Eurovision 2015 : Welcome Party

  • 17/05/2015

Juste après le tapis rouge devant le City Hall de Vienne, nous nous dirigeons vers l'Euroclub où va se dérouler la Welcome Party. Une soirée où l'on peut décompresser un peu et surtout bouger nos jambes qui ont souffert de l'immobilité près du tapis rouge.

L'Ottakringer Brauerei est une ancienne brasserie. Ce bâtiment industriel est transformé en discothèque, la sonorisation n'est pas optimale mais le lieu est intéressant avec ses différents espaces, tous renommés avec le titre d'une chanson de l'Eurovision (Wild dances, Insieme, The voice...). Un foodtruck différent chaque soir est installé dans la cour pour les petites faims et la nourriture est plutôt qualitative ;-)

C'est l'occasion également de croiser quelques participants à l'Eurovision dans une ambiance plus décontractée ; la chanteuse grecque d'abord puis le duo lituanien mais aussi l'israélien que nous faisons poser avec le chypriote.

Lors de nos phases de déhanchements sur la piste de danse et petits tours au bar, nous avons aussi croisé le chanteur azéri, le leader du groupe roumain, ainsi que d'anciens candidats tels que les islandais Heja Bjork et Fridrik Omar d'Euroband.




  • Heja Bjork et Fridrik Omar





L'australien Guy Sebastian est le premier artiste à se produire avec ses quatre choristes dans la salle située à l'étage de l'Ottakringer Brauerei. Cela swing dans l'espace Wild dances !



Australie // Guy Sebastian // Eurovision 2015








D'autres artistes tels que l'allemande Ann Sophie et la suissesse Mélanie René se sont produits sur cette scène, mais la plus acclamée fut l'espagnole. Edurne nous a offert une jolie version unpplugged de son titre "Amanecer" en compagnie d'un homme au synthé. Nous avons également croisé son charismatique danseur dans l'Euroclub mais ce très beau jeune homme (en smoking avec noeud de papillon) n'est pas monté sur scène à ses côtés.





Edurne à l'EuroClub pour défendre l'Espagne



La fin du spectacle est assurée par les autrichiens. Le groupe The Makemakes a montré qu'il est un vrai groupe de scène en jouant trois morceaux. Nous avons entendu évidemment la chanson avec laquelle ils vont concourir samedi soir, mais aussi une intéressante reprise d'"I shot the sheriff" (Bob Marley). Le groupe a également fait un peu de promo pour la bière que le père de l'un d'entre eux a lancé et qui porte le nom du groupe. Un stand en proposait dans l'entrée.



La surprise de la soirée fut la venue de Conchita Wurst. La star s'est présenté à un public conquis d'avance. En pantalon cette fois, l'autrichienne a souhaité se présenter au public avec un autre look, sachant que ces derniers jours notamment elle sera apparue à de multiples reprises en robe plus glamour les unes que les autres.

Conchita a interprété son nouvel hymne "You're unstoppable", suivi de sa ballade "Heroes". La diva nous a également chanté un nouveau titre dance qui figure bien sûr sur son album mais que nous avons seulement découvert lors du Life Ball la veille. Il s'agit de "Lifestorm", un titre aux sonorités rétro très années 90 avec son orgue à la Robin S et avec ce petit cris samplé ; intéressant !

Conchita a clôturé son showcase avec son tube "Rise like a phoenix" qui a rappelé de très bons souvenirs à tous les fans européens que la diva a séduit il y a maintenant un an.



Conchita Wurst - LifeStorm


Conchita Wurst - Rise like a phoenix


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser