Notre article "We are the 90's avec Haddaway & Dr Alban"

We are the 90's avec Haddaway & Dr Alban

  • by
We are the 90's avec Haddaway & Dr Alban
Une semaine après la soirée Culture 90s au Bataclan où Corona a chanté tous ses tubes, c’est une seconde fête eurodance qui s’est déroulée à Paris. La Grande Halle de la Villette (Espace Charlie Parker) a accueilli, le 13 février 2010, la 16ème édition de We are the 90's. L’occasion pour les organisateurs (l'équipe du Bal de l'Elysée) de nous offrir la présence du suédois Dr Alban et de l’allemand Haddaway.

Cette soirée, qui propose aux parisiens de danser sur tous les tubes de la décennie 90, est passée par plusieurs petites salles (N’importe quoi, Bizen, O Sullivans) depuis septembre 2007 avant d’être organisée dans des plus grandes telles que l’Elysée Montmartre (dernier trimestre 2009) et désormais La Grande Halle de la Villette.



00h15. Une équipe de jeunes investissent la scène sur un morceau de Underworld. Ils seront présents durant toute la première partie alors que les tubes de R’n’B (Blackstreet, Squeegee...), Rock (Blur, Spin Doctor...), Rap (Snoop Dogg, 2 Pac...) et Dance (2 Unlimited, Culture Beat...) sont enchaînés par le dj. Dans leurs tenues fluos, toute la troupe fait monter l’ambiance au grée de chorégraphies improvisées. Un montage effréné d’images des années 90 (Clips dance ou r’n’b et extraits de séries télé) est projeté sur les deux écrans latéraux.



Nous vous présentons ci-après les biographies de Dr Alban et de Haddaway suivi d’un résumé de leur prestation durant la soirée We are the 90's.

Les tubes d'Haddaway dans les 90s


We are the 90's avec Haddaway & Dr Alban
Haddaway est une star de l’eurodance qui a aligné les tubes entre les années 1993 et 1995. Le grand public se souviendra particulièrement de What is love, son plus gros tube, mais aussi de Life et de Rock my heart. Ces 3 succès sont issus de son premier album qui contenait aussi la ballade I miss you et le sympathique Shout. Ce dernier n’est pas sorti en single.

Le caribéen basé en Allemagne a ensuite sorti un deuxième album The drive qui contenait les tubes Fly away et Catch a fire ainsi que le très bon Waiting for a better world que nous aurions aussi aimé voir sortir en single.

En 1998, Haddaway a sorti un troisième album Let’s do it now, moins eurodance, dont ont été extrait 3 singles What about me, Who do you love et You’re taking my heart.

Le chanteur a clôturé cette belle décennie avec la sortie d’une compilation All the best.

Haddaway depuis la fin des 90s


En 2001, Haddaway a proposé My face, son quatrième album, qui est ressorti l’année suivante sous un nouveau titre, Love makes, agrémenté de deux nouvelles chansons. Après quelques compilations, le chanteur a enregistré un nouvel album Pop splits en 2005 qui contenait les singles Spaceman et Missionary man. En 2007, sa très belle ballade Follow me, qui reprenait la mélodie de "What is love", n’a hélas pas fonctionné et ne lui a pas permis de sortir son album Crucified.

Haddaway a participé à deux émissions qui voyaient s’affronter plusieurs chanteurs afin d’obtenir un contrat pour un comeback en 2004 en Allemagne (Comeback Die grosse chance) et en 2005 en Angleterre (Hit me baby one more time).

Une nouvelle version de son tube What is love, après le "Millenium mix" de 99 et le "Reloaded mix" de 2003, a été produite fin 2009. Intitulé What Is Love 2K9 (Klaas Meets Haddaway), ce nouveau remix a plutôt bien été diffusé et en particulier dans les clubs français. Le titre figure actuellement parmi les 10 premières places du Top 50.

Haddaway à We are the 90s


We are the 90's avec Haddaway & Dr Alban

2h35 L’allemand est le premier artiste à arriver sur la scène de la Grande Halle de la Villette. Il nous présente sa chanteuse suédoise avant que les premières mesures du titre Life ne retentissent.

Le duo, tous deux habillés en noir et blanc, enchaîne avec What is love, le plus gros tube d’Haddaway, dont le nouveau remix de Klaas est actuellement à la 8ème place du Top 50. Derrière Haddaway, la troupe de We are the 90s, alignée, est visiblement ravie d’accueillir l’idole de la dance music. La chanteuse, qui bien sûr ne faisait pas partie du projet dans les années 90, est très jolie et très classe avec sa coupe iroquoise.

Mise à jour : Cette chanteuse s'appelle Malin Sundström. Elle a signé le vocal féminin sur le duo enregistré par Haddaway et Dr Alban : "I love the 90s". Malin Sundström, qui faisait partie du groupe Caramell, enregistre actuellement un album dans un style soul pop.

Le titre suivant est le très bon Rock my heart. Toujours chanté en duo, le morceau bénéficie, pour l’occasion d’une très bonne incurtion d’un rap inédit exécuté par la chanteuse blonde. Puis, Haddaway se livre à son tour à un petit rap. Ces ajouts donnent un attrait nouveau à ce titre qui comme tous les tubes d’Haddaway ne comportait jamais de rap (contrairement à ceux de Dr Alban).

We are the 90's avec Haddaway & Dr Alban


A la fin de sa courte prestation, Nestor, son vrai prénom, laisse la place à son ami Dr Alban qu’il n’hésite pas à présenter, avant de remercier le public en français.

Les tubes de Dr Alban dans les 90s


We are the 90's avec Haddaway & Dr Alban
Dr Alban reste l’un des chanteurs les plus emblématiques des années 90 avec ses tubes It’s my life (92), Let the beat go on (94) et Look who's talking (94). Son plus gros tube reste le magnifique Sing hallelujah (92).

Après avoir sorti 5 albums dont 2 plutôt consacrés à l’eurodance, Dr Alban a sorti un sublime album en 1997 I believe porté par le tube Mr Dj.

Dr Alban depuis la fin des 90s


Le nigérian basé en Suède a multiplié les collaborations avec DJ Aligator ("I like to move it en 2002), Yamboo ("Sing hallelujah" en 2005), Starclub ("Chiki Chiki" en 2006), A-moe ("No coke" en 2006), la libanaise Melissa ("Habibi" en 2007), Sasi The Don ("Music in me" en 2008), Haddaway ("I love the 90s" en 2008), Al Azif vs Adam Tensta ("My cool" en 2008), son cousin Charlie Boy ("Work work" et "Carolina" en 2009) et avec le dj suédois M:Ret-Zon ("Summerday" en 2009). Son dernier album Back to basics est sorti en 2007.

Dr Alban à We are the 90s


2h50, Dr Alban débarque sur la scène de la Grande Halle de la Villette. Le suédois, accompagné de sa chanteuse brune, commence par son tube Let the beat go on extrait de l’album "Look who’s talking".

Toujours vêtu de sa tunique noire aux incorporations argentées, Dr Alban continue avec son premier tube eurodance It’s my life ("No coke" n’étant pas du même style musical).

Dr Alban enchaîne enfin avec son plus gros tube Sing Hallelujah, que le public reprend en chœur.

We are the 90's avec Haddaway & Dr Alban


Haddaway, qui est parti en coulisses chercher ses lunettes de soleil blanches, le rejoint sur scène au milieu de "Sing Hallelujah". L’allemand assurera même une partie des vocalises de ce refrain légendaire.

Les deux artistes, et leurs choristes respectives, chantent ensemble I love the 90s, leur unique duo créé en 2008, pour célébrer le revival 90s qui se déroule actuellement.

Il est 3h05 quand les deux stars disent au revoir au public français. Mais, juste avant de partir, Haddaway demande au dj, qui s’installe derrière les platines, de lancer le titre "U can’t touch this". Haddaway, qui semble vraiment en forme ce soir, exécute quelques pas de danse sur ce morceau de MC Hammer qui date de 1990, avant de quitter définitivement la scène de We are the 90s.

We are the 90's avec Haddaway & Dr Alban


La soirée reprend ensuite avec le meilleur des années 90 et donne rendez vous le mois prochain au public. Hélas, il semblerait qu'aucun artiste estampillé 90s ne soit convié. Une prochaine fois ?

En attendant d’autres à Paris, les soirées dance se poursuivent en Europe.

Nous vous invitons à consulter ce lien où nous avons récapitulé les prochains shows 90 qui se dérouleront les prochains mois, ainsi qu'un résumé du concert de Corona au Bataclan :


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser