Notre article "Melodifestivalen 2020 : 3ème demi-finale"

Melodifestivalen 2020 : 3ème demi-finale

  • by
Melodifestivalen 2020 : 3ème demi-finale
Lors des deux premières soirées du Melodifestivalen 2020, Robin Bengtsson, The Mamas, Anna Bergendahl, et Dotter se sont qualifié pour la finale des sélections suédoises pour l’Eurovision.

En cette soirée du 15 février 2020 à Luleå, le public suédois pourra voter pour Mariette, Albin Johnsén, Drängarna, Mohombi, Amanda Aasa, Anis don Demina et Faith Kakembo.



Introduction


20 heures. Nous suivons Lina Hedlund, Linnea Henriksson et David Sundin marchant dans les couloirs de la Coop Norrbotten Arena de Luleå. Arrivés sur scène, ils chantent en suédois un morceau intitulé « Vi är live ».

Entourés de danseurs sur cette mélodie aux sonorités latines, ils font la chorégraphie salsa tout en racontant une histoire... qu’on ne peut vous traduire.

Lina fait très star dans sa tenue de soirée, noire et qui allonge sa silhouette. Le réalisateur nous montre son mari Nassim Al Fakir (frère de Salem Al Fakir qui chantait « Keep on walking » au Mello 2010), qui est assis dans le public.

Avec la troupe de six danseurs, ils se prennent pour les irlandais de Riverdance, en exécutant furtivement leur chorégraphie mythique.

David tire à l’arc en direction de Linnea, et deux footballeurs interviennent également dans ce tableau introductif.

Enfin, on voit Lina danser aux bras d’Edin Jusuframic, et Linnea à ceux de Lamine Holmén. De quoi rendre jaloux de nombreux gays. Lucky girls !


Les présentateurs du Melodifestivalen 2020


1. Mariette - Shout It Out


Thomas G:son, Cassandra Ströberg, Alex Shield, Mariette Hansson

C’est avec joie que nous retrouvons Mariette (37) ce soir au Melodifestivalen, …tout en espérant qu’elle revient avec un bon titre, sachant qu’elle a annoncé celui-ci comme différent de ses précédentes entrées. Il faut dire qu’avec "For you" en 2018, la jeune femme avait un peu déçu après les très forts "Don't stop believing" (2015) et "A million years" (2017).

L’artiste apparait dans une vidéo avec ses trois auteurs.

Les trois minutes de live commencent par un gros plan de l’artiste, rayonnante comme toujours. Elle est sexy dans son petit top noir, et dans son pantalon en cuir, sachant que son look est complété de trois petits brassards noirs. Très girl power.

Sa mise en scène est basique et repose essentiellement sur une grosse artillerie de lumières… et sur son magnétisme avec son visage doux et ses dread locks.

Notre chanteuse et lesbienne suédoise préférée est seule sur scène (comme en 2018, mais sans sa pyramide !), qu’elle investit dans sa globalité en empruntant de long tapis blanc central.

Cette année, Mariette se voit plutôt en rockstar et prend d’ailleurs une guitare colorée pour les dernières notes de sa chanson aux envolées parfaites pour les stades.

Va-t-elle réussir à se qualifier pour la finale avec ce titre ? Nous n’en sommes pas certains car il apparaît peu original à la première écoute. Une seconde chance quand même ?

Séquence : dans la loge



Les deux femmes sont en loge, avec David qui s’énerve pour on ne sait quelle raison.

2. Albin Johnsén - Livet börjar nu


Robin Stjernberg, Albin Johnsén, Gino Yonan

On le reconnait en vidéo : Robin Stjernberg qui a remporté le Melodifestivalen 2013 avec « You » est l’auteur de ce titre, comme il était l’auteur de celui de Robin Bengtsson ("I can't go on") en 2017.

Mais, ce n’est pas lui l’interprète. Celui-ci est Albin Johnsén (30), un rappeur suédois qui a signé un tube en 2014 ("Din soldat") et qu’on a vu au Mello en 2016 avec Mattias Andréasson (ex-EMD)... également son choriste ce soir mais qui n’apparait pas à l’écran.

L’artiste interprète son morceau derrière son pied de micro. Derrière lui sont positionnés quatre grands rideaux, de même couleur que sa chemise beige, aux manches retroussées laissant apparaître ses avant-bras tatoués.

Les danseurs font leur entrée ensuite en tenue de répétitions. Un piano blanc est disposé sur la scène de côté, mais l’instrument est là seulement pour le décor. Des pétales de roses tombent sur l’artiste pour le final.

Nous ne sommes pas fans de son titre, et ce même si son refrain est joyeux et entêtant malgré tout.

David Sundin prend la parole ensuite, avec toujours ses ongles colorés et vernis.

3. Drängarna - Piga och dräng


Anders Wigelius, Robert Norberg, Jimmy Jansson

Ce rock-pop/dansband a été formé en 1995, mais nous n’en avons pas entendu parler avant l’annonce des participants du Melodifestivalen 2020.

Les membres de ce quatuor sont tous musiciens. Le guitariste, l’accordéoniste, le joueur de violon et le batteur sont positionnés sur une estrade avec plein de néons jaunes derrière eux.

Juste devant eux, les quatre danseurs du Mello s’éclatent et nous font une petite danse celtique sur un air festif. Leur titre est aussi populaire que ceux de Rednex (Cotton Eye Joe) et nous plonge dans une ambiance américaine d’un autre temps.

Une place en finale début mars est possible … et c’est d’ailleurs ce que nous craignons.

4. Amanda Aasa - Late


Amanda Aasa, Siri Jansson, Erik Grahn, Alex Shield

Amanda Aasa est une chanteuse qui a remporté la « P4 Nästa wildcard ». La première artiste à avoir été annoncée… et la moins connue.

L’artiste porte une tenue blanche, très actuelle avec son short qui s’étend en transparence. Elle évolue sur un fond jaune/vert, accompagnée de deux danseuses aux tenues sportswear, blanches.

Son morceau, un midtempo aux sonorités dance, est interprété en suédois. C’est le troisième (des quatre) de la soirée. Nous aurions souhaité une autre répartition des morceaux ce soir car cela s’annonce faible. Si cela peut aider Mariette et Mohombi, pourquoi pas.

5. Anis don Demina - Vem är som oss


Anderz Wrethov, Johanna Elkesdotter Wrethov, Anis Don Demina, Robin Svensk

Anis don Demina est un artiste suédois de 26 ans, déjà en compétition au Melodifestivalen 2019 avec la chanteuse Zeana sur le festif “Mina bränder ». Ce titre aurait pu être un morceau de Samir & Viktor… duo qu’accompagnait Anis (au saxo) sur "Shuffla" au Mello 2018. Le jeune artiste a également collaboré avec Eric Saade sur "Postcard" en 2019.

Le morceau de son retour en 2020 est une composition de Anderz Wrethov, qui a signé « Fuego » d’Eleni Foureira (Chypre 2018) et « Too late for love » pour John Lundvik (Suède 2019 Suède). Anderz apparaît d’ailleurs aux côtés de sa compagne Johanna Elkesdotter pour nous parler de ce morceau.

Anis don Demina apparaît devant un écran qui le montre en une du magazine Shurda. A un moment, ses potes Samir & Viktor apparaissent aussi en vidéo derrière lui. Si cela peut lui remmener quelques votes…

Dans son survêtement violet, scintillant, le jeune homme est dynamique, autant que le flow de son rap est rapide. Nous aimons la mélodie festive de ce morceau aux cuivres synthétiques et aux chœurs très présents.

Quatre danseurs sortent aussi rapidement que ceux d’Anna Bergendahl la semaine dernière. Hélas, ce titre est un peu faible …et sera au mieux en seconde chance.

6. Faith Kakembo - Crying Rivers


Jörgen Elofsson, Liz Rodrigues

L’auteur du titre que nous allons écouter maintenant est signé par Jörgen Elofsson. Celui-ci a écrit “For you” pour Mariette en 2018. On le voit apparaître avec sa co-auteur Liz Rodrigues.

Faith Kakembo est une chanteuse de 35 ans, ougandaise d’origine, charmante, dotée d’une bonne voix.

L’artiste apparaît sur scène telle une diva, souriante, en tunique bleu-nuit, très scintillante.

Faith est une bonne interprète pour ce titre doux, avec quelques envolées vocales, mais qui ne décolle pas autant que nous aurions aimé.

Séquence : Lina a des visions



Lina, Linnea et David Sundin parlent de Christer Bjorkmän dans une courte vidéo. Puis, la première reste seule dans la pièce et a une apparition. Christer Bjorkmän lui-même, portant un boa rose fluo autour du coup et une couronne de roi. L’homme fort du Melodifestivalen, et de l’Eurovision, se prête au jeu volontiers avec humour.

7. Mohombi - Winners


Jimmy Jansson, Mohombi Moupondo, Palle Hammarlund

Mohombi (33) aussi fait son retour au Mello, un an seulement après avoir défendu "Hello" qui se classa top 5, soit beaucoup mieux que son résultat en 2005 avec son frère, au sein du groupe Avalon.

Il revient ce soir avec un titre différent mais moins éloigné des sonorités de ses hits mondiaux "Bumpy ride" et "Coconut tree".

Avec l’un de ses auteurs qui présente ce titre comme du reggaton, Mister Moupondo, dit que celui-ci contient des sonorités proches de celles de Max Martin / RedOne, deux grands producteurs suédois à la renommée internationale.

Mohombi apparaît sur scène en blanc, t-shirt et pantalon, sous un petit blouson gris en velours.

Plusieurs écrans forment une ronde autour de lui. Ce n’est pas fou comme mise en scène et cela fait moins travaillé que sa précédente performance, d’autant plus qu’il n’y a rien de diffusé dans ses formes, si ce ne sont des lumières.

Heureusement, pour faire le spectacle, le jeune homme fait le show en exécutant quelques pas de danse, sur cette mélodie électronique et à la base reggaeton.

Nous aimons beaucoup ce type de morceaux à fredonner et à danser. C’est bien partie à notre avis pour une nouvelle place en finale.

Ambiance au Melodifestivalen 2020



Lina apparaît dans une petite vidéo avant que nous ne revoyons les sept extraits des performances de la soirée.

Séquence : Hall of Fame



Dans le Melodifestivalen Hall of Fame de ce soir, nous voyons beaucoup de chanteuses dans des images d’archives. Nous remarquons Anna Book, Arvingarna, Shirley Clamp…

Interviews des 7 participants


Melodifestivalen 2020 : 3ème demi-finale

David est en green room pour de courtes interviews.

Premiers résultats


Les 7 participants

Premiers résultats

Mohombi, Faith Kakembo, Drängarna, Mariette et Anis don Demina restent en compétition ; ce qui n’est donc pas le cas de Amanda Aasa et Albin Johnsén.

Interval Act



Les trois présentateurs sont en peignoir au bord de la scène. Lina le retire et les deux autres restent de côté alors que celle-ci se transforme en schlager queen devant leurs yeux.

Dans une tenue orange aux épaulettes à plumes, l’ex-chanteuse du trio Alcazar interprète « Pizzazz ». Sur ce morceau aux arrangements Cabaret, Lina mène la danse entourée de deux danseurs et de six danseuses. Dans ce tableau, aux accents comiques, elle utilise différents accessoires (pneus, balai, caddy de supermarché, baignoire…) tout en enchaînant les chorégraphies à vive allure.

L’artiste termine sous une douche de confettis et paillettes en prenant la pose. Bravo à Lina Hedlund qui est définitivement la star de ce programme 2020.

Séquence : souvenirs Interval Act



La soirée se poursuit avec une séquence rétro consacrée aux interval act du Melodifestivalen. Dans ce montage d’extraits, nous revoyons (découvrons en ce qui nous concerne) la performance de Carola en 2003. Pink n’a pas inventé le survol du public !

Résultats


Melodifestivalen 2020 : 3ème demi-finale

Mohombi obtient en toute logique son ticket pour la finale avec son « Winners » que nous réécoutons.

Vont en seconde chance : Drängarna et Anis don Demina, deux artistes pour lesquels nous avons imaginé qu’ils puissent se qualifier directement pour la finale… et souffler la place de finaliste à Mariette. Cette dernière est heureuse d’aller à nouveau en finale, et est soulager car visiblement bien consciente d’avoir pris un risque avec ce titre qu’elle chante à nouveau maintenant.

Faith Kakembo termine cinquième.


Mariette et Mohombi, grands gagnants de cette 3ème demi-finale


Nous avons trouvé cette émission d’un niveau bien plus faible que les deux précédentes soirées. Dommage.

Nous attendons mieux pour la semaine prochaine qui verra concourir notamment : Nanne Grönvall, Victor Crone, Ellen Benediktson et Hanna Ferm.

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser