News sur "Goudemalion - Jean-Paul Goude une rétrospective"

Goudemalion - Jean-Paul Goude une rétrospective

  • by
Goudemalion - Jean-Paul Goude une rétrospective
Jusqu'en mars 2012 se tient aux Arts Décoratifs la première exposition rétrospective de Jean-Paul Goude. Une manière de redécouvrir l'ensemble des oeuvres de ce brillant "faiseurs d’images" dans un lieu magnifique à la hauteur de son talent.
Dans la grande nef des Arts décoratifs, l’ensemble de son parcours, depuis plus de 40 ans, est ainsi retracé mêlant dessins, objets, musiques, images photographiées ou filmées.



Toutes les infos sur : le site des Arts Décoratifs

Du 11 novembre 2011 au 18 mars 2012
Les Arts décoratifs - 107, rue de Rivoli - 75001 PARIS

Horaires :
- Mardi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 11:00 à 18:00
- Jeudi de 11:00 à 21:00 (nocturne)

Tarifs d'entrée :
- Plein tarif : 9 €

Réservation : Arts Décoratifs - FNAC

Voici une sélection des oeuvre que nous adorons :



Cette rétrospective Goudemalion de commence avec une robe géante (la valseuse) qui pivote sur elle-même dans le majestueux hall d’entrée du Musée des Arts Décoratifs. La première salle est consacrée à l’enfance de Jean Paul Goude, passée à Saint Mandé, où le zoo de Vincennes est symbolisé par son célèbre rocher sur lequel sont projeté des images animées.

L’exposition aborde ensuite l’élégance parisienne des années 60. Goude était alors fasciné par le style vestimentaire des jeunes fréquentant le drugstore. Puis, viennent ses années new yorkaises avec des groupes ethniques qui pratiquent la boxe. Les clichés du trio sexy sur canapé nous font penser à du David Lachapelle avant l’heure.

Nous passons très vite à la salle Grace Jones dans laquelle résonne les chansons de cette beauté black qu’il a sût iconiser avec ses masques notamment et dont une dizaine d’exemplaires sont présentés sur une table autour de photos. Les deux tableaux avant/après de la pochette de l’album "Nightclubbing" nous montre son travail. De nombreux croquis sur la géométrie du visage sont aussi exposés.

Autre égérie de Goude, la belle Farida Khelfa, mannequin beur de Jean Paul Gautier, apparaît sur quelques photos à l’esthétique parfaite.
Les années 80 sont encore à l’honneur dans la salle suivante avec ses meilleurs films publicitaires (Perrier, Kodak, Egoïste...) qui sont diffusés sur de vieux téléviseurs. Tout autour sont exposés ses clichés avec de grandes stars de la chanson (Janet Jackson, Björk...) et de la mode (Marc Jacobs Naomi Campbell, Laetitia Casta...).

Après une thématique africaine largement développée, l’exposition nous fait voyager en Asie avec les samouraïs et the Queen of Seoul, la dernière compagne du photographe.

Nous nous rendons ensuite dans l’immense couloir central, consacré à son défilé du bicentenaire de la révolution française en 1989. On est plongé dans cet univers à travers les photos des costumes, des images du défilé diffusées sur des petits écrans mais surtout à travers la présence de l’immense locomotive installée aux Arts Décoratifs jusqu’au 18 mars 2012.

Après une salle aux ossements, une autre est consacrée à ses publicités pour les Galeries Lafayette. Elles sont mises en scène dans des stations de métro et diffusées sur des écrans où passe une rame de métro à toute vitesse. Nous nous retrouvons ensuite en plein désert pour la reconstitution de la publicité Citroën CX avec le visage de Grace Jones dans le sable.

La dernière petite salle nous permet de mieux comprendre son procédé de composition à travers des photos et la performance d’une jolie russe mystique. Nous sommes revenus enchantés par l’imagerie Goude et sa French correction.

Voici quelques spots de pubs emblématiques réalisés par Jean-Paul Goude :




D'autres sujets qui peuvent vous intéresser