Interview de "Eric Saade (Interview 2011)"

Eric Saade (Interview 2011)

Eric Saade  (Interview 2011)

Interview (traduite en français) d'Eric Saade et de J-Son à l'institut Suédois le 9 novembre 2011 à l'occasion de son 1er showcase en France.





Bonjour Eric, heureux de te rencontrer en France. Comment vas-tu ?
Eric Saade - « Je vais bien. Et toi ? »
Bien. Merci.

Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, pourrais-tu te présenter au public français?
Eric Saade - « Oui. Pour me présenter je dirais que je suis un artiste suédois qui fait de la pop. J’adore l’électropop. C’est pourquoi je travaille et j’écris des chansons avec J-Son. J’aime me produire en public, c’est pour ça que j’aime faire de grosses performances à chaque fois que je suis à la télévision ou que je fais des concerts. Alors, je dirais que je suis un performer et un musicien electropop. »

Tu étais déjà venu à Paris pour interpréter Popular dans un show télé en avril, était-ce ta première visite ici en France ?

Eric Saade - « Oui, c’était ma première fois à Paris, quand j’ai chanté "Popular" à la télé française. J’ai passé un bon moment mais je ne suis resté qu’une journée, alors c’était très rapide. Mais, c’est la première fois que je suis réellement là avec Neocorp et "Hearts in the air". C’est donc la première réelle fois que je suis ici. »



Cette année tu as remporté le Melodifestivalen en Suède qui t’a permis de participer à l’Eurovision et d’arriver 3ème. Quels souvenirs gardes-tu de cette période ?

Eric Saade - « C’est un gros show en effet. J’y ai passé de bons moments bien sûr. Cela restera pour toujours dans ma mémoire. Et j’ai eu la chance de me montrer et de présenter ma musique à toute l’Europe. Plein de choses en ont découlé comme "Hearts in the air". C'est la raison pour laquelle je l'ai fait. »



Eric Saade  (Interview 2011)
Tu as ensuite sorti 2 albums en Suède et réalisé une tournée MADE OF POP, et maintenant tu arrives en Europe et notamment en France avec ton album « Saade vol.1 ». Comment gères-tu cette nouvelle notoriété ?
Eric Saade - « Ce n’est pas quelque chose que je dois gérer parce que je n’y pense pas de cette façon là. J’aime la musique, écrire de la musique, faire mes affaires sur scène, être un bon performeur et je ne pense pas à être numéro 1. Parce que pour moi, ce n’est pas un concours… C’est de faire mon truc. Qu’est-ce que tu en pense J-Son ? »
J-Son - « Oui, je pense que c’est clair ce que tu veux faire. Il veut faire des chansons et les jouer sur scène. »
Eric Saade - « Donc ce n’est pas d’être numéro 1, mais bien sûr, si tu dis que je suis numéro 1, alors j’en suis fier bien sûr ! (Rires) »

Depuis combien de temps fais-tu de la musique ?
Eric Saade - « Je chante depuis que je suis un enfant bien sûr parce que j’aime ça depuis mes 6 ans… J’ai performé au mariage de ma mère, j’étais alors un jeune enfant à l’époque. Mais quand j’ai signé mon premier contrat avec mon label en Suède, j’avais quinze ans. C’est là que tout à commencer professionnellement. »

Tu as toujours voulu devenir une popstar ?
Eric Saade - « Une star de la pop non ! Mais, j’ai toujours voulu écrire de la musique et chanter… Etre une popstar bien sûr que c’est un grand rêve, de diffuser ma musique partout dans le monde… Mais pour moi l’intérêt est de créer de nouvelle chose. J’aime créer l’art. Et la musique c’est mon art. Mon art c’est ma liberté! Alors, c’est ce que j’aime. »

Eric Saade  (Interview 2011)
Tu as écrit une partie des paroles de ton album, comment s’est déroulé l’écriture de cet album ?
Eric Saade - « Nous écrivons presque toutes nos chansons ensemble avec J-Son comme pour Saade Vol 2 en Suède. Mais maintenant je suis là pour le volume 1 en France. Nous avons écrit "Hearts in the air" et "Killed my a cop" pour ce volume 1… Nous créons d’abord la mélodie principale et ensuite c'est une question de feeling. Nous venons alors aux paroles avec le ressenti que nous avons à partir de cette mélodie. J-Son, tu peux le décrire un peu ? »
J-Son - « Je pense que c’est juste. Ce que nous faisons généralement, c’est que nous allons au studio d’enregistrement, là Jason Gill a le beat de prêt. Je pense qu'Eric et moi, nous étions en train de danser un peu comme si nous faisions une fête dans le studio. Nous restons toujours aux côtés du producteur, nous dansons et chantons et les mélodies viennent. Je pense que les chansons sont bonnes parce qu’elles sont réellement nous ! Comme "Hearts in the air" et "Killed by a cop" ces chansons viennent, comme Eric a dit, d’émotions réelles. La façon dont nous nous sentons dans le studio à ce moment. C’est comme ça que nous faisons les chansons. Et ça va très vite, très vite ! »



Fredrik KEMPE a composé quelques titres sur cet album,, à quelle occasion l’as-tu rencontré ?
Eric Saade - « Et bien, je l’ai rencontré en 2010 en fait. Quand j’ai fait mon premier Melodifestivalen. Il m’a simplement contacté, voulant écrire des chansons. Je pense que ça a commencé sur Facebook ou quelque chose comme cela. Du style "Ok, c’est cool. Essayons…". Et c’était plutôt bon. Mais maintenant, je ne sais pas, nous ne nous sommes pas revu depuis un moment en fait. Mais, il est un grand compositeur, il fait des melodies intéressantes. Il est vraiment bon dans ce qu’il fait. Oui, sur Facebook, c’est drôle ! »

Eric Saade  (Interview 2011)


Revenons à ton album, si tu devais définir l’univers de ton album en quelques mots ?
Eric Saade - « Le Volume 1 en quelques mots ? C’est horrible parce que chaque chanson parle de choses différentes. Je dirais, bien sûr, electropop parce que c’est le mot qui décrit le mieux mon album. Je dirais vrai, très vrai ! Comme "Hearts in the air". Je suis honnête dans les paroles de mes chansons. Comme je l'exprime dans "Hearts in the air" : "Fait le avec ton coeur, avec ton coeur d’abord, sans y réfléchir et tu réussiras ! Do it like I do !". »
J-Son - « Chaque chanson est personnelle ! C’est personnel, c’est vrai, c’est de l’electropop ! »
Eric Saade - « Electropop, Personnel et Vrai. Ceux sont les bons mots. »

Pourrais-tu nous interpréter quelques notes d’une de tes chansons favorites de l’album ?
Eric Saade - « Oh, j’ai eu une nuit difficile la nuit dernière (Rires) Ok, quelle chanson ? Je pense que Timeless est l’une de mes préférées du Volume 1. L’avez-vous écoutée ? Oui ? Qu’est ce que vous en pensez ? Quelle est votre favorite ? »
Ma favorite ? Popular, Made of Pop, Big love et Hearts in the air ! Il y a beaucoup de singles potentiels dans ce Volume 1.
Eric Saade - « Je peux chanter Hearts in the air, si vous le souhaitez. Je resterai soft parce que la nuit dernière… »
Il chante quelques secondes de Hearts in the air.

Eric Saade  (Interview 2011)
Tu es venu avec J-Son, comment s’est passé ta collaboration avec ce rappeur chanteur brésilien-suédois sur le titre "Hearts in the Air" ?
J-Son - « J’ai d’abord reçu un appel téléphonique du producteur de l’album, Jason Gill. Il m’a parlé d’Eric Saade. Et ce jour là, j’étais à la maison. Je suis donc venu le jour même au studio et il avait de bons morceaux. Ce mec (Eric) était en train de rappeur dans le studio, de danser. Ce mec bougeait, il était aussi énergique que moi, mon équivalent dans la pop music ! Nous venons de deux mondes différents. Nous pourrions écrire une chanson ensemble ! Deux jours plus tard, nous écrivions "Killed my a cop" ! »
Eric Saade - « Il est brillant pour les paroles parce que c’est un rappeur. Il peux faire du freestyle… (Il se met à l’imiter) "Got me chained, got me locked… Think I'm free but I'm not… Like I'm killed by a cop…". J’étais comme ça "Mince,ce n’est pas possible !". C’est comme ça qu’il l’a fait. Il est grand. J-Son est un grand ! »

Est-ce que vous avez prévu un second duo. Peut-être sur le nouvel album ?
J-Son - « Oui bien sûr, il y a aura une nouvelle collaboration ensemble. J’ai compris ce que tu as dis en français… »
Eric Saade - « Oui, il s’appelle… je peux le dire, il s’appelle "Sky fall down". Un peu plus calme mais de la bonne manière. Je ne peux pas décrire cette chanson. »
J-Son - « Un très bon morceau ! Notre amitié a grandi tellement au cours de l’été. Nous sommes de très proches amis. Ce n’est plus seulement pour la musique maintenant. On traine, on sort ensemble. C’est éloquent quand on écoute les paroles de mes nouvelles chansons. C’est terrible, nous ressentons les mêmes choses »

Eric Saade  (Interview 2011)


Tu as rencontré Red One à l’Eurovision. Que penses-tu de son travail et as-tu l’intention un jour de collaborer avec lui ?
Eric Saade - « Oohh. Qui sait ? je ne sais pas actuellement. Je l’ai rencontré et c’est un grand. C’était cool de le rencontrer. Peut être dans le futur mais pas maintenant. J’ai mon équipe et j’adore mon équipe. J-Son et Jason Gill le producteur qui est un producteur fantastique ! Il est brillant. Et si vous me demandez, il est le prochain Red One ! Il va être celui dont tout le monde va parler dans deux ans. Alors, j’ai beaucoup de confiance dans mon équipe. Il n’y a pas de raison de chercher quelqu’un d’autre. Mais bien entendu Red One est un grand. Alors, pourquoi pas à l’avenir ? S’il vient me voir avec une superbe offre (Rires). »

Eric Saade  (Interview 2011)
Y-a-t-il des artistes français que tu apprécies voire même avec qui tu aimerais collaborer ?
Eric Saade - « Oui Shy’m ! Elle est cool. Je l’ai vu lorsque nous étions dans l’émission à laquelle j’ai chanté "Popular" (PGZik : "En route pour l'eurovision" sur France 3). Elle est cool car elle fait de la pop R’n’B. J’aime ça. Si je devais faire un duo français, je pense que ce serait avec elle. Et elle… pour être honnête, elle est belle… (Rires) »
Et avec David Guetta ?
Oui, bien sûr ! C’est un grand producteur. Il a fait beaucoup de tubes dans le monde entier. Oui, ce serait une chance bien sûr. Je le ferais ! »

As-tu songé à adapter un de tes titres en rajoutant quelques paroles en français afin de faciliter la diffusion en radio ?
Eric Saade - « Je ne pense pas que je chanterai en français… Parce que je ne suis pas français et que je ne parle pas le français. Ce ne serait pas honnête si on me le demandait. Mais si je dois faire un duo avec une chanteuse française, peut être Shym (rires) ou quelqu’un d’autre, elle chanterait en français et moi en anglais. Ce serait une chose cool à faire. Ce serait de l’art. Mais moi, chanter en français, je ne le pense pas. Parce que je ne veux pas faire quelque chose si je ne suis pas bon en la matière. C’est très important pour moi. »

As-tu appris quelques mots en français pour le showcase ?
Eric Saade - « "Merci beaucoup" bien évidemment. Et "Ca va ?" Voilà . Je vais essayer d’en apprendre plus. Il me reste un jour. (Rires) »

L’année prochaine, nous passerons une semaine à Stockholm pour la finale du Melodifestivalen. Que peux-tu nous conseiller de faire là-bas ?
Eric Saade - « Oohh. Vous voulez dire des nightclubs ou pour passer votre temps libre ? Il y a beaucoup de clubs. Il y a un club appelé Victoria (Vickan) les lundis. Ils ont ce qu’ils appellent une nuit du Melodifestivalen. Et si c’est ce que vous aimez, vous devriez aller là les lundis. »

Merci Eric et J-Son.

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser