Notre article "Queen : Au revoir Overkitsch ?"

Queen : Au revoir Overkitsch ?

  • by
Queen : Au revoir Overkitsch ?
Dimanche dernier, nous avons dansé à Overkitsch (Queen) peut-être pour la dernière fois, le Queen étant menacé de fermeture pour une histoire d'argent (ou de sécurité selon le propriétaire). Galia nous a rassuré en nous donnant rendez-vous dimanche prochain mais l'heure est au pessimisme même si des soirées sont d'ores et déjà prévues jusqu'au 9 avril prochain. Et comme nous n'avons pas des RTT tous les lundis, celle-ci sera sûrement la dernière pour nous. Snif. Avouons-le, ce lieu nous est agréable même si nous y allons qu'une fois par trimestre environ. C'est toujours un bonheur de retrouver Galia chauffer son public, d'admirer Tyra et les deux gogos distribuer les sucettes à 3 h pendant que Loana se déhanche sur le dancefloor. La plus belle boîte gay de Paris avec le Cab et l'Amnesia, à notre avis, nous proposait ce concept musical unique pour le public parisien dans une ambiance chaude avec ses habitués sous ces lights sophistiqués. On a d'ailleurs rarement vu un carré VIP avec des célébrités dansant toute la soirée et non pas affalées derrière leur bouteille de champ'.

Nous avons entendu beaucoup de critiques ces derniers temps prétendant ne pas regretter ce club. Certes, quelques réajustements auraient pu être bénéfiques mais la pilule est d'autant plus difficile à avaler que le Queen est aussi mythique pour nous que l'était le Palace pour la génération précédente. L'innovation était réclamée pour les autres soirées de la semaine et en particulier les vendredis et les samedis. Nous ne pouvons pas entrer dans ce débat car nous ne sommes jamais allés au Queen pour les soirées Pure, Cream Fresh, Respect, Body Bumper, Week, Propaganda...

Les soirées Disco Inferno (lundis) et Breakin (mercredis) proposaient un mix de tubes actuels et du meilleur de ces 20 dernières années comme Overkitsch le faisait avec la house. Beaucoup de clients comme nous plébiscitaient ces soirées flash-back au son du Disco les lundis et du R'n'B les mercredis. Il s'agit en quelque sorte de "nos années 80" version disco, house et R'n'B. La musique, au son plus dur en fin de soirée, constituait le succès de ces soirées qui survivaient d'ailleurs facilement aux départs des djs, ainsi, Mademoiselle Lucy et Dj Flex passaient les mêmes titres qu'Antoine Clamaran et Sébastien Boumati lorsqu'ils officiaient les dimanches. Toujours le même succès. Seuls quelques titres et remixes changeaient d'une semaine à l'autre, voir d'une saison à l'autre.

Si l'hypothèse de la fermeture définitive se confirme, ce public du dimanche se retrouvera aux soirées Glam As You au World (Paris-Bercy) qui ont également optées pour un concept de pop remixée. La musique nous est un peu moins sympathique, le cadre est moins agréable et sa périodicité n'est pas assez régulière. On va aussi perdre cette sensation unique de sortir au petit jour sur les Champs Elysées alors que tout le monde s'en va travailler.

Info : Bien sûr, le Queen a, depuis, réussi a régler ses problèmes et les soirées Overkitsch se déroulent toujours tous les dimanches soirs.

Rentrée 2013 : "Overkitsch" c'est fini ! Désormais, c'est "El domingo loko" chaque dimanche au Queen... avec Mlle Lucy toujours.

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser