News sur "Eurovision 2011 : conférences de presse"

Eurovision 2011 : conférences de presse

  • by
Eurovision 2011 : conférences de presse
Vendredi 13 mai, les candidats du Big 5 se sont succédés au centre de presse afin de répondre, une nouvelle fois, aux questions des nombreux journalistes présents dans la salle, puis de se livrer à une séance photos devant le photocall.

Eurovision 2011 : conférences de presse

Drapeau frA 18 heures, nous étions dans cette salle réservée aux journalistes. Le candidat français est le premier à répondre à la presse. Amaury Vassili est accompagné de Bruno Berbérès (Chef de délégation), Daniel Moyne (son directeur artistique), Pierre Sled (Conseiller des Programmes de France 3), Marie-Claude Mezières (Directrice du Pôle Divertissements de France 3) et Rose Helène Chassagne (Warner). Avec le drapeau français sur le dos, le jeune ténor revient sur sa position de favori, son école à Rouen, dit qu'il a sympathisé avec plusieurs concurrents (Mika Newton, Nadine Beiler...). Il confie être très relax sur scène mais appréhender les résultats. Sa maman est également présente dans la salle. La délégation française se retire après que Bruno Berbérès ait demandé aux journalistes s'ils croient que les bookmakers ont raison de désigner Amaury comme favori. "Sognu" est diffusée pendant qu'Amaury se fait photographier.

Eurovision 2011 : conférences de presse




Drapeau itLe chanteur et pianiste Raphael Gualazzi vient ensuite devant la presse. L'italien répond notamment à une question sur la difficulté de faire une chanson ne dépassant pas les 3 minutes alors que son courant musical, le jazz, est, au contraire, connu pour s'étirer en longueur. En anglais, il précise qu'il s'est juste conforté au règlement de l'Eurovision. Après 10 minutes de questions-réponses, l'italien passe rapidement aux photos.

Eurovision 2011 : conférences de presse


Drapeau ukLes 4 membres du groupe Blue sont venus accompagnés du commentateur (ouvertement gay) anglais Graham Norton et de deux membres de la délégation anglaise. Le quatuor répond aux questions sur leur récent comeback et confirme leur joie de faire l'Eurovision. Un journaliste gay australien les remercie pour leur une du magazine gay "Attitude" et leur demande s'ils comptent venir en Australie prochainement. Simon, Lee, Duncan et Antony répondent un à un aux journalistes.

Eurovision 2011 : conférences de presse

Eurovision 2011 : conférences de presse

Drapeau esLucía Pérez répond en espagnol à la presse. Avec un journaliste australien qui lui rappelai l'anecdote du trophée de la Coupe du Roi qui est tombé du bus du Real Madrid, Lucía plaisante en disant que, si elle gagne, elle promet de ne pas faire tomber le trophée du bus.

Eurovision 2011 : conférences de presse


Drapeau deLena, qui remet son titre en jeu, est très à l'aise dans cette conférence de presse, malgré quelques questions assez vachardes de la part des journalistes. Lena pique un fou-rire quand elle aperçoit, au fond de la salle, des cameramen allemands en combinaison moulante grise, tenue de scène de ses danseuse à l'Eurovision. Quand un russe lui demande si elle est un produit marketing et si elle a peur d'être oubliée, la jeune Lena lui répond simplement "Not until now !". A un autre, l'allemande répond "No, I don't want to be Lady Gaga". Elle est ensuite tout sourire sous les flashs des photographes.

Eurovision 2011 : conférences de presse


Drapeau azAprès la victoire de l'Azerbaïdjan, leurs candidats sont venus en salle de presse pour répondre à de nombreuses questions et prendre les photos qui feront la une des journaux le lendemain. Nous avons regardé Ell & Nikki sur les nombreux écrans qui retransmettaient leurs impressions. Nous avons ensuite croisé l'italien Raphael Gualazzi (2nd) et le suédois Eric Saade (3ème), l'occasion de prendre quelques photos en leur compagnie.

Eurovision 2011 : conférences de presse


Eurovision 2011 : conférences de presse


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser