Notre article "Bilal Hassani Kingdom Tour Paris 2019"

Bilal Hassani Kingdom Tour Paris 2019

  • by
Bilal Hassani Kingdom Tour Paris 2019
21 octobre 2019. C’est le nom de Bilal Hassani qui s’affiche ce soir en lettres rouges lumineuses sur la devanture de l’Olympia, lieu mythique de la scène musicale en France. Le représentant français à l’Eurovision 2019 (16ème au tableau final à Tel Aviv) lance ainsi sa première tournée dans l’hexagone.

Dans la salle, son public est varié avec un twist LGBTQI+ … des jeunes gays qui s’assument cela fait plaisir à voir !

Outre le fait de voir Bilal Hassani sur scène, c’est l’occasion aussi pour nous de découvrir deux nouveaux talents en première partie : Bryn puis Lea Ly.


Ambiance


Ce n'est pas à tous les concerts qu'il y a autant d'ambiance dans une fosse !
Nous avons croisé les youtubeurs Sundy Jules, Anthonin, et Johan Papz, qui posent avec leurs jeunes fans pour de nombreux selfies. Les files d'attente se mettent en place pour obtenir le précieux sésame.
Le petit ami de Bilal, Nawfel Hrz, n’est probablement pas très loin.
Le chanteur Slimane est venu accompagné, mais pas de Vitaa ce soir.
On écoute un peu de musique, comme un hit de Nazim, dont on attend toujours le premier album, du Clean Bandit aussi…

Le spectacle est capturé pour Basique, l’émission musicale de France 2. On a dénombré quatre caméras en tout, dont une mobile et une autre sur un long bras articulé (une grue télescopique).


Première partie de Bryn


20 heures. Bryn, ce jeune artiste originaire du Rwanda entre en scène et se produit devant le beau rideau rouge du célèbre music-hall parisien.


Bryn

Deuxième partie de Léa Ly


20h25. Léa Ly, une jeune fille d’origine asiatique, entre à son tour sur la scène de l’Olympia. La jeune femme a rejoint Low Wood (PlayTwo), la maison de disques de Bilal Hassani. Elle interprète notamment son titre La pièce manquante.


Léa Ly


Résumé Bilal Hassani Kingdom Tour


1er Acte


Bilal Hassani Kingdom Tour Paris 2019

21h05. Le beau rideau rouge de l’Olympia s’ouvre sur les danseurs de Bilal, qui transparaît lui-même à travers un autre rideau translucide. Les jeux de lumières sont rapides et captent tous les regards de son public.

Son spectacle commence au son de "Welcome to my kingdom", qu’il chante également en ouverture de son album sorti en avril dernier. Bilal descend les grandes marches pour s’avancer, lentement, vers son public hurlant de joie. Sa tenue de scène est composée d’un legging rouge, d’une longue traîne en tulle et de même couleur, d’un corset blanc et de longues bottes noires, et vient sublimer sa silhouette androgyne. C’est le couturier Dylan Parienty qui signe cette tenue, comme celle que portait Bilal pour l’orange carpet de l’Eurovision 2019.



Le jeune artiste danse avec attitude, fidèle à lui-même. Ça envoi du lourd dès l’entrée qui est très réussie ! Trois danseuses et trois danseurs composent la troupe à ses côtés : Warren (Chorégraphe de la tournée ), Valentin, Thomas Nativel alias Zen, Manuela, Adeline et Miangola.

A l’assemblée venue nombreuse à l’Olympia, il lance sa phrase mythique "Bonsoir Pariiis !".

Autre chose à signaler (cela change beaucoup avec lui !), en ce moment, sa nouvelle wig (perruque) est mauve. Elle s'appelle "Amina", comme sa mère, et il la porte depuis cet été.

Le jeune artiste nous souhaite la bienvenue sur son "Kingdom Tour", dont c’est la première date ce soir ; officiellement, car il y a eu une soirée de rodage en province le 17 octobre à Seignosse (Le Tube - Les Bourdaines).

"Je m’appelle Bilal Hassani, j’ai 20 ans, je réalise mon plus grand rêve avec vous. Je veux briller ce soir, que vous brillez tous ce soir !"

La chanson suivante est "Fais Beleck". Sur ce titre efficace, Bilal est très showgirl avec ses six danseurs alignés à ses côtés. Ensemble, ils forment une belle bande qui danse parmi les lignes de néons rouges, au sol sur les marches et suspendus en hauteur également.

Après un titre plus lent, "Panic", Bilal enchaîne directement sur un autre mid-tempo accrocheur Poison, toujours entouré de ses six danseurs.

Puis, seul en scène, Bilal poursuit en précisant « tout a commencé avec Lady Gaga » avant de reprendre "LoveGame", qu’il a enregistré pour la compilation de Deezer intitulée “Souvenirs d'été 2” ; un morceau qu’il couple avec un titre de sa "reine", Beyoncé, à savoir "Crazy in love".

Bilal sort de scène ensuite. Sur l’outro, et dans leurs combinaisons noires, ses six complices continuent de danser devant un fin rideau argenté. On entend toutefois la voix de Bilal, qui chante hors de scène sur une bande enregistrée.

2ème Acte


Bilal Hassani Kingdom Tour Paris 2019

L’artiste revient arborant une nouvelle tenue, fluorescente et verte, composée d’une veste et d’un pantalon large. Après un "ONC" chorégraphié (J’ai pas le time ! J’ai pas le time !), le chanteur entonne "Dans mon seum", toujours entouré de sa bande de six. L’équipe danse sur un bon beat.

Bilal vient s’assoir devant ses fans, pour marquer sa proximité avec eux comme toujours. Ses six danseurs sont aussi assis sur la rambarde de l’Olympia. Toujours sur "You should have let me love you", il se lève peu après avant de se rasseoir à nouveau, cette fois-ci sur les marches du centre de la scène. Le jeune homme pavoise pendant cette chanson et lance un "J’suis à l’Olympia, tout va bien… Pas le même game !" Ce tableau de groupe est à nouveau très bien chorégraphié.

Bilal reprend la parole et annonce un petit cadeau. "Ça va Paris ?" demande-t-il en précisant que "ce soir, c’est un concert très spécial, c’est fou… ". Il apprécie le moment. "J’adore ces combinaisons. Pourquoi ? Parce que c’est moi qui les ai faites !" se vante-il. Bilal Hassani fait ensuite sa promo en annonçant qu’il a collaboré avec la marque Jennyfer, pour Two spirits, avec qui il a travaillé pendant des mois.

Le jeune homme confie qu’il a eu « des hauts et des bas dans la vie, qu’il a connu des très bas… » Sa devise ? Qui cala ! Pour les parents : « Sans calculer ». Sur ce morceau, il envoie ses danseurs dans le public pour aller se déhancher. Bilal repart en coulisses changer de tenue. Son chorégraphe présente alors ses danseurs et chacun nous fait un petit solo.

3ème Acte


Bilal Hassani Kingdom Tour Paris 2019

Bilal revient sur scène dans une nouvelle tenue, blanche, avec un fin voile derrière lui. Le tempo est plus lent sur cette chanson puisqu’il s’agit de la première ballade, "The flow".

Bilal est seul, derrière son pied de micro en fond de scène sous des lumières stroboscopiques. Madame Monsieur sont à ses côtés sur scène ensuite pour assurer les chœurs sur ce titre. Le duo français de l’Eurovision 2018 est venu soutenir leur jeune protégé. Emilie Satt (Madame) faisait d’ailleurs déjà les chœurs pour Bilal à Tel Aviv. Ensemble, le trio a enregistré "Les gens heureux", titre qui figure sur la réédition de son album "Kingdom", mais qu’ils ne chanteront pas ce soir. Dommage. « Merci vraiment à Madame Monsieur » ! dit-il en précisant "Ils m’ont apporté plus que ce qu’on a raconté, ces chansons et tout l’album même".

C’est un honneur ce soir d’interpréter "Famous" indique-t-il pour on-ne-sait quelle raison. Sur cette ballade puissante, l’artiste touche les mains de ses fans du premier rang, dont une petite centaine a participé à un meet and greet avec lui juste avant le concert.

Bilal et son public chantent à tue-tête pendant tout le concert, mais apparemment l’artiste n’a pas de choriste pour le soutenir.

« C’est le premier jour du reste de ma vie » dit-il sur "Not over you". Ses cheveux s’agitent au vent lorsqu’il est au centre de la scène face au ventilo.

Bilal nous chante maintenant un autre de ses singles, "Jaloux", entouré de ses six danseurs aux larges t-shirts de football américain, tous affublés du chiffre 99, un clin d'oeil à sa . date de naissance 9 septembre 99. L’ambiance à l’Olympia est toujours au top.

C’est le rappeur (aux propos sexistes et homophobes tenus par le passé !), Alkpote, qui vient maintenant sur la scène de l’Olympia. Avec Bilal, ils ont enregistré récemment, et clippé, une collaboration surprise sur ce morceau "Monarchie absolue". L’Empereur et le Roi apparemment… Nous apprécions vraiment cette mélodie urbaine à la réécoute de ce titre, auquel nous n’avions pourtant pas vraiment adhéré au départ.

Le nom de l’Eurovision est cité deux fois pendant ce morceau qui se prête bien à l’impro.

Dans son sweat noir, qui porte l’inscription « P-U-T-E-S », en gros sur le torse, Alkpote demande « un maximum d’amour pour Bilal » en quittant la scène.

4ème Acte


Bilal Hassani Kingdom Tour Paris 2019

Les six danseurs sont de retour sur scène pour un nouvel interlude dansant.

En arrière scène, on aperçoit Bilal au téléphone, alors qu’il termine d’être apprêté par Gabhy Kiing, son coiffeur et perruquier, qui apparaît ainsi furtivement sur scène.

Pour "Boom X3", Bilal réapparaît sur scène maintenant dans une robe rouge volumineuse, comme s’il était un bonbon, portée avec de longues bottes de couleur marron. Il est toujours accompagné de ses six danseurs au t-shirt 99.

Il y a beaucoup d’énergie, ça jump, puisqu’il s’agit de l’excellent Basic qu’on attendait en single. Bilal choisi sa "Queen of the night". Ce soir, c’est Kiddy Smile qui a été choisi "dans la salle". Dans son trench ciré, l’homme vient faire quelques pas de danse voguing. L’artiste militant LGBTQI+ est auteur du hit dancefloor "Let a bitch know", et est une véritable star de la scène ballroom parisienne. Cet artiste complet est un mentor pour Bilal et était aussi présent à l’Hôtel de Ville de Paris avant l’Eurovision. Lors de cette tournée, Bilal sera emmené à faire monter sur scène, à ses côtés, chaque soir, une personne différente.



"Qui m’a connu sur Youtube ?" demandent-ils à ses fans assez hystériques. Bilal indique qu’il a encore une annonce de fou à faire. Je vais faire mon premier Vlog ! Il y aura une vidéo par jour dès demain. Le jeune chanteur appelle d’ailleurs Eleonore à le rejoindre sur scène afin de filmer une petite séquence. Il fait style qu’il est un peu déçu parce que le public de l’Olympia ne serait pas à fond… Alors qu’au moment où il se retourne, tout le monde manifeste sa joie. A l’Olympia, il y a vraiment une ambiance de folie avec des applaudissements nourris.



Il glisse "votez pour moi aux NRJ Music Awards". Lors de la cérémonie qui aura lieu le 9 novembre sur TF1, Bilal est en effet nommé dans la catégorie "Révélation Francophone de l’année".

Bilal Hassani s’adresse ensuite aux mamans, et à la sienne en particulier, auxquelles il dédie Je danse encore, une ballade écrite par Slimane vers qui il se tourne justement. Le jeune artiste est si ému qu’il ne parvient plus à contrôler son émotion et à chanter. Sa mère Amina monte justement sur scène pour son premier Olympia. Le rideau de l’Olympia se referme sur cette séquence émotion, avec celle qui est aussi sa manager.

5ème Acte


Bilal Hassani Kingdom Tour Paris 2019

La salle du Boulevard des Capucines est plongée dans le noir pendant de longues minutes. L’artiste réapparaît sur scène dans une tenue blanche à épaulettes, portée à nouveau avec des sneakers aux semelles compensées blanches. En guise de bouquet final, c’est bien sûr "Roi", qu’il nous interprète, puisque c’est avec cette chanson qu’il a remporté haut la main Destination Eurovision, et lui a permis de représenter la France à l’Eurovision 2019. A ses côtés, ses danseurs portent le petit pull blanc qui est par ailleurs vendu au merchandising.

Bilal Hassani remercie son public de son soutien sans faille, avant que le rideau rouge de l’Olympia ne se referme ce soir à 22h30. Bilal fait une nouvelle fois le geste de sa main venant dessiner une couronne.

Des tenues flamboyantes, une wig mauve et stylée, des chorégraphies millimétrées et des jeux de lumière étaient au rendez-vous pour la première tournée de Bilal Hassani. Le show donné ce soir à l’Olympia était réussi, bien qu’il soit simple, sans écran géant ni de véritable décor.

Son "Kingdom Tour" va ensuite passer par une dizaine de villes françaises, avant que Bilal ne soit de retour à Paris le 18 avril 2020 où il donnera un concert au Trianon.

A noter, sa biographie "Singulier" est sortie début octobre.


Setlist de Bilal Hassani Kingdom Tour


Welcome to my kingdom
Fais beleck
Panic
Poison
Love game (de Lady Gaga) / Crazy in love (de Beyoncé)
Bruits de couloir
O.N.C
Dans mon seum
You should have let me love you
Qui cala ?
The flow
Jaloux
Famous
Over you
Monarchie absolue (avec Alkpote)
Boom X3
Basic
Copines (d’Aya Nakamura) / Tout oublier (d’Angèle)
Je danse encore
Roi

Extrait Vidéo du concert de Bilal Hassani à l'Olympia - Paris




Toutes nos photos du show de Bryn, Lea Ly et Bilal Hassani à l'Olympia à Paris



D'autres sujets qui peuvent vous intéresser