Notre article "Eurovision 2012 : la finale"

Eurovision 2012 : la finale

  • by
Eurovision 2012 : la finale
France 3 prend l’antenne à 20h35 avec En route pour l’Eurovision, un bon reportage qui revient sur les préparatifs d’Anggun. Nous la voyions notamment en studio avec ses auteurs, avec le couturier Jean-Paul Gaultier pour la confection de sa tenue, avec sa coach vocale Jasmine Roy, avec son chorégraphe Akim Ghorab et en promo à travers l’Europe.

Eurovision 2012 : la finale
21 heures à Paris. Il est minuit en Azerbaïdjan comme nous le préciserons plus tard nos commentateurs Mireille Dumas et Cyril Féraud. La cérémonie débute à Baku avec un feu d’artifice grandiose qui met en image Light your fire, le thème de cet Eurovision 2012. Nous arrivons ensuite à l’intérieur du Baku Crystal Hall où un enfant joue quelques notes d’un instrument traditionnel avant qu’un homme entonne un chant local, s’en suit une danse traditionnelle modernisée qui représente cette terre de vent et de feu. Deux d’entre eux voltigent devant l’écran géant et le show continue de plus belle avec la venue d’une nouvelle troupe de danse traditionnelle. Cette fois ceux sont des jeunes femmes qui viennent danser en robes bleues avant l’arrivée d’une troupe masculine aux tambours et en tenues blanches. La dernière danse caucasienne est très technique et exécutée par des hommes en tenues traditionnelles noires.

Après une pluie d’étincelles, nous retrouvons Ell & Nikki au centre de la scène. Ce charmant duo nous chante une version raccourcie de Running scared, leur chanson gagnante en 2011.

Dans leurs belles robes blanches, Leyla Aliyeva et Nargiz Berk-Petersen s’adressent ensuite à l’Europe entière pour lancer cet Eurovision. Un petit film montre la construction du Baku Crystal Hall, terminé seulement il y a quelques semaines.

De retour sur la petite scène, Eldar Gasimov a rejoint ses deux collègues féminines. Ensemble, ils nous montrent l’ordre de passage des pays et ouvrent la compétition en clamant Light your fire and let the Eurovision Song contest begin !

Eurovision 2012 : la finale

Drapeau ukLe Royaume-Uni ouvre le bal de la grande finale de l’Eurovision avec son représentant Engelbert Humperdinck. A 76 ans, l’homme est l’un des plus âgés du concours avec les grands-mères russes. Le septuagénaire propose la ballade Love will set you free qui ne correspond pas à nos goûts. Souhaitons lui quand même bonne chance car nous n’aimerions pas aller à Baku l’année prochaine ! Plutôt la Suède à vrai dire… où la France même si nous n’espérons plus...


Les premières chansons de cette grande finale vont avoir du mal à captiver les téléspectateurs de France 3. Ceux sont celles que l’on aime le moins. Après le Royaume-Uni, place à la Hongrie (quoique c’est pas mal), à l’Albanie, à la Lituanie (plutôt correcte) et à la Bosnie-Herzégovine. Ensuite, on rentre dans le vif du sujet avec presque que des titres que nous aimons : la Russie, l’Islande, Chypre... juste avant notre tour.

Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale


Eurovision 2012 : la finale

Drapeau frC’est au tour de la France maintenant avec Anggun qui s’est donnée à fond pour cet Eurovision. Elle a voulu un titre up-tempo chanté en partie en anglais, faire un grand show bien visuel et beaucoup de promotion à travers l’Europe. Nous lui souhaitons donc un bon classement même si elle ne figure pas parmi les favorites des bookmakers contrairement à Amaury en 2011 (mais cela ne lui avait pas porté chance !).

Les premières notes d’Echo (You and I) retentissent sur la scène de Baku alors que nous découvrons les 3 gymnastes torses nus qui l’entourent. Ces hommes musclés prennent place sur leur bloc disposé aux côtés d’Anggun, ils exécutent des mouvements de gymnastes mais aussi de breakdance. La chorégraphie est musclée.

Eurovision 2012 : la finale
La française porte du Jean-Paul Gautier qui a déjà habillée plusieurs chanteuses à l’Eurovision. Elle est dans des tons dorés-cuivrés et ses longs voilages s’envolent au vent. Le résultat est magnifique avec la scène illuminée en rouge.

