Notre article "Loreen en concert à l'Alhambra (Loreen)
Agenda Clubbing MAP GAY PARIS resto bars shopping club cruising sex Playlist Youtube/Spotify Agenda Concert Nouveautés musicales Album Single Associations gay LGBTQIA+ Eurovision

Loreen en concert à l'Alhambra

  • by
Loreen en concert à l'Alhambra
Loreen enfin en concert en France, c’est vraiment un moment que nous n’aurions manqué sous aucun prétexte ; comme beaucoup, puisque la chanteuse suédoise donne son premier concert parisien à guichets fermés.

Le 5 décembre 2023, la scène de l'Alhambra à Paris a été illuminée par sa présence. Loreen, qui a conquis le cœur du public grâce à ses victoires remarquables à l’Eurovision en 2012 et 2023 avec "Euphoria” et “Tattoo”, est la première artiste féminine et seulement la deuxième personne à avoir remporté le concours à deux reprises (comme Johnny Logan en 1980 et 1987). La France attend une nouvelle victoire depuis 1977. Slimane, notre pays compte sur toi !

Bien que son style résolument dark sur scène puisse déconcerter certains, Loreen a su envoûter le public lors de cette date du Tattoo Tour grâce à sa voix unique et l’énergie spirituelle qu’elle dégage à chaque fois qu’elle apparaît. Fidèle à elle-même, Loreen a gardé ses distances avec les sonorités mainstream malgré son succès international. Elle aspire à offrir un spectacle qui reflète sa personnalité et à créer une véritable communion avec son public. Sa performance à l’Alhambra à Paris a parfaitement illustré cette approche.



1ère partie : Olivia Lunny


Pour la 1ère partie du concert de Loreen, nous avons découvert Olivia Lunny, une chanteuse canadienne émergente qui a triomphé lors de la deuxième saison de l'émission télévisée The Launch.
1ère partie

1ère partie


Concert de Loreen à l'Alhambra


21 heures. Le public de Loreen, à 90 % masculin ce soir, crie son nom pour la faire venir sur scène, mais la Suédoise ne va apparaître devant nous que quelques minutes plus tard.

21h06. Une nappe électronique retentit et se déroule progressivement dans cette salle de spectacles située près de la Place République à Paris et qui peut accueillir environ 3 000 spectateurs.

Ses deux musiciens font d’abord leur entrée sur scène. Le beat s’accélère. Le public frappe des mains en rythme. Le voyage commence.

Loreen prend place entre ses six ventilateurs et parmi la fumée qui instaure un effet tempête de sable, surtout que l’artiste est éclairée par l’arrière, et apparaît ainsi en ombre chinoise.

C’est avec deux morceaux de 2013, In my head et Crying out your name que la star ouvre son show. Le son nous paraît lointain, mais l’artiste se charge peu à peu en énergie au contact de la foule, et entre en connexion avec son public français présent ce soir. La chanteuse brune est comme en transe à la fin du deuxième titre.

Sa tenue de scène est composée de quelques tissus et voilages. Ses manches et genouillères sont en cuir et ses quelques bijoux en métal argenté. Pleine d’énergie, l’icône aux longs ongles noirs et longs cheveux est bien là devant nous, dans la fumée. L’univers Loreen s’installe progressivement dans l’Alhambra.

Des perçus et des bruits d’oiseaux se font entendre furtivement. Une mélodie plus connue s’annonce maintenant. Il s'agit de son nouveau single. L’excellent Is it love est sorti il y a deux mois et on le voit parfois en clip à la TV. Les radios, elles, lui réservent un accueil mitigé et préfèrent encore diffuser ”Tattoo”, qui lui est toujours dans le top 15 du classement radios, et ce depuis une trentaine de semaines.

Nous aimons beaucoup ce nouveau titre de pop radiophonique. Loreen danse beaucoup avec ses bras. Ses pieds sont nus. Elle est à l’aise dans ses mouvements, et est décidément confiante sur scène.

Paris ! My first time here. Je vais vous emmener en Afrique du Nord.

Mademoiselle Lorine Zineb Nora Talhaoui revient féroce sur le devant de la scène au cours de l’intro, et poursuit sa performance scénique sur Batwanes beek, emprunté à Warda, une chanteuse algérienne de renommée.

Nous n’avons pas particulièrement de coup de cœur pour ce morceau, au cours duquel Loreen est imperturbable, très concentrée, mais nous apprécions lorsque le rythme trance s’accélère avant la fin.

S’en suivent deux morceaux sortis en 2017 : Jupiter drive et Ride. Ils sont un peu longs à démarrer, planants, et un peu trop pointus aussi surtout. Heureusement, il y a la voix de Loreen à laquelle nous restons suspendus, et son aura mystique.

L’artiste regarde son public et savoure le moment présent.

Le son nous paraît toujours loin et est en tout cas assez expérimental sur Dreams, le troisième titre d’affilé de son album “Ride”. On apprécie le pont dance, voire dark tech, c’est envoûtant, et visuellement elle termine dans un faisceau lumineux.

Loreen à l'Alhambra

Loreen à l'Alhambra

Loreen à l'Alhambra


Paris, are you OK ? I see you ! dit-elle avec un large sourire et un rire communicatif.

La prochaine chanson est à propos d’amour. Sous des éclairages désormais rouges, nous apprécions en live My heart is refusing me, la première chanson qu’elle avait présenté au Melodifestivalen, c’était en 2011. Son nouvel arrangement est plus planant, plus lent, mais la boucle électro est bien prenante. Le public saute sur ce morceau bien plus connu que ceux qui l’ont précédé ce soir.

What a crowd ! s’exclame t-elle avant de repartir sur un morceau moins mainstream avec Body de son EP “Nude” en 2017. La chanteuse est pleine d’énergie encore ; une énergie rock de festival.

L’un des autres morceaux très attendus et qui arrive progressivement avec une longue intro servie par ses musiciens-machinistes, c’est Euphoria. Son tube est ici totalement revisité, mais tout le public chante avec elle ce refrain prenant qui l’a fait connaître de toute l’Europe. C’était lors de sa victoire au concours Eurovision 2012.

J’aime les lumières dit-elle avant d’interpréter Paper light (revisited), un morceau que nous aimons beaucoup également avec sa petite boucle vocale électronique au ton aigu qui répète "higher". Ce nouvel arrangement est beaucoup plus lent pour un rendu doux et aérien. Les téléspectateurs balancent leurs bras de gauche à droite en agitant leurs téléphones portables lumineux.

Loreen est comme en suspension à ce moment, sous des lumières nordiques avec le vert et le bleu des aurores boréales.

Les lumières virent au rose/rouge ensuite pour le titre Neon lights (2022). Nous aimons beaucoup ce refrain et la mélodie prenante avec ici des éléments big beat. Un air qui nous transporte dans un autre monde. Des petites tiges lumineuses sont agitées par les spectateurs dans la salle. Le public devant est éclairé de bleu, tandis que la scène l’est en vert.

La jeune quadragénaire se met à genoux au début du morceau suivant. Et quel morceau !

Place à Tattoo maintenant, bien évidemment. L’énergie est folle dans le public qui apprécie la bonne version live proposée pour ce morceau. Le public parisien est comblé avec cet immense tube, comme en mai dernier lors de cette nouvelle victoire suédoise au concours Eurovision 2023. Ce titre est même un succès chez nous en France puisque les radios continuent de le diffuser massivement.

La suédoise quitte la scène de l’Alhambra à 22h15, mais y fait heureusement son retour deux minutes plus tard à peine.

Are you happy here with me ? I don’t need a boyfriend ! plaisante-t-elle, avant de faire référence à tout autre chose : la lourde actualité. I know there’s so much chaos in the world. But, don’t focus so much on that… Focus on the good stuff… Caus the majority of people are good people.

I see love, I choose love !

Loreen nous chante à nouveau Is it love, cette fois a cappella dans une version inédite et exceptionnellement douce ; là encore loin de la version radio.

Je t’aime ! Thank you…

La musique électronique reprend ses droits. Les lumières sont maintenant rouges. La setlist compte aussi Statements, morceau qui a été un échec au Melodifestivalen 2017 (non finaliste) pourtant défendu avec une prestation très honorable artistiquement. Il en reste un titre que l’on aime quand même beaucoup, et ce même s’il n’a pas les sonorités dance de ses plus grands tubes.

Le public de l’Alhambra vibre avec Loreen. Elle est pleine d’énergie et ses musiciens envoient du gros son. Les lumières stroboscopiques rouges rappellent celles de la Menergy (les mecs torses nus en moins !).

Après un Je t‘aime. / Luv you, la suédoise quitte la scène sur une longue outro.

Il est déjà 22h30 lorsque le concert se termine ; un "récital" d’à peine 1h30 mais qui a permis au public parisien d’approcher celle qu’il a découvert au concours Eurovision 2012 et redécouverte à celui de 2023. Depuis, on danse en soirées gays sur deux grands tubes de l’Eurovision même à Paris.

Cette date dans la ville lumière signe la fin de son Tattoo tour, après une bonne quinzaine de dates en Europe du Nord, et alors qu’aucune date n’est encore annoncée dans le Sud du vieux continent.

Loreen est annoncée sur plusieurs festivals en 2024 où elle fera la promo de son album à paraître, avant sûrement de revenir dans les pays nordiques, notamment les capitales Oslo, Copenhague, Stockholm et Helsinki. Fera-t-elle aussi un retour sur une scène en France ? Rien n’est sûr.

En partant, les plus fans s’arrêtent au merchandising où restent en vente de l’encens et des hoodies XL avec le nom de la star.

L’Avis de PGZ


Une voix exceptionnelle, une artiste charismatique, une grande présence scénique, les relectures de ses chansons qu’elle interprète en live intégral… sous de belles lumières à Paris. Nous ne pouvions que passer un bon moment avec Loreen !

Du vrai live par de vrais musiciens pour ce Tattoo Tour, donné sans danseurs (seulement pour la télévision), ni choristes (Loreen n’en a vraiment pas besoin !)

Même si le spectacle donné ce soir l’a été dans une configuration un peu restreinte par rapport à celle des autres salles qui ont accueillies ce ”Tattoo Tour”, Loreen a donné un concert inoubliable… que certains ont aussi trouvé plus expérimental que ce à quoi ils s’attendaient ; c’était sans la connaître vraiment.

Ce n’était pas notre premier concert de Loreen, mais le troisième auquel nous avons assisté, après celui de Malmö le 18 mai 2013, et celui de Göteborg le 15 août 2018.

Ce concert aurait pu être complété par ses morceaux "We got the power" et "I'm in it with you". Nous aurions bien voulu aussi entendre Loreen nous interpréter "See you again", "Do we even matter" et "Sidewalk" ; de même que "You're the voice", reprise du chanteur John Farnham que la suédoise a sublimé en 2021.

L’artiste ne chante aucun titre en suédois lors de ce tour, même si elle s’y est mise il y a trois ans. Ecoutez "Sötvattentårar" pour l’entendre dans sa langue.

Une bonne nouvelle est annoncée dans les heures qui suivent. Loreen se produira à la Star Academy ce samedi sur TF1, chaîne qui ne diffuse pas le concours Eurovision mais qui accueille l’artiste sur son antenne pour la seconde fois avec les NRJ Music Awards à Cannes le 10 novembre dernier. Nikos Aliagas lui a remis le prix de la révélation de l’année.

Loreen était invitée (à remettre un prix) aux MTV EMA 2023 également, mais la cérémonie qui devait se tenir à Paris-Nord Villepinte le 5 novembre 2023 a été annulée pour raison de sécurité.

Un nouveau single de Loreen est attendu en février prochain (lors du Melodifestivalen ?), et surtout son nouvel album devrait enfin sortir (pour le concours Eurovision 2024 ?).

Setlist de Loreen à l'Alhambra


01. In My Head
02. Crying Out Your Name
03. Is It Love
04. Batwanes Beek (cover)
05. Jupiter Drive
06. Ride
07. Dreams
08. My Heart Is Refusing Me
09. Euphoria
10. Paper Light Revisited
11. Neon Lights
12. Tattoo
(et Body)

Encore
13. Is It Love (Reprise)
14. Statements

Tournée Tattoo Tour de Loreen en 2023


puce Novembre
Dublin, Irlande - Le 07
Glasgow, UK - Le 08
Londres, UK - Le 10
Amsterdam, Pays-Bas - Le 12
Anvers, Belgique - Le 14
Berlin, Allemagne - Le 15
Varsovie, Pologne - Le 16
Hambourg, Allemagne - Le 17
Oslo, Norvège - Le 19
Copenhague, Danemark - Le 20
Stockholm, Suède - Le 23
Helsinki, Finlande - Le 26
Tampere, Finlande - Le 27
Tallinn, Estonie - Le 29
Riga, Lettonie - Le 30

puce Décembre
Kaunas, Lituanie - Le 01
Zürich, Suisse - Le 04
Paris, France - Le 05

Nos vidéos de Loreen à l'Alhambra






Nos photos du show de Loreen à l'Alhambra




D’autres artistes suédois se produiront à Paris dans les prochains mois :
- Cornelia Jakobs (Eurovision 2022) au Café de la Danse le 28 janvier 2024,
- Zara Larsson au Trianon le 24 février 2024,
- Benjamin Ingrosso (Eurovision 2018) à Les Etoiles le 5 avril 2024.

Vos réactions / commentaires

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser