Notre article "Melodifestivalen 2021 : 1ère demi-finale "

Melodifestivalen 2021 : 1ère demi-finale

  • by
Melodifestivalen 2021 : 1ère demi-finale
Samedi 6 février 2021. Depuis Stockholm, les suédois s’apprêtent à choisir l’artiste qui les représentera à l’Eurovision 2021. 28 artistes sont en compétition, dont 7 pour lesquels nous découvrons leurs prestations ce soir.

L’émission se déroule en direct de l’Annexet (4 000 places), une salle qui jouxte le Globen (16 000 places), dans la capitale suédoise. Les six soirées se dérouleront ici d’ailleurs, puisqu’en raison du Covid-19, il n’y aura pas de tournée à travers le pays, ni la traditionnelle finale au Friends Arena (65 000 places, 28 000 pour le Mello).

L’émission se déroule sans public, mais la SVT a quand même prévue une grande scène pour que le show télévisé (qui réunit plus d’un suédois sur trois) soit un évènement. Surtout, c’est la dernière année où Christer Björkman en a la charge. Et pour cette saison, le producteur présentera chacun des shows. Chaque samedi, il sera accompagné par différentes personnalités suédoises.

Ce jour, c’est Lena Philipsson qui l’accompagne à la présentation. La chanteuse a représenté la Suède au concours Eurovision 2004 avec "It hurts", un très bon schlager. Elle a participé au Melodifestivalen 1986, 1987, 1988 et donc 2004. Elle a aussi présenté le Melodifestivalen en 2006. Nous adorons son hit "Dansa i neon" (1987), et aussi le plus récent "Maria Magdalena" (2019), et espérions la revoir au Melodifestivalen depuis un moment. Même si c’est uniquement à la présentation, cela va être un plaisir.

Ce soir, la compétition compte plusieurs grands noms puisqu’on va y retrouver Danny Saucedo et Jessica Andersson, mais aussi Arvingarna et Paul Rey, sans compter Kadiatou, Nathalie Brydolf et Lillasyster.



Introduction


20 heures. L’émission commence tout simplement avec Lena Philipsson, assise derrière son piano noir. La chanteuse interprète son titre “Lära så länge man lever », présent sur son album sorti l’an dernier. C’est de la pop schlager très agréable à écouter mais pas forcément très dansante.

Elle est d’abord seule en scène avant l’entrée de quatre danseurs sur un visuel coloré. C’est l’occasion de faire connaissance avec le décor de cette édition particulière. Les projections se font sur écran au sol et au fond, et sur leur tête, des néons, des miroirs et des projecteurs complètent le décor.

Lena Philipsson se lève sur le break alors que le morceau se transforme en ballade, qu’elle interprète dans sa robe, d’un rose pétillant, courte devant mais avec une longe traine en plumes et sertie d’un gros nœud autour du cou.

Lena s’adresse ensuite aux téléspectateurs et accueille Christer Björkman, très élégant dans son smoking bleu.

Lena & Christer Björkman


Nous voyons les photos des sept artistes qui vont concourir ce soir.

La présentatrice lance une vidéo dans laquelle on la voit tranquille dans son sofa, les cheveux ébouriffés, en train de boire un café, de manger des chips… avant de regarder son agenda, et de s’empresser d’aller sous la douche, sous laquelle elle se rase à différents endroits du corps (humour suédois !), puis de se mettre du gel hydro-alcoolique entre les seins. Ce programme familial est souvent ponctué d’humour réservé aux adultes.

Avant que chaque artiste ne dévoile sa prestation scénique, les auteurs de son morceau apparaissent derrière leur webcam pour donner leur nom.

1. Kadiatou - One touch


Joy Deb, Linnea Deb, Jimmy "Joker" Thörnfeldt, Anderz Wrethov

Kadiatou


Kadiatou (19) est une jeune chanteuse repérée dans Swedish Idol en 2018, où elle a terminé à la seconde place. Après quelques singles, dont deux de Noël, l’artiste fait son entrée au Melodifestivalen.

Ses compositeurs sont des as du Mello, voire de l’Eurovision, puisqu’il s’agit d’Anderz Wrethov (Eleni Foureira Margaret…) et Joy Deb / Linnea Deb (Mans Zelmerlöw, Ace Wilder, Saara Aalto…).

Dans sa vidéo d’intro, on voit Kadiatou en extérieur devant un grand château suédois. Ses danseurs sont là également.

Sur scène, l’artiste est toute mignonne dans sa tenue blanche, à la fois sportive et chic avec ses épaulettes à plumes. Elle est accompagnée sur scène de quatre danseuses.

Kadiatou propose un titre très contemporain ce soir, que les jeunes devraient apprécier. C’est un mix de pop et d’EDM mais qui est assez plat finalement. Nous attendions quelque chose de plus pêchu. Dommage !

Juste avant la chanson suivante, Christer Björkman donne le numéro, le nom de l’artiste et de la chanson pour lequel le public est appelé à voter.

2. Lillasyster - Pretender


Isak Hallén, Jakob Redtzer, Martin Westerstrand, Ian Paolo Lira, Palle Hammarlund

Lillasyster


Lillasyster est un groupe de hard rock qui participe pour la première fois au Mello et qui s’associe pour l’occasion au compositeur des Dolly Style. Nous nous attendons à un côté pop parmi les guitares.

Ces rockeurs se retrouvent au Stadion Stockholm dans leur vidéo. Sur scène, des flammes brulent au sol dès les premières secondes de leur prestation. Leur morceau commence à la guitare acoustique, avant un déluge de décibels pour la suite qui contient également quelques breaks, qui transforment le morceau en ballade, avant la reprise des guitares et de la voix haut perchée de leur chanteur.

Leur visuel représente des écrans de télévision, aux images souvent saturées. C’est visuel mais nous avons connu du hard rock plus intéressant au Melodifestivalen !

3. Jessica Andersson - Horizon


David Kreuger, Fredrik Kempe, Markus Lidén, Christian Holmström, Jesper Jakobsen

Jessica Andersson


Une chanson de Jessica Andersson par Fredrik Kempe et nous sommes tout excités. Surtout qu’il s’agit d’un up-tempo !

3 ans après l’excellent "Party voice", Jessica Andersson revient au Melodifestivalen pour la 6ème fois en solo (2006, 2007, 2010, 2015, 2018 et 2021) et sans compter qu’elle est même allée à l’Eurovision 2003 au sein du duo Fame.

La schlager diva est en compagnie de ses danseurs au Nationalmuseum, dans une séquence où on la voit plutôt jouer au top-modèle.

Sur la scène installée dans l’Annexet, Jessica apparaît dans un top en cuir, moulant, très décolleté, et de couleur gris-beige.

Dans cette tenue ample et avec ses cheveux ondulés, nous la reconnaissons difficilement.

Sa robe est composée d’un voile de couleurs vert-bleu qui s’étend au sol et couvre ses pieds. Au cours de sa prestation, chacun des danseurs tient une extrémité de voile qui s’étend sur toute la scène et ondule dans les airs de ventilos.

C’est un nouvel « Horizon » pour la Miss qui s’éloigne de la schlager et propose un titre pop au message positif, qui encourage à aller de l’avant, peu importe son passé.

Cette chanson commence à la guitare acoustique et est un mix de ballade et de pop vocale plutôt up tempo, sur laquelle résonnent les chœurs.

Cela se regarde et s’écoute agréablement, mais cela déroute les fans de schlager à la première écoute. Nous l’imaginons plutôt en seconde chance qu’en finale, tout en redoutant son élimination.

4. Paul Rey - The missing piece


Fredrik Sonefors, Laurell Barker, Paul Rey

Paul Rey


Nous avons découvert Paul Rey (28) l’année dernière où il s’est classé 6ème du Melodifestivalen avec "Talking in my sleep".

Il revient cette fois avec une chanson écrite avec Laurell Barker (Margaret, Luca Hänni, Raylee…).

Pour sa présentation, Paul Rey est au Stadshuset, l’hôtel de ville de Stockholm, au premier niveau où est remis le prix Nobel chaque année. Mais, ce jeune papa n’est pas là pour ça. Il déambule dans ce hall de marbre avec son ballon de basket à la main, puis dans la splendide salle dorée en mosaïque.

Son morceau débute avec de la guitare acoustique (décidément ce soir !). Il chante les premières lignes au micro suspendu avant d’évoluer sur des volumes de couleur orange.

Le morceau s’accélère un peu et l’artiste s’énergise avec quelques pas de danse. Ce titre est cependant assez lent et intimiste.

Avec son joli petit minois, Paul est très beau dans sa veste gris clair, portée sur une tenue blanche. Il va plutôt convaincre les amateurs de ballades. Nous regrettons que cette nouvelle tentative ne soit pas aussi puissante que celle de l’an passé et ne sommes pas sûr qu’il atteindra la finale, tout du moins pas directement.

5. Arvingarna - Tänker inte alls gå hem


Stefan Brunzell, Nanne Grönvall, Thomas G:son, Bobby Ljunggren

Arvingarna


Arvingarna a fait un comeback tonitruant en 2019 avec "I do" ! Le quatuor revient pour nous faire oublier la crise sanitaire pendant quelques instants.

Leur team d’auteurs est impressionnante puisque composée de la chanteuse Nanne Grönvall, Thomas G:son (Loreen, Anna Bergendahl, Mariette, Tom Leeb…) et de Bobby Ljunggren (Carola, Sanna Nielsen, Anna Bergendahl, Helena Paparizou…).

Lars, Tommy, Kim et Casper sont au Naturhistorika parmi les squelettes de dinosaures. De là à comparer les membres de ce groupe qui en est à sa sixième participation au Mello depuis 1993, à ces animaux millénaires, il n’y a qu’un pas que certains vont franchir.

C’est le premier titre de la soirée interprété en suédois. Le plus dansant aussi pour le moment ! Rythmé, avec une touche 60s, celui-ci nous fait penser quelque part au Feel it de Tamperer (1998), inspiré par The Jacksons avec Can you feel it (1980).

Sous les néons roses, qui forment des lampadaires, ces messieurs dansent. Leur mise en scène repose sur une chorégraphie construite et bien exécutée devant un visuel qui représente des bâtiments en 2D.

Cà passe mais cela n’est pas aussi bon que « I do ». Désolé ! Toutefois, vu les précédentes prestations, ils devraient s’en sortir honorablement tant ils parviennent à donner de l’énergie et de la joie en ces temps moroses.

Petite info bonus : En 1999, Lena Philipsson avait écrit le morceau “Det svär jag på” pour Arvingarna. Le monde est petit !

6. Nathalie Brydolf - Fingerprints


Andreas Stone Johansson, Etta Zelmani, Laurell Barker, Anna-Klara Folin

Nathalie Brydolf


Cette chanteuse a été repérée dans Swedish Idol en 2018 et dans The Bachelor en 2019. Pour sa première venue au Melodifestivalen, Nathalie a une composition de Laurell Barker (Margaret, Renaida…) et Andreas Stone Johansson (John Lundvik, Raylee…). Ils lui ont composé un titre doux et puissant à la fois. C’est son premier single.

Nathalie Brydolf est au Nordiska Museet, que l’on voit sous la neige. Celui-ci contient une grande statue de Gustav Vasastatyn. La chanteuse y joue du piano.

Sur scène, la jeune rousse porte une longue robe blanche près du corps, scintillante, assez classique dans sa coupe ; comme le sont les lumières blanches de sa mise en scène.

Sa chanson est une ballade lente, assez générique, bien chantée cependant. Elle contient une envolée les trente dernières secondes seulement. C’est classe mais il faut être sensible au texte pour adhérer.

7. Danny Saucedo - Dandi dansa


Danny Saucedo, Karl-Johan Råsmark

Danny Saucedo


Danny Saucedo a indiqué ne pas être particulièrement là pour gagner le Melodifestivalen 2021, contrairement à 2011 et 2012 (ainsi qu’en 2009 avec EMD). Il veut s’occuper en se donnant un objectif en cette période pas facile pour les artistes. Mais, sauf surprise, il devrait quand même obtenir sa place en finale vu sa popularité. Attendons quand même d’écouter son titre pour voir s’il est Amazing !

En vidéo, Danny flâne dans le quartier de Södermalm où il boit un café avant de se balader à bicyclette.

Avec ce nouveau morceau, joyeux, énergique, un peu funky, l’artiste qui a aussi présenté le Mello 2013, nous montre ce soir son évolution artistique. Depuis quelques années, il s’est orienté vers de nouvelles sonorités et chante en suédois.

Pour son retour au Mello, Mister Saucedo se la joue cool et apparaît sur scène dans une tenue composée d’une large veste aux gros nuages mauves. Il danse sur un tapis roulant comme dans le clip de Jamiroquai en 1996 ; ceux qui ont déjà vu ce clip ne trouveront donc pas cela très innovant.

Cependant, aussi bien visuellement que musicalement, il est totalement dans la tendance actuelle qui consiste à se foutre d’un design très chiadé pour apparaître au naturel, très cool... en mode loose.

Son décor est un local composé de gros cartons sur lesquels figurent quelques inscriptions comme Saade (clin d’œil à son pote et concurrent en 2011 et qu’on retrouvera au Mello cette année d’ailleurs !). Chacun des danseurs intervient à ses côtés en alternance, et ensuite sous des néons colorés.

Danny sort de cet espace et passe devant l’inscription ring (téléphoner au…), avant de se retrouver devant un mur lumineux. Il y danse avec sa troupe, qui retire ses tenues pour apparaître dans de nouvelles, colorées cette fois.

Il se passe quelque chose sur scène ! Sa place en finale est assurée, surtout avec cette concurrence !

Pour la petite histoire, Danny a fait la surprise à un de ses potes réalisateur d’intégrer le numéro de téléphone sur la paroi de son décor. Il s’est avéré que certains ceux sont trompé de numéro et ont dérangé une dame de Stockholm par centaine.

Christer Björkman et Lena Philipsson lancent un récapitulatif des sept prestations de la soirée afin que les téléspectateurs suédois puissent faire leurs choix sur l’application.

Premiers résultats


Votes


Lena indique qu’il reste 30 secondes aux téléspectateurs pour voter.

Dans une nouvelle vidéo, on retrouve la chanteuse-animatrice dans le décor de ces sélections suédoises parmi les équipes techniques.

En robe de soirée, très disco, elle fait tout : s’occuper du papier toilette, recoudre la tenue de Danny à l’entre jambes pour ne pas qu’il fasse "une Lenny Kravitz" (rappelez-vous de l’incident et de son accessoire), puis la femme de ménage.

Les artistes sont tous attablés sur le plateau dans l’attente des premiers résultats.

Participants


Christer Björkman parle un instant pendant que Lena Philipsson se prépare derrière son pupitre avant de nous annoncer que restent pour la suite de la soirée : Arvingarna, Jessica Andersson, Paul Rey, Danny Saucedo et Lillasyster.

Kadiatou et Nathalie Brydolf sont éliminées de la compétition et se classent respectivement sixième et septième. Cela constitue une surprise.

Nous revoyons les 5 extraits puisque les suédois peuvent à nouveau voter.

Interval Act


Interval Act


Les deux présentateurs discutent assis dans leur gros fauteuil en cuir, et lancent la séquence vidéo "Hermans melodiska historia" dans laquelle l'historien Herman Lindsqvist revient sur l’histoire du Mello : un micro, une robe, des chips… et Christer statufié comme s’il avait déjà pris sa retraite.

Nous voyons aussi le trophée sur lequel sont notés le nom des artistes qui ont remporté le concours, et visionnons des images d’archives qui nous font sourire. La séquence se termine avec la robe du trio féminin Afro-Dite, et sur le pied de micro blanc de Lena Philipsson lorsqu’elle chantait "Det gör ont" en 2004.

De retour en plateau, la chanteuse se lève, et sur une petite musique lounge, elle revisite son succès « Dansa i neon » (1987) en version easy listening.

Résultats


Quelques instants plus tard, on la retrouve derrière son pupitre puisqu’elle annonce que le premier artiste finaliste est Danny Saucedo ; sans réelle surprise.

Nous voyons d’une part sa réaction (enregistrée) et des images de ses répétitions. Les techniciens s’affairent alors que Christer Björkman pose quelques à Danny avant que celui-ci ne refasse sa performance.

Danny Saucedo


Paul Rey obtient une place en seconde chance, puis le groupe Lillasyster (ah ouais !?)

Jessica Andersson affronte Arvingarna, et c’est ce groupe qui va direkt till finalen ! C’est toujours dommage de voir une schlager diva se faire éliminer si vite, et ce même si nous n’avons pas une de véritable coup de cœur sur sa chanson.

Les équipes artistiques interviennent et Arvingarna nous chante à nouveau son « Tänker inte alls gå hem ».

Arvingarna


La semaine prochaine, Christer Björkman sera accompagné d’Anis Don Demina et Oscar Zia pour la deuxième manche du Mello 2021. On y retrouvera Dotter et Anton Ewald.

On voit rapidement les deux jeunes animateurs de la semaine prochaine avec chacun des 7 prochains artistes.

Même en période Covid-19, la SVT nous propose de voir la traditionnelle séance de remise des bouquets devant quelques photographes pendant que le générique défile.

Nous zappons sur la télévision lituanienne pour nous assurer que The Roop remporte le ticket pour Rotterdam avec Discoteque (C’est Yes !).

Pas d’after party pour ce Mello 2021. Les artistes ont rapidement rejoint leurs chambres d’hôtel, et Arvingarna a dû sabrer le champagne dans la rue malgré des températures peu clémentes.

Demi-finale 1 : 6 février
Artiste Titre Compositeurs Classement
1KadiatouOne TouchJoy Deb, Linnea Deb, Jimmy "Joker" Thörnfeldt, Anderz Wrethov6
2LillasysterPretenderIsak Hallén, Jakob Redtzer, Martin Westerstrand, Ian Paolo Lira, Palle HammarlundSECONDE CHANCE
3Jessica AnderssonHorizonDavid Kreuger, Fredrik Kempe, Markus Lidén, Christian Holmström, Jesper Jakobsen5
4Paul ReyThe Missing PieceFredrik Sonefors, Laurell Barker, Paul ReySECONDE CHANCE
5ArvingarnaTänker inte alls gå hemStefan Brunzell, Nanne Grönvall, Thomas G:son, Bobby LjunggrenFINALE
6Nathalie BrydolfFingerprintsAndreas Stone Johansson, Etta Zelmani, Laurell Barker, Anna-Klara Folin7
7Danny SaucedoDandi dansaDanny Saucedo, Karl-Johan RåsmarkFINALE


Photos de l'émission




Vos réactions / commentaires

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser