Notre article "Prince au Grand Palais"

Prince au Grand Palais

  • by
Prince au Grand Palais
Nous arrivons à 15h30 au Grand Palais, soit l’heure d’ouverture des portes. Après avoir attendu dans l’une des 2 longues files d’attente qui se rejoignent devant l’entrée, nous nous plaçons dans la salle au milieu de la fosse (ni trop près, ni trop loin !) et redécouvrons un cadre magnifique où nous avions seulement vue l’exposition Warhol dans des Galeries nationales, configurées autrement.

Cet après midi, le Grand Palais est comme vidé de sa substance. Sa structure en acier, de couleur verte, est vraiment imposante. Le matériel est installé sur la scène où va se dérouler le concert de Prince et juste devant le magistral escalier. Peint en jaune, ce dernier ajoute un charme « authentique » à cette salle récemment rénovée et réouverte au public.

16H50, Prince entre directement dans le Grand Palais avec une belle Mercedes après avoir pris quelques photos du bâtiment mais également de ses fans qui s'agglutinent autour de sa voiture noire. Pendant ce temps, nous admirons cette belle verrière mise en valeur par un ciel très blanc en ce début d’octobre et le beau spectacle des oiseaux qui frôlent le toit de la nef.

Deux minutes avant 17 heures, le public crie lorsque Prince traverse la foule avec ses gardes du corps. Nous apercevons la star furtivement dans sa veste noire aux motifs blancs avant qu’elle ne rentre en coulisses. 17 heures passées, les musiciens arrivent sur scène en file avec les 3 choristes. Ils maintiennent une note pour créer une ambiance musicale.

Prince au Grand Palais


Prince fait son entrée sur scène simplement sous les lumières rouges. Il commence par interpréter 1999 sur lequel il scande "All day all night" alors que le public lève déjà les bras. En enchaînant avec I feel for you, Prince demande au public "You know this jam ?"

Le chanteur scande à nouveau "All day all night... you could be my baby !" pendant le titre suivant, Controversy, sur lequel Prince se livre à un joli solo avec sa guitare couleur bois. Il communique avec son public et le fait rire en disant une phrase qui emploi le mot "French". L’un de ses musiciens, qui est français, fait du beat box puis de l’harmonica sur Sexy dancer. Puis, le Kid de Minneapolis nous fait chanter I like funky music alors que ses choristes lancent un "Freaks out" ! Le fric c’est chic ! du groupe Chic.

Il est 17h25 les morceaux continuent de s’enchaîner les uns aux autres. A la manière d’un dj, Prince a ce génie de fondre subtilement ses titres. Avec sa bande, il produit carrément tous les sons en live.

Une jeune femme vient s’installer derrière ses claviers à côté desquels est déposé un grand miroir en forme de coeur. Prince remercie Paris et chante Y U wanna treat me so bad ? sa guitare toujours à la main. Puis, le plus pop, voire un peu rock, Take me with U est ponctué d’un peu de batterie pour laisser place à un autre titre Anotherloverholenyohead.

Après une demi-heure de concert, Prince Rogers Nelson, son vrai nom, fait couiner énergiquement sa guitare tout en chantant le titre justement appelé Guitar. Après un 1-2-3-4, la star américaine interprète alors Raspberry beret toujours sous une pluie de lumières chaudes.

Prince au Grand Palais


Prince porte, comme durant tout ce concert, une veste noire avec des motifs blancs sûrement dessinée par ses soins comme la majorité de ses tenues. Il faut dire que l’homme aime la mode et a assisté à plusieurs défilés en cette semaine de Fashion week. C’est lors du défilé Chanel, mardi au Grand Palais, qu’il a eu l’idée d’organiser deux concerts ce dimanche (mise en vente des places le vendredi même). Prince est véritablement tombé sous le charme de cette grande salle parisienne.

Love Symbol donne ensuite sa guitare à un assistant tout en continuant de chanter. Quelques instants plus tard, le même assistant lui apporte une autre guitare. A 17h40, soit après quelques premières secondes de pause, le jeune cinquantenaire regarde en l’air sous les acclamations de son public.

Les musiciens ont tous quitté la scène. Prince demande "How you like my house ?" Sous les applaudissements, il rectifie en anglais "Je plaisante, je ne suis qu'un visiteur dans votre maison...". "You have to be proud to have such a nice city !" Il faut dire que Prince, qui possède un appartement dans Paris, n’avait plus chanté dans la capitale française depuis son Zénith de 2002.

Seul avec sa guitare mauve et blanche, il passe à un moment d’intimité avec une version acoustique du titre Girl. Le showman répète aussi "All day all night" avec le public. Le morceau est à nouveau fondu au suivant I could never take the place of your man au son plus puissant. Le public écoute ensuite le plus récent The 1 U wanna C qui date de 2007.

The Artist Formerly Known As Prince ("l'artiste connu autrefois sous le nom de Prince") comme il a fallut l’appeler durant quelques années, chante ensuite Sometimes it snows in April. Sous les applaudissements, sa troupe est de retour à la fin du titre.

Les lumières ont ensuite plus de pêche sur Mountains. "Clap your hands !" demande-t-il pendant qu’une choriste reprend le Shake your body (down to the ground) des Jacksons. Puis, Prince change sa guitare à nouveau alors qu’une bonne dizaine de fans (féminines pour la plus part) ont été invités à le rejoindre sur scène.

Prince au Grand Palais
Prince au Grand Palais


L’homme aux trente ans de carrière chante ensuite deux reprises de Sly & Family Stone, Everyday people et I wanna take U higher, sous des lumières roses, oranges et rouges. Puis, sa choriste Shelby J. reprend le Long train running des Doobie Brothers avec punch.

18 heures. Prince demande "You want some more ?" La réponse ne se fait pas attendre. Toujours entouré de ses fans, l'idole des années 80 enchaîne avec les sons funky dont il a le secret. Alors qu’à 18h10, il quitte la scène par la gauche, quelques fans présents sur scène tentent de lui toucher le bras et de l’embrasser.

C’est le moment pour une courte pause. 5 minutes plus tard, les musiciens sont de retour. Prince revient à son tour sur scène avec sa guitare et dans la même tenue vestimentaire que depuis le début de ce concert. Avec sa voix aigue, l’artiste rend hommage à Michael Jackson avec What have you done for me lately, agrémenté de passages de Partyman.

Prince pose ensuite sa guitare pour faire quelques pas de danse sur Uptown ou Let’s work. Puis, l’américain la reprend pour nous jouer les sons si caractéristiques du Prince des années 80 (presque tous les titres de cette setlist sont de cette décennie) accompagnés par de beaux synthés. Le public est ravi et infatigable et lève toujours les bras en l’air.

COOL font avec leurs mains les connaisseurs qui ont reconnu ce titre. "Paris, R U hot ?". "Cool ?" demande-t-il ? A voix haute, Prince s’interroge What I wanna play now ? Il plaisante "Delirious" ? "Purple rain" ? ...non nous n’y aurons même pas droit ! Finalement, se sera son tube de 1986 Kiss avec ses "Don’t have to be rich, to be my girl...

Entouré des 8 membres de sa troupe, l’artiste nous refait un coup de "All day all night" qu’il ponctue d’un "Thank U Paris !" Suffisamment rare pour être signalé, ce morceau ne sera pas enchaîné et aura donc droit, cette fois, à une vraie fin. Prince reprend encore ses "All day all night, you can be my baby if you feel alright" suivi d’un solo d’harmonica. "Everybody : jump up and down !"

Prince au Grand Palais


18h35, le chanteur américain de 51 ans lance un baiser à son public avant de repartir par l’arrière de la scène. Après une nappe musicale, les musiciens quittent la scène sous un éclairage blanc. Le public réclame un rappel en criant "encore ! ".

18h40, les musiciens sont de retour, suivis de Prince avec sa guitare pour son tube Cream avant de passer à one more : U got the look. Le chanteur quitte définitivement la scène par le fond puis, à 18h50, les musiciens s’en vont à leur tour.

Prince au Grand Palais
Nous ne sommes pas des inconditionnels de Prince, cependant, nous avons apprécié d’écouter ce talentueux musicien en live dans un cadre exceptionnel. Notre petit regret, néanmoins, c’est que cet artiste prolifique n’a pas joué ses plus gros tubes comme "Purple rain", "Diamonds and pearls", "Most beautiful girl in the world", "Sexy M.F.", "Money don't matter 2 night", "My name is Prince", ni son dernier single "Dance 4 me" ...mais il aura ravi deux fois 5 000 spectateurs (les billets se sont arrachés en 77 minutes) avec une majorité de chansons des années 80.

Après un second concert au Grand Palais à 22 h le soir même, Prince s’est aussi produit à La Cigale (le 12/10 avec une setlist totalement différente) et chanté plusieurs titres dans l’émission le Grand Journal de Canal + (14/10) devant de nombreuses célébrités. Des rumeurs annoncent aussi un concert prochainement à l’Olympia. A suivre... En attendant, son dernier triple album (Lotusflow3r, MPLSound, Elixer) est actuellement dans les bacs.

http://prince.org
Apprenez-en plus en visitant les liens ci-dessous
Site de fans de Prince

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser