Notre article "Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)"

Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)

  • by
Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)
Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)
Après l’Olympia en juillet 2009, Bercy en mai 2010, c’est au Stade de France que Lady Gaga avait convié ses fans parisiens le samedi 22 septembre 2012 pour défendre son album Born this way sorti en mai 2011.

Même si nous avons été déçus par son album Born this way, nous voulions assister au dernier show de la chalengeuse de Madonna que nous avions vu 2 mois plus tôt dans ce même stade.

Le "Born This Way Ball Tour" a été donné pour la première fois le 27 avril à Séoul en Asie avant de parcourir l’Océanie, l’Europe puis de sillonner l’Amérique du Sud. Il s’attaquera ensuite à l’Amérique du Nord au premier trimestre 2013. Près de 110 concerts auront été donnés par Lady Gaga en 1 an.

Nous rentrons dans le SDF vers 18h15 après avoir admiré le défilé de ses fans déguisés. La publicité pour son parfum Fame est diffusée sur les écrans, mais la première chose que l’on voit en entrant dans cette enceinte géante c’est le petit théâtre rouge au centre de la scène.

A 18h30, Lady Starlight, amie de Lady Gaga du temps où elles performaient dans les clubs new-yorkais, sort de sa tante rouge pour réaliser une performance encagoulée. Elle remue sur une musique rock très 70s et signée Van der Graaf Generator.

Les spectateurs sont médusés de la voir se produire ici. En effet, seule Lady Gaga pouvait mener Lady Starlight à se produire au Stade de France !

Dans sa combinaison noire, la jeune femme porte des masques rouges qu’elle retire au fur et à mesure. Puis, après un petit film intitulé "Darkness", elle revient en robe blanche sur laquelle elle a revêtu une cape noire. Après la vidéo du gâteau d’anniversaire sur "Sleepwalkers", elle tournoie en tutu noir. Enfin, sur le dernier morceau, elle lance tous ses accessoires avant de quitter la scène.

Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)
A 18h50, les techniciens viennent démonter le théâtre et irisent un rideau portant le logo The Darkness. Nous avons le droit à la double diffusion de la pub pour Fame avant l’arrivée du groupe anglais à 19h10. Le chanteur de The Darkness, avec sa voix aigue est accompagné de 2 guitaristes et d’un batteur.

« Maintenant on joué une chanson nouvelle pour vous » dit-il en français. Le chanteur porte une tenue moulante en cuir blanc. Il nous montre son torse tatoué sur la chanson suivante, et, après ses acrobaties, il fait crier le public en déclarant que le Stade de France is the best place in the world. Cela nous lasse un peu car son rock manque de tube pour passer en FM. Il fait toutefois le show dans son pantalon zébré à bretelles. Avec ses cheveux longs et ses enceintes Marshall, le groupe a toute la panoplie rock’n’roll. Ils terminent enfin par leur meilleur morceau, avec un bon beat qu’ils étirent. Cela devient agréable et c’est déjà la fin à 19h55.

Le visage de Gaga ré-apparaît sur les écrans latéraux pour de longues minutes qui vont nous mettre dans l’ambiance de la forteresse dont les traits apparaissent sur les toiles situées sur les cotés. A 20h15, la Ola s’empare du Stade de France avec des tribunes bien pleines. Ce public doit donc savoir que Lady Gaga sort un parfum avec la publicité à nouveau diffusée.



Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)
20h40. Le stade est plongé dans le noir. Les lumières scintillent sur le château-fort pendant l’intro Space. Une troupe traîne un cheval sur Highway Unicorn (Road to love). Dessus l’animal qui emprunte les passerelles pour rejoindre l’autre côté de la scène, Lady Gaga est dissimulé sous un voile. La star est menottée dans le dos et le convoi est encadré par des hommes portant des drapeaux GOAT.

A peine, la chanteuse est-elle retournée dans la forteresse que le visage et la voix de son double maléfique apparaissent dans un diamant dont les formes sont dessinées par des néons. Sur Government hooker, Lady Gaga sort du bâtiment en empruntant l’escalier. On l’aperçoit à peine tant la mise en scène est sombre. Dans sa tenue futuriste, elle n’hésite pas à donner quelques coups de feu.

Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)
Les portes de la forteresse s’ouvrent alors sur les gémissements d’une femme qui met bas. C’est l’intro de Born this way sur un tableau qui rappelle l’origine du monde, symbolisé par un gros ballon aux jambes écartées. Lady Gaga entourée de sa troupe chante alors le premier extrait du second album. La scène est enfin bien éclairée. La chorégraphie est endiablée. La star s’adresse à la France... ‘caus we are born this way !

L’américaine revient sur la scène pour Black Jesus † Amen Fashion, non sans avoir profité de son passage en coulisses revêtir une robe beige avec deux longues manches et chapeau en forme d’œuf.

Sur Bloody Mary, Lady Gaga défile sur la scène devancée par une danseuse et suivie par une autre. Pendant ce morceau, elle interpelle ses fans en français : "Mes petits Monsters... Chantez avec moi" !

Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)
Le diamant vole encore pour l’interlude Mother G.O.A.T. Manifesto I et Lady Gaga sort de son œuf pour son tube Bad romance. Entourée de sa troupe également vêtue de blanc, elle est à fond dans la chorégraphie avant de se reposer quelques secondes, stoïque, sous les cris de ses fans. Ga-ga ! Ga-aga !

La-La La France A ! chante t’elle en reprenant le gimmick de son célèbre tube. Bonsoir Paris ! Je vous adore... Je ne suis pas une feum, je ne suis pas une alien, je ne suis pas un homme... I’m not human… I’m not a creature of your goverment... la France ! Mais I am... You !

We share the same hope. We share la même dream, la même coeur... We share this universe ! I am everything you love about this world... La France, I have everything vous détestez... because you are creative ? I was born this way !

...I am here for one purpose to extract this information, inspiration, courage, bravery, fashion, art and music from all the French people ! I apologize : Mon français est merdique ! But I love french culture, so I will try all my… and when I leave tonight, and curtain falls... Mais quand mon spectacle est fini...
…stand by me forever !

Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)


Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)
La créature est alors enlevée par deux gardes sous les coups de feu. La troupe danse ensuite au rythme des tambours... Et les premières mesures de Judas raisonnent dans le Stade. Lady Gaga est montée dans une des tours de la forteresse où elle interprète cette chanson tandis que ses danseurs agitent leurs drapeaux G.O.A.T. Mes petits je vous adore… dit-elle encore en français.

Le coeur du château s’ouvre et nous apercevons un intérieur très coloré sur Fashion of his love. La chanteuse porte elle-même une tenue rose et enchaîne avec Just Dance sur lequel elle précise Je me souviens de la première fois "I heard Just dance on the radio"...

Dans les 4 pièces du château fort éclairées en rose, on devine un intérieur pop art sur LoveGame. La chorégraphie des danseurs qui ont envahis la passerelle est endiablée.

Assisse en essayant quelques fringues, la chanteuse parle du travail, du vin et de la France au cours d’un autre long speech. Puis, avec sa longue perruque blonde, elle entame Telephone au centre du long catwalk, avant de revenir avec toute sa troupe au centre de la scène principale.



D'autres sujets qui peuvent vous intéresser