Notre article "Les bogoss de l’Eurovision 2021"

Les bogoss de l’Eurovision 2021

  • by
Les bogoss de l’Eurovision 2021
Chaque année, le concours Eurovision réuni plusieurs bogoss venus de toute l’Europe. Voici une petite présentation (et les photos !) de quelques chanteurs qui iront à Rotterdam pour l’édition 2021.

On sait que les gays particulièrement prêteront un œil attentif à ces artistes, même s’il y a aussi quelques chanteuses (un peu divas pour certaines !) que vous découvrirez à l’Eurovision.



The Roop (Lituanie)


The Roop est un trio composé de Vaidotas, Robertas et Mantas, mais c’est bien sûr le charismatique chanteur Vaidotas qui attire toute notre attention avec sa tête rasée et ses jolis yeux. Après "On fire" en 2020, c’est avec "Discoteque" que ces lituaniens vont mettre le feu sur la scène néerlandaise en mai prochain… et que Vaidotas nous fera une mémorable chorégraphie.



Blas Cantó (Espagne)


Ce bel hidalgo de 30 ans a été reconduit dans ses fonctions par l’Espagne pour l’Eurovision. C’est avec plaisir que nous suivrons sur scène celui qui faisait partie du boysband Auryn, en 2011, car il sait capter toute la lumière avec son regard charmeur. Le chanteur est en plus doté d’une très belle voix et est mignon comme tout puisqu’il chante pour sa grand-mère disparue.



Tusse (Suède)


Tusse représentera la Suède à l’Eurovision 2021 avec « Voices », un très bon titre pop au message très actuel. Cet artiste très gender fluid est âgé de 19 seulement et est d’origine congolaise. Il a remporté Swedish Idol 2019 et le Melodifestivalen 2021 donc. On le verrait bien remporter la victoire à Rotterdam.



Uku Suviste (Estonie)


C’est sûrement le « bel éphèbe » de cette nouvelle édition de l’Eurovision ; le plus « âgé » aussi puisqu’il a déjà 38 ans. Uku Suviste a participé à la version russe de The Voice en 2018. Cet estonien aux yeux bleus a surtout remporté la sélection Eesti Laul pour la seconde année consécutive. Sera-t-il aussi "The lucky one" à Rotterdam ?



Benny Cristo (République Tchèque)


Ce chanteur tchèque est né d’une mère tchèque et d’un père angolais. Il est âgé de 33 ans et compte déjà plus de 10 ans de carrière. Ce mec est séduisant avec ses dreadlocks et sa petite moustache, en plus d’être un vrai showman.

En 2020, Benny Cristo aurait dû chanter "Kemama" au concours Eurovision ; ce sera donc avec "Omaga" qu’il représentera la République Tchèque en 2021.



Jendrik (Allemagne)


Un blondinet très fun de 26 ans a été sélectionné par la télévision publique allemande. Comme Julien Doré, Jendrik Sigwart ne se sépare jamais de son ukulélé. Ce jeune homme a déjà une belle expérience de la scène puisqu’il a déjà joué dans plusieurs comédies musicales à Hambourg.

L’allemand prépare actuellement une prestation visuelle et chorégraphiée pour son morceau très positif « I don’t feel hate ».



James Newman (Royaume-Uni)


Agé de 35 ans, le britannique va réchauffer la scène de Rotterdam avec sa voix puissante au service d’un morceau remuant, même s’il est peut-être moins athlétique que les autres artistes de cette sélection.

James Newman, qui aussi auteur-compositeur pour d'autres artistes, est surtout le frère d’un autre chanteur britannique : John Newman.



Jeangu Macrooy (Pays-Bas)


Jeangu jouera à domicile puisqu’il représentera les Pays Bas au concours Eurovision 2021. Cet artiste néerlandais est originaire du Surinam et a des dreadlocks un peu plus longues que celles de Benny Cristo, mais sa proposition est plus authentique, plus afro (mais moins fun !) que celle proposée par la République Tchèque.



Daði Freyr (Islande)


Favori pour remporter l’Eurovision 2020, Daði retente sa chance cette année avec un titre toujours electro-funk… mais un peu moins apprécié que « Think about things » à première vue.

Avec son allure geek, l’islandais apportera sur scène son humour et il saura capter l’attention du public européen en compagnie de toute sa bande.



Gjon’s Tears (Suisse)


Gjon Muharremaj, de son vrai nom, est né en Suisse en 1998, d’un père Kosovar et d’une mère albanaise. Sa voix est très puissante et son nouveau morceau plait déjà beaucoup.



Rafal Brzozowski (Pologne)


Chanteur et présentateur de télévision polonais, Rafal présentait le Concours Eurovision de la Chanson Junior 2020, avant de se voir confier de représenter la Pologne pour la version adulte de l’Eurovision à Rotterdam.

Ce polonais de 39 ans nous replonge dans les années 80 avec son titre « The ride ». Rafal ne quitte pas ses lunettes de soleil dans son clip, mais ce n’est pas Maitre Gims : il sera peut être possible de voir ses yeux sur nos télévisions en mai prochain.



Fyr og Flamme


Ce duo danois nous replonge également dans les années 80 avec un morceau endiablé.

Le beau gosse du duo n’est pas le chanteur, Jesper, mais son acolyte musicien, Laurits, surtout depuis qu’il s’est teint les cheveux en blond.



Tornike Kipiani (Géorgie)


Dans le registre du mec viril, je demande la Géorgie ! Tornike Kipiani est un brun aux cheveux très courts, et barbu également. Cet homme est un rockeur au cœur d’or et propose cette année une ballade. C’est beaucoup moins rock qu’en 2020. Dommage.



Vasil (Macédoine du Nord)


Un autre représentant barbu c’est le chanteur macédonien, Vasil. On le reconnait avec ses biceps tatoués de plusieurs bandes.

L’artiste de 36 ans proposait une meilleure chanson en 2020, à notre goût, moins classique que "Here I stand". Cependant, la force de cette chanson est dans son message. Vasil est ouvertement gay et cela n'est pas forcément facile dans les Balkans.



Maneskin (Italie)


Le quatuor vainqueur de Sanremo est composé de trois mecs assez androgynes : Damiano, le chanteur, ainsi que Thomas et Ethan ; néanmoins leur rock va en surprendre plus d’un à Rotterdam.



Vincent Bueno (Autriche)


Terminons avec le chanteur avec le physique le plus "lisse", Vincent Bueno, 35 ans, est d’'origines autrichienne et philippine.



Nous vous parlerons bientôt aussi des beaux danseurs du concours Eurovision 2021, ceux qui feront tourner les regards de tous les gays.

Les bogoss en sélections nationales


Dans les sélections nationales, nous avons aussi remarqué plusieurs bogoss qui ne sont malheureusement pas qualifiés :
  • Céphaz (France)
  • Poney X (France)
  • Terence James (France)
  • Casanova (France)
  • Aiello (Italie)
  • Jean Michel (Danemark)
  • Atle Petterson (Norvège)
  • Eric Saade (Suède)
  • Danny Saucedo (Suède)
  • Alvaro Estrella (Suède)
  • Anton Ewald (Suède)

Vos réactions / commentaires

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser