Notre avis sur " Red Light "

Red Light

Red Light
L'enfer était un célèbre club parisien situé au pied de la Tour Montparnasse. Après avoir connu quelques mois de fermeture administrative, il a réouvert sous le nom de Red Light en 2000. Il propose deux dance-floors lorsqu'il s'agrandit en ouvrant la salle voisine : le Brasil Tropical. Les deux clubs de la rive gauche ne font alors plus qu'un et réunissent près de 1 500 personnes. Le décor du Red Light (panneaux lumineux, sol, light-system...) a été refait à l'été 2007 afin de mieux satisfaire la jeune clientèle. Actuellement, ce club n'accueille plus de soirées typiquement gays (comme un temps avec Café con léché et Scream) mais certains gays s'y retrouvent pour la programmation musicale assez pointue. Chaque week end, le club accueille plus de 2 000 clubbeurs qui viennent écouter les nombreux djs internationaux (Roger Sanchez, Sander Kleinenberg, Victor Calderone...) et les djs résidents (Master Dam, Greg Cerrone, Marysol, Warrio, Sam Karlsson...) derrière les platines.
La direction artistique est actuellement assurée par l'équipe de Suddenly après avoir été gérée par Wake Up (Scream) puis par Ludo. Ce dernier ayant quitté ce club pour son voisin, le Mix Club, il a ramené avec lui "Prohibition" et "King$".
Le son du Red Light mixé par ses résidents est également disponible en CD sous le nom "The sound of Red Light".

Les soirées du Red Light en 2009 :
Vendredis : Be Maniac / Sex a pills / Brique Rouge
Samedis : Satisfy, Sound City, House From Ibiza, Darknight, I love minimal, Ministry of Sound
Afters des vendredis : French Kiss
Afters des samedis : Kit Kat

Info : En novembre 2009, le Red Light accueille les soirées gay BBB, avant leur transfert dans un autre lieu de la capitale.
En 2013, le Red Light a accueilli quelques éditions des soirées gays Papa et Beardrop.

Article écrit le 14/03/2007

Ça se trouve où ?

  • 34 rue du Départ - 75015 Paris // Métro : Montparnasse

D'autres établissements où se rendre