Notre article "Yseult au Palais de la Porte Dorée (Paris - 2021)"

Yseult au Palais de la Porte Dorée (Paris - 2021)

  • by
Yseult au Palais de la Porte Dorée (Paris - 2021)
Deux jours après la Fête de la Musique, et en cette semaine de Gay Pride parisienne, Yseult se produit sur scène le 23 juin 2021 au Palais de la Porte Dorée.



Nous entrons dans l’établissement à la devanture magistrale et qui héberge aussi le Musée nationale de l’histoire de l’immigration, l’Aquarium tropical et une terrasse animée les soirs d’été sur son parvis.

Dans la grande salle carrée nommée le Forum, c’est à un concert intimiste en piano/voix que nous allons assister.

En patientant jusqu’à l’arrivée de l’artiste, nous contemplons la fresque monumentale réalisée par Pierre Ducos de la Haille il y a une quarantaine d’années. Elle représente des figures majoritairement féminines mais surtout le rayonnement de la France au quatre coins du monde.

Quelques gays sont dans le public mais celui-ci est avant tout très hétéroclite.

Résumé du concert d'Yseult



Résumé du concert d'Yseult


21 heures. C’est son pianiste qui arrive en premier. Le talentueux Nino Vela va accompagner la chanteuse pendant tout le concert. Ce bel homme à la barbe courte et sobrement vêtu en noir se met à jouer une petite mélodie délicate.

Yseult fait son entrée sur scène dans une veste écrue, très stylisée avec ses hanches noires. Sa tenue de scène est aussi composée de collants tout en transparences avec quelques bandes noires qui dessinent sa silhouette. La chanteuse de 26 ans porte aussi des talons aiguilles.

Bonsoir Paris dit-elle pour commencer de chanter et avant d’ajouter Je me suis faite belle la mode avant tout…

Chacun se demande si ses doigts sont peints en bleu marine ou si elle porte des gants. Seuls ses pouces sont de sa couleur naturelle. Voilà pour les apparences, mais place à la voix et au chant.

Yseult chante tout d’abord 101 regrets enregistré avec le rappeur S.Pri Noir qui n’est pas là à ses côtés ce soir. Elle impressionne d’entrée vocalement et par son charisme.

Pour toi j’aurais volé la lune / Sans moi ton cœur est un désert / L’amour n’est pas que poésie

La chanteuse poursuit avec un morceau que nous aimons beaucoup, Bad boy, qu’elle commence a cappella avant l’arrivée des notes jouées au piano.

Yseult enchaîne sans temps mort avec Indélébile, titre également présent sur son EP Brut, et qui est aussi l’un de ceux qui nous a décidé à être ici ce soir.

Malheureusement un micro crépite sur cette chanson, ce que vient corriger rapidement un technicien.

La jeune femme prend la parole (Bonsoir Paris) au cours d’une longue ovation de la part du public, ce qui est assez incroyable après seulement trois chansons.

"Ça me fait plaisir cette gratitude" poursuit-elle avant de nous dire "Merci à vous d’être là ce soir, ça fait chaud de ouf !"

Yseult en vient ensuite à son autre EP Rouge, sorti en 2019 également. Elle le défend avec le titre Rouge et un peu plus tard avec les deux autres morceaux qui le compose.

Etre dans tes bras / J’aimerai tant te croire / Prends le temps pour me plaire…

Avec les nouveaux applaudissements qu’elle reçoit, l’artiste fait à nouveau des cœurs avec ses doigts pour remercier le public de ces chaleureux retours, tels qu’aimeraient recevoir aussi longuement de nombreux artistes.

Résumé du concert d'Yseult


Touchante, Yseult interprète Noir a cappella pour commencer et avant de poursuivre accompagnée de son pianiste, Nino Vela.

Tout est noir / Vivre sans repères c’est toute ma life…

Les applaudissements sont puissants à nouveau. "Merci" nous dit-elle intimidée avant de serrer des poings toute contente.

"Vous êtes contents d’être là ?" nous demande-t-elle avant de préciser que "C’est le moment de parler un peu de... sexe".

Le morceau SEXE est interprété en français mais aussi avec des parties en anglais Oh baby baby.

Sur ma cuisse ça part en rodéo / Je veux grimper au rideau / Ton corps c’est de la folie / Toi et moi ça en vaut la peine

Nino Vela s’éclate vraiment sur son piano noir. Le pianiste est aussi habité que la chanteuse par son art.

Sur ce titre coquin, Yseult multiplie encore les gestes sensuels avec ses mains.

Les applaudissements du public sont encore plus chaleureux. On sent une communion entre l’artiste et son public.

Le public clappe des doigts pour donner le rythme. On fait une petite ambiance vous êtes chauds ou pas ?
Devant la réponse du public, elle répond « ça çà m’excite ! ».

"Hey hey hey hey" sont les mots qu’elle nous fait répéter, comme si elle dirigeait un chœur avec de nous chanter BB.

Quand tu me touche baby it’s so crazy / Coups de reins synchronisés / J’te lancerai un je t’aime seulement si tu dead çà.

Pour finir, la jeune femme ouvre furtivement le bas de sa veste en nous regardant décidément très aguicheuse !

Sur le morceau Rodéo, elle chante : On s’est tout donné. Nos destins sont liés, nos cœurs croisés…

Dans ses textes bien écrits, Yseult parle de l’amour de l’autre, de l’amour charnel aussi… et sans retenue. Elle y aborde fréquemment l’envie.

On aime aussi le suivant (Diégo) à la mélodie latine un peu dansante même si moins que dans la version studio bien sûr ; ce concert étant un piano-voix.

J’ai besoin de toi mon amour / Diego tu me rends folle

Elle interprète maintenant l’immanquable Corps, a cappella pour commencer. C’est son morceau que l’on préfère le plus de toute sa discographie. Il provoque aussi de longs applaudissements bien entendu.

Le regard des gens je n’en ai que faire / Ya ce bruit dans ma tête et j’aimerais que ça cesse enfin / J’ai perdu la tête où est le chemin de ma maison

Résumé du concert d'Yseult


Yseult prend la parole un peu plus longuement et confie à son public que "c’est un plaisir de jouer chez soi, de se sentir soutenue. Merci de vous êtes déplacés, d’être venus écouter ce que j’ai à dire… Ce projet n’est pas toujours facile…" Elle dit souhaiter se produire dans des "salles plus grandes, encore plus grandes ; mais ce n’est pas un sprint… Je veux évoluer avec vous ! "

L’artiste jette la serviette avec laquelle elle vient de s’essuyer comme le font souvent les stars en concert.
Gardes-là ! Tu peux la vendre… dit-elle au spectateur avec humour.

22 heures. On dirait qu’on est dans une messe dit-elle comme nous y avions pensé en arrivant dans la salle.
"On dirait qu’on est à Brooklyn mes biens chers frères, mes bien chères sœurs !"

Elle souligne ce qu’elle perçoit comme de "la gratitude, la bienveillance et l’acceptation de soi".

Le concert parisien de ce soir est "un grand fuck au racisme et à la grossophobie !" dit l’artiste les majeurs en l’air avant de nous inviter à nous assoir pour la dernière chanson.

"Est-ce que vous allez bien ?" nous demande-t-elle. "Tu es incroyable !" lui répond une personne parmi les 400 et quelques spectateurs présents dans cette salle du Palais de la Porte Dorée.

C’est l’anniversaire de Matéo (régisseur ?) ce soir, de toute son équipe, si bien qu’on ne sait pas vraiment de qui c’est l’anniversaire. Quoiqu’il en soit c’est une belle manière de remercier son équipe !

Elle passe à Rien à prouver sur lequel elle chante ses débuts d’artiste, visiblement difficiles quand sa maison de disque a voulu la Katy-Perrysée.

J’ai plus rien à prouver à part faire de l’oseille / Devant le miroir, j’ai su me retrouver

Elle chante ce refrain a cappella ensuite avant de faire quelques vocalises bien agréables.

22h10. "A très vite Paris !" L’artiste acclamée apprécie la ferveur de son public pendant un bon moment.

Tandis que la mélodie reprend au piano, Yseult nous regarde et dessine un cœur, envoie des bisous à son public. Cet au-revoir parait impossible. L’artiste est plongée dans la pénombre progressivement. Forte, elle sert des poings.

Résumé du concert d'Yseult


La salle se ré-éclaire et Yseult revient au centre de la scène. La jeune femme retire sa perruque pour saluer une dernière fois le public avant de quitter la scène à 22h15.

Impressionnante ! L’artiste révélée par Nouvelle Star en 2013 bouscule les codes de la chanson française.

Nous avons vraiment été subjugués par cette Yseult Onguenet très talentueuse et femme très gracieuse notamment avec ses mouvements de mains. Malgré qu’elle n’a pas tous les codes de la beauté actuelle qu’il faut absolument avoir, elle dégage une très grande féminité.

Nous avons eu droit à une vraie performance où l’artiste se met à nue en piano/voix et avec plusieurs moments a cappella. Vocalement c’était juste, délicat et langoureux.

Musicalement, c’était dépouillé (Bravo Nino Vela !), ce qui nous a permis d’apprécier toute la musicalité de sa voix.

On avait pensé qu’elle inviterait l’un des artistes avec lesquels elle a enregistré des chansons, mais ni S.Pri Noir, ni Jok'Air, ni Ichon ne sont venus la rejoindre sur scène.

L’artiste est actuellement en tournée pour une cinquantaine de dates en 2021, dont une au Printemps de Bourges demain. Yseult reviendra à Paris cette année pour donner un concert à la Philharmonie de Paris le 10 juillet 2021 et à la salle Pleyel le 11 décembre 2021 (Full band).

Nous avions aimé Yseult tout d’abord avec ses premiers singles "La vague" et "Bye bye bye", ainsi que sa reprise de "La mamma", mais elle n’a pas interprété ces titres là ce soir.

La chanteuse avait en en effet déclaré que son premier album "ne lui ressemble pas". Depuis, elle a sorti trois EP : "Noir" (2019), "Rouge" (2019) et "Brut" (2020) sur son label Y.Y.Y.

Elle n’a pas non plus interprété "Mélange" qui est sorti avec Ichon récemment.

Nous avons eu plaisir à revenir à cette occasion au Palais de la Porte Dorée un an après y avoir vu la fabuleuse exposition consacrée au célèbre chausseur français Christian Louboutin.

Setlist du piano voix d’Yseult


  • 101 regrets
  • Bad boy
  • Indélébile
  • Rouge
  • Noir
  • Sexe
  • BB
  • Rodéo
  • Diego
  • Corps
  • Rien à prouver

Extraits vidéo du concert d'Yseult




Nos photos du spectacle d'Yseult au Palais de la Porte Dorée




Vos réactions / commentaires

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser