Notre article "Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)" (page 2)

Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)

  • by
Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)


Nous sommes ensuite plongés dans la pénombre quelques instant avant l’ouverture du château désormais éclairé en vert. Le visage de GOAT continu de raconter l’histoire dans le diamant. Les danseurs envahissent la scène sur les premières mesures de Heavy Metal Lover.

Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)
Lady Gaga revient en chevauchant la moto qui figure sur la pochette de son dernier album. Avec son french flag à l’arrière, la star fait tout le tour du long catwalk. Elle s’en extirpe sur l’outro de cette même chanson et rejoint sa troupe de danseurs pour la suite de la chorégraphie.

Puis, la jeune femme vient seule à droite de la scène où elle entame un petit speech basé sur les "I don’t give a fuck", en se caressant les fesses. Elle reçoit un t-shirt et une peluche qu’elle prend en main avant de les jeter.

"There’s a very big difference between me and everybody else... Tonight in le Stade de France, I’m wearing the clothes I wear in my own life... Ce n’est pas un costume... This is not a presentation, un spectacle... c’est ma vie ! La vie en rose" précise-t-elle.

Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)
...I don’t give a fuck to what people say because I know that I was born like this... So, la France, when people say to you what they think about you and who you are, who you love... If you’re gay, you’re straight... Believe in god or not, maybe you’re muslim... it doesn’t matter. When people have opinion about you... Do you give a fuck ? Parisiens... You are bad kids !

Puis, Lady chante Bad Kids sur lequel elle danse avec sa troupe. Peu après, ses fans lui lancent des peluches. Elle s’assoit avec deux de ses danseurs pour ouvrir ses cadeaux : une pochette surprise (avec un godemiché à l’intérieur !), un 33 tours, un t-shirt et une Tour Eiffel... L’américaine enfile alors un t-shirt fluo qui lui a été offert, ainsi que des poupées qu’elle manipule violemment en chantant "Padam Padam" de Piaf.

La star s’installe ensuite sur son piano, en forme de moto, après avoir attaché ses cheveux avec son bandana. Elle parle alors de baguette et de saucisson et évoque son dîner de la veille avec le designer Azzedine Alaïa. L’américaine dit qu’elle a mangé du saucisson mais qu’elle "didn’t want to get fat" en réponse à la presse people qui constatait récemment qu’elle avait grossit. Elle s’est surtout remplumée car elle frôlait l’anorexie il y a quelques mois.

Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)
Lady Gaga chante ensuite sa chanson Hair et adapte les paroles en français. Cela donne Je suis mes cheveux, des paroles futiles mais sur lesquelles elle parvient à nous faire balancer des bras. Elle se rappelle alors la fois où elle a dû annuler son show à cause de la neige. "You know that year… Do you remember the snow ? Who was here last year ? Who is here for the first time ? Good !"

L’année dernière (qu’elle n’arrive pas à prononcer, ce qui fait rire le public...). "Je ne comprends pas bitch..." Quand on lui a annoncé dans le bus que cette date était annulée en raison de problème d’équipements à cause de la neige. I said What the fuck told you to cancelled my public show !
I’ve been on tour for 2 years straight and Paris was my last stop…. Son management lui a proposé d’ajouter une extra date ou de rater Noël à la maison. "Mais bien sûr, I will do the show ! We have to do the show because it is you that inspires me. Thank you France. Thank you to invited me to your party..." avant de reprendre son interprétation de je suis mes cheveux.

Elle recherche ensuite une fan à faire monter sur scène. "Where’s my princess smile ? Oui toi... come here" ! Puis, elle nous annonce que Marc Jacobs est là ce soir. Elle se souvient qu’il a été le premier designer à lui offrir quelque chose pour la couverture de V magazine.

Et, elle raconte une nouvelle anecdote et notamment que Marc Jacobs a été l’un des premiers à entendre Fame monster. Elle donne sa couronne à sa Princess die de la soirée, la jeune Maude qui a la chance de s’installer à ses côtés. Ce morceau, qui pourrait figurer sur son nouvel album Art Pop attendu pour 2013, elle le dédicace à Whitney, à Alexander Mc Queen...

Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)


Elle précise ensuite "This is the art pop generation" ! Elle met déjà en place sa nouvelle thématique pour 2013. "Here, heart and art can belong together ! So, let us remember these legends like Marc and mister Alaïa. Shall we celebrate them tonight... For fashion week in Paris !"

Lady Gaga au Stade de France (Paris - 2012)
Sur la moto, la jeune femme monte derrière la star qui chante "Princess die", titre où l’on balance des bras même si nous ne sommes pas spécialement convaincus de sa nécessaire présence sur le prochain album (lol). Et pour Marc... Elle s’adresse à lui dans la chanson en évoquant les "paparazzi around".

A la fin de la chanson qui évoque ses "Parisian shoes", elle parle quelques instants à sa fan (qui a souhaité qu’elle salue son copain, "Hello Loïc" !) avant de l’embrasser et de la prendre par la main un dernier instant. "Stand up Stade de France" nous dit la plus jeune chanteuse à se produire ici, c’est aussi le cinquantième concert ici.

"This song is for Paris, for France... Your nation, You and I"... C’est la transition vers cette ballade qu’elle interprète ensuite, toujours en piano voix alors que le château s’est rallumé. C’est aussi le retour des musiciens et le réveil du public qui aime cette chanson. La star nous fait preuve de son énergie en courant de chaque côté de la scène avec le drapeau tricolore sur ses épaules.



D'autres sujets qui peuvent vous intéresser