Notre article "Kylie Minogue Kiss me once tour à Bercy (Paris – 2014)" (page 2)

Kylie Minogue Kiss me once tour à Bercy (Paris – 2014)

  • by
Kylie Minogue Kiss me once tour à Bercy (Paris – 2014)


Le "Kiss me once tour" se poursuit avec maintenant, 4 danseuses courtement vêtues. Kylie plaît à tout son public aussi varié soit-il. Dans le visuel en noir et blanc qui est projeté, Kylie apparaît à bord d’une Rolls Royce au son de Skirt, autre titre sorti entre ses deux derniers albums, et également non présent sur "Kiss me once".

Beaucoup plus adulte et très sombre (clin d’œil à Tom of Finland ?), l’ambiance tranche vraiment avec celle du précédent tableau. Sur Need you tonight, le cover d’INXS, groupe de rock australien, nous apercevons difficilement Kylie sur une table noire, dans un body noir et sous une petite veste en latex et de même couleur. Derrière la scène, le visuel nous plonge dans les escalators parisiens avec les inscriptions des stations de Châtelet, des Olympiades…

Le beat s’intensifie en version électro et le tableau se poursuit sur Sexercise. Les danseuses portent de gros ballons de gym argentés tandis que des danseurs en latex noir entourent la star qui multiplie les pauses sur sa table géante. Les images de sportifs en sueur s’affichent sur le grand écran. Kylie s’avance sur le catwalk avec ses deux danseurs avec qui elle se livrera à une scène suggestive.

Kylie Minogue Kiss me once tour à Bercy (Paris – 2014)

Kylie Minogue Kiss me once tour à Bercy (Paris – 2014)


Ses 4 danseurs retirent leurs longues vestes dans la pénombre, pendant l’intro (clubby) du titre suivant sur lequel ont été ajouté des extraits de "Nu-di-ty". C’est Can’t get you out of my head qui monte en puissance alors que toute la troupe est en tenues noires devant un beau visuel rose (ambiance Butt ?). Le public est ravis de voir ce tube dans une configuration plus dancefloor. Kylie nous laisse ensuite chanter les la-la-la jusqu’à la fin.

Après de longs applaudissements, la diva parle pendant plus de 5 minutes, et fait monter une fan (étrangère) pour un selfie, puis présente ses musiciens un à un. Ceux-ci nous jouent alors un peu de rock pour introduire le morceau suivant. Il s’agit de Kids, son duo enregistré avec Robbie Williams en 2000, et qui est ici chanté par Kylie avec ses deux choristes, tandis que les images live de ses musiciens sont diffusées sur l’écran géant.

Kylie Minogue Kiss me once tour à Bercy (Paris – 2014)
Kylie Minogue Kiss me once tour à Bercy (Paris – 2014)
Kylie Minogue Kiss me once tour à Bercy (Paris – 2014)


Nous retrouverons Robbie en live à Paris au Zénith à la fin mars prochain. Kylie, elle, sera de retour de la partie australienne de cette même tournée, mais il n’est pas certain que nous ayons la chance de la voir venir le rejoindre sur la scène où elle s’était produite en 2005 avec le Showgirl Tour. Toujours, est-il qu’il est intéressant d’entendre "Kids" sur cette tournée, comme cela avait été le cas en 2008 (X tour).

La pluie fait son retour durant la longue intro de Beautiful, mais Kylie, dans sa jolie et longue robe bleue ciel, chante son récent duo, mais sans Enrique. Le beau latino est actuellement en tournée et sera d’ailleurs à Bercy dans quelques jours, mais les duettistes n’ont pas eu l’occasion de chanter ensemble durant leurs tournées respectives.

Kylie Minogue Kiss me once tour à Bercy (Paris – 2014)


Les lèvres que les fans ont imprimés et qu’ils brandissent font sourire la chanteuse en robe de soirée ouverte sur les côtés. L’australienne aux pieds nus durant cette partie du spectacle reste sur le catwalk pendant que de beaux lasers rouges subliment la mise en scène sur Kiss me once. Une pluie de confettis rouges en forme de cœur tombe ensuite sur la fosse.

Le show de lasers reprend de plus belle sur une musique électro. De grosses lettres clignotent au plafond. La troupe au complet nous montre ses plus belles chorégraphies d’inspiration hip hop alors que la musique est de plus en plus clubby. Ses bad boys ont adopté les looks noirs et fluos de la club culture actuelle, c’est l’inscription Kylie qui remplace le Boy de la célèbre marque londonienne. Devant un nouveau visuel pop art, Kylie Minogue entonne le vocal de Get outta my way dans une nouvelle tenue, d’un côté noir et l’autre gris.

La diva enchaîne sur Love at first sight en compagnie de ses danseurs. Toute la bande évolue devant un visuel aux lignes et formes géométriques. Elle présente son équipe, dont certains membres sont français (le beau danseur Ben ?), et fait applaudir le reste de son crew.

Kylie Minogue Kiss me once tour à Bercy (Paris – 2014)


La partie suivante est moins formatée que le reste du show. Kylie nous fait d’abord chanter "Happy birthday" pour son amie Catherine avant de nous demander les titres que nous souhaitons la voir chanter. Nous aurons le droit à Je ne sais pas pourquoi, Chiggy Wiggy et 2 Heart. Un couple gay composé d’un belge et d’un espagnol aura lui le droit de monter sur scène à ses côtés.

Il y a un (!) chanson que tout le monde doit connaître, nous dit-elle en français. C’est The locomotion qu’elle interprète au son des guitares et des cœurs qui apportent une chaleur supplémentaire dans Bercy. Le plafond lui s’éclaire aux couleurs du rainbow flag.

"Je suis tellement contente d’être avec vous… Quelle soirée…" dit alors la star qui échange beaucoup ce soir avec son public parisien qui lui est resté fidèle depuis les années 80.

"Thank you… Absolument… pour vous…" C’est All the lovers qui arrive ensuite tout en douceur. Sur l’écran, défilent des globes et se dessinent des couples, avec des messages de tolérance tels que "iqual", "egality" et "Love" dans plusieurs langues. "Merci beaucoup" nous dit-elle, alors que les confettis blancs continuent de tomber.

Kylie Minogue Kiss me once tour à Bercy (Paris – 2014)


Kylie est de retour pour le final avec une chanson de son dernier album. C’est d’ailleurs le premier single de ce disque que nous pouvons entendre maintenant. Sur Into the blue, Kylie, dans une nouvelle petite robe bleue en latex, se balade sur scène en toute simplicité. Cette chanson ne bénéficie pas de chorégraphie bien que sa troupe de danseurs soit à ses côtés.

Les néons rouges clignotent sur la grosse structure métallique. Les danseurs s’y baladent au ralenti, ce qui nous rappelle le clip futuriste de Snap "Rhythm is a dancer". Pour ses au revoir, Kylie multiplie les gentillesses en français à l’intention de son public.

La mélodie repart en plus rock et les applaudissements du public se font plus intenses. La star est acclamée, mais il est déjà 22h45 et la showgirl est aspirée sous la scène.

Après le très réussi Aphrodite, la princesse de la pop est parvenue à susciter l’intérêt de ses fans avec son nouveau spectacle. Celui-ci était moins inventif que le précédent même si nous avons beaucoup apprécié les jeux des lasers. Musicalement, la Miss a fait quasiment tous ses classiques dans des versions réarrangées ("Slow", "Can’t get you outta my head"…), plusieurs de ses nouveaux titres et même l’excellent "Timebomb" (et "Skirt" en interlude).

Le spectacle a commencé avec une bonne surprise qu’étaient les 3 inédits enregistrés avec Fernando Garibay et qui ont été dévoilés dans la vidéo en intro. Etrangement, nous n’avons entendu ni "Crystallize" et "I was gonna cancel", qui avaient pourtant été clippés. Kylie a chanté juste, et en live, toute la soirée et s’est changée à plusieurs reprises. Ses tenues étaient jolies et nous avons surtout apprécié sa robe rouge en début de soirée.

Ce show a donc été bien conçu (un beau programme également et vendu seulement 15 €) et Kylie nous a montré encore une fois que ses spectacles valent toujours le déplacement à Bercy.

Deuxième partie de notre galerie photos du show de Kylie Minogue



Vos réactions / commentaires

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser