Notre article "Premiers pas de Bilal Hassani à l'Eurovision 2019"

Premiers pas de Bilal Hassani à l'Eurovision 2019

  • by
Premiers pas de Bilal Hassani à l'Eurovision 2019
Après avoir remporté très largement Destination Eurovision, Bilal Hassani va tenter de se faire couronner à Tel Aviv. Sa mission ne sera pas facile mais le jeune homme d'à peine 19 ans n'en est pas à son premier défi. C'est donc avec beaucoup d'attente et d'appréhension que nous attendons ses débuts sur la scène de l'Eurovision.




Bilal Hassani


Vendredi 10 mai : 1ères répétitions


Ce vendredi soir, Bilal fait ses premiers pas sur la scène de l'Eurovision dans le cadre de ses toutes premières répétitions à Tel Aviv. C'est l'occasion pour l'artiste de se familiariser avec ce grand espace, et pour les équipes techniques de préparer les jeux de caméras sous le regard expert de la délégation française.

Le français a fait bonne impression pour cette première, notamment avec sa mise en scène et sa tenue blanche aux larges épaulettes. Comme annoncé précédemment, Bilal a tout changé par rapport à son passage à Destination Eurovision.

Voici ce que nous verrons sur les écrans européens mardi (un extrait sera diffusé au cours de l'émission de la demi-finale) et surtout samedi soir en live. Sa mise en scène ne subira que de petits ajustements s'ils apparaissent nécessaires.

Sa performance débute par un gros plan sur son visage, sur lequel est projeté tout son imaginaire, dont les inscriptions "Roi" et "Voguing". Des larmes colorées apparaissent également. Il s'agit d'un effet de mapping facial qui semble-t-il n'avait jamais encore été utilisé à l'Eurovision. Des améliorations vont y être apportées car l'effet n'était pas très agréable à l'écran.

Bilal rejoint le centre de la scène suivi par un cameraman. Des messages en anglais comme "Choose who you want to be" (Choisi qui tu veux être), "People judge me on a picture" (les gens me jugent sur une photo), s'affichent derrière lui. Ils vont permettre au public européen de mieux cerner le thème de la chanson, même si Bilal chante déjà une partie en anglais. Cela fait penser à "Jaloux", un des derniers singles de Bilal qui met en avant les insultes qu'il a reçues après sa participation à Destination Eurovision.

On lit aussi "Dancers inspire" (les danseurs inspirent) ou "They said I could never dance" lorsque sa première danseuse, Lizzy Howell, apparaît, assumant ses formes et s'épanouissant sur scène. Elle "slay"comme dirait Bilal. On pense fortement au message d'acceptation de soi véhiculé par Madame Monsieur dans leur titre "Comme une reine".

Dans la suite de sa prestation, Bilal interagit avec une autre danseuse, Ching Lan. Celle-ci est taïwanaise et sourde. Elle s'exprime en langue des signes dans la vidéo projetée tandis que Bilal vient poser son oreille sur son épaule en signe de réconfort au cours de sa prestation.

Notre représentant français prend ses aises sur cette grande scène de l'Eurovision 2019 mais reste très concentré.

Avec ses deux danseuses qui reviennent à ses côtés, il s'avance sur le devant de la scène, pour se rapprocher du public. Ensemble chacun dessine une couronne royale avec ses mains, tandis qu'apparaît l'inscription "We are all kings / We are all queens".

C'est la seule référence purement LGBTQI+ qui ressort de son passage sur scène. Dans ce très beau tableau, l'accent est porté sur les différences ou plutôt sur la différence en général. Le message est plus universel encore que la seule évocation de l'intolérance subit par Bilal Hassani.






Vendredi 10 mai : Conférence de presse


Deux heures plus tard, Bilal est venu en meet & greet à la rencontre des journalistes. Ses deux danseuses étaient avec lui et ont eu l'occasion d'indiquer comment elles sont arrivées à venir aux côtés de Bilal à l'Eurovision. Bilal, très à l'aise en anglais, a répondu aux nombreuses questions des journalistes, conquis par sa prestation. Ce fut l'occasion aussi pour eux de croiser Emilie, du duo Madame Monsieur, les représentants de la France pour l'Eurovision l'année dernière. En plus d'avoir avec son mari écrit et composé la chanson "Roi" pour Bilal Hassani, elle sera une de ses choristes lors de la finale.



Dimanche 12 mai : 2ndes répétitions


Bilal Hassanni n'a pas déçu lors de cette seconde journée de répétitions. Bien au contraire, il a convaincu les journalistes présentes d'un potentiel TOP 5. Son message universel plait et sa prestation vocale est appréciée. Le final avec l'apparition de lui petit faisant le signe de la main pour former une couronne est toujours aussi touchant.



Dimanche 12 mai : Conférence de presse



D'autres sujets qui peuvent vous intéresser