Notre représentante assure bien vocalement. Elle est entourée de deux choristes qui participent aussi à la chorégraphie. Mais, la réalisation n’est pas bonne car nous devons attendre longtemps avant un gros plan sur la chanteuse. Espérons que cela ne lui portera pas préjudice !

Les fans de la chanson pourront trouver cette version, la version anglaise, un remix d’Hakimakli et 4 autres versions enregistrées pour les marchés étrangers (Malte, Danemark, Hongrie et Roumanie).

Eurovision 2012 : la finale

Drapeau itL’Italie a fait son retour à l’Eurovision l’année dernière où elle avait obtenue la seconde place. Avec Nina Zilli, le pays continue dans les sonorités jazzy mais en plus pop. L'amore è femmina (out of love) est un morceau très enjoué et puissant qui pourrait très bien l’emporter face à Anggun. La belle brune est très à l’aise dans sa robe argentée signée Vivienne Westwood. L’italienne nous fait penser à Amy Winehouse. Sa performance est parfaite.

Après ces deux pays du Big 5, place à l’Estonie et à la Norvège avant de revenir à l’Azerbaïdjan qui s’est donc qualifié d’office pour la finale.

Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale


Eurovision 2012 : la finale

Drapeau azLa jolie ballade When the music dies est plus originale que celle (victorieuse) de ses compatriotes à Düsseldorf l’an dernier et nous voyons un Top 10 pour le pays organisateur. Sabina Babayeva est une très bonne interprète même si nous nous moquons de ses lèvres (naturelles ?). Sabina, dont la robe est joliment illustrée avec quelques lumières, est accompagnée d'un chanteur traditionnel qui apparaît de temps en temps dans la mise en scène épurée.

C’est ensuite le tour de 5 autres pays (Roumanie, Danemark, Grèce, Suède puis Turquie) qui se sont qualifiés mardi ou jeudi dernier. On aperçoit Lys Assia, première gagnante de l'histoire de l'Eurovision, juste après le passage de Loreen. On revient ensuite à 2 pays du Big 5 avec l’Espagne puis l’Allemagne.

Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale


Eurovision 2012 : la finale

Drapeau esL’année dernière la France avait donné 12 points à l’Espagne, ce que nous avions eu du mal à comprendre vu ce que proposait leur représentante Lucía Pérez. Cette année, c’est beaucoup plus qualitatif et donc nous ne pouvons que conseiller aux français de voter pour ce pays. Pastora Soler est une excellente interprète et sa ballade Quédate conmigo est très puissante. La prestation est toute en sobriété avec les choristes qui n’apparaissent que lorsque le morceau s’envole.

Plusieurs artistes internationaux proches de l’Eurovision ont encouragé la jolie rousse en reprenant Quédate conmigo. On a reconnu deux finalistes des sélections espagnoles (Baltanás et Anael), ainsi que d’autres de Norvège (Reidun Sæther), du Portugal et de la Moldavie.

Eurovision 2012 : la finale

Drapeau deLe dernier pays du Big 5 a passer ce soir est l’Allemagne, pays vainqueur en 2010 et organisateur de l’Eurovision 2011. Pour 2012, ils ont choisi l’un des plus jolis garçons de la soirée. Il s’agit de Roman Lob qui nous chante Standing still, une puissante ballade écrite par Jamie Cullum un chanteur de jazz anglais. Sa prestation est bonne et tout en simplicité. Son regard en fera chaviré plus d’un(e). Son look était aussi très simple avec une chemise ouverte sur un t-shirt laissant deviner un gros tatouage sur le torse. Il mérite le Top 10.

Enfin, les 6 derniers pays à se présenter sont Malte, la Macédoine, l’Irlande, la Serbie (superbe !), l’Ukraine et la Moldavie.

Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale
Eurovision 2012 : la finale


Nous retrouvons ensuite Leyla, la fille du Président, parmi le trio de présentateurs et, comme le précise Mireille Dumas, Ilham Aliyev a fait de l’organisation de l’Eurovision une histoire de famille. Mehriban Aliyeva, la femme du président, a présidé le Comité d’organisation du concours Eurovision 2012. Nous verrons aussi plus tard un autre membre du clan Aliyev, Emin, le gendre du président.

Anggun passe rapidement dans la cabine des commentateurs français pour donner ses impressions. C’est la fin des votes (Europe stop voting now !) et le début d’un autre tableau, nouvelle vitrine pour l’Azerbaïdjan. Il débute avec de multiples lasers verts tenus par des personnes tenant aussi des flammes qu’elles vont porter jusqu’au joueur de balaban, un instrument de musique traditionnelle.

L’Orchestre de Chambre d’Azerbaïdjan, dont les membres sont toutes des femmes, prend le relaie pour une partie cordes avant que le rythme ne s’accélère avec les percussions et les flammes qui brûlent tout autour de la scène en guise de symbole du pays du feu.

Ce tableau alliant modernité et tradition, comme on en voit souvent à l’Eurovision, est très beau. Il permet au régime azérie de montrer une belle image de ce pays situé sur la route de la soie, et très riche grâce à la production de pétrole et de gaz. Recalé pour l'organisation des Jeux Olympiques de 2020, l’Azerbaïdjan tente maintenant d’organiser l'Euro 2020 de football. Le pays veut aussi devenir un nouveau Dubaï en multipliant les constructions d’immeubles les plus tape-à-l’œil. Pour édifier ce "Palais de cristal", le régime oppressif et corrompu n’a pas hésité à détruire un quartier de Bakou et à expulser de ses habitants.

Un chanteur descend du haut de la scène parmi les faisceaux lumineux. C’est Emin Agalarov, le gendre du président de l’Azerbaïdjan qui vient chanter sa chanson pop Never enough entouré de danseurs contemporains pour le volet moderne de ce tableau. Le chanteur embrasse le drapeau de sa nation à la fin.

Mireille Dumas précise, à juste titre, qu’ici "il faut mieux parler d’amour que de politique". Mais, la grande fête de l’Eurovision continue avec les interviews en green room. L’animatrice se ballade dans l’espace où patientent les artistes, et elle échange quelques mots avec Sabina Babayeva, la candidate de l’Azerbaïdjan, et avec la chanteuse danoise.

Puis, c’est à Jon Ola Sand de prendre la parole pour certifier que le concours s’est bien passé. A 23h30, le décompte des votes commence. L’Albanie est le premier pays a annoncé ses points : 8 points for FYR Macédoine, 10 points for Turkey and douze points pour la Grèce... Les 42 pays défilent ainsi de suite. Nous verrons ensuite :
- l’animateur Peter Van de Veire pour la Belgique,
- Dmitry Koldun (chanteur à l’ESC 2007) pour la Biélorussie,
- Getter Jaani (représentante de l'Estonie à l’ESC 2011) pour l’Estonie,
- Amaury Vassili (notre représentant à l’ESC 2011) pour la France,
- Paula Seling (chanteuse à l’ESC 2010) pour la Roumanie,
- Matthias Matthiasson (chanteur à l’ESC 2011) pour l’Islande,
- l’un des membres de Lordi (groupe vainqueur de l’ESC 2006) pour la Finlande,
- Sopho Toroshelidze du groupe Eldrine (chanteuse à l’ESC 2011) pour la Géorgie,
- Sarah Dawn Finer (chanteuse et présentatrice du Melodifestivalen 2012) pour la Suède.

Eurovision 2012 : la finale


Avec 372 points, c’est justement la Suède qui remporte l’Eurovision 2012. C’est donc la cinquième fois que ce pays scandinave gagne ce concours après la victoire d’Abba en 1974, d’Herreys en 1984, de Carola en 1991 et de Charlotte Nilsson en 1999. Loreen rapporte donc la statuette 13 ans après Charlotte et en 13 ans un pays différent à remporté le concours chaque année. Ceux ne sont donc pas toujours les mêmes qui le gagnent... bien qu’effectivement les votes géopolitiques ont encore comptés !

C'est l'Euphorie en Suède... et la déception en France !

Eurovision 2012 : la finale


Anggun ne termine que 22ème avec 21 points. C’est notre plus mauvais score en 5 ans. France 3 et Bruno Berbérès vont donc se casser la tête pour tester une autre formule. Nous leur proposons Shy’M, M.Pokora pour l’année prochaine... ou une grande voix avec une puissante ballade !

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser