Notre article "Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)"

Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)

  • by
Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)
Nous découvrons le Nouveau Casino, un club parisien qui existe depuis 10 ans et qui a déjà accueilli quelques soirées gays comme la dernière DiscoQueer avec le dj Patrick Vidal le 13 novembre dernier. Mais, en ce 4 décembre 2010, c’est pour assister au live de Self Concept que nous nous sommes rendu dans ce club du quartier d’Oberkampf.

Quelques uns de ses amis de la télé réalité et de la scène gay étaient aussi venus applaudir Michal pour son nouveau projet électro/synth-pop. Nous avons notamment aperçu Patxi (Star Ac 3), Tonya (Sister Queen), Benjamin Bové (Queers) et Xavier Seulmand (dj des soirées gays Butch, Bar Club...).

Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)


20 heures. C’est le début de la première partie : Octobug. Nous ne connaissons rien de ce duo dont les deux membres débutent, leur prestation, cachés sous une cape noire pour lui et rouge pour elle. Mais, cela va plutôt s’avérer être une bonne surprise. La musique électro du premier morceau nous convainc d’emblée que La chose en question est une belle surprise, tant les paroles de ce premier titre (chanté en français) sont drôles avec ce garçon qui "ôte sa libido au téléphone rose".

Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)
Sarah Octopus et Alex Bug, dont la contraction des noms a donné naissance à celui du projet, se découvrent juste avant le second titre, qui commence au vocoder. Il s’agit de Girl Vs Boy, qui, comme son nom l’indique, est chanté en anglais simultanément par la brune et l’homme aux lunettes de soleil blanches. Leurs voix, bien mises en avant, se superposent à merveille sous ce gros beat et cette mélodie chaloupée à laquelle le boy rajoute un bon riff de guitare. Alex Bug remercie le public du Nouveau Casino et rappelle que le groupe s’appelle Octobug.

La chanteuse, dont le corps est moulé dans son long t-shirt rouge, commence a capella le titre I’m a soul man. Ce morceau rythmé est plus psychédélique que les précédents, mais Sarah est toujours au synthé tandis qu’Alex, qui a changé ses lunettes, est à la guitare.

Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)


Le duo enchaîne avec Timbaland boys, un titre qui figure sur leur EP "Revolution Club" sorti l’an dernier. Il est chanté en français bien qu’ils l’aient aussi enregistré en anglais. Les Octobug répètent en boucle "Nous sommes les Timbaland boys, j’adore leur son..." tout en nous offrant une petite chorégraphie manuelle.

Le groupe français termine avec un autre délire technoïde intitulé Tango/Samba où ils égratignent au passage Johnny Hallyday qui "peut aller se rhabiller, le Parc des Princes, ce soir, c’est moi qui l’fait !". Ils quittent là scène vers 20 h 30, non sans avoir précisé qu’Octobug sera au Buzz de Belleville jeudi prochain.

Site officiel : http://www.octobug.com

Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)


Il est 21 heures quand les musiciens de Self Concept s’installent derrière leurs instruments au son du "Go" de Moby. Un écran à l’image brouillée affiche un grand point d’interrogation.

Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)
Michal fait son entrée sous un gros beat, sa voix est quelque peu ralentie sur What’s your name. Le beau jeune homme d’origine polonaise porte un gilet noir sans manche et une longue traîne noire dont il lève les côtés à l’aide de ses mains comme des ailes. Cela nous rappelle sa prestation masquée en première partie du spectacle d’Ysa Ferrer au Bataclan.

A la fin du morceau, il nous dit rapidement bonsoir avant de passer à Self Concept, dont le nom, qui est aussi celui de ce projet, reste inscrit sur toute la largeur de l’écran. Michal nous fait évidemment penser à Martin Gore dans sa façon de danser et dans cette tenue. Il ne s’en cache d’ailleurs pas, Depeche Mode a toujours été une de ses grandes influences, et cela est se vérifie totalement pour Self Concept.

Le chanteur remercie à nouveau son public et précise qu’il a attendu ce moment pendant longtemps. Michal enchaîne avec un autre morceau tiré de son album à paraître. Il s’agit de Sinner que nous découvrons à ce moment. Ce titre est intéressant et la guitare est très présente.

Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)
Son batteur passe ensuite au synthé pour le morceau suivant. Le puissant I pray, n’en est pas moins un titre profond qui renforce le côté dark de ce nouveau projet dont le jeune a lui-même écrit la majorité des textes.

"J’espère qu’il y a plus de monde qui connaissent l’EP qu’il n’y a de monde dans la salle..." plaisante ensuite celui qui incarne Self Concept après avoir annoncé que d’autres morceaux sortiront très bientôt. Puis, la petite équipe passe à Don’t stay avec le rythme soutenu de la batterie et celui des percussions. Michal quitte la scène et laisse le soin à ses musiciens de terminer le morceau.

L’artiste revient ensuite sous les applaudissements pour interpréter Ouou dans sa veste noire ouverte sur son torse musclé. Cela fait plaisir à son public constitué de beaucoup de gays mais pas exclusivement.

Michal chante en balançant son pied de micro, ce qui nous rappelle une de ses idoles que nous avons vu en concert à Bercy en début d’année. Le public reprend les "Oooh ooh oohh", ce qui lui fait plaisir.

Le chanteur d’origine polonaise enchaîne ensuite à No bliss, un morceau puissant à la mélodie très lancinante au cours duquel il passe derrière son clavier pour quelques notes. Il est toujours accompagné de ses musiciens qui ont un bandeau noir maquillé au niveau des yeux.

Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)


Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)
"Les anciens amants inspirent toujours mes chansons" déclare-t-il avant d’interpréter I was supposed to be, une jolie ballade à l’atmosphère particulière. La mise en scène de ce moment intimiste est réussie mais minimaliste : Michal interprète sa chanson simplement assis sur une lampe au niveau du public.

"J’ai pensé à une bonne chanson... J’ai pensé à un bon film... J’ai trouvé une bonne chanson dans un bon film !" nous dit-il avant d’annoncer le morceau qu’il va reprendre ensuite. Ça s’appelle The crying game. Assis, derrière son clavier, il prolonge ce moment d’émotion avec cette autre ballade.

Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)
Michal poursuit dans ce même registre, dark et tout autant down tempo, avec Don’t die alors que l’image d’une cigarette, qui se consume, est diffusée en arrière plan. Le garçon est toujours sexy mais il a refermé sa veste car l’atmosphère se prête moins à cette carte dont il joue très souvent.

Nous apercevons la belle Ysa Ferrer dans les hauteurs de la régie alors que le show de Self Concept se poursuit avec Too strange, le premier extrait du futur album qui a d’ailleurs fait l’objet d’un clip récemment.

Après qu’il termine de chanter Follow me, le titre le plus down tempo de son EP, le concert de Self Concept touche à sa fin. Michal quitte la scène alors que le public maintient ses applaudissements. Les premières notes de l’énergisant You are the last retentissent dans le Nouveau Casino.

Self Concept au Nouveau Casino (Paris - 2010)
Le beau jeune homme se lâche totalement voyant la belle ambiance qui règne dans le public, qui semble conquis du virage musical du gagnant de la Star Academy 2003. Sous les derniers applaudissements de ses spectateurs, Michal Kwiakowski quitte la scène du Nouveau Casino vers 22h10.

C’était aussi l’occasion pour nous de voir tout le chemin parcouru par le jeune Michal qui s’est totalement réinventé avec un univers assez sombre mais qui lui ressemble beaucoup plus. Nous avons été agréablement surpris de sa prestation au Nouveau Casino. Ce spectacle était vraiment différent de l’happening en costumes extravagants réalisé en première partie d’Ysa Ferrer au Bataclan en juin 2009. Le chanteur était venu dévoiler ce nouveau projet mais sans dévoiler son visage.

Nous avions aussi vu Michal sur scène lors d’un podium pour les 10 ans de Tribu Move . En pleine promotion de son second album "All alone with my gueule", le jeune homme de formation classique se cherchait déjà un peu après qu’Universal l’avait un peu formaté sur le créneau de la variété.

Toujours dans la continuité de cet EP new-wave, le premier album de Self Concept devrait sortir au printemps et contenir douze titres.

Après ce show au Nouveau Casino, l’after show s’est déroulé à l’Oiseau Bariolé dans le Marais où Michal fait le dj de temps en temps.

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser