Interview de "Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)"

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
Bonjour Ray ! Enchantés de te rencontrer à nouveau. Nous sommes ravis que tu acceptes de répondre à nos questions.
Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- Ray, tu as beaucoup voyagé avec 2 Unlimited dans les années 90s. Quels sont tes meilleurs souvenirs de cette période ?
C’était la meilleure période bien sûr ! Nous avions un tube tous les 3 mois... Nous voyagions beaucoup dans plein d’endroits différents. Nous avons aussi rencontré beaucoup de personnes. (Rires, quand un enfant débarque).
Les années 90 c’était du bon temps, c’était merveilleux. Vous savez... Pas de limite non plus ; nous avions plus de possibilités que maintenant c’est sûr. Je parlais justement de ça avec des amis et nous nous disions comment c’était génial durant ces années là. Maintenant mon fils a 16 ans, c’est différent... et il y a internet. Mais en ce temps nous nous amusions plus, oui !


Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- Ray et Anita sont de retour sur scène depuis 2009. Mais depuis l’été dernier seulement vous avez pu reprendre le nom 2 Unlimited. C’était important pour vous ?
Oui bien sûr… Nous nous sommes beaucoup produit sur scène sous le nom de Ray & Anita. Mais tout le monde connaît 2 Unlimited ! Si vous allez à Tokyo et que vous dites Ray & Anita… Ce n’est pas pareil que si vous dites 2 Unlimited ! Que ce soit au Japon, en Australie, en Italie ou en Afrique du Sud c’est la même chose avec ce nom... Et maintenant, nous faisons plus de shows du fait que nous avons récupéré le nom 2 Unlimited. Donc c’est mieux pour nous… et c’est très appréciable de récupérer notre propre nom de scène.

- Vous travaillez donc à nouveau avec Jean-Paul De Coster, votre producteur de l’époque ? Sur de nouvelles chansons ?
En ce moment, nous travaillons sur notre premier grand concert. C’est notre priorité. On va aussi revenir avec un album de remixes prochainement. Et, nous préparons aussi un nouvel album.

- Avec des titres de Ray & Anita ?
Nos chansons, oui. Mais vous savez nous avons plein de morceaux, nous avons aussi des titres en écoute sur internet comme "Still unlimited", "Nothing 2 lose", "In da name of love"... En même temps, nous avons travaillé sur plusieurs morceaux avec différentes personnes. Nous les sélectionnerons. Jean-Paul De Coster a également des idées pour travailler avec d’autres producteurs... Il y a aussi pas mal de chansons que nous ne faisons pas dans nos shows.

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- Peut-être aussi que vous les ferez dans votre premier grand concert qui se déroulera à Anvers le 31 mars ?
Nous ferons probablement quelques unes de nos nouvelles chansons. Mais, maintenant ce sera du 2 Unlimited car c’est ce que les gens veulent entendre… Ce sera un show de 80 à 90 minutes, un vrai concert. Je pense que nous pourrons jouer tous nos hits. Nous allons aussi avoir quelques invités, donc ça va être bien.

- Peux-tu nous dire quelques noms ?
Non, je ne suis pas autorisé. (Rires) …mais ils seront des années 90s ! Il y a pas mal d’artistes de cette période en tournée mais ce ne sera ni Culture Beat, ni Haddaway, ni Dr Alban et ni Snap. Ce ne sera pas eux c’est tout ce que je peux dire ! Vous découvrirez ces artistes en mars.

- Il y aura des artistes de musiques urbaines ?
Non, ceux seront des artistes de dance music des années 90.

- Peut-être Milk Inc ?
Nous avons déjà travaillé avec eux auparavant. C’est possible… (sourire)

- Et pour le nouvel album, vous allez aussi travailler avec l’équipe de Milk Inc, avec Regi ?
Non. Je ne sais pas encore. Je veux dire, j’ai déjà fait le duo "Throw it up" avec Regi, une chanson pour son album "Registrated". Actuellement, nous parlons avec différents producteurs anglais, des hollandais aussi bien sûr… Nous avons de très bons djs hollandais actuellement. Nous avons Afrojack, Armin van Buuren… Nous parlons aussi avec des américains…



Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- Et sur cet album de remixes, il y aura différents styles musicaux ?
Oui. Des styles différents et différents djs aussi.

- Des djs célèbres, des amis djs ?
Des amis et des célébrités. Nous cherchons la qualité... Je veux dire que quelqu’un comme Afrojack peut apporter quelque chose de bon, oui. Il a un nom aussi… Mais, d’autres personnes moins connues peuvent aussi apporter de très bonnes choses. Vous avez compris, le nom ne sera pas notre seul critère même si c’est un critère important. Mais nous choisirons le meilleur parmi ce qui sera proposé. Ce pourra être tout aussi bien Afrojack qu’un nouveau producteur.

- Que penses tu de l’industrie musicale actuelle et du revival des années 90 ?
L’industrie musicale de nos jours est différente de ce que nous avons connu dans les années 90. A l’époque, vous pouviez vendre beaucoup de disques. Mais maintenant, on ne vend plus beaucoup de disques. Il y a le téléchargement… Je pense que c’était mieux dans les années 90 parce que vous pouviez toucher votre disque, c’est beau un disque ou un CD. Maintenant vous le téléchargez simplement, vous ne prenez plus l’objet en main. C’est différent. C’est du digital. A l’époque, les gens vous disaient qu’ils vous aimaient, qu’ils avaient un poster de vous dans leur chambre. Maintenant, il y a un artiste un jour et puis le lendemain c’est un autre artiste. Je pense qu’à l’époque c’était mieux pour les artistes. Les temps changent...

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)


Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- L’image était importante pour 2 Unlimited ?
Oui, je le pense. Quand nous avons commencé, la dance music était déjà importante… mais il n’y avait pas d’artistes vraiment connus. Vous aviez des djs déjà l’époque mais ils restaient cachés… Après l’image est devenue importante. Avec 2 Unlimited, vous aviez deux personnes, deux visages. Vous pouviez être fans. Et puis les groupes ont un peu disparu. Les djs sont devenus célèbres à leur tour. Mais, je pense qu’il y a encore une place pour les artistes. C’est très bien qu’en 2013, il y a la scène et que les gens se déplacent pour venir aux shows… aux spectacles de 2 Unlimited pour se remémorer cette période. Je suis content de voir que le public continu de nous aimer et se déplace pour nous voir sur scène.

- J’ai vu vos dernières prestations sur scène, vous avez de nouvelles tenues, c’est important pour vous le look ?
Bien sûr. Vous devez aussi apporter quelque chose. Les gens voient ainsi que vous travaillez. Ne pas chanter seulement derrière son micro… Sur scène, je dois bouger pour coller à l’énergie de notre musique.

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- Et pour le show d’Anvers ?
En mars, il y aura différentes tenues de scène, différents décors... Nous aurons aussi un groupe de musiciens. Ce sera un grand concert live avec beaucoup de surprises. Avec aussi des chansons que nous ne faisons généralement pas lorsque nous nous produisons pendant 45 minutes. A Anvers, nous aurons plus de temps. Par exemple, nous pourrons chanter "Nothing like the rain"... Nous pourrons ainsi faire plus de spectacle et faire plus de morceaux.



- Vous chanterez uniquement des singles ou aussi d’autres morceaux présents sur vos albums ?
Peut-être aussi. Nous l’évoquons actuellement...

(Il dit au revoir à Ice MC avec qui il discutait avant notre arrivée et lui propose de boire un verre plus tard.)

- Parce que vous avez aussi d’autres bonnes chansons telles que "Burning like fire" et "Do what I like" ?
Oui... "Mysterious" aussi... nous avons celle-ci.

(Nous sommes interrompus car il commande du foie gras et se renseigne sur le filet…)

Je mange sain car nous avons nos répétitions...

- Tu aimes aussi la cuisine asiatique ?
Oui j’aime beaucoup les sushis ! La cuisine japonaise. La cuisine saine. La cuisine thaïlandaise aussi. C’est pourquoi quand je suis à la maison je fais souvent de la cuisine asiatique... J’étais cuisinier alors j’adore ça. C’est ma méditation.

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- Tu as beaucoup voyagé en Thaïlande ?
Dans 2 semaines j’y retourne. Le 15 février je pars là bas une semaine. J’ai quelques amis djs là-bas et ils m’ont demandé de faire le MC. Mais ce sera plutôt hip-hop. J’y vais seulement pour faire la fête. Ils m’accueillent, me payent le vol, l’hôtel... Je viens et je peux m’amuser. Je finirais aussi peut être mon tatouage (il ri en me montrant son bras tatoué)… J’ai aussi fais celui-ci en Thaïlande. Alors, nous allons peut-être colorier cette partie, et peut-être en faire d’autres (en me montrant son autre bras)…

- Peut-être ? Tu n’as pas déjà préparé le motif ?
Non, pas encore. Je vais là-bas et je fais en fonction de mon inspiration du moment.

- Tu souhaites te tatouer le corps entier ?
Non, pas le corps entier ! Pas mon dos, ou... Nan, nan...

- Tu n’en avais pas dans les années 90s ?
Non. Dans les années 90s, j’avais quelques appréhensions. (rires)

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)


- Peux-tu nous donner les secrets de ta ligne, comment tu maintient ta forme ?
J’essaie d’être en bonne santé. Je ne travaille pas spécialement dur mon physique. Mais, je fais du cardio... Il le faut car je voyage beaucoup… (Il me montre la nourriture). J’aime aussi une bonne bière. Courir et manger sainement, ça me permet de garder le contrôle de mon poids…

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- Tu ne fais pas de gym ?
Si aussi, environ deux fois par semaine. J’aime courir faire du cardio et aussi quelques machines de musculation…

- Je t’ai vu porter plusieurs fois du Dolce & Gabbana, cette marque évoque quelque chose en particulier pour toi ?
A l’époque, j’aimais leur boxer. Je le laissais sortir du pantalon afin qu’il soit visible et que cela donne un style. C’est une belle marque. Mais, je n’ai rien de spécial avec Dolce & Gabbana. Je porte différents styles. Parfois hip-hop, d’autres fois des vestes… Si j’aime, j’aime ! Pas parce que c’est Dolce Gabbana, Prada, Gucci... Non… Parfois je vois des vêtements qui me plaisent et je les prends ça ou là... Mais, pas parce qu’ils coûtent cher. Si j’aime, je prends… Cela peut être du Dolce & Gabbana ou autre chose comme du G-Star aujourd’hui...

- Et ce soir que vas tu porter sur la scène de We are the 90s ?
Je porterais une nouvelle tenue de scène de 2 Unlimited. Comme à Anvers vous vous rappelez ? C’était l’argentée, ce soir ce sera la dorée. Nous avons fait ces nouvelles tenues de scène car avec nos shows nous devons souvent changer de tenues.

- Et au concert d’Anvers, vous porterez de nouvelles tenues ?
Oui.

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- As-tu toujours des contacts avec des stars de cette période eurodance ?
Oui. Ice MC. Nous nous appelons et nous voyons parfois. Turbo B aussi. Captain Hollywood est aussi un bon ami. Je vois Haddaway parfois… A l’époque, j’habitais Monaco et Haddaway était mon voisin. C’est toujours sympa de les revoir. Voir qu’ils vont bien… La plupart vivent en Allemagne. Ice MC est à Londres il me semble, Snap est aux Etats-Unis...

- Vous avez donné des shows pour les gays. Vous soutenez cette communauté ?
Oui. Ils font souvent la fête et sont très open. Quand nous étions aux Etats-Unis au début des années 90, la plupart des clubs dans lesquels nous jouions étaient des clubs gays. Parce qu’ils aimaient vraiment notre musique, ils venaient nous voir. A l’époque la Dance Music n’était pas aussi populaire. Mais les gays étaient toujours là. J’ai aussi beaucoup d’amis gays. Ils aiment faire la fête. Ils ne se prennent pas la tête. Pas de limite. Ils y vont ! J’ai toujours eu un bon feeling avec eux. Andre notre manager est gay, comme vous le savez. Il est cool et drôle.

Peut être que ce soir nous irons au Queen avec mes amis. Avant j’allais souvent aux Bains Douches et au Queen. Je ne sais pas si le Queen est toujours aussi bien ? OK. Moins gay qu’auparavant et moins branché. Dans les années 90, il y avait toujours de belles fêtes. A 8 heures du matin, on faisait encore la fête en buvant des verres. Pour ce soir, on m’a donné de bonnes adresses, nous allons voir…


Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- Vous aimez le clubbing et plus particulièrement Ibiza ?
Non pas spécialement. Je suis allé plusieurs fois à Ibiza quand j’étais jeune. Mais maintenant je n’irais plus à Ibiza en vacances. Parce que je n’aime pas les lieux où il y a trop de gens connus. Les joueurs de foot que l’on voit dans les clubs d’Ibiza avec leurs bouteilles. Ce n’est pas mon style. Quand je pars en vacances, je vais dans des endroits où je ne vois pas d’artiste. Des vacances simples. Quand je suis à Paris comme ce soir, je vois mes amis que je n’ai pas vu depuis longtemps. Alors, je vais sortir ce soir. J’ai aussi une fête à la maison ce soir. Alors je ne vais pas rentrer trop tard.

- Pour aussi pouvoir travailler sur le concert belge du 31 mars ?
Nous avons plusieurs répétitions. Entre temps, la semaine prochaine nous allons à Berlin où nous donnons un spectacle.

- Allez vous faire du merchandising (CD, T-shirt, posters…) pour le public, pour vos fans ?
Oui. Il y aura des T shirts. Nous en parlons actuellement… Il y aura du merchandising. Lorsque j’ai fais les réglages son, j’ai vu que le dj portait un t-shirt rétro avec les titres de chansons… Il était très reconnaissable.

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- Allez vous aussi proposer un nouveau CD au merchandising ?
Je ne suis pas encore sûr. Nous avons tant de choses à préparer...

- Tu parles un peu français car tu as vécu à Monaco. As-tu déjà fais un rap en français ? Pour une nouvelle chanson pourquoi pas ? Les radios françaises aiment quand les artistes étrangers enregistrent des versions spéciales avec des passages en français. Notamment NRJ et Fun Radio qui diffusent de la dance...
Non je ne suis pas sûr. Je n’ai jamais écris un rap en français. Mais je sais qu’en France, elles sont tenues de diffuser 40 % de chansons françaises. Robbie Williams par exemple en a enregistré une. Tout le monde le fait. C’est une option à retenir.

- Ray as-tu des projets solo, comme ceux d’Anita qui vient de sortir "Next level" ?
A côté de 2 Unlimited nous avons nos propres projets oui. Et ensemble nous sommes 2 Unlimited. Je vais avoir une nouvelle chanson qui va sortir prochainement. Vous verrez bientôt le clip. C’est un projet que je produis et je figure aussi dessus le premier single en tant qu’artiste. Nous avons enregistré la vidéo à Paris, Cannes et en Allemagne. Le groupe s’appelle The Dutchables. Je l’ai en partie produit et écrit. C’est une bonne chanson.



- Est-ce que "Still unlimited" va sortir en tant que single ? Nous le trouvons très puissant.
Non. Je ne crois pas car il n’est pas nouveau. Il est très catchy. La plupart du temps, nous jouons "Still unlimited" en ouverture. Le public ne le connaît pas, mais les clubbeurs réagissent très bien. Donc, c’est un bon morceau d’ouverture. Ce soir nous n’allons pas le jouer par contre, ce sera un show plutôt court, un quart d’heure seulement...

- "Believers" peut-être ?
..."Believers" est une jolie chanson. Je l’aime beaucoup.

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)


Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
- Peux tu nous expliquer le processus créatif de vos chansons dans les années 90 ? Anita faisait les paroles, Ray faisait les raps et les producteurs étaient en charge des mélodies ? C’était comme ça ou totalement différent ?
La plupart du temps, les producteurs venaient avec le beat, la démo du titre. Puis c’était le studio. Nous avons contribué aussi aux mélodies. Pas à chaque fois mais… J’ai écris environ 80 % des chansons. Anita 70 % ou un peu moins.
Ils nous faisaient écouter la chanson… Avec "Tribal dance" par exemple avec les rythmes africains... J’ai vu que c’était tribal… alors c’est comme ça qu’est venu "Tribal dance". J’ai toujours été influencé. J’ai plusieurs textes comme ça, plusieurs chansons sur lesquelles j’ai aimé mettre sur la musique ce que ressentais. Quand je ressent la musique alors l’idée vient.


- Et pour les nouvelles chansons, c’est le même processus créatif ?
Oui. Le même processus mais cette fois nous sommes plus impliqués dans la production de ces nouvelles chansons. Nous les avons toutes créées dans mon studio en Allemagne où je travaille avec un partenaire.
C’est comme ça pour toutes les nouvelles chansons. Je m’assois à ses côtés et je lui dis que je veux une mélodie comme-ci, un beat plutôt comme ça. C’est ainsi que nous travaillons.

Avant c’était plutôt voici la musique, tu dois écrire dessus ou tu peux écrire dessus si tu veux. C’est comme ça que nous travaillions à l’époque. Mais maintenant nous sommes plus impliqués. Alors quand nous allons faire des nouvelles chansons avec Jean-Paul nous serons aussi plus impliqués. Ce ne sera pas comme à l’époque... J’étais jeune. Je faisais ce que les producteurs voulaient. Maintenant je suis plus âgé alors je sais ce que je veux faire. On s’assoit ensemble et chacun donne son avis, et tout le monde est content…


- As tu un dernier mot pour tes fans français ?
Oui. Pour tous mes fans français. Je veux leur dire merci pour leur soutient. Et nous espérons vous voir cette année à un concert quelque part…

- Thank u Ray.
Alright.

Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)
Ray / 2 Unlimited (Interview 2013)






Interview réalisée à Paris le 25 janvier 2013 avant le concert "We are the 90s" à Paris Expo, Porte de Versailles.
Apprenez-en plus en visitant les liens ci-dessous
Site officiel de 2 Unlimited
Site français sur 2 Unlimited

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser