Notre article "Eurovision 2012 : la première demi finale"

Eurovision 2012 : la première demi finale

  • by
Eurovision 2012 : la première demi finale
Eurovision 2012 : la première demi finale
Nous ne sommes pas à Baku ce soir, ni même devant notre téléviseur ou ordinateur... Nous sommes sortis pour le concert de Christophe Willem à l’Olympia, mais ce n‘est pas pour ça que nous avons oublié de vous faire (re)vivre cette première demi finale de l’Eurovision 2012. Nous vous racontons donc ce show après l’avoir enregistré sur la chaîne grecque ERT World (Merci à la Freebox !)

Cette année, 42 pays sont présents alors que l’Arménie a tardivement annoncée qu’elle ne participait pas au concours en raison du conflit qui l’oppose avec l’Azerbaïdjan sur le territoire du haut-karabagh. La Pologne, elle, n’est pas là en raison de l’Euro 2012 de football.

Eurovision 2012 : la première demi finale
Après un premier plan de l’extérieur du Baku Crystal Hall, nous entrons dans cette grande enceinte où nous convient les 3 présentateurs de cette première grande soirée. Parmi le trio, il y a Eldar Gasimov, l’un des gagnants l’année dernière et deux autres présentatrices brunes Leyla Əliyeva et Nərgiz Birk-Petersen. La scène est immense et le réalisateur nous montre fréquemment la green room en premier plan. Elle est reliée à la scène par un grand couloir... et non pas tenue secrète comme à l’Eurovision 2011.

Avant la venue de chaque pays, le montage est le même. Nous voyons d’abord une image du candidat tournée avant son entrée en scène puis il y a un court film à la gloire de l’Azerbaïjan, qui se termine toujours par une vue extérieure de la salle illuminée. Ensuite, chaque pays a droit à ses 3 minutes de spectacle pour convaincre l’Europe de voter pour lui. Ce soir, la France ne vote pas (ce sera le contraire jeudi soir, en direct sur France O) et France Télévisions ne retransmet la soirée que sur internet et non pas sur ses nombreuses antennes.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau mdCe petit pays des balkans, où nous sommes passés lors de notre croisière l’année dernière, ouvre cet Eurovision 2012. Le Monténégro participe pour la quatrième fois cette année à l’Eurovision et fait son retour après deux années d’absence. Rambo Amadeus chante Euro Neuro, un morceau original mais loin d’être extra et qui pourrait déjà donner l’envie à certains spectateurs de changer de chaîne. Avec leurs banderoles, ils nous font aussi penser au Portugal l’année dernière.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau isPassons maintenant à Never forget, une magnifique chanson islandaise. Le duo Gréta Salóme & Jónsi est accompagné de quatre choristes alignés devant un beau visuel représentant une montagne. La chanteuse blonde joue aussi du violon, tandis que le beau chanteur oublie de sourire tant il est concentré. Leur prestation est un peu trop figée à notre goût mais c’est l’une de nos chansons préférées de cet Eurovision… ce qu’on va vous dira pour la moitié des chansons en compétition !

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau grArrive maintenant la Grèce pour pimenter ce début de soirée avec son Aphrodisiac. Elefthería Eleftheríou est très sexy et remue très bien… mais comme avec Sakis Rouvas en 2009, elle est aidée par une autre voix dissimulée dans le décor alors que les 4 danseurs (2 de chaque sexe) sont plutôt mis en avant. Le gros coquillage doré sur l’écran géant nous fait penser au dernier show de Kylie Minogue. Y a pire comme comparaison ! Nous aimons chaque année la Grèce à l’Eurovision, nous soutenons donc Elefthería même si c’est toujours la même recette de dance aux accents traditionnels.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau lvAutre chanson coup de coeur de cet Eurovision 2012, Beautiful song chantée par Anmary. La lettone est blonde et a une bonne voix mais le visuel fait un peu pacotille. Ses 4 jolies et souriantes choristes auraient toutes eu leur place au Juste Prix tant elles sont démonstratives. La chorégraphie aussi est un peu ringarde… mais Beautiful song est vraiment une belle chanson !

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau alNous passons ensuite a quelque chose de moins fun avec l’Albanie. La chanteuse Rona Nishliu a toujours ses dreadlocks mais elles sont coiffées pour coller à la tenue de soirée. Sa robe fait un peu copie de celles de Lady Gaga, l’austérité de l’Albanie en plus ! Cependant, la voix est belle, très puissante pour servir Suus ce titre si peu radiophonique. Les deux animatrices prennent ensuite la parole tandis que l’ERT nous envoi les pubs, suivies de quelques images de la Welcome Party.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau ro On reprend avec un up-tempo pour la Roumanie. Entourée de ses 5 (pseudo) musiciens, Mandinga nous chante Zaleilah en langue espagnole. Cette brune est très sexy dans la vaine de la célèbre Inna a qui elle a peut être piqué ce titre avec un petit air d’accordéon façon Edward Maya. Le public n’a d’yeux que pour elle dans sa petite tenue rouge. Cette couleur est tout en contraste avec le blanc qui éclaire la scène et habille son équipe énergique. Le budget grosses flammes doit aussi voir rouge.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau chLa Suisse nous propose Unbreakable le premier morceau rock de cet Eurovision 2012. Nous devons avouer que c’est un titre de qualité, et même si nous n’en sommes pas fans, cela devrait facilement se qualifier. Le groupe Sinplus a fait une bonne prestation pleine de peps.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau beNos autres voisins de Belgique, eux, donnent dans le down-tempo avec leur représentante Iris. La jeune femme, dans sa petite robe blanche, nous chante Would you ? en toute simplicité. Cela pourrait aussi bien fonctionner pour celle qui représente les belges. Ce pays est fan d’Eurovision. Ils ont organisé plusieurs soirées ces derniers temps où ils ont reçu plusieurs de leurs concurrents suisse, grec, moldave, bielorusse et roumain. C’était lors de l’Open Air Concert qui était organisé par les communautés roumaines et grecques de Bruxelles. Le club gay Le You recevait aussi ces artistes pour “Let’s Yourovision”. Il y avait aussi leur premier ministre Elio Di Rupo, qui ne cache pas son homosexualité.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau fiPernilla Karlsson représente ensuite la Finlande avec När jag blundar, une ballade chantée en suédois. Là aussi c’est un titre simple et doux mais puisque l’on doit choisir pour n’en garder que dix... nous ne le retiendrons pas.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau ilLa guitare et la batterie font leur retour sur la chanson israélienne. Après la débâcle de 2011 avec Dana International, c’est les Izabo qui nous proposent leur morceau Time.Celui-ci est plus relevé que les précédents mais il y a suffisamment de bonnes chansons ce soir pour compléter notre Top 10.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau smSaint-Marin tente la pop adolescente avec The social network song après le choix élitiste de 2011. Mais, Valentina Monetta donne dans le kitsch avec ce titre composé par Ralph Siegel, un grand auteur pour l’Eurovision. La candidate avait d’abord envoyé un titre à la gloire de Facebook mais les organisateurs lui ont demandé de proposer une autre chanson dans un délai très court. La jeune femme ne parle donc plus de cette marque mais l’a élargi aux réseaux sociaux en général.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau cyPlace à une de nos préférées… de qui nous attendons donc beaucoup ! C’est Ívi Adámou qui représente Chypre avec La la love, un morceau de dance composé par des suédois. Le titre est très-très efficace et la belle chypriote s’en sort à merveille. Son timbre de voix est bien identifiable… et elle est impeccable dans sa chorégraphie exécutée au dessus des livres qui forment son bureau. La plantureuse brune est accompagnée de 4 danseuses qui vont la porter à bout de bras… alors qu’on peut apercevoir un choriste masculin discret dans le fond de la scène. C’est donc très proche de ce que proposent encore cette année leurs voisins grecs ! Ivi, qui vient de sortir un nouveau titre "Madness", porte une création beige de Fani Xenophontos connu pour sa collaboration avec D&G.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau dkNous sommes moins fans du Danemark cette année même si ce pays scandinave a toute ses chances d’aller en finale. La sélection de Soluna Samay avec Should've known better a été une sorte de déception chez nous quand elle a remporté le Dansk Melodi Grand Prix 2012. Nous lui préférions Ditte Marie ou Jesper Nohrstedt. A Baku, la danoise a bien défendue son titre de folk entourée de ses musiciens.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau ru C’est l’heure de ce qui est, à n’en pas douter, l’attraction du concours 2012. Les poupées russes Buranovskie Babuški (402 ans à elles 6!) débarquent sur scène dans leurs tenues traditionnelles rouges. Sur Party for everybody, elles font sensation avec ce délire comme il y en a de temps en temps à l’Eurovision. Il est impossible de résister à la fripouille de la plus petite d’entre elles (la plus âgée ?) lorsqu’elle nous tend son plateau de biscuits fraîchement sortis de la cheminée devant lequel elles nous chantent ce titre d’abord traditionnel puis très festif. Mais, loin du milieu d’où elles vivent, nous sommes dans un monde commercial et nous avons donc droit à une nouvelle page de publicités.
Nous saluons au passage notre ami suédois Alexander qui nous avait gentillemment reçu dans sa banlieue suédoise pour visionner les sélections russes lors de notre semaine au Melodifestivalen.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau huLes hongrois de Compact Disco reprennent le cours de cette cérémonie avec Sound of our hearts. Leur titre dans la veine néo-new wave est de qualité mais cela sera difficile pour le groupe de se qualifier pour la grande finale de samedi… mais on ne sait jamais !

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau atChangement de registre total (hélas !) pour l’Autriche cette année après la belle ballade en compétition à Düsseldorf. A Baku, le pays a envoyé le jeune duo Trackshittaz qui nous propose Woki mit deim Popo, un titre qui mêle musique urbaine et electro... qui n’a pas de concurrent dans ce registre cette semaine. Le morceau est festif (et surtout trop répétitif !) et devrait plaire aux jeunes… et aux moins jeunes grâce aux barres de pole dance bien utilisée par le trio de danseuses en tenues fluos. Par contre pour les leds, ils auraient dû mieux s’inspirer de ce qu’à fait Danny Saucedo au Melodifestivalen.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau mdLăutar, la chanson moldave, est dans la même veine musicale que leur représentant de l’année dernière mais le visuel et l’énergie ne sont pas aussi forts. Cela risque d’être difficile pour Pasha Parfeny, même si l’artiste n’a pas démérité avec sa prestation chorégraphiée.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Drapeau ieDernier pays en compétition ce soir : l’Irlande. Les jumeaux font leur retour cette année sur la scène de l’Eurovision avec Waterline. Les Jedward commencent leur prestation simplement derrière leurs pieds de micros. On a juste le temps d’admirer leurs belles tenues moulantes de couleur or et argent que leur passage devient plus visuel. Ils quittent leur estrade afin de faire quelques acrobaties et pour laisser place à des jeux d’eaux qui jaillissent du socle. Ils terminent leur prestation sous l’eau comme s’ils prenaient leur douche. Leur énergie est toujours là… leurs 4 choristes aussi !

Pour info, Jedward a enregistré pour l’Euro 2012 de football "Put the green cape on", un cover de leur morceau de l’année dernière Lipstick.

Eurovision 2012 : la première demi finale


Après avoir revu les extraits de chaque chanson lors de l’appel aux votes, nous faisons un rapide tour en green room puis les numéros à composer sont rappelés pour chaque pays sur de belles images de l’Azerbaïdjan.

Un petit décompte annonce la fin des télévotes... et le retour des pubs auxquelles nous n’aurions pas droit si France Télévision diffusait cette soirée ! Le diffuseur grec a quelque peu amputé le spectacle de Baku car il reprend la diffusion en pleine danse traditionnelle d’Azerbaïdjan. Une cinquantaine d’artistes (danseuses et musiciens) du Natig Rhythm Group se livrent à un numéro de danse endiablé.

Les animateurs lancent ensuite les extraits des clips des chansons qui représenteront samedi les plus gros contributeurs du concours (Royaume Uni, France, Italie, Espagne et Allemagne) et du pays hôte (Azerbaïdjan) cette année.

De notre côté, après avoir visionné les prestations de ce soir, nous refusons toujours de choisir entre Chypre et la Grèce même si la chanson chypriote est plus forte à notre goût. Nous adorons aussi l’Islande, la Lettonie et la Roumanie et espérons donc qu’ils vont se qualifier mais la concurrence est rude.

Après un petit discours de Jon Ola Sand, l’exécutif de l’Eurovision, nous voilà dans le vif du sujet avec un suspense à son comble. Chaque bloc de la green room clignote à son tour. L’une des présentatrices reste seule au centre de la scène derrière son pupitre.

La Roumanie est le premier pays à être annoncé pour rejoindre la finale. Ensuite, c’est la qualification surprise de la Moldavie. Nous sommes ensuite soulagés pour l’Islande (nous apercevons rapidement Fredrik Omar d’Euroband dans la délégation islandaise) et contents pour les Hongrois (finalement ils y seront !), mais moins pour la qualification du Danemark.

Une autre surprise vient ensuite avec la qualification de l’Albanie, et un grand soulagement lorsque Chypre et la Grèce (qui seront de gros concurrents pour Anggun), remportent leurs tickets pour la finale. Sans surprise, nous reverrons aussi les russes samedi. Il reste un golden ticket qu’apporte le couple de présentateurs en rejoignant la scène principale après avoir emprunté le long couloir.

Ensemble, le trio d’animateurs annoncent la sélection de l’Irlande… ce qui fait bien sursauter les Jedward. En faisant plusieurs roues, le duo rejoint la scène où se sont retrouvés tous les vainqueurs de cette première soirée à Baku.

Eurovision 2012 : la première demi finale

Eurovision 2012 : la première demi finale


Pour résumer, nous sommes satisfaits de ces résultats mais nous avons quand même une petite déception pour la Suisse et la Belgique.

L’Azerbaïdjan nous a proposé un show très visuel avec des effets 3D et un équipement lumière mobile de nouvelle génération. De grandes similitudes ont été constatées avec le show proposé par les allemands en 2011.

Jeudi, pour la seconde soirée, la Suède et la Norvège s’affronteront avec des titres très puissants et composés par le même auteur. Le duel est très attendu mais tous les deux devraient se qualifier sans difficulté. Nous le suivrons sur France O et n’oublierons pas de tout vous raconter.

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser