Notre article "Melodifestivalen 2020 : 4ème demi-finale"

Melodifestivalen 2020 : 4ème demi-finale

  • by
Melodifestivalen 2020 : 4ème demi-finale
Il reste ce soir deux places pour la finale à acquérir lors de cette quatrième soirée du Melodifestivalen 2020, qui se déroule à la Malmö Arena, salle dans laquelle nous avions assisté à l’Eurovision 2013.

Ces deux places, ainsi que deux autres pour la seconde chance de la semaine prochaine, seront-elles pour Nanne Grönvall, Victor Crone, Hanna Ferm, Ellen Benediktson & Simon Peyron, Jakob Karlberg, Frida Öhrn ou bien William Stridh ?

Les gays devraient apprécier cette soirée, avec un savant dosage de schlager et de beaux gosses.



Introduction



La séquence d’ouverture commence avec un petit film dans lequel la jeune Linnea fait part de ses rêves de « musicals » à mama Lina et papa David. L’adolescente décide réaliser son rêve et quitte le foyer familial. On la retrouve en gare avec papa-maman, dont l’avis n’est pas favorable à sa décision… et se déchirent de retour à la maison. Lina en vient à faire elle-même ses valises et à quitter son mari, laissant David seul dans la maison familiale.

Comédie musicale oblige, le tableau se poursuit sur la scène du Melodifestivalen à Malmö. Linnea Henriksson, Lina Hedlund et David Sundin se retrouvent sous la neige, à Lilen Stat, quelques temps plus tard.

Des jours plus joyeux s’annoncent et, ensemble, chacun retire son manteau pour chanter dans de nouvelles tenues, aux couleurs pastels. Le trio est entouré de danseurs pour la fin de ce numéro musical, sur le "Kom och ta mig" des Brandsta City Släckers (Mello 2002).

Les présentateurs du Melodifestivalen 2020


L’annonce faite des artistes en compétition ce soir, la quatrième manche du Melodifestivalen 2020 peut commencer.

Nous espérons entendre plus de bonnes pépites que la semaine dernière, un peu décevante.

1. Frida Öhrn - We Are One


Frida Öhrn, Hampus Eurenius, Nicklas Eklund
Frida Öhrn est une chanteuse que nous avions remarquée dans le groupe Cookies 'N' Beans. Avec ses deux copines, l’artiste a participé aux Mello 2009 et 2013. Auparavant, elle y avait déjà participé, c’était avec le trio LaRoxx en 2004.

Cette jeune quadra a été élevée à Solna en banlieue de Stockholm où se situe la Friends Arena. Il serait donc drôle de voir la chanteuse en finale de cette sélection suédoise 2020.

Sur scène ce soir en solo, Frida est lookée comme jamais, transformée en schlager diva avec sa tunique rose et mauve, son décolleté, ses voiles sur les manches et talons hauts.

Son morceau « We are one” sonne moins folk que d’ordinaire. Il aurait pu être défendu par Anna Bergendahl, qui s’est qualifiée il y a quinze jours pour la finale avec l’excellent « Kingdom come ».



Intéressant, entraînant avec ses "Clap your hands. Stomp your feet… Feel the beat…", ce titre lui va bien. Malgré quelques envolées, il semble manquer de tonus à la première écoute et sonner un peu daté.

La chanteuse à la voix assez rauque donne une prestation où elle est très seule sur scène devant sa toile composée de rubans dorés.

Une place en seconde chance semble tout à fait jouable cependant.

2. William Stridh - Molnljus


Markus Lidén, Christian Holmström, David Kreuger, William Stridh


William Stridh est un jeune chanteur repéré en 2018 dans “Idol”, où il se classa cinquième en finale.

Sa chanson « Molnljus » fait office de premier single et est interprétée en suédois.

Les cheveux ras, teints en blond, la tenue blanche, agrémentées de grosses chaînes argentées, William interprète son titre devant un cercle dessiné à la lumière blanche.

C’est du Liamoo en moins fort à notre goût. Ce titre peut plaire aux suédois mais est pas vraiment taillé pour l’Eurovision.

3. Nanne Grönvall - Carpool Karaoke


Nanne Grönvall, Peter Grönvall
On se souvient de “Håll om mig”, titre avec lequel Nanne Grönvall (57) concourait en 2005, et de « Jag måste kyssa dig » en 2007.

Après ses participations en 1986 et 1987 au sein de Sound of Music, la chanteuse a représenté la Suède à l’Eurovision avec "Den Vilda" au sein du duo One more time ; c’était en 1996. Ensuite, Nanne est revenue au concours en solo en 1998, 2003, 2005 et 2007.

L’artiste signe aussi un titre qui sera chanté tout à l’heure par Jakob Karlberg. L’an passé, c’est pour le dansband Arvingarna qu’elle avait composé "I do", titre avec lequel le quartet est allé en finale.

Ces derniers temps, l’artiste figurait à l’affiche des musicals "Snövit" et "Annie". Quant à ses fils, Charlie et Felix, ils ont participé au Melodifestivalen 2014, au sein des Little Great Things.

Nanne est aux côtés de son mari Peter dans la vidéo de présentation, et avec lui en voiture également.



La chanteuse démarre fort vocalement, puis la mélodie à la guitare prend le relai et l’entraîne avec énergie dans trois minutes sans temps morts. Seule artiste avec des danseurs ce soir, Nanne Grönvall fait le show dans sa tenue rose avec des épaulettes, et une large ceinture noire.

La chorégraphie est exécutée tambour battant avec les six danseurs(ses) aux tenues moulantes bleues. Ceux-ci viennent former une voiture à la fin en ajoutant quelques pneus, phares et volant, table néon à la verticale avec néons.

Sa scénographie assez rock’n’roll est la plus travaillée de la soirée. L’émission Carpool Karaoke de James Corden l’a inspiré pour ce titre feel-good… qui nous fait néanmoins plonger quinze ans en arrière. C’est un retour risqué pour Nanne Grönvall mais d’autres sont déjà passés par là. Au pire, elle se serait fait connaître des plus jeunes et aura fait plaisir aux moins jeunes…

Séquence : vocalises en loge



Lina se coiffe en loge. Linnea et David arrivent et ce dernier leur fait faire les chœurs. Agacée par son chant, elles l’enferment à clefs en quittant la pièce.

Lina apparaît en tutu rose bonbon maintenant sur scène, toute mignonne avec sa tulle maintenue par un petit nœud à la taille.

4. Victor Crone - Troubled Waters


Dino Medanhodzic, Benjamin Jennebo, Victor Crone
Victor Crone (28) a participé au Melodifestivalen 2015, aux côtés de Behrang Miri sur "Det rår vi inte för", et représentait l’Estonie au concours Eurovision 2019 avec "Storm".

La vidéo de présentation est aussi une séquence « beaux gosses » ; entre Victor Crone et ses deux auteurs le choix est compliqué.



En t-shirt noir et pantalon rock de même couleur, agrémenté de grosses chaines argentés de côté, le chanteur est prêt à tenter sa chance de représenter la Suède à l’Eurovision.

Sa prestation de trois minutes commence par un gros plan. Sur scène, l’artiste est d’abord allongé au sol sur l’écran où est diffusé son visuel. Il se lève ensuite pour remuer parmi les jeux de lumières.

Le beau suédois revient avec un titre dans la veine de ceux d’Avicii, avec un refrain country et beaucoup de chœurs. Ce morceau donne un peu l’impression de déjà (trop ?) entendu, se remarque plus par son efficacité que par son originalité.

5. Ellen Benediktson & Simon Peyron - Surface


Paul Rey, Laurell Barker, Anderz Wrethov, Sebastian von Koenigsegg, Ellen Benediktson


Ellen Benediktson (24) a été sous les projecteurs du Mello 2014 avec sa chanson "Songbird" qui avait surpris tout le monde en se qualifiant « Direkt til final ! ». Elle avait été éliminée par contre très vite l’année suivante avec la chanson "Insomnia". La suédoise s’était ensuite réinventée sous l’alias Laura Nox en 2016-2017.

Simon Peyron a aussi participé au MelFest. C’était avec son groupe metal, Outrigger, en 2014. En seconde chance, ils s’étaient inclinés face à Helena Paparizou.

Les auteurs-compositeurs de ce titre Laurell Barker et Anderz Wrethov sont des as de l’écriture et de la composition pour le Mello/Eurovision. Parmi eux figure également Paul Rey, qui, en tant que chanteur, s’est qualifié pour la seconde chance il y a quinze jours.

Dans la vidéo de présentation, les auteurs s’expriment en anglais et en suédois. Laurell Barker est canadienne et a aussi composé la chanson qui passera en septième position tout à l’heure.

Ellen Benediktson se présente sur scène en blonde désormais, les cheveux longs tombant sur les épaules.

Lui faisant face, et les cheveux blonds également, Simon Peyron est lui aussi vêtu de noir.

Devant les projections, et sous la lumière bleue, le duo est en symbiose et chante à l’unisson. Cette ballade est de qualité, et certains n’ont pas hésité à comparer à "Shallow" de Lady Gaga et Bradley Cooper. Ce titre est notre préféré depuis le début de soirée.

6. Jakob Karlberg - Om du tror att jag saknar dig


Nanne Grönvall, Isak Hallén, Henrik Moreborg, Jakob Karlberg


Jakob Karlberg a été repéré dans plusieurs télécrochets, tels que Idols en 2011. Le chanteur a sorti plusieurs singles, dont le succès "Fan va bra" en 2015.

Nanne Grönvall que nous avons entendu tout à l’heure est l’un des auteurs de son titre, qu’on pourrait traduire par « Si tu penses que tu me manques ».

Les artistes blonds sont de sortie ce soir en Suède décidément.

Sa guitare contient des lumières sur la partie appelée table d’harmonie.

Le réalisateur a opté pour un visuel Mondrian avec des vignettes dans lesquelles apparaissent les deux musiciens qui entourent Jakob.

Son titre pop rock est enjoué et son refrain est assez immédiat. Nous verrions bien Jakob en seconde chance.

Lina revient dans sa tenue de poupée et l’on se met à imaginer ce que cela aurait donné si elle avait chanté dans cette tenue.

7. Hanna Ferm - Brave


David Kjellstrand, Jimmy Jansson, Laurell Barker


28ème et dernière artiste à entrer en compétition du Melodifestivalen 2020 : Hanna Ferm (19). Elle partageait la scène du Mello 2019 avec Liamoo pour une troisième place en finale. Ce soir, elle est seule et défend pas une ballade mais un titre pop très produit.

Laurell Barker apparaît également dans la vidéo de présentation de cette artiste, puisqu’elle l’auteur de son titre, ainsi que backing singer. En anglais, celle-ci indique qu’Hanna a un côté Billie Ellish… She slays !

Laurell est la première auteure à avoir eu trois chansons qui concouraient la même année à l’Eurovision, c’était en 2019. La canadienne a aussi co-signé « Surface » que nous avons entendu tout à l’heure.

Revenons-en à Hanna Ferm qui a opté pour un titre très pop, bien produit, léger et qui devrait séduire les jeunes et les jeunes adultes.

Son attitude fait très mannequin et on croirait visionner une publicité vivante pour L’Oréal. Dans l’air envoyé par les ventilos, Hanna multiplie les poses sexy dans sa courte robe, près du corps, scintillante et bleue-vert. Ses jambes nues feront l’admiration de ceux qui aiment les femmes-ados… et des gays fans de chanteuses à la silhouette svelte et dénudée.

De notre côté, nous lui trouvons un côté plus Beyoncé que Billie Ellish.

Hanna est très à l’aise sur scène et maîtrise totalement sa gestuelle.

Petit bémol. Son chant est un peu trop dans les aigus à notre avis, mais la chanteuse a une voix qui peut s’améliorer encore.

Sa qualification pour la finale est acquise à 99 %... et elle a tout autant de chances d’être dans le top 3 le 7 mars 2020… voire de remporter le Melodifestivalen 2020 !

Séquence : Hall of Fame




Nous visionnons un extrait de chacune des sept prestations.

Les trois animateurs, Lina, Linnea et David, lancent le Melodifestivalen Hall of Fame, séquence dans laquelle nous reconnaissons notamment Loreen, Roger Pontare, Linda Bengzing, et Björn Skifs avec son « Michelangelo » (1975).

Interview et Premiers résultats



David en green avec les sept artistes dans l’attente des résultats.

Les cinq finalistes

Dans un premier temps, restent William Stridh, Frida Öhrn, Hanna Ferm, Ellen Benediktson & Simon Peyron, ainsi que Victor Crone. L’aventure est donc déjà terminée pour Nanne Grönvall et Jakob Karlberg, qui concourrait lui également avec un titre de cette chanteuse star.

Interval Act




En coulisse, les deux présentatrices soutiennent David avant son entrée en scène. Celui-ci prend la parole devant le public de la Malmö Arena, puis saisi un micro type années 50 et se met à chanter d’une voix très vocodée. Il s’arrête pour parler à nouveau et reprend la chanson toujours en vocoder. Varför da ? Sur des sons de guitares, il entonne un speech qui se termine sur un Pruttskämt.

Séquence : Les présentateurs des précédents Melodifestivalen




Dans ce magnéto spécial « programledare », nous revoyons les présentateurs de vieilles éditions du Mello. On y reconnait Kristian Luuk, Charlotte Perrelli, Carola, Petra Mede, Lena Philippson,… et le trio Helena Bergström / Gina Dirawi / Sarah Dawn Finner.

Résultats



Hanna Ferm explose de joie à l’annonce de son prochain passage en finale.

Linnea et David entament une longue discussion, puis Lina annonce que Frida Öhrn, ainsi qu’Ellen Benediktson & Simon Peyron auront une seconde chance.

Très-très tendu avant l’annonce, Victor Crone retrouve son sourire car il est directement qualifié pour la finale. Grattis !



A peine dix minutes après la fin de l’émission, pendant l’after show de Sofia Dahlén, Christer Bjorkman et Karin Gunnarsson viennent annoncer les duels (sur leur post-it habituels !) de la seconde chance :
Les duels de la semaine prochaine pour Seconde Chance


Ambiances durant l'émission


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser