Notre article "Concert eurovision pour la Stockholm Pride" (page 4)

Concert eurovision pour la Stockholm Pride

  • by
Concert eurovision pour la Stockholm Pride


Stockholm Pride - Margaret Berger
Autre jeune homme à venir ce soir sur la scène de la Stockholm Pride : l’irlandais Ryan Dolan. Malgré sa décevante place à Malmö en mai dernier, le jeune homme est très bien soutenu sur son tube Only love survives... même s’il n’est pas venu avec ses danseurs tatoués !

La candidate norvégienne est ensuite appelée au micro. Margaret Berger commence avec une chanson up tempo très moyenne. Heureusement, la chanteuse blonde a fait le déplacement avec son batteur (mais sans sa robe blanche moulante), pour nous faire apprécier son I feed you my love, qu’elle emmène dans un esprit club sur la dernière partie.

Acclamations ensuite pour l’artiste masculin qui fait ce mois-ci la une du magazine gay QX. Anton Ewald commence par son nouveau single Can’t hold back. Avec ses deux danseurs, le jeune artiste s’éclate ensuite sur son tube Beggin’ qui est très apprécié par le public suédois, et nous plus particulièrement.

Stockholm Pride - Anton Ewald


C’est l’heure du Cirkus Schlager. Il s’agit d’une nouvelle troupe menée par un duo qui injecte une ambiance burlesque dans une revue consacrée aux chansons populaires. Le couple est bien entouré ; deux danseurs très sexy en short et à bretelles, trois danseuses et un guitariste sont également présents sur scène.

Sur une mise en scène qui nous rappelle celle d’Helena Paparizou pour la finale du Melodifestivalen 2012, la troupe se déchaîne sur une version rock de When spirits are calling my name. La chanson qui a représenté la Suède à l’Eurovision 2000, était chantée à l’époque par Roger Pontare, qu’elles invitent à les rejoindre devant le public. En tenue estivale blanche, l’artiste contraste avec le reste de la bande qui joue à fond la carte "camp".

Rickard Engfors, le leader de Cirkus Schlager, et Jessica Marberger, chanteuse brune qui ressemble beaucoup à Lina Hedlund (Alcazar) qui a elle aussi participé aux débuts de cette troupe, ont enfilé leur t-shirt à l’effigie de Carola et reprennent son tube Framling.

…et c’est Carola qui crée la surprise ensuite en débarquant en plein milieu de la chanson pour chanter avec le duo. La gagnante de l’Eurovision 1991 (face à Amina !) apparaissait ainsi pour la première fois à la Stockholm Pride bien qu’un tel concert a lieu chaque année. Les gays présents étaient tous heureux de voir leur idole devant eux qui plus est une dizaine d’années après une polémique entre sa prétendue homophobie.

Stockholm Pride - Carola


Place maintenant à une autre gagnante de l’Eurovision. Il s’agit même de la gagnante en titre. La danoise Emmelie de Forest ne commence pas par son tube mais débute avec Hunter & Prey. Ce nouveau single n’est pas à notre goût mais la chanteuse aux pieds nus est applaudie pour son succès en mai dernier, d’autant plus que le Danemark est un pays voisin et ami. Avec Only teardrops, les applaudissements sont fournis et la jeune femme a eu la bonne idée de venir avec son beau joueur de flûte. Un autre musicien les accompagne au tambour.



Vos réactions / commentaires

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser