Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • by
Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale
Fans du Melodifestivalen, la sélection nationale pour l'Eurovision en Suède, nous attendions le même type d'émission en France. France 2 a exaucé nos voeux avec ces trois prime-times pour désigner l’artiste qui ira à Lisbonne pour représenter la France !




Ce soir, la première demi-finale met en compétition Masoe, Noée, Lisandro, Malo', Emmy Liyana, Enea, le groupe Pheno-Men, Louka et Elha. Enregistrée le lundi 8 janvier au Studio 217 à La Plaine Saint Denis dans les conditions du direct, elle est diffusée ce samedi 13 janvier 2018 sur France 2.

Les 9 candidats vont chacun interpréter une chanson de leur choix, suivie de celle qu'ils proposent pour l'Eurovision.

A la fin de la soirée, les 3 jurés français et les 3 jurés internationaux dévoileront leurs notes. Les 4 candidats ayant reçu le plus grand nombre de points (2, 4, 6, 8, 10 ou 12 !) seront sélectionnés pour la finale du 27 janvier durant laquelle le public pourra voter pour sa chanson favorite.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Le décor de Destination Eurovision

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Les candidats de la 1ère demi-finale de Destination Eurovision


Garou présente les 3 membres du jury français qui s’avancent pour chanter avec lui le "Waterloo" d’Abba, en collégiale devant un visuel représentant une grosse boule à facettes. Christophe Willem enchaîne avec "Rise like a phoenix" de Conchita Wurst (Autriche 2015), puis c’est au tour d’Isabelle Boulay de reprendre "Ne partez pas sans moi" de Céline Dion (Suisse 1988). Garou plaisante sur les résultats de la France à l’Eurovision avant de se rattraper en précisant qu’Amir a apporté la modernité et la jeunesse. Celui-ci reprend son hymne "J’ai cherché" avec lequel il avait décroché la sixième place pour la France en 2016.

Nous découvrons un visuel dans lequel une flèche relie Paris à Lisbonne, ville organisatrice de l’Eurovision 2018 en mai prochain. Le "Te deum", le thème de l’Eurovision, retentit sur les écrans français, pas habitués à l’entendre si tôt dans l’année.

Après une séquence d’introduction avec des images de l’Eurovision, Garou fait son entrée sous les applaudissements et précise que ce soir est le début d’un grand voyage pour Lisbonne.

Le casting a été difficile puisque la production a reçu 1500 titres. Le québécois présente ensuite Christophe Willem, Amir et Isabelle Boulay.

"Qui va représenter la France à l’Eurovision ?" demande Garou avant de dire lui-même "Réponse ce soir" (pas vraiment puisqu’il faudra attendre le 27 janvier). Toujours est-il que certains artistes font leur premier pas qui les conduira peut être à briller sur scène.

42 points seront attribués par chaque juge, qui sont six au total : les 3 français mais aussi un suédois, un italien et une bielorusse.

En 1965, elle chantait "Poupée de cire, Poupée de son" à l’Eurovision pour le Luxembourg, c’est France Gall, à qui cette émission est dédiée.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale France Gall à l'Eurovision en 1965


  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Garou aux commandes de Destination Eurovision

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Ambiance à Destination Eurovision

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Le jury international de Destination Eurovision

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Le jury français de Destination Eurovision

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Le jury français



Dany Synthé, Jonah, Masoé, Hope

La compétition commence avec Masoe ; c’est le pseudo de ce jeune homme aussi connu sous le nom de Kevin Duarte. Dans son portrait, on apprend qu’il est à Paris depuis 6 ans et qu’il fait des castings, qu’il travaille sur sa musique et est devenu pote avec le producteur Dany Synthé (Nouvelle Star 2017) qui témoigne d’ailleurs dans son portrait. Il est dit aussi que Masoe a eu un coup de foudre pour Paris et qu’il regarde l’Eurovision tous les ans avec ses parents d’origines portugaises d’ailleurs.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Dans sa petite veste de velours, grise avec des reflets, le Palois reprend Pas là de Vianney avec sa voix claire. Il a été touché par la musique de Vianney, notamment suite à une rupture. Ce serait le septième ciel pour ce petit tendre d’aller à Lisbonne pour l’Eurovision dont Dany Synthé confie que Masoe sait tout du concours.

Sur "Paradis (You rock my mind)", trois choristes sont aux côtés de l’artiste, dont deux filles. Les drapeaux s’agitent. Le public frappe des mains ce qui estpotentiellement bon signe. Masoe bouge beaucoup sur scène mais sa gestuelle est peut-être un peu lassante.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Facebook de Masoe

Garou s’adresse à Christer Björkman, en duplex depuis Stockholm (!), devant des images de la capitale suédoise et de son célèbre City Hall. Le chef de la délégation suédoise à l’Eurovision, et producteur du Melodifestivalen, les sélections télévisées localement depuis plus de 50 ans, précise qu’il convient d’avoir un package complet pour l’Eurovision : un tube, du charisme et une prestation unique.

Garou remercie Christer Björkman avec un "Tack så mycket", ce qui signifie "merci beaucoup" en suédois.


Barbara Pravi, Tomislav Matosin, Jules Jaconelli, Mélanie Di Petrantonio

Dans sa vidéo d’introduction, Noée indique que chanter c’est toute sa vie, qu’elle aime la chanson portugaise qui a gagné l’Eurovision en mai 2017, et qu’elle aimerait voir ses amis (son équipe) agiter les petits drapeaux français.

En introduction, Garou indique que la jeune femme va nous chanter un titre qu’elle aime depuis toute petite, un clin d’œil à une grande dame qui vient de nous quitter (France Gall). Sur la scène, en pantalon noir et talons hauts, la (grande) chanteuse reprend "Le paradis blanc" de Michel Berger. Sa voix est parfaitement en place.

En studio, Noée précise qu’elle veut faire de la belle chanson française, de la variété française à l’ancienne, et que c’est pour ceci qu’elle propose une valse avec de vrais instruments.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Avec "L'un près de l'autre", son talent est mature et on aime à la fois l’émotion, le romantisme, qu’elle apporte ainsi que le passage avec des la-la-la mélodiques et d’ambiance, qui peuvent faire de cette chanson un succès auprès du public. Nous avons de notre côté déjà un coup de cœur.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Facebook de Noée


Freddy Marche, Felipe Javier Saldivia, Frederic Savio

Vous le connaissez peut-être déjà ? demande Garou pour annoncer le jeune artiste qui a remporté The Voice, sans toutefois citer le nom de l’émission d’une chaîne concurrente. Nous voyons Lisandro dans une vieille vidéo dans laquelle il reprend "Baby" de Justin Bieber avec sa sœur qui a découvert son talent. Pour nous, c’est sa ressemblance avec Michael Jackson jeune qui nous frappe. Le chanteur franco-portugais d'origine capverdienne nous fait aussi un moonwalk en chaussures blanches. Il précise ensuite que l’Eurovision c’est un rêve de gosse et qu’il se sent libre sur scène.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Dans un gros blouson noir pailleté, Lisandro reprend "Billie Jean" de son idole, transformant ce titre dansant en ballade émouvante sur lequel il nous montre ses qualités vocales principalement. Dans la vidéo suivante, il précise que c’est le plus grand artiste qui l’inspire et reconnait même visionner ses vidéos chaque soir… enfin, entouré de ses trois auteurs en studio, il précise être né à Lisbonne. Les étoiles s’aligneront-elles ?

En plus d’être bien présentée, avec un joli visuel qui représente un globe et ses arrêtes sous forme de néons, sa chanson "Eva" a un message puisqu’elle raconte l’histoire d’une mère célibataire qui travaille la nuit dans un club pour élever sa fille.

Sa production musicale est lente tout d’abord, puis s’accélère jusqu’à une longue et haute note suivie d’un passage très dansant. Si jeune pourtant, Lisandro Cuxi a une forte assurance sur scène malgré un petit bégaiement. Il est visiblement prêt à représenter notre pays « qui lui a tant donné » à l’Eurovision.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Facebook de Lisandro Cuxi


Malory Legardinier (Malo')

Nous retrouvons Malo’ au piano dans la vidéo de présentation, dans laquelle on découvre aussi Jean-Louis Aubert parce que ce jeune franco-australien a fait la première partie des récents concerts des Insus (ex-Téléphone).

Sur scène, le jeune homme apparaît vêtu d’un jeans noir et d’une chemise bleue, une guitare autour du cou, derrière un pied de micro et auprès d’un ampli. Il reprend "Wasting my young years" de London Grammar dans une version très réussie.

Dans la seconde vidéo, Malo’ indique qu’il a gribouillé 10-15 textes pour ce morceau mais que ses amis proches ne l’avaient même pas écouté avant ce soir.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Accompagné d’un batteur et d’un guitariste, le jeune artiste commence au piano son titre "Ciao" avant de se lever pour rejoindre le pied de micro, face au public. ll joue de sa voix puissante, éraillée mais toujours superbe sur des envolées aériennes.

Chanté en français, avec des mots presque murmurés, et en anglais sur le refrain, ce titre a un nom italien. Le chanteur dont le nom a été dévoilé en premier fin décembre est assurément un artiste qui pourra très bien représenter la France à l’Eurovision.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Facebook de Malo


Olivier Schultheis , Zazie , Jean-Pierre Pilot, William Rousseau

Découverte par Slimane dans un bar, Emmy Liyana n’hésite pas, dans sa vidéo, à rire de ceux qui la surnomme « la bizarre ». Elle détonne en effet physiquement puisqu’elle est noire aux cheveux rasés et teints en rose, avec également des piercings et des tatouages.

Sur scène, Emmy s’approprie d’abord pleinement le titre repris, "Je te promets"de Johnny Hallyday, dont sa famille est fan.

Ses auteurs, dont Zazie, évoquent en vidéo ensuite son charisme avec sa fragilité et sa détermination. Vestimentairement son look est aussi affirmé ce soir. Tout en hauteur sur ses talons hauts, noirs et épais, la chanteuse porte un haut laçé devant et une veste sur une épaule seulement.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Accompagnée de deux choristes, la chanteuse capte notre attention d’emblée sur un rythme incisif avec des paroles affirmées : "C’est moi qui décide… Le monde est ce qu’on en fera, il sera OK ou KO !" Son titre est prenant, moderne… On aime !

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale
Facebook d'Emmy Liyanna


Sonia Boraso (Enéa), Emilie Satt, Allyson Ezell, High P

La jeune fille se présente sur scène dans une petite robe étincelante, les cheveux ondulés… La fi-fille possède un joli timbre de voix sur "Tous les cris les SOS" de Daniel Balavoine. C’est bien, mais pas suffisant pour nous puisque sa version n’est pas spécialement personnelle. Elle répond à Garou avoir choisi cette chanson puisque c’était la première qu'elle a chanté avec sa maman.

Quant à son titre pour Destination Eurovision ce soir, elle l’a écrite un dimanche à Paris…

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Son auteure précise qu’il s’agit d’un up tempo, fait pour danser et avec un message profond. C’est frais en effet, mais Enéa déambule sur scène plus qu’elle ne danse. Le titre "I'll be there" est radiophonique mais pas suffisamment convaincant pour nous, surtout en live sur une scène d’un tel concours.

Facebook d'Enéa


François Welgryn, Gabin Lesieur, Pheno Men

Garou nous annonce maintenant un esprit Motown, la musique black américaine des 60s, avec les Pheno Men. Le quintet est soutenu par le chanteur Tété dans leur vidéo de présentation. Dans leurs costumes gris et avec leurs cravates, le groupe a la classe… et le sens du groove lorsqu’ils reprennent ABC des Jackson 5.
  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


L’un de leurs auteurs, qui a travaillé avec Ben l’Oncle Soul, précise que leur titre a une référence à la Motown avec un côté dansant qui correspond à ce qu’il faut pour l’Eurovision.

"Jamais sans toi" est en effet dansant dans le début du morceau, le groupe de quadras a la classe vocalement et est beau à voir parmi ce visuel doré sur fond noir.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Facebook de PhenoMen


Maître Gims , Vitaa , Renaud Rebillaud, Luca Bennici (Louka)

C’est un autodidacte de 25 ans qui arrive ensuite en scène pour Destination Eurovision. Louka se destinait au ballon rond mais s’est mis à la musique après une rupture sentimentale. "Il peut t’ambiancer une foule" précise Maître Gims, son auteur et mentor dans le magnéto. Louka reprend "Alors regarde" de Patrick Bruel car la chanson tient à cœur à sa maman.
  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Ce grand romantique a la voix cassée, comme le précise Vitaa, autre compositrice du titre, sait rapper en plus d’avoir un énorme charme. Maître Gims, lui, est heureux de voir un blanc aux yeux bleus faire de la pop urbaine à la sauce Gims.

Avec sa petite mélodie entêtante et son rythme dansant, ses mamma mia emportent tout le monde. Un long couplet est chanté intégralement en italien et une partie est rappée. Son titre "Mamma Mia" est accessible facilement. D’origine sicilienne, le chanteur a un joli timbre de voix mais son chant peut encore être amélioré car, à certains moments, nos oreilles sont agacées.

Le jeune artiste au look actuel (long t-shirt blanc, petite veste prune et jeans slim noir) évolue dans un visuel représentant des lèvres rouges et sexy.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Facebook de Louka


Ehla, High P, Grand Corps Malade

Blonde assez timide, Ehla vient d’Aix en Provence. Le slammer Grand Corps Malade dit qu’il a été touché par sa voix, qu’elle a un joli timbre mais surtout qu’il l’apprécie en tant que chanteuse parce qu’elle n’en fait pas des caisses.

Ehla porte une large chemise rouge pailletée, un pantalon blanc cassé, et reprend "Time after time" de Cindy Lauper à sa manière. Son interprétation "J’ai cru" est tout en retenue et à la fois tout en puissance. On pense à la chanteuse de London Grammar. Bien produit, contemporain, avec un aspect pop, entrainant, ce titre possède en réalité un texte plus profond qu’il n’y paraît.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


La chanteuse est entourée d’une batteuse, d’une guitariste et d’une claviériste, toutes trois en t-shirt blanc sur un visuel pop art déco aux couleurs pastel. Girl power pour l’ex-membre du girls band The Mess… qui n’est même pas cité !

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Facebook d'Ehla


  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Amir


Après la prestation des neuf artistes, et alors que le moment est crucial pour eux, Amir vient mettre le feu en chantant Etats d’amour, premier extrait de son deuxième album Addictions. Le public lève les bras en l’air, les drapeaux sont nombreux dans le studio 217 de la Plaine Saint Denis.

L’artiste franco-israélien précise qu’il est fier de faire partie du jury. Garou fait la promo d’Amir en précisant qu’il sera en tournée à partir du 1er mai et à la Salle Pleyel à Paris le 8 novembre 2018.

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Amir


Nous revoyons les extraits des neuf chansons en compétition. Tous les artistes se lèvent pour voir le morceau de leur prestation choisi par le réalisateur.


Résulats des votes des jurés
  Suéde Biélorusse Italie Boulay Willem Amir Total
Masoe   42 6
Noée2810  626
Lisandro Cuxi10121210101266
Malo8661212246
Emmy Liyana1210866850
Enéa      0
Pheno Men      0
Louka644241030
Ehla42288428


  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale C'est le début du votes du jury international


Le suédois Christer Björkman a trouvé cette demi-finale « tellement exceptionnelle » et félicite les artistes.
2 > Noée ;
4 > Ehla ;
6 > Louka ;
8 > Malo ;
10 > Lisandro Cuxi ;
… et 12 points à Emmy Liyana !

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Vote du jury suédois

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Emmy Liyana obtient 12 points de Christer Bjorkman


La biélorusse Olga Salamakhe a voté ainsi :
2 > Ehla ;
4 > Louka ;
6 > Malo ;
8 > Noée ;
10 > Emmy ;
… et 12 points à Lisandro Cuxi !

L’italien Nicola Caligliore a trouvé la soirée fantastique avec beaucoup de qualité et félicite également Garou. Ses votes sont allés :
2 > Ehla ;
4 > Louka ;
6 > Malo ;
8 > Emmy ;
10 > Noée ;
… et 12 points à Lisandro Cuxi !

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Le classement après le vote du jury international


Ce qui donne un vote du jury international :
34 > Lisandro Cuxi
30 > Emmy Liyana
20 > Noée
20 > Malo
14 > Louka
8 > Ehla
0 > Masoé
0 > Enéa
0 > PhenoMen

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Lisandro sort premier du vote du jury international


Isabelle Boulay précise que la soirée a été magique et qu’elle a adoré être en position de public. Son vote est le suivant :
2 > Louka ;
4 > Masoe ;
6 > Emmy ;
8 > Ehla Liyana ;
10 > Lisandro Cuxi ;
… et 12 points pour Malo !

Christophe Willem tient à souligner qu’il n’y a eu aucune concertation avec Isabelle malgré des votes qui vont s’avérer similaires :
2 > Masoe ;
4 > Louka ;
6 > Emmy Liyana ;
8 > Ehla ;
10 > Lisandro Cuxi ;
… et 12 points pour Malo !

Amir Haddad précise qu’il a apprécié les propositions de ce soir et qu’il s’est laissé guider par certains paramètres dont le potentiel du titre à l’Eurovision. Il a voté comme ceci :
2 > Malo ;
4 > Ehla ;
6 > Noée ;
8 > Emmy Liyana ;
10 > Louka ;
… et 12 points pour Lisandro Cuxi !

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Résultats de la 1ère demi-finale

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale Les 4 candidats qui iront à la finale


Le vote combiné jury international / jury français est le suivant :
Lisandro Cuxi > 66 points
Emmy Liyana > 50 points
Malo > 46 points
Louka > 30 points
Ehla > 28 points
Noée > 26 points
Masoé > 6 points
Enéa > 0 point
PhenoMen > 0 point

  • Destination Eurovision 2018 - 1ère demi-finale


Ayant assisté au tournage des deux demi-finales, nous avons été agréablement surpris par le niveau de cette « première » sélection française télévisée. Les artistes choisis par France Télévisions sont tous talentueux. Ils ont de la voix et de bonnes chansons. Les analyses des membres du jury ont été plutôt pertinentes. Les artistes avaient quelques choristes et musiciens, mais aucun n’avait de danseur pour cette première émission.

Le spectacle était au rendez-vous mais il a manqué un peu de fun (comme au Melodifestivalen !) ainsi que d’un récapitulatif des chansons en cours d’émission. Le processus de choix de notre représentant est intéressant et nous a convaincu… qu’il est possible en France de procéder ainsi !
Seront en compétition la semaine prochaine dans Destination Eurovision :

Lucie Vagenheim - My world
Madame Monsieur - Mercy
Jane Constance - Un jour j'ai rêvé
Nassi - Rêve de gamin
Igit - Lisboa Jérusalem
Max Cinnamon - Ailleurs
Sarah Caillibot - Tu me manques
Sweem - Là-haut
June The Girl - Same


La première manche de "Destination Eurovision" a attiré 2.486.000 téléspectateurs (12,4% de PDM). Elle est arrivée troisième des audiences après le téléfilm policier de France 3 avec Mimie Mathy (4.679.000 téléspectateurs / 21,2 % d’audience) et l’émission de TF1 "Stars sous hypnose" avec 4.032.000 téléspectateurs (20,5% de PDA).



Visionne toutes les vidéos de l'émission sur la chaine Youtube Destination Eurovision


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser