Notre article "Culture 90 au Bataclan avec Corona"

Culture 90 au Bataclan avec Corona

  • by
Culture 90 au Bataclan avec Corona
Culture 90 au Bataclan avec Corona
Le revival des 90s débarque en France après le succès des soirées du même genre en Belgique. Le vendredi 5 février 2010, c’est le Bataclan à Paris qui accueillait la 4ème édition de Culture 90. Une fête pour danser sur tous les tubes de cette décennie : Gala, Boris, Dr Alban, Menelik, Scatman, Kris Kross Haddaway, Reel 2 Real...

Les organisateurs de la soirée, Vinz (Generation 80-90 à la Bellevilloise) et Frank (Ultra), avaient convié Corona pour l’occasion. La chanteuse, basée en Italie, est venue pour un live contenant ses plus grands tubes.

Culture 90 au Bataclan avec Corona

Ses tubes dans les 90s :


Le public fait la connaissance de Corona en 1994 avec The rhythm of the night. Son tube fait le tour du monde et reste l’un des morceaux eurodance les plus célèbres à ce jour. En 1995, la belle enchaîne avec Baby baby un autre titre très fort. Puis, toujours la même année, elle propose son troisième single Try me out, une reprise de Lee Marrow.
Corona termine l’année 1995 en beauté avec un nouveau tube I don't wanna be a star qui rencontre aussi le succès même si le son a un peu évolué vers du néo-disco, style musical qui revient à la mode à cette époque.
Ses tubes sont inclus dans son premier album ainsi que d’autres morceaux repris à Lee Marrow ("Do you want me", "I want your love", "Baby I need your love"), et le puissant "Don't go breaking my heart".

Culture 90 au Bataclan avec Corona
En 1997, Corona lance un nouveau single The power of love. Le titre ferra un petit succès avec sa mélodie très dream music et un vocal puissant. L’album Walking on music est mis en vente en 1998 avec un single éponyme. Puis, la même année, viendra un dernier extrait Magic touch.

Depuis la fin des 90s :


En l’an 2000, Corona enregistre un nouvel album And me you avec des producteurs américains dont est extrait le single Good love. La sortie restera très confidentielle à part au Brésil d’où la chanteuse est originaire.
En 2006, deux nouveaux titres sortent sous le nom de Corona : Back in time et I'll be your lady. En 2007, le single La playa del sol est diffusé. Il est plutôt bon mais ne rencontrera pas le succès.
Un cover de The rhythm of the night sort sous le nom du dj Favretto. Il inclu les vocaux de la chanteuse originale, Jenny B, ainsi que ceux de Dhany. Un autre remix de Frisco est disponible à la même période.
Fin 2008, le titre Baby I don't care figure sur une compilation américaine et est disponible en 4 versions sur iTunes.

Sa prestation dans le show Culture 90 :


Olga (son vrai prénom) arrive sur la scène du Bataclan à 2h15. Toujours aussi belle et grande, elle apparaît sur les notes de la version dance d’I don't wanna be a star. Malgré un problème de micro, la chanteuse fait une bonne prestation sous les cris d’un public parisien qui l’acclame dignement.

Culture 90 au Bataclan avec Corona
Culture 90 au Bataclan avec Corona
Culture 90 au Bataclan avec Corona


Corona communique son dynamisme légendaire avant de passer à son tube Baby baby. Elle porte toujours sa courte robe noire à paillettes ainsi que ses bottines. Sur le premier couplet du morceau, une bande de jeunes filles l’a rejoint sous une pluie de confettis.

Avant de commencer le troisième morceau, elle demande à ce que deux garçons et deux filles montent sur scène. Mais, c’est sans connaître les quelques âmes échauffées qui s’empressent de monter sur la scène du Bataclan. En fait, ceux sont 4 garçons et 3 filles qui seront à ces côtés sur Try me out.

Culture 90 au Bataclan avec Corona
Puis, Corona fait aligner sa jeune troupe en alternant un gars-une fille-un gars-une fille pour une petite danse coller-serrer. Elle chante acappella le refrain de La lambada, une chanson originaire du Brésil, comme Olga d’ailleurs. Elle ambiance toute cette bande avec son rire légendaire et à coup de one, two, three... Niaco ! Niaco !

La prestation se poursuit avec le morceau When I give my love qui figure sur son premier album, alors que les jeunes sont encore un peu plus nombreux sur scène et que les confettis continuent de pleuvoir. Elle est très en forme et joue toujours aussi bien avec sa longue chevelure brune ondulée.

Corona termine sa prestation une vingtaine de minutes plus tard avec son succès The rhythm of the night, que le jeune public reprend en chœur, comme les "Bom-digi-digi-bom-digi-bom", qu’elle emprunte à son collègue de la dance italienne Ice MC.

Culture 90 au Bataclan avec Corona
Culture 90 au Bataclan avec Corona


La chanteuse continue de se mêler aux jeunes, comme peu d’artistes se permettent de faire, et prend même un bain de foule en se déplaçant dans le Bataclan en reprenant aussi les "Boom Boom Boom... Now everybody say Way-Ooh (Way-Ooh)" du duo Outhere Brothers. La jeune femme revient terminer la chanson sur la scène et rejoindre une foule encore plus étoffée, avant de nous dire un au revoir.

Culture 90 au Bataclan avec Corona
Corona nous a livré un showcase réjouissant et plein de nostalgie des 90s. La chanteuse a réellement chanté sur scène, même s’il n’est plus secret que ses singles à succès n’ont pas été enregistrés par elle mais par Jenny Bersola et Sandy Chambers. Ces deux chanteuses ont enregistrés beaucoup de tubes dance en Italie sous divers pseudos :
- JK, Jhava, KMC, Benassi Bros... pour Sandy.
- JK, Playahitty, Libra, Red Velvet... pour Jenny.

L'animateur nous annonce ensuite que, pour la prochaine édition de Culture 90, qui aura lieue en mars au Bataclan, c’est Ménélik qui viendra avec ses tubes "Bye bye", "Quelle aventure", "Tranquille" et "Tout baigne".

www.coronadance.it
www.djvinz.com

Culture 90 au Bataclan avec Corona


Mise à jour :
Après Corona et Ménélik, Culture 90s a invité ensuite :
- Alliance Ethnik (avril 2010),
- Allan Théo et Chris du boysband G-Squad (mai 2010),
- Bernard Minet (2010 juin).

Seconde mise à jour :
Corona a enregistré un nouvel album intitulé "Y Generation" et contient le premier single "I'm not an angel". Il est disponible en téléchargement légal.
"Girando", un autre titre de Corona, a filtré sur internet mais n'est pas inclu sur ce nouvel album.

Apprenez-en plus en visitant les liens ci-dessous
Site officiel de Corona
Site officiel de Culture 90

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser