Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)

  • by
Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)
Avec Sanguine, son dernier album, Ysa Ferrer a voulu évoluer vers des sonorités plus rock. L’effet est flagrant sur les ballades notamment, mais on retrouve aussi quelques morceaux electro-dance dans la lignée de ce qu’elle proposait à l’accoutumée. Ce dernier disque est défendu par les singles "Pop" et "Folle de vouloir continuer" et l’a été également lors des showcases donnés dans plusieurs clubs gays en novembre 2014.

Dernièrement, c’est un teaser que la chanteuse a dévoilé sur internet pour présenter la chanson Où êtes-vous Mylène ? composée en hommage à l’auteur Erwan Chuberre Saunier, récemment disparu, et qui vouait un véritable culte à Mylène Farmer.

C’est à La Cigale (Paris), le 10 janvier 2015, qu’Ysa Ferrer a donné rendez-vous à ses fans pour son retour sur scène après la Nouvelle Eve (2008), le Bataclan (2009), Bobino (2010) et l'Alhambra (2011). Nous sommes retournés la voir une troisième fois en concert.




Il est 19h40 lorsque débute la première partie assurée par Cassandre. Le duo masculin commence avec Nos cœurs libres. Les voix de Pier et Flo sont très claires sur cette ballade chantée sans fioriture, seulement avec l’un d’eux au clavier. Les garçons portent des t-shirts graphiques sous des vestes cintrées et des pantalons ajustés bleus et gris.

Les deux enseignants remercient Ysa Ferrer de les accueillir ce soir. Ils nous confient avoir décidé de changer la setlist durant la balance qu’ils ont réalisé cet après-midi, et dédient le morceau suivant à ceux qui se battent pour la liberté. C’est avec le poème de Paul Eluard, Liberté, superbement mis en musique, qu’ils poursuivent.

Les deux auteurs-compositeurs-interprètes s’avancent maintenant sur le petit catwalk et présentent Non mais je rêve qu’Ysa présenterait comme un titre pop, nous précisent-ils. Il s’agit d’un morceau résolument électro, qui réveille le public qui se met maintenant à bouger.

Le claviériste retourne derrière son instrument pour la chanson suivante, A la vie à la mode, qui fait office de nouveau single. Il revient devant nous pour interpréter les refrains. Après nous avoir remerciés pour l’accueil, ils nous demandent "Vous voulez faire la révolution ?". C’est logiquement leur titre Ma révolution qui marque la fin de leur passage à 20 heures précises. C’est un peu court (nous voulions bien écouter "O mon amour" et "Eaux troubles" !) mais on est en droit d’espérer un nouveau concert parisien pour ce duo très bientôt.

  • Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)




20h20. La Cigale est plongée dans le noir. Ysa-Ysa… Les fans scandent le nom de leur star. Les spots lumineux quadrillent la scène et les musiciens commencent à jouer. Entourée de barres verticales et lumineuses, Ysa Ferrer apparaît en corset rouge et noir, lui-même agrémenté d’épaulettes et de franges rouges sur le bassin.

La première chanson, J’explose en couleurs, est aussi le morceau d’ouverture de son album "Sanguine". On retrouve la touche pop-rock du nouvel opus, mais le titre n’est pas spécialement fort pour une entrée en scène.

Ysa qui arbore une coupe iroquoise avec un motif rasé sur chaque côté, prend la parole. Merci d’être venus, de ne pas avoir eu peur. Nous allons chanter tous ensemble pour la liberté d’expression. Il ne m’a pas été facile de préparer ce concert car je veux que cette soirée soit sensible, sincère et sensuelle !

  • Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)


Sous un effet stroboscopique (cela aurait fait une belle ouverture !), et sur un rythme hyper cadencé, Ysa et ses danseurs en tenues noires avec des corsets, des lunettes et des gants rouges, nous dynamisent avec leur chorégraphie efficace sur Last zoom.

Seule avec ses musiciens, Ysa enchaîne avec de l’électro et plus particulièrement Pop, premier single. Les fans participent et brandissent les ballons formant les lettres P et O. Derrière elle, les lumières rondes clignotent à un rythme effréné.

Je suis tellement contente de vous retrouver nous dit-elle sous les applaudissements avant d’être interrompue par l’un de ses fans : On n’entend pas assez ta voix Ysa... C’est le Bataclan répond-elle en demandant au régisseur de corriger le tir.

"Il n’est pas facile de faire ce métier et de se sentir désirée" dit-elle avant de préciser qu’elle dit qu’elle est belle pour se donner confiance. "Quand je vous vois, je sais que je ne me trompe pas de chemin" adresse-t-elle à ses fans. Cette précision reprend l’idée développée dans la ballade Folle de vouloir continuer.

Ysa cite ses copines transformistes (Chichi Larue, Framboise, Coca in the night…) avant de passer au titre suivant. Il s’agit de son hymne Pom Pom Girl, ici joué dans une version pop en compagnie de ses musiciens. Ses 3 danseurs la rejoignent seulement pour un passage chorégraphié lors du break électro. Les lumières qui font office de décor sont désormais aux couleurs du rainbow.

Ysa se dit pétrifiée à l’évocation de ce spectacle. "Des fois faut se contenter d’un peu…" se force-t-elle à croire. Ses fans les plus passionnés lui répondent qu’ils l’aiment, en criant. C’est donc le joli titre, D’un peu, que la Miss nous chante entourée de son trio masculin pour une série de pas de danse de salon sur ces notes électro.

  • Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)

  • Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)

  • Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)


L’un des musiciens s’installe au piano tandis qu’une femme vient s’attabler à une terrasse. Un homme aux muscles saillants vient s’assoir à sa table et allume une cigarette en la regardant avec insistance. L’interlude, très réussi, se poursuit avec des danses acrobatiques de la part de chacun d’eux.

Ysa Ferrer fait son retour avec Fumer tue, une ballade grave qu’elle chante aux côtés de son pianiste. La jeune femme porte un pantalon et des bottes noires, mais surtout une grande collerette et des manches en dentelles grises.

La chanteuse invite le groupe qui a fait sa première partie ce soir à la rejoindre. Ensemble, Ysa Ferrer et Cassandre interprètent une version épurée de On fait l’amour, morceau dont on redécouvre ici la mélodie. Après avoir enlacé et remercié le duo masculin, la chanteuse file prendre un peu d’eau avant d’assurer la suite.

  • Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)

  • Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)


Le pianiste se met à jouer To bi or not to bi, en version ballade. Cela ne dure finalement qu’une minute car, comme le précise la star de Seconde B (dans les années 90 !) : C’est bien mais on a envie de s’amuser ! Justement, l’artiste fait monter une dizaine de fans sur scène. Et, après une petite répétition générale de la chorégraphie, c’est parti pour la troupe sur ce même morceau dans une version dance.

La salle est plongée dans le noir quelques instants. Ysa a enfilé une veste blanche et ses 2 danseurs, eux, portent une chemise de même couleur et un ruban noir autour du buste sur le morceau suivant. La chorégraphie sur Mes rêves (version dance mais plus lente) tourne autour des chaises disposées devant la scène.

Ysa s’approche du public pour serrer quelques mains. Ce doit être à ce moment qu’elle casse les coutures de son pantalon et pour cela qu’elle précise être plus à l’aise en culotte… ce qui fait rire son public.

La chanteuse nous confie ensuite avoir eu un coup de cœur pour le groupe parisien The Dø et qu’elle va reprendre leur titre Keep your lips sealed. C’est avec beaucoup de plaisir qu’elle s’éclate avec son guitariste sur ce morceau.

  • Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)


"Vous voulez chanter avec moi ?" nous demande-t-elle ensuite en précisant combien "je vous aime". C’est avec l’intéressante ballade Combien à la douce mélodie synthétique que nous pouvons nous rendre compte de son timbre de voix si particulier. Le texte positif et sombre à la fois, est particulièrement réussi ; nous aimons bien ce morceau qui figure sur son dernier album. Alors qu’elle précise à son public "Je vous aime", celui-ci lui répond avec les feuilles A4 qu’il a préparé et tend à bout de bras avec un petit message à son attention.

Le show se poursuit avec un fil à linge tendu au-dessus de la scène. Des sous-vêtements à paillettes sèchent sur ce fil et un danseur en tenue féminine passe l’aspirateur. Il vient ramasser ses tenues devant les sourires du public et sur le beat electro de No time to cook.

Ysa a revêtu une nouvelle tenue, celle-ci est argentée avec une épaulette d’un côté et un bonnet conique métallisé de l’autre. Les tabliers, eux, sont en vente au merchandising. Ce morceau relève plus du délire qu’une véritable chanson.

Après avoir présenté son équipe, Ysa précise qu’elle n’est pas une Desperate housewive, pas une Bree Van de Kamp ! Nous voilà rassurés et elle peut inviter la russe Belka à la rejoindre pour Made in Japan. Sur cette nouvelle version de son hit de 2003, sa duettiste chante en russe et porte une robe très sexy sur le côté et une croix sur le buste.

Les deux jeunes femmes se quittent après s’être embrassées sur la bouche, car comme le précise Ysa "c’est comme ça que l’on s’embrasse en Russie" ! Des "Ysa on t’aime" ! se font entendre à nouveau. "J’ai besoin de vous tous… et vous êtes là !" précise-t-elle.

  • Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)

  • Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)


"Il y a de cela quelques mois, Daniel et moi avons fait un cadeau spécial. Erwan Chuberre Saunier" (auteur de livres et de la pièce Le rôle de ma vie) "se savait condamné. Erwan aimait les divas. Il adorait Mylène Farmer d’un amour immense. Cela nous a inspiré un hommage sous forme d’un message d’adieu. Nous lui avons promis les yeux dans les yeux, main dans la main que je le chanterai avec vous…"

Ce morceau c’est Où êtes-vous Mylène ?, une chanson aux sonorités trancy qu’Ysa Ferrer interprète tout en assurant la chorégraphie, hommage à Mylène également, entourée de ses 3 danseurs. Merci pour lui. Erwan était un fou de vie, un amoureux de vie, alors on continue à danser !

Le show repart de plus belle avec un remix électro de Sens interdit. Dans leurs vestes sans manche en jeans, leurs t-shirts fluo et leurs collants noirs, ses 3 danseurs la rejoignent sur la suite du medley. Hands up est également revisité en electro tout comme French kiss.

Ysa présente ses danseurs et précise que l’un a créé ses costumes, et que Mathieu a fait partie du Cirque du Soleil à Las Vegas. Elle chante alors a cappella Freak weather, puis ce titre qui date de la période Ultra Ferrer (2010) est proposé en version plus disco.

En citant Hitchcock qui disait "If I won’t be myself, who will ?" qui l’a inspiré pour la chanson à venir, Ysa Ferrer s’adresse aux "différents qui n’ont d’autres choix que de s’en moquer éperdument". L’excellent God save the queen fera vraisemblablement office de prochain single. Ses danseurs sont bien sûr à ses côtés, avec leurs éventails, leurs gants noirs et leurs gilets sans manche en jeans pour une chorégraphie bien menée.

"Merci" nous dit-elle avant que nous ne soyons plongés dans le noir. Les fans s’impatientent mais gardent l’esprit à la fête en scandant son nom ainsi qu’un refrain festif pendant les trois minutes de pause. La chanteuse est de retour dans une simple chemise en jeans pour Qui sait, une petite rengaine chantée avec deux guitaristes à ses côtés, dont son compagnon Daniel.

La star retire sa chemise pour apparaître en marcel blanc avec l’inscription de circonstance (Je suis Charlie). Ysa précise que sa "famille est là ce soir. Je suis moitié algérienne, moitié française. Ma grand-mère était musulmane très pratiquante. Elle n’a jamais souhaité le mal…" nous raconte-t-elle avant d’interpréter, très-très émue, le joli J'ai écrit ma vie. Ce moment aura été le plus émouvant de ce spectacle.

Il est 22h25 lorsqu’elle se voit offrir un bouquet de roses, tandis que toute la salle est debout pour l’applaudir. C’est déjà l’heure pour Ysa de nous quitter avec ces mots : "Vous êtes Ultra ! A bientôt j’espère !"

  • Ysa Ferrer à la Cigale (Paris - 2015)





















J’explose en couleurs
Last zoom
Pop
Folle de vouloir continuer
Pom Pom Girl
D’un peu
Fumer tue
On fait l’amour (avec Cassandre)
To bi or not to bi
Mes rêves
Keep your lips sealed (reprise de The Dø)
Combien
No time to cook
Freak weather ?
Où êtes-vous Mylène ?
Sens interdit / Hands up / French kiss
Freak weather
God save the queen
Qui sait
J'ai écrit ma vie



Apprenez-en plus en visitant les liens ci-dessous
Site officiel d'Ysa Ferrer
Site officiel de Cassandre

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser