Notre article "Melodifestivalen 2023 : 1ère manche (Melodifestivalen 2023)
Agenda Clubbing MAP GAY PARIS resto bars shopping club cruising sex Playlist Youtube/Spotify Agenda Concert Nouveautés musicales Album Single Associations gay LGBTQIA+ Eurovision

Melodifestivalen 2023 : 1ère manche

  • by
Melodifestivalen 2023 : 1ère manche
Les suédois commencent leur sélection pour l’Eurovision 2023 en ce samedi 4 février. Cette année la tournée reprend à travers la Suède, et les six émissions se dérouleront dans 6 villes différentes, dont Stockholm pour la finale.

Les 7 artistes, parmi 28, en compétition ce soir : Tone Sekelius, Loulou LaMotte, Rejhan, Elov and Beny, Victor Crone, Eva Rydberg and Ewa Roos, et enfin Jon Henrik Fjällgren, Arc North & Adam Woods.


Farah Abadi a coprésenté le Melodifestivalen 2022 aux côtés d'Oscar Zia, en s'occupant de suivre les candidats en coulisses.

Jesper Rönndahl est un humoriste qui a présenté l'émission satirique "Svenska nyheter" en 2019 sur SVT1.

Introduction : Cirkus Mello


Deux enfants sont sur leur canapé avec leurs parents incarnés par Shirley Clamp et DJ Trexx pour regarder le Mello. Ils ne sont pas simplement dans leur salon, mais parmi le public au sein de cette grande enceinte suédoise.

Les parents veulent leur offrir un peu de magie à leurs enfants. C’est tout comme s’ils les emmenaient au cirque puisque la troupe du Cirkus Brazil Jack est invitée à se produire ce soir.

Shirley Clamp a revêtu une tenue de chanteuse dans un bel ensemble rouge et nous interprète un morceau, tantôt pop avec des instruments, tantôt cabaret, intitulé "Cirkus Mello (Hela Sveriges Karneval)".

Le rythme s’accélère et la scène se transforme en boite de nuit avec Dj Trexx. Souvenez-vous de "Tingeling" en 2009, et de sa venue pour un autre interval act en 2021.

Entouré d’une troupe de danseurs, Dj Trexx apporte sa folie et ses beats electro. Shirley reprend sa chanson à ses côtés sur scène, dans une tenue verte de carnaval.

Introduction : Cirkus Mello

Introduction : Cirkus Mello


Dj Trexx appelle les deux animateurs Farah Abadi et Jesper Rönndahl, qui font leur entrée au centre d’un grand écran qui s’ouvre sur la scène. Une entrée qui se fait bien entendu sous les fumigènes et alors que la troupe du Cirkus Brazil Jack continue de se produire sur scène et dans les airs.

Jesper est élégant dans son costume. Farah porte une robe verte taillée en forme de tailleur, moulant avec des voiles verts.

Tous deux crient l’indispensable "Nur kör vi !" en appuyant ensemble sur un buzzer (bipeur en français !).



Participants


Les 7 artistes en compétition apparaissent en green room entourés de leurs auteurs-compositeurs sur ce beau tapis rouge… Parmi eux, quelques visages connus ce soir pour ceux qui ont suivi les éditions précédentes.

Jesper Rönndahl tient à la main « Den stora sångfågeln », le grand oiseau chanteur, le trophée qui sera remis au gagnant de cette édition le 11 mars prochain.

Le Scandinavium est blindé et prêt à découvrir la « melodi nummer ett ! ».

Participants

Participants - en backstage avant l'émission


1. Tone Sekelius - Rhythm of My Show


Anderz Wrethov, Dino Medanhodzic, Jimmy "Joker" Thörnfeldt, Tone Sekelius
Tone Sekelius faisait son chemin avec "My way" l’an passé au Mello où elle s’est classée cinquième en finale.

Cette jeune artiste transgenre est déjà de retour dans le game. Ses auteurs-compositeurs (dont Anderz Wrethov qui a composé le "Fuego" d’Eleni Foureira) apparaissent à l’écran avant la diffusion de sa vidéo de présentation. Farah l’accueille à Göteborg. Toutes deux sont vêtues en rouge alors qu’on les retrouve dans les rues de cette ville suédoise pour une petite interview, et un selfie avec des fans.

Sur la scène du Scandinavium, Tone Sekelius se produit dans une tenue noire qui rompt totalement avec le look qu’elle arborait l’an passé. Celui-ci est plus queer avec sa robe courte, moulante et noire, sertie d’accessoires et chaînes argentées, et de longues bottes noires également.

Entourée de six danseurs, l’artiste est bien décidée à faire le show et se muer en pop star glam, en dansant sous une lumière rouge et parmi quelques flammes.

"Rhythm of my show" a un petit rythme electro/latino, efficace sans être trop pêchu. Ce titre est un grower et nous fait penser à plusieurs récentes entrées chypriotes pour l’Eurovision ; ce qui est bon signe !



2. Loulou Lamotte - Inga sorger


Jonas Thander, Loulou LaMotte
Loulou LaMotte participait au Mello 2021 avec The Mamas après avoir remporté l’édition précédente, juste avant que le concours Eurovision soit annulé à cause de la pandémie de Covid. La chanteuse était également choriste de Behrang Miri avec Oscar Zia au Mello 2013.

Farah l’interviewe sur son canapé dans son appartement, puis on retrouve la présentatrice alitée avec deux enfants alors que Loulou leur chante une berceuse.

Sans ses complices du trio The Mamas (avec qui elle continue de se produire cependant), Loulou LaMotte concoure donc en solo avec un titre en suédois.

Sur la scène, Loulou arbore un autre look et une chevelure complétée par des extensions frisées. Dans sa robe verte agrémentée de brodures couleur crème, elle défend avec conviction un titre qui mixe soul et schlager, dansant, puissant, mais un peu lassant sur la longueur car un peu trop chanté dans les aigus.



3. Rejhan - Haunted


Albin Johnsén, Mattias Andréasson, Pontus Söderman, Tilde "Ronia" Wrigsell
Rejhan est un jeune chanteur de 16 ans, finaliste de "Talang" en 2021 sur la SVT.

On le voit chez lui avoir la surprise de sa sélection pour le Mello, puis être interviewé par Farah au sein du Scandinavium.

Sur scène, dans une chemise blanche ample, ce brun nous interprète une ballade vocale qui nous rappelle un peu celle de Felix Sandman. Bon chanteur, il parvient à dégagé une belle authenticité en chantant sur une rupture amoureuse.

Une danseuse classique apparaît, peu éclairée en fond de scène. Des lumières rouges viennent dynamiser en rupture sa mise en scène à un moment.

Aura-t-il la surprise d’être sélectionné pour la finale ou les semi-finales ? Ce n’est pas impossible à notre avis, selon la qualité des quatre chansons qui restent à découvrir ce soir.



Ana Westin vient faire une lecture dans une tenue écossaise orange. La sexagénaire a les cheveux colorés sous son béret écossais. "En dikt av Karin Boye" est sûrement drôle mais nous ne parlons toujours pas le suédois !

4. Elov & Beny - Raggen går


Johan Werner, Kristian Wejshag, Mattias Elovsson, Oscar Kilenius, Tim Larsson
Elov och Beny est un duo masculin qui fait sa première au Melodifestivalen, sans pour autant être des débutants en musique.

Les garçons ont pris place à l’arrière d’une voiture avec Farah au volant d’une vieille voiture américaine, stationnée dans un garage rempli de véhicules rétro.

Sur scène, en cuir noir et jeans bleus, ils apparaissent devant le grand écran vidéo et sont bien décidés à défendre leur "party song". Ils sautillent entourés de six danseurs(ses) qui prennent place derrière eux dans la voiture qui trône également sur scène.

On pense évidemment à Samir & Viktor qu’on n’a pas revus au Mello depuis 5 ans, ou à Sean Banan (deuxième et dernier Mello en 2013).

Leur titre est festif, rapide et contient un air sifflé, un peu d’accordéon aussi, une recette très populaire, qui va gagner beaucoup de voix alors que la bande distribue des hot dogs.

On devrait les voir en finale sans problème.



5. Victor Crone - Diamonds


David Lindgren Zacharias, Peter Kvint, Victor Crone
Après avoir représenté l’Estonie au concours Eurovision 2019, Victor Crone a tenté de représenté la Suède en 2020, et essaye encore cette année.

Celui qui accompagnait aussi Behrang Miri au Mello 2015, fait visiter son appartement à Farah et notamment son bar avec des leds, et ses placards.

On retrouve Victor Crone sur scène, élégant dans sa chemise noire ample, avec une coupe seventies, et portée avec un peu pantalon blanc. Ce jeune trentenaire joue de sa "bogossité" comme un bellâtre italien et il fait plaisir à voir sur scène forcément.

“Diamonds” est une belle prod bien ficelée musicalement. Vocalement, c’est très proche de ses précédents morceaux, et donc un peu trop générique à notre goût pour que cela tourne en boucle dans nos enceintes.

Jesper Rönndahl s’essaye au chant à son tour dans une séquence drôle, où l’on voit aussi Victor Crone assis sur le trône. L’humour suédois est toujours bien présent dans ce programme familial.



6. Eva Rydberg & Ewa Roos - Länge leve livet


Emil Vaker, Henric Pierroff, Kalle Rydberg
Ce duo de mamies est de retour au Mello deux ans après leur premier essai, le titre rétro et sautillant "Rena rama ding dong". Eva a aussi contribué à un interval act avec Oscar Zia l’an passé.

Eva Rydberg et Ewa Roos, respectivement 79 ans et 73 ans, sont en loge avec Farah pour un moment où leurs rires manifestent leur joie de vivre habituelle. Les deux dames rencontrent aussi Elov & Beny qui ont chanté tout à l’heure en quatrième position. Deux générations s’affrontent en faisant la fête.

Sur scène, Eva et Ewa apparaissent un peu "pimpées" en tenues dorées sur un morceau à l’influence charleston, et où elles font rimer Glamour et Amour sur le premier couplet.

C’est rétro, mais remuant et chorégraphié. Les quatre danseurs(ses) jouent des cuivres sur la musique enregistrée où l’on entend plutôt de la contrebasse et du saxo, et les accompagnent pour un break "scat".

D’abord sur une plateforme de couleur verte pastel, les deux dames en descendent et leur jeu de jambes fait son effet de la part de septuagénaires.

Après leur prestation très honorable, leur interview par Farah est interrompue par Jesper, bien décidé à accélérer… peut-être parce que la prochaine prestation à annoncer contient le nom de trois artistes et de huit auteurs compositeurs.



7. Jon Henrik Fjällgren, Arc North feat. Adam Woods - Where You Are (Sávežan)


Calle Hellberg, Jon Henrik Fjällgren, Joy Deb, Oliver Belvelin, Oscar Christiansson, Richard Lästh, Tobias Lundgren, William Segerdahl
Et on termine avec un trio ! Jon Henrik Fjällgren est un visage familier du public suédois et du Melodifestivalen en particulier, puisqu’il a participé au concours à trois reprises (2015, 2017 et 2019), et est toujours parvenu à obtenir le ticket pour la finale avec toujours un bon classement (respectivement à la 2ème, 3ème puis 4ème place).

Cette année, il est entouré d’Arc North et d’Adam Woods, un dj et un chanteur.

Farah interviewe le trio dans le Scandinavium parmi les éléments de décors.

Leur trois minutes commencent avec du joik de la part de Jon Henrik, qui apparait en longue tenue blanche d’inspiration Sami, peuple autochtone dont il est l’une des figures de proue, avant de la retirer et de poursuivre en tenue de cuir, bleue avec des contours argentés.

Dans sa doudoune argentée, le blond Adams Woods assure les parties chantées en anglais. Arc North, lui, remue derrière ses platines. Des néons blancs dessinent un décor derrière eux.

Jon Herrik est rejoint par une danseuse face à laquelle il vient danser également sur ce morceau rythmé, mi-EDM, mi-pop, et un peu fouillis à la première écoute. Sa popularité devrait l’aidé à accéder à la finale encore une fois.



Farah Abadi et Jesper Rönndahl sont maintenant devant le trophée géant du Melodifestivalen qui est disposé à l’entrée de la green room.

Nous revoyons un extrait des sept chansons en compétition et ce soir les chansons sont d’un niveau assez équivalent, rien à jeter mais pas de véritable coup de cœur non plus à la première écoute.

Nous finalisons notre classement qui est le suivant : Tone Sekelius, Rejhan, Jon Henrik Fjällgren, Victor Crone et Elov och Beny.

Farah Abadi et Jesper Rönndahl

Farah Abadi et Jesper Rönndahl


Interval Act 1


Jesper Rönndahl rejoint Farah Abadi dans une tenue déconcertante. Le présentateur s’est grimé en artiste contemporain, simplement vêtu d’un boxer couleur peau avec une immense bulle blanche portée au-dessus de sa tête.

Sur une musique ambient, Jesper rentre dans cette bulle sur scène pour donner une performance d’art contemporain. Farah accoure pour la gonfler, mais elle finit par éclater. On lui en donne une autre, mais alors qu’il essaye de la remettre sur sa tête, cette bulle s’échappe dans les airs.

7. Jon Henrik Fjällgren, Arc North feat. Adam  Woods - Where You Are (Sávežan)


A la fin de ce tableau qui aura fait sourire l’assemblée, Farah interviewe Glenn Hysén et Linda Bengtzing. Cette chanteuse qui a participé 8 fois au concours (avec des résultats de plus en plus décevants) est cette année la présentatrice du before et de l’after, intitulés Förfest et Efterfest.


Linda Bengtzing


Premier candidat en finale


Les sept artistes sont tous alignés sur la scène dans l’attente des premiers résultats. Très vite, un bouquet de fleurs est remis à Jon Henrik Fjällgren, Arc North & Adam Woods qui sont les premiers à se qualifier. Ils rejoignent la green room en traversant la salle.

Premier candidat en finale


Jesper Rönndahl figure dans une séquence qui a été mise en place l’an passé pour les votes du public. Lorsqu’il tire sur la corde, la chanson de Friends "Lyssna till ditt hjärta" (Mello 2001) retentie, et cette schlager réjouie l’assemblée, alors que les 4 danseurs portant un cœur coloré font leur apparition à ses côtés.

Nous revoyons les six extraits qui restent en compétition, à savoir les prestations de Tone Sekelius, Loulou LaMotte, Rejhan, Elov and Beny, Victor Crone et Eva Rydberg and Ewa Roos.

Interval Act 2


Carl-Einar Häckner entre sur scène. Le magicien donne un numéro assez drôle sur "Bluffin" de Liamoo (4ème l’an passé) en jouant avec un mouchoir blanc sur lequel figure un gros cœur rouge.

A la fin de ce numéro de magie, le réalisateur fait un plan sur le beau Liamoo qui a pris place dans le public.

Interval Act 2


Interval Act 3 : Cornelia Jakobs


Farah Abadi et Jesper Rönndahl annoncent maintenant l’interval act tant attendu.

Nous retrouvons Cornelia Jakobs un an après sa victoire au Mello (et 4ème à l’Eurovision 2022). Assise d’abord dans un gros pneu, la chanteuse nous interprète son sublime « Hold me closer ». Son interprétation est toujours aussi belle et prenante.

En body complété par un top métallique très Jeanne d’Arc et un pantalon écossais, la suédoise aux cheveux toujours coupés au carré s’avance parmi le public.

Cornelia rejoint cinq musiciens sur la scène qui jouent cette nouvelle version, toujours aérienne mais un peu plus rock.

Splendide ! On espère une aussi belle chanson parmi les 28 qui tentent de lui succéder.



Jesper Rönndahl est à Göteborg à côté de la statue de Poséidon qui figure sur la Götaplatsen. Il incarne un guide touristique dans une séquence humoristique qui parle du micro-pénis de la statue d’une icône de la mythologie grecque.

Résultats


Puis, c’est Jesper lui-même qui est au Scandinavium, derrière son pupitre, pour annoncer les résultats.

Il annonce d’abord un nombre de votes impressionnant et des millions de couronnes suédoises récoltées pour l’Ukraine.

Les six artistes sont en green room dans l’attente du sort qui va leur être réservé, tandis que Jon Henrik Fjällgren peut déjà savourer sa victoire ce soir avec Arc North et Adam Woods.

Le vote par catégories d’âge est annoncé dans un ordre choisi par la production. Les plus de 75 ans, les 3/9 ans, les 16/29 ans, les 30/44 ans, les 10/15 ans, les 45/59 ans et les 60/74 ans, ainsi que le vote par téléphone (sans distinction d’âge).

Tone Sekelius remporte à chaque fois ou presque les 12 points de chaque tranche d’âge, sauf les 75 ans et plus qui lui préfèrent Victor Crone, qui arrive lui-même en seconde position (troisième en comptant le qualifié Jon Henrik Fjällgren), à l’exception des 16/29 ans qui ont apprécié Rejhan. Ce dernier n’aura cependant pas l’occasion d’aller en semi-finals puisque c’est Elov & Beny qui iront, avec Victor Crone.

Tone Sekelius se voit remettre le deuxième bouquet de fleurs pour sa qualification Direkt til final !

Nous réécoutons un extrait de sa chanson alors qu’iel traverse la foule.

Le thème musical de l’émission retentit alors que les deux animateurs saluent les téléspectateurs et que les qualifiés sont mitraillés par les flashs du pool de photographes.


Résultats


Manche 2
Artiste Titre Position Résultat
1WiktoriaAll My Life (Where Have You Been)5ELIMINÉ
2EdenComfortable7ELIMINÉ
3Uje BrandeliusGrytan6ELIMINÉ
4PanetozOn My Way2FINAL
5Tennessee TearsNow I Know4SECONDE CHANCE
6Maria SurNever Give Up1FINAL
7TheozMer av dig3SECONDE CHANCE


La semaine prochaine, la deuxième manche du Melodifestivalen 2023 verra s’affronter Wiktoria, Eden, Uje Brandelius, Panetoz, Tennessee Tears, Maria Sur et Theoz.

Linda Bengtzing prend l’antenne pour l’Efterfest sur SVT Play !

Autres photos d'ambiance




Vos réactions / commentaires

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser