Notre article "Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale"

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale

  • by
Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale
Ce samedi 25 février à Malmö, la compétition monte d’un cran au Melodifestivalen avec le retour en compétition de Danny Saucedo et Charlotte Perrelli.

Un groupe de metal, un autre de musique gréco-suédoise, une artiste confirmée en pop adulte et un autre en devenir, une apprentie diva pop, deux autres icônes du Melodifestivalen et les deux favoris Danny et Charlotte... c’est le programme de cette soirée suédoise. A la clé, deux derniers tickets pour la finale et deux autres pour la seconde chance. C’est aussi les 8 dernières chansons qui restent à découvrir sur les 32 proposées.

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale
L’émission commence avec un récapitulatif de ce qui s’est produit samedi dernier, troisième soirée du Melodifestivalen 2012. Helena Bergrstöm fait son retour à la présentation après s’être absentée lors des deux derniers shows, n’apparaissant que dans les pastilles vidéos. Helena nous parle d’abord des coulisses avant de monter sur la scène où Gina Dirawi et Sarah Dawn Finer chantent derrière leur pied de micro alors que des danseuses, puis des danseurs, s’agitent derrière elles. Helena, elle, parle sur ce morceau dance qui s’intitule Hon är här igen, qui va devenir l'un des meilleurs moments de ce Melodifestivalen.

1. Charlotte Perrelli - The girl


(Fredrik Kempe, Alexander Jonsson)

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale
Sarah nous présente les auteurs. C’est donc le retour de Fredrik Kempe qui était aussi présent la semaine dernière pour ses nouveaux poulains, Youngblood, qui ont obtenu un ticket pour la seconde chance. Charlotte Perrelli fait une entrée conquérante dans sa robe rose flashy, assez ample pour cacher sa vraie tenue de scène, sur le rock de Rammstein (Du hast).

La gagnante de l’Eurovision 1999 et du Melodifestivalen 2008 commence sa prestation devant un grand tableau blanc placé sur le catwalk et sur lequel sont projetées des animations. Toujours entourée de ses danseuses, la star s’avance pour rejoindre la scène principale où se trouvent les 4 autres danseuses. Même s’il souffre de la comparaison inévitable avec "Hero", The girl est un morceau très dansant et intéressant avec ses synthés rétro et électro, et avec son gimmick à la "Mamma mia". Les tenues des filles sont aussi très girly. La prestation de la troupe est dynamique, bien chorégraphiée, efficacement mise en scène et dominée par la couleur rose ainsi que les éclairages jaunes un peu trop brillants à notre goût. Charlotte revient seule devant le gros écran latéral quelques instants, avant de rejoindre, durant le key change, la scène principale pour le final aux côtés de ses 6 danseuses.

Notre avis est donc positif mais cela ne semble pas assez fort pour remporter le Melodifestivalen. C’est en tout cas une bonne façon pour elle de lancer son nouvel album attendu dans les prochains mois.



2. OPA - Allting blir bra igen


(Michael Sideridis)

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale
Helena vient alors présenter le groupe Opa qui fait son entrée sur une chanson grecque intitulée "Opa opa" dans une version enregistrée par Sfakianakis. Composé de 6 membres, le groupe installe de suite une autre ambiance, plus folklore grec que suédois. C’est le bouzouki qu’on entend de suite. Le chanteur entouré de ses 5 instrumentistes pose sa voix sur une bonne musique. Mais l’air, malgré ses "ooh ooh" festifs, ainsi que le refrain, qui plus est chanté en suédois, sont trop plats pour nous enjouer.

3. Dynazty - Land of broken dreams


(Thomas G:son, Thomas 'Plec' Johansson)

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale
Sarah présente les Dynazty, un groupe de chevelus qui entrent sur un son métal. Ils avancent comme pour rejoindre un ring parmi les spectateurs avant de pousser un cri de guerre dans la courte pastille vidéo. Avec de multiples jets de fumée dès l’introduction et des guitares hurlantes qui arrivent très vite, l’ambiance hard rock est plantée. Leur style est assez proche des Bon Jovi, soit un rock plus accessible que Dead by April, groupe qui s’est qualifié directement pour la finale. Dynazty affiche son nom et son logo au fond de la scène, et leur initiale trône sur les écrans latéraux. Leur prestation se termine comme elle avait commencée, c'est-à-dire avec des jets de fumée.

Ce morceau, pas désagréable mais pas non plus le meilleur entendu dans ce même genre au Melodifestivalen, est signé par Thomas G:son, auteur de très bonnes chansons pour le Melodifestivalen mais aussi pour la Norvège et l’Espagne cette année. Dynazty devrait récolter les votes de ceux qui critiquent tout ce grand cirque qui est devenu notre festival préféré.

4. Lotta Engberg & Christer Sjögren - Don't let me down


(Lasse Holm, Lars 'Dille' Diedricson)

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale
Nous voyons un petit extrait vidéo où Lotta chante "Up where we belong" avec Christer Björkman, le producteur du Melodifestivalen. Helena, dans sa robe de soirée bleue, introduit les deux icônes du Melodifestivalen qui entrent sur de la soul 60s. Accompagnés de 5 jeunes violonistes et d’une violoncelliste, ce duo schlager se complète très bien.
Le morceau est bien sympatoch’ avec sa mélodie jouée aux violons, à la fois rétro, dance et... très loveboat.

5. Hanna Lindblad - Goosebumps


(Hanna Lindblad, Linda Sundblad, Tony Nilsson)

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale
Gina présente la jeune Hanna Lindblad qui entre sur le fameux "Dansa i neon" de Lena Philipsson. Son fameux auteur Tony Nilsson n’est pas là mais la chanteuse à la pêche dans sa tenue très Kylie Minogue période "Can’t get you out of my head". Nous adorons sa tenue jaune fluo avec un corset argenté et un pantalon noir percé sur les côtés.

Hanna est très à l’aise pour exécuter la chorégraphie (à la Saade !) en compagnie de ses 6 danseuses, magnifiques dans leurs hauts argentés et leurs shorts en jeans. Nous avons aussi apprécié le bel interlude où cette jolie blonde danse seule sous une petite lumière. Sa chanson est une suédoiserie de qualité mais pas assez explosive pour qu’on la retienne.

Il manquait quelque chose au morceau pour être réellement efficace. Malgré sa prestation plus colorée qu’au Melodifestivalen 2010, il est très incertain qu’elle fasse mieux que sa 5ème place lors de sa soirée.

6. Axel Algmark - Kyss mig


(Axel Algmark, Mattias Frändå, Jonathan Magnussen)

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale
Après une vidéo promotionnelle pour Svensktoppen nästa, c’est au tour du jeune bogoss Axel Algmark d’enter dans l’arène avec son petit béret. Le jeune homme est très enjoué et plein d’énergie. A proximité de ses musiciens, Axel saisi le micro tendu à un fil pour nous interpréter sa chanson très festive avec ses "la la la" et ses "houa-pa-pa" ! Son registre est proche du ska et d’une pop très anglaise mais chantée en suédois. Epuisé après avoir gesticulé sur tout le morceau, le jeune homme termine allongé sur la scène.

7. Lisa Miskovsky - Why start a fire


(Lisa Miskovsky, Aleksander With, Bernt Rune, Stray Berent & Philip Moe)

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale
Gina présente maintenant Lisa Miskovsky, une jeune chanteuse blonde pleine de charme et qui a la réputation de toujours proposer une pop de qualité depuis ses débuts. Avec sa guitare en bandoulière, elle semble très heureuse d’être là, et ce dès son entrée où elle entretient une certaine proximité avec les spectateurs, en les saluant de la main et en touchant celles des plus proches. Sa prestation a un côté magique tellement la beauté de sa mise en scène est assortie à la douceur de sa chanson. Derrière elle, deux jeunes femmes font des figures avec leurs grands voiles blancs tendus le long de leurs bras.

Why start a fire est mélancolique, aérienne, mais très efficace avec ses arrangements appuyés et la délicieuse voix de cette artiste à part entière. C’est une très sérieuse concurrente pour ce soir mais aussi pour une éventuelle victoire du Melodifestivalen.

8. Danny Saucedo - Amazing


(Danny Saucedo, Peter Boström, Figge Boström)

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale
Sarah présente maintenant le dernier artiste à se présenter pour ce Melodifestivalen 2012... et même à se représenter car c’est sa troisième fois au concours. Le public est chauffé à bloc derrière la présentatrice. Banderoles, ballons et déguisements sont de sortie. Danny Saucedo porte un peignoir de boxeur noir électrique et des gants blancs lors de son entrée parmi la foule. Malgré sa capuche, sa coiffure est parfaitement au point. L’un des favoris de ce Melodifestivalen entre sur "Popular", la chanson de son pote Eric Saade qui a permis à la Suède d’obtenir la troisième place de l’Eurovision 2011. Il se charge en énergie et frappe des mains jusqu’à son entrée sur scène.

Dans sa combinaison blanche surplombée de leds, Danny va nous montrer tout son talent de danseur entouré de sa troupe. Sa prestation est parfaitement chorégraphiée. Sa mise en scène joue avec la lumière. Sa chanson est festive, pleine de "ooh ooh ooh". Le rythme est soutenu et les sonorités sont trancy à la manière de la Swedish House mafia. Amazing est aussi moins répétitive qu’"In the club" qui avait pu lasser l’an dernier. L’interlude electro où la troupe se transforme en figurines qui clignotent est très Black Eyed Peas. Nous le plaçons en tête de nos votes pour cette soirée… et hésitons pour la finale entre lui et Loreen qui a aussi adopté ce nouveau son suédois et qui est une très sérieuse concurrente.



L’appel aux votes est relancé avec de nouveaux extraits des 8 chansons en compétition. L’occasion pour nous de confirmer que le niveau de cette soirée est aussi bon que celui de la première soirée, un peu au dessus de celui de la deuxième et carrément au dessus de celui de la semaine dernière.

Ce soir nos préférés sont donc Danny Saucedo, Charlotte Perrelli, Lisa Miskovsky puis Lotta Engberg & Christer Sjögren.

La présentation d’Helena Bergrstöm est interrompue par la diffusion de la suite du film où elle interprète différents personnages allant de l’homme obèse à la quadra sportive et jusqu'à la sexa huppée... chacun commentant le Melodifestivalen à sa façon devant son plateau repas.

Retour au Malmö Arena où la jeune Gina plaisante parmi Charlotte, Christer&Lotta puis Danny le séducteur qui enlace la jeune animatrice jeune. C’est Lisa Miskovsky, Dynazty, Danny Saucedo, Charlotte Perrelli et Lotta Engberg & Christer Sjögren qui restent en compétition alors que le classement des trois derniers est révélé (Axel Algmark, Hanna Lindblad puis OPA).

Après de plus long extraits des 5 chansons restant en liste, c’est le moment de la Troisième chance avec cette semaine les titres suivants :

• Love Generation - Dance alone (2011)
• Josefine Nilsson - Med hjärtats egna ord (2005)
• Magnus Uggla - För kung och fosterland (2007)
• Melody Club - The hunter (2011)
• Johnson & Häggkvist - One love (2008)
• Autolove - Bulletproof heart (2004)
• Anna Maria Espinosa - Innan alla ljusen brunnit ut (2010)
• Lili & Sussie - Show me heaven (2009)

Nous avions voté en ligne pour Lili & Sussie et pour Love Generation mais on nous annonce que c’est The Hunter qui va être revisité. La chanson des Melody Club est ici réarrangée avec les violons du Stenhammar Quartet. Et, c’est Sarah Dawn Finer qui chante avec ces musiciens. Le morceau est lent puis le rythme s’accélère ensuite. Sa voix est sublime.

Gina, derrière son pupitre, nous annonce les résultats de la soirée. Lisa Miskovsky est très surprise d’obtenir sa place en finale. Très contente, la jeune femme embrasse Danny avant de se plier aux photographes. Elle chante donc à nouveau sa chanson Why start a fire dont nous avions bien senti qu’elle se classerait parmi les 4 premières... et qu’elle pourrait très bien prendre l’une des deux places qui aurait pu revenir aux favoris.

Derrière son pupitre, Sarah s’apprête à annoncer le nom des deux artistes qui remportent les tickets pour la seconde chance. Nous espérons entendre le nom de Charlotte, qui attend d’ailleurs elle-même ce résultat avec impatience. Le réalisateur s’attarde d’ailleurs un peu sur son expression.

Lotta Engberg & Christer Sjögren décrochent le premier ticket pour la seconde chance. Coup dur pour Charlotte qui commence à tourner la tête, surtout lorsque c’est le nom de Dynazty qui sort ensuite. Charlotte a compris. Cela se voit dans les expressions de son visage (cela fait taire les mauvaises langues sur son lifting !). C’est donc Danny Saucedo qui emporte sa qualification pour le Globen. Le jeune blond file d’ailleurs embrasser Charlotte après avoir remporté ce duel.

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale


Danny Saucedo est très content. Il nous rechante Amazing, sa chanson que nous apprécions encore plus à la seconde écoute. Les 3 animatrices reviennent pour clôturer la soirée et annoncer la suite de la compétition avec la seconde chance samedi prochain. Nous la verrons dans un club à Stockholm si nous n’arrivons pas trop tard sur place… sinon ce sera à l‘hôtel !

Danny et Lisa se prêtent aux jeux des photographes ensuite derrière les deux gros bouquets de fleurs qui leur sont remis. Une longue session photo les attend. Sur internet début l’Eftersnacket où l’on voit les deux gagnants (et même Charlotte !) donner des interviews aux médias. Ce soir, deux bonnes chansons viennent encore de rejoindre les 6 précédentes qui sont d’ores et déjà inscrites pour la compétition finale.

Melodifestivalen 2012 : 4ème demi-finale


Classement PArisGayZine après la quatrième émission :


Loreen - Euphoria
Danny Saucedo - Amazing
Andreas Lundstedt - Aldrig aldrig
Lisa Miskovsky - Why start a fire
Sean Banan - Sean den förste banan
Marie Serneholt - Salt & pepper
Charlotte Perrelli - The girl
David Lindgren - Shout it out
Timoteij - Stormande hav
Björn Ranelid & Sara Li - Mirakel
Lotta Engberg & Christer Sjögren - Don't let me down
Carolina Wallin Pérez - Sanningen
Afro-Dite - The boy can dance
Sonja Aldén - I din himmel
Dead by April - Mystery
Love Generation - Just a little bit
Youngblood - Youngblood
The Moniker - I want to be Chris Isaak
Thomas Di Leva - Ge aldrig upp
Hanna Lindblad - Goosebumps

(c) Photos : Olle Kirchmeier/SVT

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser