Notre article "Concert eurovision pour la Stockholm Pride" (page 2)

Concert eurovision pour la Stockholm Pride

  • by
Concert eurovision pour la Stockholm Pride


Le responsable du festival, Jörgen Eriksson, vient accueillir l’invitée exceptionnelle de cette fête. Il s’agit d’Agnetha Fältskog. L’ex-chanteuse d’ABBA est acclamée par les gays suédois. En véritable gentleman, Jörgen remet à la sexagénaire un joli bouquet de fleurs, puis invite quatre personnes à les rejoindre sur scène. Agnetha Fältskog se voit remettre trois disques d’or pour son dernier album A.

Hélas, l’ex-blonde d’ABBA ne chantera pas. Ni chanson du groupe légendaire, ni de nouvelle chanson. En 1973 et 1974, le célèbre quatuor suédois participait au Melodifestivalen. "Ring ring" n’avait pas remporté le concours national mais avec "Waterloo" les deux couples avait remporté le célèbre trophée européen l’année suivante.

Stockholm Pride - Agnetha Fältskog


C’est une autre figure mythique de l’Eurovision qui prend le relais. Il s’agit de la suissesse Lys Assia que nous avions croisé à Malmö en mai dernier. Première gagnante de l’Eurovision en 1956, l’octogénaire (89 printemps !) vient chanter Refrain un morceau en français avec des images d’archives sur l’écran du fond. Toute de blanc vêtue, nous écoutons religieusement cette dame qui nous transporte dans un autre temps.

Nous faisons un nouvel arrêt dans l’histoire de l’Eurovision avec Marie Bergman. La chanteuse suédoise est seule mais interprète les deux titres (Vita vidder et Härliga sommardag) du groupe Family Four, avec lequel elle a représenté la Suède en 1971 et 1972.

Marie est dynamique pour son âge mais, ne connaissant pas ces chansons des années 70, nous ne sommes pas totalement dans l’ambiance. Pour finir, c’est Stjärnorna son duo de 1994 avec Roger Pontare qu’elle reprend à la plus grande joie des fans de l’Eurovision car l'homme vient la rejoindre.

Stockholm Pride - Agnetha Fältskog
Retour en 2013 avec un jeune homme : le belge Roberto Bellarosa vient nous chanter Love kills, titre efficace avec lequel il a décroché la douzième place (inattendue pour la Belgique) à Malmö en mai dernier.

Le poster géant des Diamond Dogs est installé ensuite pour dissimuler les changements de tenues de cette troupe de transformistes. La première à se présenter est une grande rousse à la robe fleurie qui se fait vite piquer sa place par Anne-Lie Rydé. L’apparition surprise de cette chanteuse suédoise fait plaisir au public qui la connaît bien (contrairement à nous !) notamment pour ses 3 participations au Melodifestivalen 2004, 2005 et 2007.

Puis débarquent ensemble les deux transformistes. Elles portent cette fois des tenues très hispaniques et nous chantent Okey, Okey ! le tube de Lili & Susie... dans les mêmes tenues que portait le duo en 1989 !

C’est une autre créature des Diamond Dogs qui arrive alors en poussant un landau de la même couleur que sa robe. Elle commence à chanter Att älska dig de Shirley Clamp... chanteuse qui arrive ensuite à notre grande surprise. Celle qui a participé au Melodifestivalen 2003, 2004, 2005, 2009 et 2011 interprète I feel good avec les 4 choristes.

L’une des deux transformistes est grimée en Velvet. Elle nous parodie sa participation au Melodifestivalen avec The queen. La prestation est réussie car en plus des tenues, la chanteuse est accompagnée des quatre danseurs masqués comme en 2009. Mais, une nouvelle surprise c’est que la vraie Velvet débarque sur scène pour nous chanter ce morceau que nous aimons beaucoup.

Stockholm Pride - Agnetha Fältskog


C’est Erik Linder qui vient ensuite reprendre le single des Diamond Dogs en version ballade. Sur A dog’s life, le blondinet est rejoint par Susie Päivärinta qui fait office de duettiste. Elle aurait très bien pu venir avec sa sœur Lili nous chanter leurs succès des années 80 ("Oh Mama", "Okey Okey"...) ou leur "Show me heaven" (Melodifestivalen 2009).

C’est un beau clin d’œil de venir reprendre une chanson de drags spécialistes des reprises. Quatre sexy danseurs viennent ensuite accompagner le trio de créatures aux tenues colorées qui nous interprètent à leur tour A dog’s life mais en version dance.

Les 5 artistes qui ont participé à leurs différents tableaux viennent le rejoindre pour le final. Signalons que les Diamond Dogs se produisent assez souvent au club Kolingsborg avec House of dogs.



Vos réactions / commentaires

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser