Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • by
Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale
Cette deuxième soirée Destination Eurovision diffusée le samedi 20 janvier 2018 a été tournée au Studio 217 à La Plaine Saint Denis le mardi 9 janvier 2018.

La semaine dernière a vu la qualification de quatre artistes :
Lisandro Cuxi avec « Eva »
Emmy Liyanna avec « OK ou KO »
Malo avec « Ciao »
Louka avec « MammaMia »
Accéder au résumé de la 1ère demi-finale

9 autres artistes sont en compétition ce soir, toujours avec des chansons originales et inédites !

Toutes les vidéos des candidats sont sur France 2 Eurovision
L’un d’entre eux ira à Lisbonne (Portugal) afin de représenter la France à l’Eurovision 2018 le 12 mai prochain.



Comme pour la première demi-finale, le public français n’est pas appelé à voter ce soir (il le sera pour la finale samedi prochain) mais deux jurys sont chargés de la sélection :
- Le jury français composé de Christophe Willem, Isabelle Boulay et Amir,
- Le jury international composé de Christopher Bjorkman (Suède), Nicola Caligliore (Italie) et Olga Salamakhe (Biélorussie).

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale Tous les participants de la seconde demi-finale


Une première séquence est diffusée après le journal télévisé de France 2 et avant le lancement officiel de l’émission Destination Eurovision. Garou introduit la reine française de l’Eurovision 1977 : Marie Myriam. Contre un piano noir, la chanteuse reprend Amar pelos dois avec brio. De sa voix profonde, sa relecture est tout aussi intense, qui plus est avec les images du portugais Salvador Sobral, vainqueur de l'Eurovision 2017, diffusées sur les écrans principaux du décor.

Garou précise que le portugais a gagné 40 ans après sa victoire à elle, avec le point commun d’être tous les deux d’origine portugaise. Garou relève aussi que chacun proposait au concours une chanson à contre-courant : une ballade jazzy émotion pour Salvador Sobral et pour Marie Myriam une ballade (quasi a cappella) en pleine vague disco.

Pour info : Salvador Sobral a quitté récemment l'hôpital après une greffe du coeur (transplantation cardiaque). Nous lui souhaitons un bon rétablissement.

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


En chorale avec Garou, Christophe Willem, Isabelle Boulay et Amir, Marie Myriam chante son tube (international !) : L’oiseau et l’enfant. Le public est réceptif et voilà pour le côté vintage de l’émission.Un quart d’heure plus tard sur France 2 (du fait de la météo et de Stade 2), le thème de l’Eurovision retenti. Après un rapide magnéto composé d’images de l’Eurovision, Garou lance officiellement la compétition en expliquant les principes de l’émission.

Garou introduit le jury français : Isabelle Boulay, Christophe Willem et Amir, ainsi que celui de l’Europe du Nord, de l’Est et du Sud qui attribueront eux aussi leurs 2, 4, 6, 8, 10 et 12 points !

L'émission commence avec une première artiste.


François Welgryn, William Rousseau, Mathieu Johann
  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


Lucie fait des études d’avocate mais sa passion c’est la chanson. Elle a fait la première partie des concerts de Florent Pagny, rêve d’être performeuse et prépare actuellement son premier album. Lucie indique que l’Eurovision est un véritable rendez-vous pour elle et que chaque année elle se demande comment sera la folle mise en scène de la Suède.

Lucie reprend "Savoir aimer" de Florent Pagny devant un visuel représentant un ciel étoilé. Sa reprise est tout à fait correcte, sans être du copier-coller. Elle précise ensuite avoir choisi cette chanson de Florent Pagny parce que c’est la préférée de son répertoire et qu’elle lui parle beaucoup.

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


Dans sa veste blanche brillante qui recouvre un top noir pailleté, Lucie, accompagnée de quatre danseurs-choristes, nous propose "My world", un titre dansant.

C’est la première prestation de Destination Eurovision pour laquelle nous pouvons dire que cela fait très Melodifestivalen dans la mise en scène. Yeah !

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


Facebook de Lucie Vagenheim

Garou donne maintenant la parole à un membre du jury international. La biélorusse Olga Salamakhe félicite l’équipe française : Vous avez tout : l’animateur, le jury… et de bons candidats !


Émilie Satt, Jean-Karl Lucas

Émilie et Jean-Karl ont tout d’abord eu un coup de foudre artistique …et sont désormais mariés. Ils aiment la chanson pop en français et ont le soutien du trompettiste Ibrahim Maalouf.

Ils reprennent ce soir "Désenchantée" de Mylène Farmer, ce qui devrait plaire aux fans de l’Eurovision. Leur version est dépouillée et travaillée à la fois. Il quitte son clavier pour rejoindre sa partenaire à laquelle il fait face.

Ils répondent à Garou avoir choisi cette chanson parce qu’elle est incroyable. Elle a une mélodie forte et nous inspire toujours tout en étant d’actualité.

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


Quant à l’histoire de leur chanson en compétition, "Mercy", elle nous remmène au 21 mars 2017 puisque c’est l’histoire d’une fille née sur un bateau de migrants, un univers dangereux et hostile. Humanistes, ils veulent savoir ce qu’est devenue cette petite héroïne.

Le duo précise que l’écriture de ce titre a été instinctive, avec un tel sujet, le choix des mots est pourtant important. « Je suis née ce matin, je m’appelle Mercy. On m’a tendu la main, et je suis en vie… Je suis tous ces enfants que la terre a pris… »

C’est une ballade au tempo dance sur laquelle la voix de la chanteuse est mise en avant. Le visuel n’évolue pas mais nous transporte pleinement dans l’histoire puisqu’il donne à montrer à la fois les vagues d’une mer agitée et à la fois un puissant rayon de soleil, ces éléments qui symbolisent à la fois la dangerosité et l’espoir. Seuls les Mercy se multiplient sur la fin.

Nous sommes agréablement surpris du rendu de ce titre en live et avons un vrai coup de cœur pour "Mercy".

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


Garou rappelle qu’en 1963 les danois Grethe & Jørgen Ingmann avaient remporté l’Eurovision dans la même configuration : un couple à la ville composé sur scène d’une chanteuse et d’un musicien.

Madame Monsieur lui répondent qu’ils meurent d’envie de faire l’Eurovision avec cette chanson sur les migrants, qui sont des êtres humains.

Facebook de Madame Monsieur


P. Baerhlel, C. Léogé, Quentin Bachelet

Agée de 17 ans, Jane Constance a été nommée Artiste Unesco pour la paix. Elle précise qu’étant aveugle, elle ressent les choses différemment des autres. Elle a le soutien de son papa mauricien ce soir et celui de cinq choristes sur scène.

La référence à The Voice est gommée dans son portrait. Elle précise dans celui-ci qu’elle adore Céline Dion qui a remporté l’Eurovision 88 avec "Ne partez pas sans moi".

Ce soir, la jeune fille reprend "What a wonderful world" de Louis Armstrong. Dans sa robe courte, mélange subtil de jaune et de vert, Jane livre une nouvelle preuve de la puissance de sa voix, sur un titre réarrangé avec des sonorités estivales.

Souriante, elle répond ensuite à Garou que le monde est merveilleux et qu’il faut donc savourer chaque seconde.

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


De la fumée aux pieds, Jane chante ensuite "Un jour j’ai rêvé" un titre écrit par Quentin Bachelet.

Sur le final, ses cinq choristes viennent à ses côtés pour compléter une mise en scène qui nous rappelle certaines prestations données à l’Eurovision.

A notre avis, son titre est trop plat, très Disney mais sombre dans ses sonorités malgré un message positif ; nous n’apprécions que le refrain seulement. Facebook de Jane Constance


Nassi, Nyadjiko

Entre en compétition maintenant un artiste qui fait de la pop urbaine. Sa carrière a commencé en tant qu’auteur pour Soprano, Claudio Capéo et Kendji Girac. Il précise que sa chanson pour ce dernier, « Elle m’a aimé », est sortie de ses tripes et qu’il en est très fier.

Nassi indique qu’il ne se trouve pas très beau physiquement, mais a décidé de se mettre en avant pour la musique. Avec ses parents, il était le seul dans son village de Savoie à ne pas être « de souche », que cela n'a pas été facile de faire sa place. Il se souvient d’Amina à l’Eurovision (1991) qui avait fait la fierté de sa famille, d’origine marocaine, en précisant qu’il n’y avait pas Zinédine Zidane ni Jamel Debbouze à l’époque…

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


En veste de jogging jaune, sous une veste de costume noire, ce savoyard reprend "Superstition" de Stevie Wonder sur la scène de Destination Eurovision. Sa voix est en place mais nous ne sommes pas fan de son interprétation, ni du choix de reprise.

Le jeune homme précise à Garou, et surtout à destination des jeunes, qu’il faut croire en ses rêves. Puis déclare, Ma mère ne sait pas ce que c’est qu’un disque d’or, par contre l’Eurovision… c’est en fait les Jeux Olympiques de la chanson !

Nassi raconte sa propre histoire sur "Rêve de gamin". Son morceau est dansant, très Stromae dans l’arrangement mélodique et dans le rendu global. Nous aimons sa mélodie et son refrain mais l’auteur raconte trop de choses sur les couplets. C’est donc assez lourd à la première écoute.

Nassi est entouré de quatre danseurs classes dans leurs tenues de scène et leurs mouvements de danse, et évolue devant un visuel étoilé avec des dessins d’avions, de planètes, de soucoupes…

Sa qualification pour la finale de Destination Eurovision est probable.

Facebook de Nassi


Antoine Barrau (Igit)

Igit est un grand voyageur puisqu’il a déjà joué au Canada, à Barcelone, en Slovénie, en Croatie et à Montmartre notamment.

Le chanteur se produit sur la scène de Destination Eurovision avec "Tout va bien" d’Orelsan. Valise à la main, chapeau sur la tête, l’interprète est un véritable titi parisien. Il transforme ce titre à sa manière afin qu’il sonne comme de la vieille chanson française de tradition.

L’Eurovision est pour lui un truc énorme : la scène, le monde… Il pense que des gens se rappelleront de lui à travers le monde.

IGIT a trouvé le petit thème musical de Lisboa Jérusalem il y a 10 ans. Ce texte poétique lui est venu récemment et match bien avec ce petit air de valse.

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


Il touche en plein cœur une partie du public avec ce texte : "Je n’aurais pas vu Lisboa, ni Jerusalem… Je serais resté ici dans ce petit pays où tu es la reine… Je serais resté ici pour que tu me retiennes…"

Une ligne reliant Corfou, Capri, Oslo, Byzance et Paris se dessine sur une carte d’Europe et à la fin c’est un cœur qui se dessine en reliant ses villes.

Avec tous ces éléments, c’est une prestation assez théâtrale que propose Igit. Une prestation déjà prête pour l’Eurovision !

Facebook d'IGIT

Direction la Suède ensuite avec une légende de l’Eurovision. Christer Björkman a produit deux fois l’Eurovision (2013 et 2016) et est un amoureux de la chanson française. Garou lui demande d’en chanter une. C’est alors qu’il entonne Les 10 commandements, le thème de la comédie musicale française, avec un petit accent seulement. Christer précise que la première demi-finale était forte et que la seconde commence très fort ! On verra…


Max Cinnamon, Stéphanie Petrequin
  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


Agé de 16 ans, Max adore pêcher avec son père. Il vit à Nice et a vécu à Londres. Sa professeur de musique témoigne et indique que c’est un petit génie, qu’il est né pour faire de la musique.

La guitare en bandoulière il reprend "Perfect" d’Ed Sheeran, en version légèrement accélérée. Il a repris ce titre car il adore les paroles qui lui rappellent une fille à l’école…

Sa professeur de chant précise ensuite que ceux ses mots à lui mais que ceux sont aussi ceux des sentiments qu’on ressent en tant qu’adulte.

Souriant, et légèrement intimidé, sa guitare sur le dos, il surprend son monde avec "Ailleurs", son titre écrit ou composé en 15 minutes, sympathique avec ses claps et notes tropicales ; très Ed Sheeran finalement.

Bien que nous n’attendions rien de vraiment dithyrambique, son accueil est finalement plutôt bon ici.

Facebook de Max Cinnamon


Sarah Caillibot
  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


Sarah est une jeune femme sensible et fragile qui aime écrire ses chansons depuis la Normandie, chez sa mère. Elle précise qu’elle travaille dans un restaurant pour vivre et que c’est dur. L’Eurovision est pour elle un projet inouï.

Dans sa petite robe noire, elle est tout mignonne en reprenant Larusso et son tube "Tu m’oublieras". Accompagnée d’un pianiste, elle nous livre une version émouvant, poignante même avec sa voix qui nous donne la chair de poule.
J’ai dansé dessus et j’ai eu envie de l’interpréter à ma façon.

Sur son entrée Tu me manques, elle précise qu’elle a voulu mettre à bas les codes habituels couplets-refrains. Son morceau est sombre. Cela crée un certain malaise, tant il est pesant puisqu’elle nous embarque vraiment dans son manque. Au final, nous trouvons que cette chanson n’est pas faite pour l’Eurovision… même (surtout ?) après Jamala et Salvador Sobral ! L’extrait que nous avions écouté il y a quelques jours nous plaisait pourtant beaucoup. Dommage.

Sarah Caillibot indique à Garou que ce serait un honneur de représenter mon pays avec une version française d’un fado, comme le gagnant de 2017. Ce serait magique !

Facebook de Sarah Caillibot


Sweem (Clément Bighelli)
  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


Sweem précise que se retrouver seul dans un pays étranger lui a donné le besoin d’écrire, que la musique et le voyage le font avancer. Le voyage, la vie : ça m’excite ! Il a choisi de reprendre "Quelques mots d’amour" de Michel Berger.

Dans un smoking, aux manches retroussées pour laisser apparaître ses bras tatoués, le chanteur se tient fièrement au micro.

Sweem précise adorer Michel Berger et que celui-ci l’a inspiré pour son album. Le jeune homme a de l’assurance et assure sur "Là-haut", titre aux accents rock. Parfaite, sa voix est grave, rocailleuse, tout en étant aigue sur les refrains.

Sa production est bien ficelée, et selon nous …elle est même prête pour l’Eurovision !

Facebook de Sweem


Marine Bollengier (June The Girl), François Welgryn, Antoine Essertier
  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


June The Girl a choisi une chanson de l’Eurovision (la seule a l’avoir fait pour Destination Eurovision !) de 1965 pour le Luxembourg. Il s’agit de "Poupée de cire Poupée de son". C’est pour le coup une pensée pour la regrettée France Gall.

La chanteuse précise que la musique est pour elle un moteur. Que June The Girl est une fille qui a confiance en elle, comme la personne qu'elle aimerait devenir. Son personnage est très à l’aise, solaire. Que la vie de chanteuse n’a rien à voir avec une vie normale, qu’elle est pleine de joie.

June The Girl qualifie son choix de reprise de logique car elle aime la pop et …c’est Gainsbourg !

La chanteuse a adapté son titre pour l’Eurovision en modifiant les couplets pour qu’ils soient en français. La sensualité est sa force selon son auteur.

Dans sa robe moulante, noire, étincelante et ouverte dans le dos, la brune aux cheveux ondulés propose un titre tout en puissance dans lequel les "same kiss" se répètent.

L’artiste est accompagnée sur scène de deux musiciens, un guitariste et un percussionniste devant un visuel qui représente une forêt à la nuit tombée, digne de ceux de l’Eurovision.

June The Girl donne une bonne impression avec son titre électro, actuel, comme on en entend à la radio. Elle pourrait très bien se qualifier pour la finale… voire aller à l’Eurovision.

Facebook de June The GirlNotre vote irait dans l’ordre à Madame Monsieur, Sweem, June The Girl, Igit, Nassi, Max, Sarah, Lucie et Jane.


  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

Isabelle Boulay passe en mode chanteuse et nous interprète "Le garçon triste", son nouveau single.
Avec un pianiste à ses côtés, la québécoise joue la carte de l’émotion dans un piano voix, bien interprété et signé par Carla Bruni et Julien Clerc.… mais qui n’a selon nous pas tout à fait sa place dans une émission consacrée à l’Eurovision !

Nous visionnons un récapitulatif des neuf titres en compétition ce soir, tandis que l’huissier vient chercher les enveloppes du jury français.


Les trois membres du jury international de Destination Eurovision annoncent leurs votes :
  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


"Bonsoir Minsk" lance Garou à la biélorusse Olga Salamakhe. Celle-ci a trouvé la soirée « extra » et tient à souligner que cela a été une demi-finale de bon niveau. Elle espère que les meilleurs candidats iront en finale, et attribue les points suivants :
2 > Jane Constance,
4 > Igit,
6 > Sarah Caillibot,
8 > Nassi,
10 > Max Cinnamon,
…et 12 points pour Madame Monsieur !

L’italien Nicola Caligliore félicite les artistes et notamment les auteurs-compositeurs. Il vote ainsi :
2 > Sarah Caillibot,
4 > Sweem,
6 > Nassi,
8 > Max Cinnamon,
10 > Madame Monsieur,
…et 12 points pour Igit !

Le suédois Christer Bjorkman a trouvé le show vraiment au niveau, avec des choses différentes. Il vote pour :
2 > Jane Constance,
4 > June The Girl,
6 > Igit,
8 > Madame Monsieur,
10 > Max Cinnamon,
…et 12 points à Nassi !

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale Vote du jury international


Le vote global du jury international est donc le suivant :
Madame Monsieur > 30 points,
Max Cinnamon > 28,
Nassi > 26,
Igit > 22,
Sarah Caillibot > 8,
Sweem > 4,
Jane Constance > 4,
June The Girl > 4,
Lucie Vagenheim > 0.

Nous sommes surpris de voir Max Cinnamon si haut… et Sweem ainsi que June The Girl si bas !

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale


Amir précise qu’il est déchiré pour faire le bon choix, mais que sa décision est guidée par certains paramètres dont son expérience à l’Eurovision. Voici son vote :
2 > Madame Monsieur,
4 > Jane Constance,
6 > Igit,
8 > Sweem,
10 > Max Cinnamon,
et 12 points à Nassi !

Isabelle Boulay attribue les points suivants aux artistes :
2 > June the girl,
4 > Nassi,
6 > Sweem,
8 > Igit,
10 > Max Cinnamon,
… et 12 points à Madame Monsieur !

Christophe Willem rappelle que l’objectif du jury est de trouver l’artiste qui a la capacité, à ses yeux, de porter les couleurs de la France à l’Eurovision. Il attribue les points suivants :
2 > June The Girl,
4 > Nassi,
6 > Max Cinnamon,
8 > Sweem,
10 > Igit,
… et 12 points à Madame Monsieur !

  • Destination Eurovision 2018 - 2ème demi-finale Résultats de la seconde demi-finale


Le classement final est le suivant avec les quatre premiers sélectionnés :
Madame Monsieur avec 56 points,
Max Cinnamon > 54 points,
Nassi > 46 points,
Igit > 46 points,
-
Sweem > 26 points,
Jane Constance > 8 points,
Sarah Caillibot > 8 points,
June The Girl > 8 points,
Lucie Vagenheim > 0 point.

Résultats des votes des jurés
  Suède Biélorussie Italie Boulay Willem Amir TOTAL
Lucie Vagenheim0000000
Madame Monsieur812101212256
Jane Constance2200048
Nassi1286441246
Igit6412810646
Max Cinnamon101081061054
Sarah Caillibot0620808
Sweem00468826
June the Girl4002208


Madame Monsieur, Max, Nassi et Igit sont donc sélectionnés au cours de cette seconde demi-finale.

A samedi prochain pour la grande finale, où ces quatre artistes retrouveront les autres finalistes :
Lisandro Cuxi - Eva
Emmy Liyanna - OK ou KO
Malo - Ciao
Louka - MammaMia

Cette deuxième émission se termine avec les remerciements de Garou pour les jurés et les artistes.

En finale, nous soutiendrons Madame Monsieur, Lisandro, Emmy Liyanna, Malo et Nassi.


La deuxième manche de "Destination Eurovision" a attiré 2.084.000 téléspectateurs (10,7% de PDM). Elle est arrivée troisième des audiences après le téléfilm policier de France 3 avec Michèle Bernier (5.241.000 téléspectateurs / 24 % du public) et la 100ème de l’émission de TF1 "Vendredi, tout est permis avec Arthur" avec 4.025.000 téléspectateurs (20,7% de PDA).


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser