Notre article "Starfloor à Bercy (Paris - 2011)"

Starfloor à Bercy (Paris - 2011)

  • by
Starfloor à Bercy (Paris - 2011)
Starfloor à Bercy (Paris - 2011)
Starfloor était de retour le 26 novembre 2011 pour sa troisième édition consécutive à Bercy. L’évènement dancefloor a convié une poignée d’artistes que nous sommes allés applaudir au POPB et que certains ont également pu suivre sur Fun radio dès 20H, et à partir de 23h10 sur W9.

Les présentateurs de la soirée, Karima Charni et Bruno Guillon, ont accueillis ensemble les stars américaines Flo-Rida, Pitbull et Jason Derulo, Taio Cruz, les roumaines Inna et Alexandra Stan, Colonel Reyel, Nayer, Mohombi, Lucenzo ainsi que les djs Antoine Clamaran, Jay Style sans compter l’invité surprise.

Seule Nicole Scherzinger, l’ex-Pussycat Dolls, initialement prévue, avait été annoncée comme absente le 18 novembre.

Nous arrivons à 19h30, de jeunes danseurs montrent au public comment réaliser la chorégraphie du jeu vidéo Dance Central 2. Un record sera enregistré avec 10 730 personnes. Pendant ce temps, Mico assure aux platines depuis 19H.



20 heures. L’animateur Jay vient annoncer les stars qui vont se succéder devant nous. Le warm-up de Starfloor est diffusé en direct sur Fun Radio avec le dj Mathieu Bouthier au mix. Dans Bercy, ce dj mixe des classiques aux gros tubes du moment. Le chanteur Kely Starlight vient faire deux incursions durant le set qui enchaîne les tubes d’Avicii, la Swedish House Mafia et le dernier Rihanna.

20 H 40 L’animateur radio revient pour remercier le dj. Il précise que Cathy Guetta est installée dans l’espace VIP, ne laissant plus de doute à la venue "surprise" de son mari.

Starfloor à Bercy (Paris - 2011)


Le générique est très vite lancé et c’est Pitbull qui est le premier artiste à ce produire sur scène. Le cubain d’origine commence par son hit Hey baby (Drop it to the floor), qu’il a enregistré avec le rappeur T-Pain, absent bien sûr. Le morceau se termine avec des guitares sur "Are you gonna go my way" (Lenny Kravitz), le rappeur étant venu avec plusieurs musiciens. Le latino reprend ensuite "Hello" à Martin Solveig avant de passer à un morceau de rap en présence d’un de ses complices. Pitbull enchaîne avec son carton Rain over me, produit par son complice RedOne, mais là encore en l’absence du chanteur Marc Anthony.

Pitbull passe ensuite à I know you want me, son premier grand tube, avant de conclure par Give me everything, en présence de la plantureuse Nayer mais sans Ne-Yo, ni Afrojack avec lesquels ce tube a été enregistré. Le public parisien a réservé un bel accueil à ce MC qui a sorti plusieurs albums solo dont le dernier "Planet Pit" avec de nombreuses stars (Sean Paul, Kelly Rowland, Chris Brown...) sans compter ses fructueuses collaborations avec d’autres artistes internationaux tels qu’Enrique Iglesias, Jennifer Lopez, Usher et Timbaland. Pitbull devrait aussi figurer sur le prochain album de Bob Sinclar.



Les animateurs de la soirée, Bruno Guillon et Karima Charni, font enfin leur entrée sur scène. Ils annoncent le prochain artiste qui se fera attendre le temps que l’on retire les instruments laissés par l’équipe de Pitbull. Karima pose quelques questions à Cathy Guetta puis c’est le MC Big Ali qui fait son entrée sur scène pour chanter le hit latino de l’été en France mais qui s’est aussi très bien classé en Europe et notamment en Allemagne, en Suède et en Espagne. Le franco-portugais Lucenzo vient donc pour Danza Kuduro mais sans son complice portoricain Don Omar. Il est ici remplacé par le MC avec lequel ce morceau a initialement été enregistré. Le jeune homme salue son public et notamment les portugais, avant de se voir remettre une vidéo de diamant pour son clip très regardé sur le net.



Ensuite, c’est la belle brune Inna qui fait son entrée sur scène. Déjà présente l’année dernière, la roumaine est toujours entourée de sa troupe de beaux danseurs sur sa première chanson Sun is up, ici jouée dans une version remixée puis chaînée à Un momento, toutes deux extraites de son second album "I am the club rocker". Elle passe ensuite à Club rocker, son duo (virtuel) avec Flo-Rida qui ne l’accompagnera pas sur scène ce soir, bien qu’il est invité à se produire à Starfloor. L’ambiance est un peu retombée, les hits de cette jolie jeune femme étant moins forts que ceux de son précédent disque, à l’exception peut être du prochain single "Endless", non chanté ce soir.



Bruno Guillon intervient et demande des applaudissements pour Inna avant que Karima n’interviewe Jason Derulo en coulisses, qu’elle nous fera visiter par la suite et où l’on apercevra l’homophobe Colonel Reyel au maquillage.

Les musiciens de l’artiste suivant prennent place sur scène. Il s’agit de Taio Cruz qui entame sa prestation avec Little bad girl, le tube de David Guetta sur lequel il pose sa magnifique voix (en live également !). L’anglais se présente ensuite et annonce qu’il va jouer son nouveau single Hangover, là non plus sans le rappeur Flo-Rida qui l’accompagne pourtant sur le disque. L’année dernière, la géniale Kylie Minogue avait accepté de faire leur duo ensemble sur la scène de Starfloor. Le jeune homme précise qu’il va faire "one more song for you". Ce sera Dynamite, commencée a cappella et poursuivi avec un chant toujours aussi bon.



Karima vient ensuite préciser que le nouvel album de Taio Cruz sera bientôt disponible. Bruno donne la parole à quelques spectatrices pendant que les instruments de musique sont retirés de la scène.

Les animateurs présentent ensuite le beau Mohombi qui vient interpréter sa reprise de "Suavemente" (Suave – Kiss me) en compagnie de Nayer, qui remue parfaitement son arrière train. Ils ne sont pas accompagnés de Pitbull comme dans le clip malheureusement. Le beau congo-suédois remercie sa partenaire avant de chanter une partie de son prochain single In your head qu’il a repris aux Cranberries et dont il a aussi enregistré une version plus coquine "In your bed". Le nouveau protégé de RedOne passe enfin à Bumpy ride, dont il assure quelques passages en français, entouré de quatre danseuses avec lesquelles il exécute, au final, une chorégraphie très dynamique. Le jeune homme, très prometteur, a multiplié les collaborations avec Nicole Scherzinger (dommage pour ce soir !), Pitbull (d’ailleurs, nous aurions bien vu Mohombi faire les parties vocales de Ne-Yo ce soir !), Akon, Nelly, Les Jumo, Far*East Movement, Stella Mwangi et Lazee. Il termine en précisant Je vous aime Paris.



C’est au tour de l’invité dance hall de la soirée de faire son entrée sur scène. Colonel Reyel commence avec son hit Toutes les nuits, entouré de ses jolies danseuses. Il poursuit seul avec son gros tube Aurélie puis avec son cousin Krys pour Dis-moi oui ("Brûlez tous les bisexuels, les transsexuels, les homosexuels et les travestis"). On ne sait pas pourquoi, mais c’est peut être pour cette raison ou pour leur tube jugé anti-avortement, que Colonel Reyel s’est fait fortement siffler et huer à plusieurs reprises par tout le public de Starfloor. Le chanteur pose sa voix sur le dernier single de Bob Sinclar, absent du Starfloor de cette année.

Starfloor à Bercy (Paris - 2011)
Une petite vidéo où apparaissent les LMFAO est ensuite diffusée. Le groupe n’est pas présent sur scène pourtant cela aurait fait une jolie surprise tant le public a été réceptif lorsque leur tube a été diffusé par Jay Style. Le dj résident de Fun Radio fait un petit mix de tubes récents (Guetta, Rihanna, Britney...) tandis qu’une joyeuse troupe de danseurs se déchaînent sur scène. Bruno Guillon revient et fait monter un jeune homme sur scène pour nous faire une chorégraphie sur l’autre titre de LMFAO (Sexy and I know it) qui cartonne actuellement, sans que l’on sache vraiment pourquoi tant ce titre n’est pas extra.

Karina présente ensuite l’autre beauté qui va venir sur la scène de Starfloor. Il s’agit d’Alexandra Stan qui commence avec son premier tube Mr Saxobeat. Elle est accompagnée de son saxophoniste et de danseuses, vêtues en policières comme dans le clip. La chanteuse blonde est encore plus sexy dans son short ultra moulant. Ensuite, Alexandra chante en version quasi unplugged, les paroles de ce tube. Puis, la seconde chanteuse roumaine de la soirée enchaîne avec Get back (ASAP), un single tiré de son album Saxobeats. Il est ici joué dans une version remixée qui rend le titre assez méconnaissable. La roumaine tente quelques mots en français "Je vous aime beaucoup Paris, merci...".



Jason Derulo fait ensuite son entrée sur la scène de Starfloor. L’américain commence par It girl en compagnie d’une danseuse. Il enchaîne ensuite avec Whatcha say, son premier tube ici, cette fois entouré de deux danseuses. Le jeune homme nous démontre très vite ses talents en matière de danse durant un break electro. Il retire ensuite sa veste puis, nous fait son dernier single Don't wanna go home, qui reprend le thème de Robyn S. Sur ce titre, Jason nous montre ses capacités de showman et sportives en marchant sur la tête. Il n’oubliera pas de saluer ses fans avant de partir en déclarant "Viva la France et Paris !".



Starfloor à Bercy (Paris - 2011)
Après un petit film à la gloire de Flo-Rida, le rappeur de Miami descend au bout du corde sur le vocal de son dernier tube "Good feeling" qui à l’origine est celui d’Etta James "Something's got a hold on me" repris récemment par Christina Aguilera dans l’excellent film "Cabaret". Devant un public en délire, l’américain passe directement à son hit Right round, entourée de ses danseuses cheerleaders. Flo-Rida prend ensuite la parole pour annoncer l’arrivée de David Guetta. Le dj est acclamé par le public de Bercy pendant que les jets de fumée complètent la mise en scène.

Le français précise qu’il était à Paris ce soir et qu’il n’a pu s’empêcher de passer par Bercy. Il balance ensuite leur tube commun Club can't handle me, chanté en coeur par les fans. Pour remercier son public, le rappeur déjà présent à Starfloor en 2009 fait mousser une bouteille de champagne sur les spectateurs les mieux placés.

Flo-Rida et David Guetta passe ensuite à leur deuxième tube commun Where them girls at. "Make some noise for my brother David Guetta" demande le rappeur au public. Le dj remercie Flo-Rida, le public et Fun radio de passer ses disques, avant de préciser qu’il sera de retour à Bercy en avril pour un dj set.

Après avoir chanté a cappella son nouveau tube, la star américaine retire son t-shirt pour faire son show sur Good feeling, dont des images du clip ont été tournées à Paris. Il parcourt ainsi une bonne partie public sur le dos d’un homme qui doit aussi être très musclé pour porter tant de muscles.

Les animateurs précisent que David Guetta ne les aurait prévenus que le matin de sa venue, ce qui est faux.



Les présentateurs font venir le dernier invité de la soirée, à savoir Antoine Clamaran. Une troupe de danseurs sexys et musclés font aussi leur entrée sur scène alors que le dj appelle la chanteuse Soraya Arnelas à le rejoindre pour Live your dreams. La chanteuse qui a fait l’Eurovision en 2009 apparaît ici derrière un masque doré. Après leur premier titre en collaboration, le français et l’espagnole enchaîne avec Stick shift et enfin Feeling you qu’ils nous présentent ici en exclusivité.

Le dj français était déjà présent lors des deux précédentes éditions de Starfloor et avait déjà invité Soraya pour l’édition 2010. Antoine Clamaran qui mixe souvent sur l’antenne de Fun Radio, poursuit son mix en compagnie d’un percussionniste... et de Soraya qui reste pour danser sur sa reprise de "Deeper love" et d’autres tubes du moment. L’espagnole rejoint Antoine et le MC présent à ses côtés dans la cabine pour la suite de ce set chargé de clôturer cette troisième édition de Starfloor.



Fun Radio et W9 nous ont proposé une soirée intéressante en présence d’artistes talentueux. Bien sûr, nous aurions aimé quelques surprises supplémentaires et, vue la présence simultanée de beaucoup d’artistes qui ont travaillés ensemble, nous aurions aimé plus de duos : Flo-Rida avec Inna, Taio Cruz avec David Guetta ainsi que Mohombi et Pitbull. Mais cette soirée reste mémorable et nous pourrions très bien assister l’année prochaine à un nouveau Starfloor.

Starfloor à Bercy (Paris - 2011)


Pour beaucoup d’artistes étrangers, la fête s’est poursuivie au VIP Room où Jean Roch organisait une soirée en l’honneur de RedOne. Le club de la rue de Rivoli a ainsi accueilli Pitbull, Flo Rida, Jason Derulo, Taio Cruz, Mohombi, Nayer et RedOne. Bob Sinclar et Stephen Dorff étaient également présents. Jean-Roch a annoncé qu’il avait tourné son nouveau clip Name of love avec deux stars internationales lors de cette soirée.

Le Loft-Paris, quant à lui, accueillait les artistes Alexandra Stan, Inna et Jay style.

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser