Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • by
Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale
La semaine dernière à Malmö, les téléspectateurs suédois ont choisi Martin Almgren et Jessica Andersson (YES !) pour aller en finale, et donné une seconde chance à Moncho et Méndez. De fait, Barbi Escobar, Kalle Moraeus et Dotter sont sortis de la compétition.

En ce samedi 24 février 2018, il est déjà l’heure de découvrir les sept dernières chansons (sur un total de 28) de ce Melodifestivalen 2018. Sur le papier, c’est la manche la plus musclée en auteurs-compositeurs renommés. Mariette est la candidate la plus attendue vue son parcours au Melodifestivalen et son ordre de passage ce soir. Ira-t-elle à l’Eurovision cette fois-ci ?



David Lindgren présente ce "deltävling" depuis Örnsköldsvik, une ville située à 500 km au nord de Stöckholm.

Ce soir, quatre chanteuses sont en compétition (Emmi Christensson, Felicia Olsson, Olivia Eliasson et Mariette) et affronteront deux chanteurs (Elias Abbas et Felix Sandman) ainsi qu’un groupe humoristique (Rolandz).

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale Tous les participants de cette 4ème demi-finale



En ouverture, David Lindgren interprète "This is me" du film The greatest showman avec Hugh Jackman et Zac Efron. Il la chante en anglais alors que des sous-titres en suédois apparaissent sur les écrans. Il est au piano tout d’abord puis avec une troupe de danseurs et danseuses près qu’il se soit levé. Dans sa veste noire avec des épingles à nourrices, David a un côté androgyne avec la partie supérieure de son œil gauche maquillée et pailletée.

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


Fab-Freddie intervient brièvement avant que David ne lance officiellement cette quatrième manche du Melodifestivalen 2018.


Thomas G:son, Christian Schneider, Andreas Hedlund, Sara Biglert
Le champion Thomas G:son aura-t-il une chanson en finale du Melodifestivalen cette année ? Pour l’instant, il n’en a aucune. Serait-ce celle-ci ?

Emmi est une jeune femme qui vient, comme David Lindgren, du monde de la comédie musicale puisqu’elle a été dans Les Misérables, Mamma Mia, West Side Story et The Sound of Music.

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


Cette très jolie blonde entre sur la scène d’Örnsköldsvik, ville suédoise où il fait actuellement -20°, dans un pantalon noir transparent laissant apparaître son short. Des éléments dorés rehaussent sa tenue noire. Bref, elle est classe et élégante.

Sur cette production mid-tempo contemporaine, l’interprétation d’Emmi est classique. On apprécie le moment où la chanteuse passe en mode opéra devant un large voile blanc qui se dresse.David Lindgren revient avec un look 70s et porte maintenant un col roulé rose sous une veste violette.
Anderz Wrethov, Hamed “K-One” Pirouzpanah, Sami Rekik
Ses auteurs Anderz Wrethov et Hamed “K-One” Pirouzpanah sont des experts en titres up-tempo, et ont déjà signé pour lui le single "Mitt paradis".

Agé de 15 ou 16 ans, Elias se présente au Mello avec un up-tempo matinée de vibes dancehall.

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


Dans son petit blouson orange, le jeune homme est tout sourire sur scène entouré de ses danseurs qui sont jusqu’à six avec lui. Sa proposition est festive mais pourtant pas à notre goût.
Bobby Ljunggren, Kristian Lagerström, Henrik Wikström, Joy Deb
Felicia revient au Mello après une première tentative en 2013 avec "Make me number 1".
Pour ce retour, la jeune femme s’est entourée d’une équipe de choc avec deux spécialistes schlager (Ljunggren & Wikström) et Joy Deb également auteur de succès du Mello plus récemment.

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


Dans sa robe noire près du corps, Felicia est à l’aise sur scène, la capuche visée sur la tête. La mise en lumière est réussie bien qu’on aurait ajouté des danseurs à ses côtés. Sa chanson est plutôt bonne et à notre préférence quant aux deux autres premières prestations. C’est entraînant sur les refrains, mais il manque un petit « je ne sais quoi » pour nous emballer vraiment. Nous ne sommes pas certains qu’elle fasse mieux qu’en 2013 où elle avait terminé cinquième de sa manche.

Fab-Freddie présente sa courte séquence Fab Cam où il parlait aux artistes lors des répétitions.
Fredrik Kempe, David Kreuger, Robert Gustafsson, Regina Hedman
Les auteurs Kempe et Kreuger ont obtenu la semaine dernière une place en finale pour Jessica Andersson avec "Party voice". Pour le dansband parodique Rolandz, mené par le comédien Robert Gustafsson, ils ont signé ce "Fuldans".

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


Le trio comique apparaît dans des tenues argentées disco 70’s sur la scène du Mello. Une disco ball figure d’ailleurs au-dessus de leurs têtes… qui penchent dans la chorégraphie.

Le leader se prend pour Elvis Presley durant ces trois minutes. Il est accompagné d’un batteur, un synthé au cou, et de deux choristes femmes. On vient lui mettre une cape bleue sur les épaules lorsque les étincelles apparaissent.

Nous attendions d’eux quelque chose de plus schlager (dans la forme pourtant) que ce boogie woogie (dans ces sonorités) !


Anton Ewald, Jonas Wallin, Trond Smeplass
Les artistes Anton Ewald (Mello 2013 et 2014), qui a co-écrit le titre d’Olivia Eliasson, et Wiktoria (Mello 2016 et 2017) ont le même management. On peut dire que son équipe est experte en ce qui marche au Mello, dans la mesure où Anton et Wiktoria sont allés chacun en finale à deux reprises.

Olivia Eliasson a sorti les singles "Meet your mother" en 2014 et "Do you" en 2016.

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


Sur "Never learn" qui sonne aussi pop avec des vibes de tropical house, Olivia porte un jogging pailleté aux bandes jaunes fluos. Quatre danseurs font le show derrière elle dans leurs tenues jaunes phosphorescentes. Rien n’est vraiment original dans cette proposition que nous imaginons toutefois en seconde chance samedi prochain.


Noah Conrad, Tony Ferrari, Parker James, Jake Torry, Felix Sandman
L’année dernière au sein du trio FO&O, Felix était allé en finale du Mello. Cette année, il a décidé d’y lancer sa carrière solo tandis que le groupe ferait un break.

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


Vêtu de noir tout simplement, Felix commence sa prestation assis sur un support lumineux. Cela commence comme une ballade délicate et s’avère être… une ballade tout à fait délicate. Basique mais prenant, son morceau contient de beaux passages au violon et des notes de piano sur un autre passage.

L’artiste n’a pas de mise en scène ultra-travaillé. En toute simplicité, le réalisateur suit Felix dans ses déplacements ; toujours avec son micro noir, comme s’il ne l’avait pas quitté depuis sa sortie du studio d’enregistrement.

Certains penseront que son titre manque de puissance mais c’est justement sa force, son originalité. Cette proposition dénote parmi les autres et parvient finalement à nous convaincre.Nous visionnons une publicité pour l’eau de MELLO. par Anna Book. Elle annonce la couleur avec un Be independent en repoussant un très bel éphèbe musclé. Sur scène, David Lindgren s’en vaporise ensuite mais la fragrance ne semble pas à son goût. Une publicité trompeuse de la part d’Anna Book ? LOL
Jörgen Elofsson
Troisième tentative d’aller à l’Eurovision pour Mariette ! Pour ce faire, il faut d’abord remporter le Melodifestivalen.

La star revient avec une chanson de gagnante selon ses propres termes. Celle-ci est signée par un auteur de pop suédoise qui s’exporte (Kelly Clarkson…) et qui a travaillé récemment pour l’artiste suédoise Rhys ("Last dance" & "Too good to be true").

Nous espérons que la nouvelle chanson de Mariette sera aussi forte que "Don’t stop believing" (Mello 2015) et plus encore que "A million years" (Mello 2017), voire "Louder" (2017).

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


Commençons par le look de Mariette qui a, cette fois-ci, ses dread-locks attachées en turban. Elle porte une chemise blanche avec de larges manches, un jeans large et de grosses pompes beiges.

Perchée au sommet d’une pyramide lumineuse, sur un plateau de verre, Mariette est seule en scène. Ses mouvements chorégraphiques sont loin d’être extraordinaires lorsqu’elle fait semblant de courir ou envoie ses « for you ».

Son morceau est d’un niveau qui apparaît correct (=petite déception) à la première écoute. Ses sonorités world, son rythme chaloupé apportent un petit plus à cette production pop qui contient aussi les petites voix stridentes que l’on entend en écho comme sur beaucoup de productions électro actuelles.

Ce retour de Mariette s’avère être une déception pour nous qui avons préférés ses titres et ses staging de 2015 et 2017. Nous ne sommes vraiment pas certains, désormais, de la voir remporter le Melodifestivalen. Ce sera probablement Benjamin Ingrosso ou LIAMOO, à moins que les suédois n’envoient Martin Almgren… De notre côté, mais sans trop rêver, nous préférons que ce soit Jessica Andersson qui y aille.


  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale



  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale



  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


De la pluie tombe sur l’écran lors de ce petit interlude chanté par David. On passe à une autre saison et l’on comprend que les morceaux qui lui restent dessus sont des résidus de sachets plastiques. L’humour fait passer le message.

Nous réécoutons les extraits des sept chansons proposées ce soir puis allons dans la cabine Mello pour écouter ce qu’ont à dire les habitants d’Örnsköldsvik.


Les cinq artistes à rester en compétition sont Elias, Olivia, Felix, Mariette et Rolandz. Emmi Christensson est sixième et Felicia Olsson septième.

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale



  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


Pour le Svenska Klassiker de ce soir, Cecilia Frode reprend En man I byran que chantait Lill Lindfors en 1968. Cette dernière était présentatrice de l’Eurovision 1985. Une séquence devenue culte lorsqu’elle perdit sa robe.

Entourée de deux choristes femmes, Cecilia porte une robe verte aux facettes disco et évolue devant trois paquets cadeaux géants. Deux danseurs sortent du premier, quand dans le deuxième figurait David Lindgren, puis c’est Boris René qui sort du troisième et vient effectuer quelques pas de danse avec la chanteuse.

Ce morceau est une pépite dans cette version réactualisée en conservant ses sonorités 60s.

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


David Lindgren vient montrer une photo (d’elle jeune) à Mariette, puis il interviewe quelques-uns des artistes en green room.


Mariette tient fort un arc en ciel lors de l’annonce des résultats, et c’est bien elle qui est la première ce soir à accéder à la finale avec « For you ».

Felix Sandman et Olivia Eliasson iront eux en seconde chance.

Elias Abbas a un grand sourire, avant l’annonce, mais le perds très vite lorsque ceux sont les Rolandz qui filent directement en finale. Le leader du groupe fait semblant de s’être évanouit alors qu’il est porté jusqu’à la scène principale par Henric von Zweigbergk.

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale

  • Melodifestivalen 2018 : 4ème demi-finale


La semaine prochaine à Kristianstad, une seconde chance sera donnée à huit artistes : Sigrid Bernson, Renaida, Margaret, Mimi Werner, Moncho, Méndez, Olivia Eliasson et Felix Sandman.

Quatre d’entre eux iront en finale à Stockholm où ils retrouveront John Lundvik, Benjamin Ingrosso, Samir & Viktor, Liamoo, Martin Almgren, Jessica Andersson, Mariette et Rolandz.


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser