Eurovision 2018 : Les audiences

  • 20/05/2018
Eurovision 2018 : Les audiences
Madame Monsieur a obtenu à Lisbonne une honorable 13ème place avec "Mercy". Après la 6ème place d’Amir en 2016 et d’Alma en 2017, c’est toutefois une position décevante au classement final dans la mesure où les bookmakers nous prédisaient un top 5, voir un top 3.


La très bonne nouvelle est venue dimanche matin du côté des audiences pour France 2. L’Eurovision 2018 a été regardé samedi soir par 5,16 millions de téléspectateurs (contre 4,67 millions en 2017), pour une part de marché de 28.5 % (contre 26,3 %). Pendant la prestation de Madame Monsieur, l’audience a été de 6.2 millions. Le pic d’audience a été réalisé (6.4 millions) lors du passage de SuRie (Royaume Uni), pendant les coupures pubs, et lors de la prestation de Waylon (Pays-Bas).

En face, TF1 diffusait The Voice avec en invités Mylène Farmer, Maître Gims, Sting, Amir et Lisandro. Cette finale a été suivie par 4,48 millions de personnes (21,2 %). Sur France 3, ceux sont 3,7 millions de téléspectateurs qui ont regardé la rediffusion du crossover des séries françaises « Magellan et Mongeville » (16,2 %).

En 2009, 5.7 millions de Français avaient suivi l’Eurovision où Patricia Kaas représentait la France.

Mardi et jeudi sur France 4, les téléspectateurs étaient 380 000 (soit 1.7 % de PDA) pour la 1ère demi-finale et 724 000 (soit 3.5 % de PDM) pour la seconde.

Après la finale, France 2 a diffusé un documentaire sur l’histoire de l’Eurovision" qui a été vue par 938 000 téléspectateurs, soit 25.5% de PDM entre 00h50 et 2h35 du matin.



Pays organisateur de l’Eurovision 2018 suite à la victoire de Salvador Sobral, le Portugal a vu son audience en hausse (modérée) sur la RTP1. Les portugais étaient 1,547 millions (34.9 %), contre 1,400 (32.5 %) en 2017. Le Portugal compte 10,3 millions d’habitants.



L’Eurovision a été un peu moins suivie que d’ordinaire par les suédois, qui étaient 2,618 millions devant leur écran. Les compatriotes de Mans et de Zlatan étaient branchés sur la SVT, qui a fait une part de marché de 82.1 % ! Ce score est légèrement inférieur aux 2,849 millions qui avaient suivi Robin Bengtsson l’année dernière, et largement inférieur à celui des sélections suédoises. Ils étaient 3,55 millions de tittare à suivre la victoire de Benjamin Ingrosso au Melodifestivalen 2018.

Sur la SVT, les commentaires étaient livrés par la chanteuse Sanna Nielsen (ESC 2014) et Edward af Sillén.



L’audience de l’Eurovision au Royaume Uni est globalement stable ces dernières années puisqu’après 6,73 millions de téléspectateurs en 2017, 7,1 millions en 2016 et 6,64 millions en 2015, les britanniques étaient en moyenne 6,9 millions à regarder le spectacle et à écouter Graham Norton sur BBC One. Un pic d’audience à 8,1 millions de téléspectateurs a été enregistré.

SuRie a été interrompue pendant sa prestation par un spectateur qui est monté sur scène pour s’emparer de son micro afin de dénoncer la présence du Royaume-Uni à l’Eurovision après le Brexit. Le perturbateur a été neutralisé par la sécurité. La chanteuse, qui n’a pas souhaité refaire sa prestation, s’est classée 24ème seulement.



Grosse progression de l’audience espagnole pour l’Eurovision 2018. Ils étaient 7,2 millions de téléspectateurs (43.5 %), un niveau jamais atteint depuis 2008. Le feuilleton Alfred & Amaia a continué de passionner les espagnols (depuis Operación Triunfo)… mais pas les téléspectateurs européens (24ème place), ni vraiment séduit les jurys (18ème).



Sur la Rai Uno, les italiens étaient 3,43 millions (18.6 %) devant le show de Lisbonne, contre 3,74 (20.1 %) pour le spectacle de Kiev. Il faut dire que, contrairement à Francesco Gabbani, Ermal Meta & Fabrizio Moro n’étaient pas favoris… mais ont fini 5ème en 2018 contre la 6ème place en 2017.

La finale du festival de Sanremo a, elle, été regardée par 12,125 millions de téléspectateurs (58,30 %) en février dernier.



L’audience de l’Eurovision reprend quelques couleurs en Allemagne, sur la chaîne allemande Das Erste, avec 8,21 millions de téléspectateurs. Les allemands restent fidèles au programme, après les 9.33 millions en 2016 et les 7.76 en 2017. L’Allemagne est le pays où le nombre de téléspectateurs a été le plus élevé à suivre l’Eurovision 2018.
La quatrième place obtenue par Michael Shulte, une vraie surprise, devrait convaincre les allemands qu’il est toujours possible de gagner le concours.



Après une série de bons classements à l’Eurovision pour la Belgique, trois top 10 pour Loïc Nottet, Laura Tesoro et Blanche, le pays n’a pu accéder à la finale cette année avec Sennek et sa magnifique ballade "A matter of time".

Cela se ressent fortement sur l’audience. Les téléspectateurs belges étaient 0,685 million en Flandre sur EEN et 206 154 en Wallonie sur LA UNE.



Du fait de la non qualification de la Suisse pour la finale (quatrième année consécutive), seuls 234 000 téléspectateurs ont suivi la finale sur SRF Eins. La part de marché s’est élevée à 23.1 %.



L’ORF a eu raison de placer ses espoirs en Cézar Sampson puis qu’il termine 3ème de l’Eurovision 2018 avec "Nobody but you". Le successeur de Conchita Wurst (2014) et de Zoé (2016) est arrivé en tête chez les jurys internationaux.

L’audience d’ORF Eins est en hausse à 0,928 million (37 % de PDM) contre 0,884 million en 2017 (44,5%).



NPO1 a rassemblé 3,021 millions de néerlandais (58.8 %) pour la dix-huitième place de Waylon. C’est beaucoup moins que l’an passé et les 4,067 millions qui avaient regardé la finale, et encore beaucoup moins que les 5.1 millions qui attendaient la victoire de The Common Linnets à l’Eurovision 2014.



Le Danemark, représenté par Rasmussen à Lisbonne, a été suivi par 1,131 millions de danois. L’audience de la finale de l’Eurovision 2018 subie à nouveau une (légère) baisse cette année ; contre 1,213 en 2017, année qui suivait deux autres très décevantes en terme d’audience danoise. Soit près de deux fois mois de téléspectateurs que ceux rassemblés (2.18 millions) lorsque le pays a organisé le concours en 2014.



Non qualifiée pour la finale, la Pologne a logiquement vue son audience Eurovision 2018 à un niveau très bas.
Seulement 1,518 millions de polonais étaient au rendez-vous, contre 2,7 millions l’année dernière… et 4,6 millions de téléspectateurs en 2016 !



L’audience est repartie à la hausse en Grèce malgré l’élimination en demi-finale de Yianna Terzi ; la deuxième non-participation à la finale pour la Grèce depuis que les demi-finales existent. Ce score de 1,854 millions de téléspectateurs est encore lointain des 2.7 millions comptabilisés en 2013 (66.6 %).

Cette hausse s’explique vraisemblablement en raison de Chypre, pays frère de la Grèce (12 points réciproques), dont la candidate Eleni Foureira était donnée gagnante. Celle-ci est en fait une hélléno-albanaise vivant en Grèce.



Alexander Rybak faisait son grand retour à l’Eurovision après sa victoire en 2009. Sa cote est montée la semaine de l’Eurovision chez les bookmakers, mais il ne s’est classé que 15ème au tableau final. 1 370 000 norvégiens étaient devant leur poste, une audience dans la moyenne de celles enregistrées les années passées.



Les téléspectateurs australiens n’étaient que 206 000 téléspectateurs cette année sur SBS, soit deux fois moins qu’en 2017 (541 000) et que les deux années précédentes. Le replay n’est cependant peut être pas compté et cela peut faire la différence lorsque l’on sait qu’il y a 8 heures de décalage horaire avec l’Europe.



Aux Etats-Unis, le concours Eurovision a été suivi par 74 000 personnes (0,02 % de PDM) sur Logo TV. L’audience de ce programme sur la chaîne câblée et LGBT, progresse puisqu’ils étaient 64 000 américains en 2017 et 52 000 en 2016. La chaîne est reçue par 52 millions d’américains.


Mise à jour : L'audience cumulée des 3 shows de l'Eurovision 2018 s'est élevée à 186 millions, contre 182 millions en 2017. Par ailleurs, 6,6 millions de live stream ont été enregistré sur la chaîne officielle sur YouTube.


Merci aux sites toutelatele.com et eurovoix.com pour ces audiences 2018.


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser