Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • by
Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale
A peine l'année 2019 entamée qu'il est déjà temps de sélectionner le représentant de la France pour la 64e édition de l’Eurovision en Israël en mai prochain.

Nous sommes en direct sur France 2 le samedi 12 janvier 2019 depuis les Studios de France, bâtiment 217, à la Plaine Saint Denis pour le lancement de la deuxième édition de Destination Eurovision. A l’issue de cette première soirée, nous connaitrons les noms des quatre artistes qui iront en finale le 26 janvier.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

Pour chaque demi-finale, neuf artistes sont en compétition. Chacun interprète une reprise puis sa chanson originale. Quatre sont qualifiés pour la finale via le vote des téléspectateurs (à 50 %) et d'un jury international de 5 pays (à 50 %).

C'est au public de voter pour sélectionner les quatre candidats qui pourront accéder à la finale. Son vote compte pour moitié, l'autre moitié du vote provient d'un jury international de 5 pays.

Chimène Badi, Bilal Hassani, Florina, Lautner, Naestro, Mazy, Aysat, Sylvàn Areg et Battista Acquaviva sont en compétition ce soir et présentent leur chanson (inédite) qui représentera peut être la France à Tel Aviv le 18 mai.

Garou assure la présentation du programme comme l’année dernière. Mais il y a eu quelques changements au niveau des experts musicaux, nous retrouvons pour cette seconde édition : Christophe Willem, Vitaa et André Manoukian.

Toutes les vidéos de la 1ère demi-finale sont sur la playlist Destination Eurovision sur YouTube

Écoutez toutes les chansons en compétition




Après une intervention en fin du journal télévisé de Laurent Delahousse, Garou présente Destination Eurovision et annonce les neuf artistes en compétition. Ceux-ci sont alignés sur le plateau et font coucou à la caméra. Bilal est très souriant. Va-t-il séduire les trois experts musicaux français, les cinq jurys étrangers et le public français ?

Il est plus de 21 heures sur France 2. Le show démarre avec un résumé de l’Eurovision 2018 avec une voix off qui présente aussi les trois experts musicaux que sont Christophe Willem, Vitaa et André Manoukian.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

Garou intervient pour énoncer les règles et lance au public : C’est vous qui décidez !

Après que les neuf artistes ont été annoncés, ceux-ci passent à côté de nous pour rejoindre la green room ou plutôt les coulisses avant leur prestation.

Les trois experts musicaux ont cette année un avis consultatif.

André rassure en disant qu’il n’y aura pas de casserole ce soir. Vitaa attend un niveau très fort de compétition, tandis que Christophe attend d’être surpris.Garou annonce l’artiste qui interprète une reprise avant de le faire venir pour une courte interview avant un reportage.


Compositeurs : Mark Hekic, Alexandra Maquet, Thierry Leteurtre
Auteurs : Mark Hekic, Alexandra Maquet


L’artiste : Naestro était boxeur avant de découvrir sa voix de ténor à 25 ans. L’artiste a enregistré Bella ciao avec Maître Gims, Vitaa, Dadju et Slimane. Celui qui a grandi près de Marseille indique qu’il a déjà représenté la France dans son sport.
La chanson : Le brasier est composé par Alexandra Maquet notamment, qui a représenté la France à l’Eurovision 2017 (12ème place). Ce morceau vocal est efficace, radiophonique, et nous rappelle un peu ceux du britannique Rag'n'Bone Man et du suédois Nano.
La prestation : Après nous avoir chanté Perfect d’Ed Sheeran avec une partie opéra, Naestro nous interprète sa chanson sur un grand volume lumineux en compagnie de deux choristes et d’un pianiste. L’artiste est à l’aise en blaser et vocalement parmi une pyramide lumineuse du plus bel effet.
Les experts musicaux : Christophe Willem aime le texte fédérateur et la voix mais trouve le morceau un peu trop classique. André Manoukian apprécie la technique vocale de cet artiste urbain à la voix de ténor, et à la testostérone sentimentale. Vitaa rappelle qu’ils se connaissent pour avoir enregistré un succès ensemble. Elle a apprécié Le brasier mais aurait voulu une touche plus personnelle. Pour la chanteuse, il manquait une touche de lyrisme.
Notre pronostic : Nous aimons beaucoup son titre, très accrocheur, et la voix puissante de Naestro.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

Compositeurs : Manon Romiti, Silvio Lisbonne, Pierre-Laurent Faure, Adrien Levron
Auteure : Manon Romiti


L’artiste : Florina a précédemment enregistré "Va va vis", un titre sympathique écrit et composé par Nazim (Amir, Alma…).
La chanson : "In the shadow" est un très bon titre, bien produit, très contemporain, dans la lignée de ceux de Sia et la française Marina Kaye.
La prestation : La jeune Florina reprend "L’hymne à l’amour" d’Edith Piaf sans fausse note.
En robe noire en strass, style veste nouée à la taille, la chanteuse nous livre une prestation sans fausse note mais surtout bien travaillée pour l’Eurovision avec un fin voile qui vole derrière elle, avant que des tâches noires apparaissent sur l’écran, puis des confettis noirs sont lancés sur la scène.
Les experts musicaux : Vitaa félicite l’artiste pour sa puissance vocale et son charisme sur cette chanson moderne à la Sia. André a aimé la voix de la chanteuse à la fois douce et forte, particulièrement sur le titre de Piaf.
Notre pronostic : Son titre ressemble un peu trop à ceux de l’australienne Sia sur les refrains mais les couplets, en français, sont très agréables également. Nous aimerions la voir en finale de Destination Eurovision … et pourquoi pas même à l’Eurovision !

Garou s’adresse à Tali Eshkoli, israélienne qui travaille actuellement à la production de l’Eurovision 2019.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale



Compositeurs : Yseult, Yacine Azeggagh, Corson, Boban Apostalov
Auteurs : Yseult, Yacine Azeggagh, Corson


L’artiste : Chimène Badi est bien connue du public français depuis ses débuts dans Popstars (M6) en 2002, avec son tube "Entre nous", sa reprise de "Je viens du sud" et son album "Gospel & soul", composé de reprises de standards.
La chanson : Sa chanson "Là-haut" n’a pas été composé pour elle initialement mais Chimène a accepté de relever le défi de Destination Eurovision, après qu’on lui ait proposé à deux-trois reprises de faire l’Eurovision depuis ses débuts. Chimène a confié qu’après des moments difficiles, ce titre lui a redonné le goût, l’envie de faire de la musique.
La prestation : Elégante dans sa tenue noire, pantalon, et veste ouverte sur un joli décolleté, Chimène reprend également Edith Piaf avec Non je ne regrette rien, et le talent vocal qu’on lui connaît. La chanteuse enfile rapidement une petite veste dorée avant de nous interpréter son titre pour Destination Eurovision. L’artiste qui a du coffre sur Là-haut également, a pris place dans un cube délimité par des voiles sur lesquels des projections constituent sa mise en scène colorée.
Les experts musicaux : Christophe précise que ce titre est un écrin pour une voix hors norme. André, lui, lance d’emblée que c’est Chimène la patronne ! Qu’elle est courageuse de remettre son titre en jeu. Vitaa souligne son courage de parler de ses bas après un tel parcours.
Notre pronostic : Le fait que ce soit une artiste à la carrière bien établie en France devrait lui permettre de se qualifier pour la finale. De notre côté, nous trouvons le refrain très puissant, mais le titre manque de couplets consistants pour raconter une histoire intéressante, ce qui nous lasse assez vite.

Garou donne la parole à Carla Bugalho Trindade, de la télévision portugaise qui apprécie ces premières chansons, et artistes exceptionnels.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale



Compositeurs : Florent Bidouyend, Théodore Eristoff
Auteure : Battista Acquaviva


L’artiste : Battista a participé à la quatrième saison de The Voice.
La chanson : Passiò est un morceau hommage à l’île de beauté, la Corse d’où l’artiste est originaire. Elle le chante d'ailleurs intégralement en langue corse. Ses sonorités sont assez solaires, voire mystiques puisqu’il s’agit de pop-opéra. Son titre nous rappelle une chanson du projet allemand Highland.
La prestation : Battista reprend "Parla piu piano", chanson thème du film Le parrain. Dans sa superbe robe blanche, sensuelle, aux motifs fleuris et brodés, et à la traine de quelques mètres, Battista donne de la voix sur ce titre chanté en corse. Ce que l’on remarque surtout ceux sont les quatre éphèbes qui dansent, torses nus et en pantalon blanc éclatant, à ses côtés sur les hautes marches blanches de son décor.
Les experts musicaux : Christophe plaisante sur le physique des danseurs aux mêmes corps que le sien. Il a trouvé la proposition envoutante mais est perplexe sur ce que cela donnerait à l’Eurovision. André lui semble envouté par cette sirène et précise qu’il adore quand on chante sa propre langue à l’Eurovision, comme les serbes par exemples.
Notre pronostic : Nous apprécions cette pop-opéra aérienne qui ne marche pourtant pas toujours très bien au concours, et ce même si cette mise en scène, très Eurovision, est remarquable. L’artiste a une aura de diva et nous la verrions bien en finale.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale



Auteurs-compositeurs : Caz B, Mamadou Niakate, Erick Ness

L’artiste : Silvan Areg a commencé sa carrière dans le hip hop à Lyon avec Da BronX, et sous l’alias Casus Belli, avant de s’orienter vers la chanson française, notamment comme auteur pour Claudio Capéo.
La chanson : Le petit Nicolas est un titre jovial composé d’une petite ritournelle et de paroles débitées à vive allure.
La prestation : Silvan reprend Un homme debout de Claudio Capéo dans son petit gilet gris. Très à l’aise, notamment sur son petit tapis roulant et devant ses visuels BD, noir et blanc, l’artiste enchaîne avec son titre Le petit Nicolas, avec une gouaille convaincante.
Les experts musicaux : Vitaa juge cette chanson, hybride entre rap et chanson française, dans un style fort actuel. Christophe trouve cela très fort mais s’interroge à propose de l’accueil que lui réserveraient les étrangers.
Notre pronostic : Nous sommes partagés sur cette proposition originale pour l’un, trop franco-français pour l’autre.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale



Compositeurs : Bilal Hassani, Madame Monsieur, Medeline
Auteurs : Bilal Hassani, Madame Monsieur


L’artiste : Bilal Hassani a participé à la saison 2 de The Voice Kids (sur "Rise like a Phoenix" de Conchita Wurst) et est très-très présent sur les réseaux sociaux où beaucoup de fans le suivent.
La chanson : "Roi" est co-composé par Madame Monsieur, duo qui a décroché la 13ème place pour la France à l’Eurovision 2018. Contrairement à ce qu’on aurait pensé, son titre est en fait une ballade, certes puissante, dans lequel il aborde le thème de l’acceptation de soi.
La prestation : Bilal reprend "Carmen" de Stromae avant de nous livrer une belle prestation sur son titre en compétition. Avec sa perruque blonde qui va jusqu’aux épaules, et ses lunettes sur le nez, le jeune homme au physique androgyne est très à l’aise sur scène dans sa combinaison blanche et son large corset sur les hanches. L’artiste de 19 ans est entouré de quatre danseuses dont la chorégraphie vient renforcer ce mid-tempo. D’eux d’entre elles, viennent mettre leurs mains derrière sa tête pour former la couronne royale.
Les experts musicaux : Christophe lance l’idée que Bilal devienne peut-être aussi le roi de l’Eurovision. Le chanteur souligne qu’après une telle attente, il attendait un peu plus même si le message de Bilal est authentique. Il lui conseille de ne pas trop se reposer sur ses lauriers et lui indique, que pour le moment que cela repose peut être trop sur lui et qu’il faudrait embraser aussi le morceau. André, quant à lui, précise que le titre lui paraît fragile pour l’Eurovision, mais que l’artiste a une marge de progression pour le porter encore plus haut. André fait aussi du Manoukian en précisant que dans l’antiquité les hermaphrodites étaient des divinités.
Notre pronostic : Bilal devrait pouvoir compter sur ses fans très présents sur les réseaux sociaux pour décrocher son ticket pour la finale. Son mid-tempo et sa prestation chorégraphiée ont capté l’attention des téléspectateurs, et ici à La Plaine Saint Denis, il est très soutenu.

Bilal précise que l’Eurovision est un rêve de gosse et qu’il est fan du concours depuis des années.

Garou donne la parole au juré arménien qui aime les performances visuelles qu’il vient de voir. Elles sont formidables et l’émission est enthousiasmante selon lui.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale



Compositeurs : Aysat, Mohamed Zayana
Auteure : Aysat


L’artiste : Aysat est une jeune artiste d’origine sénégalo-mauritienne et originaire de Mantes-La-Jolie, qui fait de la musique depuis une douzaine d’années ("Je n'ai pas choisi", "C'est l'été", "Ailleurs", "Quitte là"…).
La chanson : Comme une grande est un titre aux sonorités électro et afro. Dans ce texte, dont elle est l’auteure, Aysat évoque la condition de la femme dans la société. C’est un texte féministe dans lequel elle dit à son mec qu’ensemble ils vont faire évoluer les choses.
La prestation : Dans sa tenue jaune orangée, et ses baskets blanches, Aysat nous surprend en reprenant Dancing queen d’Abba, auquel elle apporte une touche particulière. L’artiste livre ensuite une prestation pleine d’énergie entourée de ses danseuses et alors que les paroles s’affichent sur les grands écrans derrière elle.
Les experts musicaux : Vitaa trouve qu’il se passe vraiment quelque chose sur scène durant la prestation d’Aysat, mais que ce texte est peut-être un peu « fort » pour l’Eurovision. Christophe s’interroge sur le côté fédérateur (ou pas) de ce titre pour l’Eurovision.
Notre pronostic : Nous aimons plutôt ce genre de titre et cette belle artiste mais nous n’avons pas totalement adhéré à cette proposition, la concurrence étant rude ce soir.

Garou accompagne Aysat jusqu’à la green room où Sandy Héribert interviewe rapidement Bilal qui confie vouloir aller en finale pour donner une prestation d’un « next level ». Aysat est à ses côtés mais elle prend peu (voire pas) la parole.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale



Compositeurs : John Mamann, Johnny Goldstein, Koby Hass
Auteurs : John Mamann, Sophie Tapie


L’artiste : Lautner est un jeune duo masculin qui est soutenu par le producteur Roberto Ciurleo (ex-NRJ et désormais sur Virgin Radio). Ils ont fait The Voice en 2016 mais seul Sasha a intégré l’équipe de Mika.
La chanson : "J'ai pas le temps" est un morceau de pop urbaine sympathique.
La prestation : Sacha et Axel reprennent "J’ai cherché" d’Amir (ESC 2016), en acoustique. Sur J’ai pas le temps, les deux amis évoluent devant une piste avec quatre skateurs et acrobates. Sacha joue du violon à deux reprises et les deux garçons multiplient les sourires complices qui font plaisir à voir.
Les experts musicaux : Selon André Mantouan, le duo est coincé entre le tempo et le romantisme que dégagent ces jeunes hommes. Comme Christophe Willem, il s’est focalisé plus sur ce qui se passait derrière eux.
Notre pronostic : Lautner est un duo très frais et un titre au refrain entêtant que nous verrions bien à l’Eurovision.

On apprend ensuite que le britannique David Tserunyan a écrit une thèse sur l’Eurovision et anime un programme sur la BBC. Il précise qu’il n’y a pas de formule magique pour l’Eurovision mais qu’il faut quelque chose qui se distingue.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale



Auteure-compositrice : Julie Mazy

L’artiste : Mazy est une chanteuse découverte dans la Nouvelle Star en 2007, cinquième saison remportée par Julien Doré. Elle a enregistré un single nommé "Toi et moi". La trentenaire a enregistrée une centaine de chansons et appris à jouer à plusieurs instruments de musique.
La chanson : "Oulala" est un morceau qui marie bien les sonorités chaloupées et un air nonchalant et entêtant à la fois.
La prestation : Mazy reprend Calogero avec "Si seulement je pouvais lui manquer" en version rock assez musclée. La chanteuse a un air un peu bohème avec sa mèche blanche dans ses cheveux noirs. La jeune femme prend place sur un immense cube pour Oulala sur lequel s’affichent justement ces paroles. Lors du break et avant la reprise, Mazi saisie une caisse en bois sur laquelle elle donne le rythme.
Les experts musicaux : Vitaa a apprécié sa voix suave et son charisme. Les couplets sont forts mais elle trouve que cela retombe trop sur les refrains et aurait préféré que cela explose. André lui aime l’inventivité notamment lorsque la musique évolue entre l’accordéon et le bit ternaire afro-gitan. Christophe partage les avis de Vitaa et André. Il a aimé la mise en scène et la singularité de ce titre moderne.
Notre pronostic : Nous aimerions voir ce titre en finale de Destination Eurovision car en plus d’être entêtant et frais, les étrangers adorent dirent Oulala dès qu’on évoque la France avec eux.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

Garou lance un récapitulatif des extraits des neuf chansons en compétition ce soir.

S’en suit un reportage avec des images de l’Eurovision 2018, avec Madame Monsieur notamment, mais aussi celles de France Gall, Abba, Marie Myriam et Céline Dion.


Garou demande à chaque expert français de donner son top 4. Les voici :
Vitaa : Chimène Badi, Bilal Hassani, Florina et Mazi.
André Manoukian : Florina, Chimène Badi, Bilal Hassani et Battista Acquaviva.
Christophe Willem : Chimène Badi, Bilal Hassani, Florina et Sylvàn Areg.

Il reste deux minutes pour voter par SMS au 7 3003 ou par téléphone au 36 32.

André Manoukian accompagne au piano Christophe Willem qui chante "You've got a friend" de Carole King, pour un moment jazzy dans ces plus de deux heures de pop-eurovisionnesque.

Les cinq jurys internationaux vont chacun attribuer leurs 42 points : 2, 4, 6, 8, 10 et 12 points à leur chanson préférée. Ce résultat sera ensuite combiné avec les 210 points des téléspectateurs français.
  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

David Tserunyan, chef de la délégation arménienne et membre du groupe de référence de l’Eurovision Junior ;
Tali Eshkoli, organisatrice d’Israel Calling et membre de la production de l’Eurovision 2019 ;
Paul Jordan, expert Eurovision et ancien de la BBC (UK) ;
Sanja Vučić, chanteuse qui a représenté la Serbie à l’Eurovision 2016 ;
Carla Bugalho Trindade, chef de la délégation portugaise à l’Eurovision et membre du groupe de référence de l’Eurovision.

  • Destination Eurovision 2019 : 1ère demi-finale

A l’issue du vote du jury international, Bilal Hassani est largement en tête avec 58 points. Il devance Sylvàn Areg (38 points), Aysat (34) et Lautner (26)… à notre grande surprise ! Chimène Badi arrive cinquième, et devance Mazy, Naestro, Battista Acquaviva… et Florina qui ne récolte aucun point. Shocking !




Garou annonce ensuite les points attribués par le public français avec pour commencer Aysat qui récolte 6 points. S’en suivent Naestro (8), Lautner (9), Mazy (15), Florina ex-aequo avec Sylvàn Areg (21), Battista Acquaviva (29), Chimène Badi (44) et Bilal Hassani (57).



Chimène Badi intègre le top 4 et se hisse même à la seconde place. La chanteuse éjecte ainsi Lautner du quatuor arrivé en tête chez les jurés internationaux.


Les quatre qualifiés pour la finale de Destination Eurovision 2019 sont :
Bilal Hassani, Chimène Badi, Sylvàn Areg et Aysat.

Chimène Badi doit sa qualification aux téléspectateurs français, quand Aysat doit la sienne aux 5 jurés étrangers. Ceux-ci n'ont pas apprécié Florina et Battista Acquaviva, alors que les téléspectateurs les plébiscitaient. Nous nous interrogeons toujours quant à de telles disparités dans les votes.

1ère demi-finale
Artiste Chansons Vote jury Vote public Total Résultat
1NaestroLe brasier12820ÉLIMINÉ
2FlorinaIn the shadow02121ÉLIMINÉ
3Chimène BadiLà-haut224466FINALE
4Battista AcquavivaPassio22931ÉLIMINÉ
5Sylvàn AregLe petit Nicolas382159FINALE
6Bilal HassaniRoi5857115FINALE
7AysatComme une grande34640FINALE
8LautnerJ'ai pas le temps26935ÉLIMINÉ
9MazyOulala181533ÉLIMINÉ




2,136 millions de téléspectateurs (11.8 % de part de marché) ont suivi France 2, qui arrive derrière France 3 (4.297 pour le téléfilm Meurtres en Auvergne) et TF1 (2,411 pour Pas de ça entre nous d’Arthur).



La semaine prochaine, toujours en direct sur France 2, Emmanuel Moire, Gabriella, Seemone, Noémie, Philipelise, The Divaz, Tracy De Sà, Ugo et Doutson présenteront leur chanson. Quatre d’entre eux iront également en finale de Destination Eurovision le samedi 26 janvier… et peut être à Tel Aviv en mai prochain.





D'autres sujets qui peuvent vous intéresser