Melodifestivalen 2019 : 4ème demi-finale

  • by
Melodifestivalen 2019 : 4ème demi-finale
Ce soir, samedi 23 février 2019, à Lidköping, nous allons entendre les sept dernières des 28 chansons du Melodifestivalen 2019. L’une d’elles ira représenter la Suède à l’Eurovision à Tel Aviv en mai prochain.

Nous gardons un œil attentif ce soir sur John Lundvik, Bishara, Lisa Ajax et Anton Hagman, mais peut être que Pagan Fury et Arvingarna créeront la surprise, et dans une moindre mesure Ann-Louise Hanson.

Deux d’entre eux iront directement en finale et rejoindront Wiktoria. Mohombi, Malou Prytz, Liamoo & Hanna Ferm, Jon Henrik Fjällgren et Lina Hedlund.
...et deux autres rejoindront, en seconde chance, Anna Bergendahl, Nano, Andreas Johnson, Vlad Reiser, Rebecka Karlsson et Martin Stenmarck.




  • Eric Saade, Sarah Dawn Finer, Marika Carlsson


Eric Saade est en loge avec Sarah Dawn Finer et Marika Carlsson. Absent, Kodjo Akolor est cependant entouré d’enfants dans une vidéo.

Sur la scène de Lidköping, les présentateurs ont revêtus des tenues colorées. Sarah Dawn Finer porte une robe de gala, noire et cintrée, Eric Saade a choisi une veste jaune moutarde (très beau avec ses petites lunettes rondes et dorées) et Marika Carlsson en robe rouge vif.

Eric Saade parle (on ne sait pourquoi) d’Helena Paparizou et de son titre « Survivor », puis cite le nom des sept artistes en compétition ce soir.


  • Les candidats de la 4ème demi-finale





(Tobias Gustavsson, Fredrik Thomander, Anders Wikström, Mia Stegmar)

Ce groupe de folk-metal est mené par la chanteuse Arven Latour, co-compositrice du titre, et connue sous le nom de Mia Stegmar. Elle a participé au Melodifestivalen en 2004 avec le groupe Itchycoo.

Pagan Fury se compose de quatre membres depuis 2018. Sa musique est inspirée du Moyen Âge et des Crusader Kings, et a été utilisée dans des jeux vidéos.

À la conférence de presse en novembre dernier, le groupe est apparu avec plumes et fourrures. Les membres présents ce jour-là ne seraient cependant pas ceux sur scène ce soir.

Dans la vidéo d’introduction, Arven apparaît en déesse dans les bois et avec de longues plumes, suivie par trois hommes dans la neige. Ambiance mystique.

Sur la scène de Lidköping, la chanteuse, en tenue à plumes noires, évolue entre une vingtaine de troncs d’arbres noirs formés par des néons. Quatre acrobates masqués à quatre pattes se jettent aux pieds de l’artiste. Ceux sont en fait la troupe de danseurs que l’on verra après autour d’elle.

Sa jolie voix est bien mise en avant et l’on entend aussi très bien les puissantes guitares. « Stormbringer » est le seul titre rock de cette édition 2019. C’est de l’Eurovision-rock, c’est-à-dire du schlager rock 80s, également agréable pour le grand public car très pop.

A la fin, la leader de Pagan Fury nous cible, avec le sourire, en faisant un geste de la main derrière sa tête, comme elle l’a fait au cours de sa prestation.

  • Pagan Fury - Stormbringer
  • Pagan Fury - Stormbringer
  • Pagan Fury - Stormbringer
  • Pagan Fury - Stormbringer
  • Pagan Fury - Stormbringer
  • Pagan Fury - Stormbringer



(Gusten Dahlqvist, Oliver Forsmark, Anton Hagman, Jakob Hjulström)

C’est à cause d’Anton Hagman que Loreen n’a pas été en finale du Melodifestivalen 2017 avec "Statements" ! Le chanteur s’était hissé à la dixième place avec "Kiss you goodbye".

Anton porte une chemise fleurie, graphique et ouverte pour laisser apparaître ses tatouages. Mais, ne vous emballez pas, sa petite amie le rejoint dans sa vidéo de présentation.

Anton se représente avec une chanson en suédois cette fois. Sa contribution, dans un registre de swedish soul/RnB, n’a rien à avoir avec la précédente.

Sur la scène, le beau brun porte une chemise noire à brodures blanches, style tenues de cowboy chic.

Lorsque le tempo s’accélère, ses deux musiciens arrivent et se dupliquent, comme lui, dans la vidéo derrière eux. Sur les couplets, le chanteur se ballade entre les néons verticaux, qu’il a, lui aussi, dans sa mise en scène.

Anton s’est embelli depuis 2017, mais il a quand même abusé des UV pour un mois de février. Il capte toute l’attention, ainsi que son visuel en vidéo, tant et si bien qu’on en oublie sa chanson. Dispensable.

  • Anton Hagman - Känner dig
  • Anton Hagman - Känner dig
  • Anton Hagman - Känner dig
  • Anton Hagman - Känner dig
  • Anton Hagman se met torse-nu lors des répétitions


Marika Carlsson est seule à la présentation et on la retrouve également très vite dans une séquence enregistrée. Dans un stade, elle assiste à un tournoi d’hockey sur glace. Elle y organise un mini-Mello : Vila Lidköping !

Eric Saade prend le relai dans le public, et annonce la venue de Lisa Ajax.


(Isa Molin)

Lisa Ajax fait son retour également après une septième place en 2016 et une neuvième en 2017. Cette artiste est une bonne chanteuse mais ses ballades manquent un peu d’originalité à notre goût.

Nous revoyons d’ailleurs des extraits de ses deux précédentes prestations au Melodifestivalen. Son retour, elle le fait avec une autre ballade "Torn".

Ce soir, Lisa a les cheveux plus longs et nous fait penser à notre Chimène Badi nationale. A genoux longuement au début de sa prestation, et en tenue noire, Lisa Ajax interprète ce titre, plus adulte, moderne et dramatique, avec force. Sa voix est toujours aussi puissante. I am torn I am torn, Build me up Build me up, You broke me into pieces… Cela monte en puissance et nous aimons beaucoup les choeurs qui s’installent crescendo.

« Torn » aurait été écrite pour Loreen, qui l’aurait sûrement emmenée dans une autre dimension, mais Lisa devrait aller en finale à nouveau.

  • Lisa Ajax - Torn
  • Lisa Ajax - Torn
  • Lisa Ajax - Torn
  • Lisa Ajax - Torn
  • Lisa Ajax - Torn


Sarah nous montre des images des animateurs de l’édition 1993 du Mello, année où Arvingarna a remporté le concours et où Christer Björkman était un chanteur en compétition.


(Nanne Grönvall, Mikael Karlsson, Casper Jarnebrink, Thomas “Plec” Johansson)

Arvingarna a déjà représenté la Suède à l’Eurovision, c’était en 1993 avec "Eloise" qui est devenue un tube. Depuis, le groupe a fait trois tentatives de retour dans la sélection, sans réussir à renouveler l’exploit.

La chanteuse Nanne Grönvall (Mello 2005 avec "Håll om mig") figure parmi les auteurs de cette chanson. Mais, celle-ci est absente ce soir et remplacée par une poupée agitée par deux autres auteurs.

Arvingarna est normalement un quatuor, comme vu lors de la conférence de presse, mais le batteur Tommy Carlsson est… en vacances en Floride ! La SVT n’a pas voulu les laisser passer un autre soir, alors le quatuor devient trio.

Lars, Kim et Casper sont élégants et portent des vestes bleues à reflets. Leur titre, chanté en suédois, commence comme une ballade mais la montée en puissance est très rapide. I do I do I do… Ce refrain est très-très entêtant.
Le dansband est de retour avec un schlager 80s avec une vibe 60s.

Dynamique, ce boys band de quinquagénaires met le feu sur sa petite plateforme à projections vidéos. Il y a aussi des artifices pour leur final qui est explosif. On veut les voir se qualifier pour la finale !

  • Arvingarna - I do
  • Arvingarna - I do
  • Arvingarna - I do
  • Arvingarna - I do
  • Arvingarna - I do


Kodjo protège son téléphone des jeunes qui l’entourent, comme s’ils voulaient tous voter.


(Markus Sepehrmanesh, Benjamin Ingrosso, Robert Habolin)

Bishara est un nouvel artiste qui a une belle voix du haut de ses 16 ans. Il est présenté comme un jeune qui rentre de l’école, retrouve ses parents à la maison et branche sa caméra pour faire des vidéos Youtube. Bishara est très jeune mais il a le potentiel pour devenir un beau gosse avec ses beaux yeux.

Sur la scène, Bishara porte une veste en jeans noire sur un t-shirt blanc, et évolue dans un halo de lasers verts.

« On my own » commence avec un rythme lent, une petite mélodie jouée au piano. Ce titre est très vocal et le jeune artiste a déjà une confiance affirmée.

Ce morceau sonne comme un titre des Jackson 5, avec le jeune Michael, et à la fois comme une ballade de Benjamin Ingrosso, représentant de la Suède à l’Eurovision 2018, …et pour cause Benjamin Ingrosso figure parmi les auteurs de son titre. Il n’a cependant pas fait le déplacement ce soir.

  • Bishara - On my own
  • Bishara - On my own
  • Bishara - On my own
  • Bishara - On my own
  • Bishara - On my own


Sarah et Marika chantent « C’est la vie » pour annoncer l’artiste suivante.


(David Lindgren Zacharias, Josefin Glenmark-Breman, Olof “Ollie” Olsen)

Ann-Louise Hanson est une chanteuse septuagénaire qui en ait à sa douzième participation au Melodifestivalen.

On se souvient de sa dernière participation au Mello, c’était en 2004 avec le très schlager "C'est la vie" avec ses duettistes Towa Carson et Siw Malmkvist. Ces trois dames étaient revenues en tant qu’invitées en 2013 pour l’interval act "Pensionär", avec notamment deux covers d’Eric Saade : "Popular" et "Manboy" (Maj Gull).

  • Ann-Louise Hanson - Kärleken finns kvar
  • Ann-Louise Hanson - Kärleken finns kvar
  • Ann-Louise Hanson - Kärleken finns kvar
  • Ann-Louise Hanson - Kärleken finns kvar


Ann-Louise Hanson verse une larme dans sa vidéo de présentation. La chanteuse revient en effet au concours avec une jolie ballade country à propos de son amie Lill-Babs décédée l’an passée.

Ann-Louise est derrière sa table de maquillage au début de sa prestation. Ses trois choristes restent assises sur le canapé alors que la septuagénaire se lève pour rejoindre le devant de la scène. Elégante dans sa petite robe bleue, dynamique, elle impressionne sur cette ballade pop avec des instruments country qui se fredonnera agréablement en voiture. C’est la troisième (et dernière) chanson en suédois de la soirée.


(John Lundvik, Anderz Wrethov, Andreas “Stone” Johansson)

La toute dernière des 28 chansons en compétition est celle de John Lundvik, qui s’est classé troisième au Melodifestivalen 2018. John Lundvik est co-auteur de sa chanson ainsi que celle qui représentera le Royaume Uni à l’Eurovision 2019. Réussira-t-il un doublé en représentant aussi la Suède ?

  • John Lundvik - Too late for love
  • John Lundvik - Too late for love
  • John Lundvik - Too late for love
  • John Lundvik - Too late for love


Son auteur, Anderz « Fuego » Wrethov est là, comme le cite Eric Saade. Nous visionnons des images des concerts donnés ces derniers mois par John Lundvik. Sur scène, le chanteur black revient avec un look plus masculin et actuel. Il porte un simple t-shirt noir et un pantalon de même couleur alors que la scène est aussi plongée dans le noir. Il joue de la séduction et fait de multiples regards charmants aux caméras.

"Too late for love" se révèle dansant, à la Bruno Mars. C’est un titre fort, gospel comme Nano, en plus moderne et joyeux. Ses quatre choristes gospel arrivent ensuite pour donner encore plus de force à cet up-tempo, qui contient quelques ruptures où le rythme est suspendu, avant de mieux reprendre. C’est catchy et cela donne la pêche.

Sa qualification pour la finale est toute acquise. A confirmer à 21h20.

Eric et Sarah sont en green room et nous proposent de revoir les extraits des sept passages.

Marika est avec le trio Arvingarna en green room. Pour rire, la présentatrice ressort la pochette de leur vinyle de l’époque, « Coola killar ». Elle compare leur photo d’alors avec la coiffure d’Ann-Louise, et avec un boys band actuel, moins chevelu mais plus tatoué.

John Lundvik ne veut pas l’entendre dire qu’il est favori. Ann-Louise a le droit à une caricature par filtre Instagram avec le nez et les oreilles d’animaux sur son selfie.

Marika donne une sucette à Bishara. Anton, bronzé, beau gosse, est comparé à la photo d’Elvis Presley jeune… et comment la star du rock était à la fin de sa vie.



Restent pour la suite de l’émission : Bishara, Arvingarna, Lisa Ajax, John Lundvik et …Ann-Louise Hanson ! La septuagénaire est autant surprise qu’heureuse.

Pagan Fury et Anton Hagman, eux, se classent sixième et septième. Bye !

Eric Saade nous propose d’écouter les cinq extraits des chansons qui restent en compétition.

Marika parle alors que s’affiche “Röstingen är nu avslutad” : Le vote est maintenant fermé.

Eric Saade chante « Ljuset » en duo avec Sarah Dawn Finer. Les deux chanteurs, présentateurs de cette édition, ont eux-mêmes composé ce titre avec Tomas Andersson Wij et Johan Röhr. Il ne s’agit pas d’un interval act humoristique. Ils ont au contraire voulu délivrer un message contre la pauvreté dans le monde. La totalité des revenus de la vente de ce single ira à Radiohjälpen.

C’est aussi un beau tableau qui nous est proposé. Eric, en large veste blanche, et Sarah Dawn Finer, en robe noire cintrée, dansent et interprètent cette ballade bien écrite et produite. Ils sont entourés de plusieurs danseurs(ses) qui portent des lampes à pied leur éclairant le visage. Ce tableau original et chorégraphié pourrait faire partie d’un musical.

  • Eric Saade chante « Ljuset » en duo avec Sarah Dawn Finer
  • Eric Saade chante « Ljuset » en duo avec Sarah Dawn Finer
  • Eric Saade chante « Ljuset » en duo avec Sarah Dawn Finer
  • Eric Saade chante « Ljuset » en duo avec Sarah Dawn Finer
  • Eric Saade chante « Ljuset » en duo avec Sarah Dawn Finer




Les cinq artistes sont alignés sur scène en attendant le verdict : Direkt til final ? Andra chansen ? Elimination ?

John Lundvik est le premier à rejoindre les six premiers qualifiés pour la finale. Le jeune homme est très heureux, et verse même sa petite larme. Son auteur Anderz Wrethov est interviewé par Marika.

Lisa Ajax et Arvingarna devront passer par la seconde chance.

Bishara est regardé par Ann-Louise Hanson qui est impatiente d’aller l’embrasser. C’est confirmé nous verrons aussi Bishara à Stockholm.

En loge, on retrouve brièvement les trois animateurs, épuisés. Kodjo, lui, fait exploser un ballon.La semaine prochaine, une seconde chance sera donnée à Anna Bergendahl, Nano, Andreas Johnson, Vlad Reiser, Martin Stenmarck, Rebecka Karlsson… et donc à Lisa Ajax et Arvingarna.

Quatre d’entre eux iront rejoindre à Stockholm les qualifiés qui sont Wiktoria. Mohombi, Malou Prytz, Liamoo & Hanna Ferm, Jon Henrik Fjällgren, Lina Hedlund… et donc à John Lundvik et Bishara.

  • Les gagnants de la 4ème demi-finale de l'Eurovision
  • Les gagnants de la 4ème demi-finale de l'Eurovision
  • Les gagnants de la 4ème demi-finale de l'Eurovision



Demi-finale 4: Lidköping
Artiste Titre Compositeurs
Pagan FuryStormbringerTobias Gustavsson, Fredrik Thomander, Anders Wikström, Mia Stegmar7
Anton HagmanKänner digGusten Dahlqvist, Oliver Forsmark, Anton Hagman and Jakob Hjulström6
Lisa AjaxTornLisa Ajax, Isa MolinSECONDE CHANCE
ArvingarnaI doNanne Grönvall, Mikael Karlsson, Casper Jarnebrink, Thomas "Plec" JohanssonSECONDE CHANCE
BisharaOn my ownMarkus Sepehrmanesh, Benjamin Ingrosso, Robert HabolinFINALE
Ann-Louise HansonKärleken finns kvarDavid Lindgren Zacharias, Josefin Glenmark-Breman, Olof "Ollie" Olsen5
John LundvikToo late for loveJohn Lundvik, Anderz Wrethov Andreas "Stone" JohanssonFINALE


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser