonism en 1997...

Les anglais ont enregistré 3 albums avant de se séparer en 2001 : Paranoid and sunburnt (1995), Stoosh (1996) et Post orgasmic chill (1999). Puis, Skin, lesbienne black au crâne rasé, a enregistré 2 albums solo au succès plus modeste : Fleshwounds en 2003 et Fake Chemical State en 2006.

En 2009, la jeune femme a retrouvé ses trois compères masculins (Ace, Cass et Mark) à l’occasion de la sortie d’un premier Best of (Smashes and trashes) contenant 3 inédits dont le premier single Because of you.

Les comeback 2010
La formation britannique nous a montré à l’été 2010 que son retour était solide avec la sortie d’un nouveau titre au son toujours aussi rock alternatif : My ugly boy. Il s’agit du premier extrait de leur quatrième album studio Wonderlustre (en bacs depuis le 13/09/10).

Après une date à l’Elysée Montmartre le 20 novembre 2009, le groupe Skunk Anansie sera de retour à Paris, en concert à l’Olympia, le mardi 22 février 2011.

www.skunkanansie.net

Twenty 4 Seven


Un autre grand nom de l’eurodance fait son comeback : Twenty 4 Seven. A l’été 2010, le producteur, Ruud Van Rijen, avait présenté deux nouvelles jeunes femmes pour assurer la promotion du remix 2010 du tube Slave to the music : la blonde Li-Ann (Lianne Lucia Van Groen) et la brune Miss Cherry (Sharon Doorson). Ces deux nouvelles recrues se connaissaient auparavant car elles ont fait parti de Raffish, un groupe féminin issue du Popstars néerlandais dans lequel se trouvait également Eva Simons, la chanteuse du hit "Silly boy" en 2009.
Li-Ann et Miss Cherry représentaient le groupe sur scène depuis début 2009.

Les comeback 2010
Mais, le producteur a finalement changé de line-up pour ce retour. Twenty 4 Seven voit le retour d’un de ces principaux membres Stay-C. Le jeune homme a fait parti du groupe entre 1993 et 1999. Depuis septembre 2010, Twenty 4 Seven est donc composé de Stay-C et de Li-Ann.

Il faut dire que le groupe a eu différents line-up au fil de ces vingt dernières années. Tout d’abord avec Captain Hollywood, Nance et 2 danseurs Hanks & Jack, le groupe a eu un hit I can’t stand it en 1989, puis beaucoup d’autres comme Slave to the music (en 1993) lorsque Stay-C a rejoint Nance pour représenter le duo. Cette dernière chanteuse avait alors été remplacée par Stella.

Enfin, en 2007, Twenty 4 Seven enregistrait un nouveau titre sympathique (une reprise du groupe Berlin) Like flames, avec une nouvelle chanteuse Elle.

Stay C et Li-Ann ont enregistré le clip de Slave to the music 2010. Captain Hollywood les a rejoint pour enregistrer une nouvelle version de I can't stand it qui sortira en 2011 avant le nouvel album de Twenty 4 Seven.

Retrouvez sur PArisGayZine le résumé de leur prestation à We love the 90s en 2010.



Stay-C et Li Ann sont invités à la seconde édition de la soirée We love the 90s à Eindhoven (Pays-Bas) le 26 décembre 2010.

www.twenty4sevenmusic.nl
www.twenty4seven.de.vu
www.ruudvanrijen.com

Les comeback 2010

T-Spoon


Peut être que seuls les fans d’eurodance se rappelleront de ce groupe néerlandais... mais PArisGayZine a décidé de vous en parler car c’est également pour nous un très grand nom de l’eurodance. C’est aussi un comeback un peu particulier car les membres d’origine ne se sont pas retrouvés mais T-Spoon est désormais représenté par un nouveau duo.

Le rappeur Raw Jawz et la chanteuse Blondi ont enregistré un nouveau single de T-Spoon avec le rappeur Akon. A découvrir prochainement.

T-Spoon n’en est pas à son premier casting. La promotion de leurs tubes No time to waste et Sex on the beach était assurée par différents artistes (Shamrock, Linda Estelle, Greg Dillard, Jean Shy...).

Les comeback 2010
En 2008, Shamrock et Linda Estelle (entre 1996 et 2003 dans le groupe) se sont retrouvés pour une tournée "T-Spoon Reloaded show".

En 2010, T-Spoon continue de se produire sur scène avec 3 formules :
- Linda Estelle et Shamrock pour "T-Spoon Reloaded",
- T-Spoon DJ Squad,
- le nouveau duo Raw Jawz et Blondi tente de revenir dans les charts avec une nouvelle chanson.

Linda Estelle fait toujours partie du trio Divas of Dance avec ses copines Anita Doth (Ray&Anita, ex-2 Unlimited) et Des'Ray (2 Brothers on the 4th floor). Elle a aussi enregistré le single "Hold on" de Dj Sinharaja, alors que de son côté Shamrock figure sur le morceau "Oh yes" de A Lua Sol.

Retrouvez sur PArisGayZine le résumé de leur prestation à We love the 90s en 2010.



www.t-spoon.com

Def Dames Dope


Ce quatuor néerlandais, qui a connu un beau succès dans les années 90 avec leur eurodance rappé (It's OK Alright, Ain't nothin to it...), a également signé son retour en 2010. Les filles de Def Dames Dope se sont retrouvées lors de la troisième édition d’I love the 90s à Hasselt (Belgique).

Retrouvez ici le résumé de leur prestation à I love the 90s The party (Hasselt 2010) et leur biographie.

www.eurokdj.com/search/eurodb.php?name=Def_Dames_Dope

Retrouvez sur PArisGayZine la liste de tous les shows consacrés aux années 90 qui vont (ou se sont) déroulés en 2010 et 2011.

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser