Notre article "Starfloor à Bercy (Paris - 2010)"

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

  • by
Starfloor à Bercy (Paris - 2010)
Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


Toutes les stars des dancefloor se sont retrouvées le 30 octobre 2010 à Bercy pour la seconde édition de Starfloor. La soirée organisée par Fun Radio et W9 a réunie Kylie Minogue, Bob Sinclar, Antoine Clamaran, Laurent Wolf, Martin Solveig, Taio Cruz, Inna, Kelly Rowland et Kat Deluna...

Cette soirée, diffusée sur W9 était présentée par Taïg Khris, Virginie De Clausade et Karima Charni.

20 heures. Djay est en direct de Bercy sur Fun Radio. Il énumère les invités de Starfloor 2010 et termine par Fatal Bazooka. C’est une des premières surprises de la soirée, le comique n’étant pas annoncé contrairement aux principaux invités. L’animateur fait alors chanter "Ce matin va être une pure soirée" au public parisien qui s’impatiente dans Bercy.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


Le jeune homme annonce le dj qui va faire la première partie du show. Il s’agit du gagnant de la dernière Fun Dj Sélection : JR St Rose. L’animateur doit combler car le dj a un problème technique. Nous avons donc droit aux inévitables ça va les filles ? ça va les garçons ? et à l’hymne des stades "Seven Nation Army" et ses "Po po po po po... po !".

Quelques minutes plus tard, JR St Rose commence par mixer le "I rock I sweat I dance" (de Morris Corti & Eugenio LaMedica) puis le "Club certified" de Kylian Mash avant de passer au "Tik Tok" de Kesha. L’animateur, suivi d’un cameraman, vient faire faire la ola au public sur "The rain" de Peter Luts, un artiste belge et un son trance qu’on est heureux de voir fonctionner en France.

Le public, les bras en l’air, claque des mains sur le remix du dernier Usher, puis sur "One" de la Swedish House Mafia et le nouveau single des Black Eyed Peas ("The time"), joué rapidement en intro de David Guetta ("Gettin’ over you"). Après avoir cartonné avec "Our own way" de Klaas, le dj termine son set avec un remix de "Smells like teen spirit" de Nirvana.

20h40. Le générique de Starfloor est lancé. Une voix off présente la soirée puis annonce le premier invité Fatal Bazooka. Michael Youn sort entre deux écrans géants dont les visuels représentent de grosses enceintes. Le personnage megalo du film sorti en début d’année commence par jouer du violon bleu.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


L’humoriste est accompagné de Big Ali et de 3 autres complices sur le titre Ce matin va être une pure soirée. Ils enchaînent avec un medley de Parle à ma main et de Fou ta cagoule, les deux plus gros tubes de Fatal Bazooka.

Virginie De Clausade et Karima Charni, les 2 animatrices de Starfloor interviennent chacune d’un côté des gradins de Bercy. Taïg Kris annonce alors la venue d’Inna.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)
La troupe de la chanteuse débarque sur la scène. Elle est composée de plusieurs percussionnistes et de plusieurs danseurs disposés dans une cage. Soit une douzaine de personnes. Portée par deux jeunes hommes, la belle roumaine chante son premier single Hot.

Inna enchaîne avec Amazing, sous les cris du public, avant de quitter la scène le temps d’un interlude de percussions et de danse.
Starfloor à Bercy (Paris - 2010)
Elle revient très vite pour un 3ème morceau Déjà vu. Avant la fin, elle laisse sa troupe pour un intermède de chorégraphies et de tambours, avant de revenir, toujours aussi sexy dans sa courte robe noire, pour la fin de "Déjà vu".

"Merci beaucoup" dit-elle en français avant que Taïg et Virginie ne lui remettent un disque d’or pour son album "Hot", qui vient d’être réédité sous le nom "Very Hot". Il contient 3 remixes et une chanson de Noël ainsi qu’un DVD de 7 clips.

Inna a fait le buzz sur internet car les spectateurs de W9 ont pu s’émoustiller à la vue de son téton sortant de son bustier.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


Starfloor à Bercy (Paris - 2010)
Les animateurs annoncent ensuite l’arrivée de Remady. Le groupe Suisse est représenté par le chanteur Manu L qui commence sa prestation par le single Give me a sign. Le jeune chanteur blond est accompagné de 4 danseurs qui ont fait plaisir aux filles et aux gays avec leurs danses hip hop... et leurs marcels blancs.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)
Le groupe enchaîne avec son nouveau single Do it on my own, que chante seul Manu L avant d’annoncer la venue surprise de Craig David avec qui ce duo a été enregistré. Manu L remercie la star anglaise avant de nous rappeler que Remady vient de sortir son premier album.

Les 4 danseurs font leur retour sur le plus grand tube du groupe. Il s’agit de No superstar qui aura très bien fonctionné à Bercy. Les 2 animateurs donnent ensuite la parole à Karima qui est en direct avec l’un des plus beaux gosses de la soirée : Craig David.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


Starfloor à Bercy (Paris - 2010)
Starfloor à Bercy (Paris - 2010)
Taïg évoque ensuite le groupe le plus connu du r’n’b : les Destiny’s Child. Le public accueille donc la chanteuse Kelly Rowland qui débute sa prestation par When love takes over, son tube enregistré avec David Guetta. Les techniciens lui installent un pied de micro alors qu’elle met ses sunglasses pour Commander, premier extrait de son troisième album, qui tarde à venir mais devrait sortir prochainement.

Sur ce morceau également produit par David Guetta, Kelly Rowland est accompagnée de ses 4 danseuses. Elle se retourne ensuite vers le dj Antoine Clamaran, qui est derrière ses platines, en hauteur. L’ex-Destiny’s Child présente le dj français qui lui a remixé son dernier hit : Forever and a day.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


Le dj prend alors le micro pour remercier la chanteuse américaine et présenter l’Espagnole Soraya Arnelas. Elle m’accompagne depuis un an, précise Antoine alors que la jolie blonde fait son entrée sur scène dans une robe rouge. Celle qui a représenté son pays à l’Eurovision 2009 chante Live your dreams entourée de 2 danseuses et de 2 danseurs qu’ont croiraient sortis d’une soirée gay, tant leurs costumes les rendent sexy.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


Taïg et Virginie présentent ensuite Kat De Luna. L’américaine a invité un ballet indien sur la scène de Bercy pour un premier morceau d’introduction. Elle passe vite à son tube Run the show sur lequel elle est entourée de deux beaux danseurs blacks, torses nus, et deux danseuses.

Toujours dans sa robe dorée, Kat De Luna fait ensuite son nouveau single Push Push entourée de 2 créatures recouvertes de leds. Même s’il n’est pas là ce soir, on entend Akon sur ce morceau. La chanteuse enchaîne ensuite à son autre tube Whine up et prononce quelques mots de français. Ses 8 danseuses indiennes l’ont rejointes pour le final. Kat De Luna assure sa promo en précisant que son nouvel album s’intitule "Inside out".

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


Starfloor à Bercy (Paris - 2010)
Taïg, le champion de rollers se lance un défi en tentant de traverser Bercy. Il doit partir de la scène centrale où se trouve Virginie pour rejoindre Karima qui se trouve près de la régie, située au fond de la fosse. Le jeune homme, qui a participé au "Koh Lanta" de sportifs en début d’année et participe actuellement au "Pékin Express", passe par dessus les jeunes spectateurs sous la vigilance de quelques agents de sécurité. Pendant ce temps, Jay Style mixe les tubes du moment d’Usher, Lady Gaga, Flo-Rida, Peter Luts, Klaas et la Swedish House Mafia.

Taïg a réussi son pari. L’animatrice annonce ensuite un autre dj français. Il s’agit de Laurent Wolf qui est venu accompagné du chanteur Andrew Roachford et de 4 danseuses. Après avoir chanté le titre Survive, celui-ci quitte la scène sur l’introduction du plus grand tube de Laurent Wolf : No stress. Le chanteur original n’est pas là (ils se seraient brouillés depuis) mais pour compenser nous avons le droit à une super nany à lunettes, en plus bimbo bien sûr.

Pas de temps mort, Laurent Wolf enchaîne avec son nouveau single Suzy. Pour ce titre, il est accompagné de Mod Martin qui porte une veste noire et un pantalon rouge écossais. Celui-ci est accompagné d’une belle jeune femme et de 4 danseuses qui suivent le chanteur.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


La soirée Starfloor se poursuit avec un petit retour en coulisses parmi les danseurs sexy et la chanteuse Kat De Luna, interviewée par Karima. L’américaine explique la chorégraphie de "Whine up", puis annonce son nouvel album.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)
Les animateurs présentent ensuite le bel anglais à venir sur scène : artiste mélangeant la pop, la dance et le hip hop qui a travaillé avec de grandes stars (telles que Rihanna pour "Umbrella"), Taïg demande au public de répéter son nom. Taio Cruz ! Taio Cruz !

Le jeune britannique fait son entrée sur les premières notes de son tube Break your heart. Entouré de ses 4 musiciens, Taio Cruz chante dans la foulée son titre Dynamite alors qu’un visuel de feu et de flammes est projeté sur les écrans géants.

Le jeune homme nous fait ensuite une surprise car c’est avec Kylie Minogue qu’ils chantent, en duo, Higher, un bon morceau de Taio Cruz sur lequel la belle australienne a accepté de poser sa voix. Ce morceau est une production de David Guetta.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


Starfloor à Bercy (Paris - 2010)
Les animateurs de Starfloor reviennent ensuite pendant que les techniciens installent les accessoires de la prestation de la diva. Pendant l’intro de 2 minutes 30 de Get outta my way, le nouveau single de Kylie Minogue, les beaux danseurs blonds, du clip en question, déambulent sur scène.

La belle Kylie Minogue chante dans la même mise en scène (avec les chaises blanches) que celle de son dernier clip. Sur les dernières notes, elle dit "Merci beaucoup... Fun Radio... Je suis très contente d’être ici avec vous... ce soir... comme toujours !".

Puis, malgré les problèmes de micro, elle poursuit et interprète Can’t get you out of my head son plus gros tube de ces 10 dernières années avant de passer à Love at first sight, également extrait de son album "Fever". Elle quitte la scène avec ses beaux danseurs aux torses nus. Les animateurs annoncent sa tournée qui passera d’ailleurs dans cette même salle de Bercy.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


Starfloor à Bercy (Paris - 2010)
Starfloor accueille ensuite le dj Bob Sinclar qui, dès son entrée, précise : "Je ne suis pas venu tout seul ce soir". En effet, il est venu avec Big Ali, qui comme l’année dernière fait plusieurs apparitions au cour de la soirée.

"Tonight, we will celebrate the new single of Bob Sinclar. Tonight, Bob Sinclar have a special guest. I want you to make some noise for the king of dancehall, ladies and gentlemen : Sean Paul".

Sous une pluie de confetti dorés et des cris du public, le jamaïcain commence avec Tik tok, la reprise de 2 Unlimited. Puis, Sean Paul fait un long medley de ses tubes en commençant par So fine, Hold my hand et Temperature. Cette star internationale était également une autre bonne surprise de cette seconde édition de Starfloor.

Bob Sinclar entame ensuite un mix de trois quarts d’heure qu’il commence par Rock this party, avec la complicité de Big Ali et de 6 danseuses. Il enchaîne sur un autre tube New new new, puis sur l’instrumental remixé de Stromae. Il revient ensuite à ses tubes avec Love you no more (Je ne t’aime plus) et à Sound of freedom, qu’il intègre dans un set electro à la Klaas, le son du moment.

Le dj français passe ensuite Together avant le fameux Seven nation Army. Il continue avec les titres de la Swedish House Mafia (One en mash up avec "The wall"), Daft Punk (Aerodynamic), Bob Sinclar (World hold on) et de Faithless (Insomnia en remix).

Bob Sinclar termine son set avec son nouveau single Tik Tok et le remix reggae de son tube Love generation. 23h25, les 3 animateurs reviennent annoncer Starfloor 3 et rendent l’antenne à Fun Radio, qui propose un mix de David Guetta, juste après le nouveau Rihanna.

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)

Starfloor à Bercy (Paris - 2010)


Alors que chacun rejoint son chez soi, W9 diffuse en différé cette seconde édition de Starfloor.

www.funradio.fr

Sur ParisGayZine, vous pouvez également lire un résumé de tous les StarFloor.

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser