Eurovision 2017 : les présélections

  • by
Eurovision 2017 : les présélections
Chacun des 43 pays qui participera à l’Eurovision à Kiev en Ukraine les 9, 11 et 13 mai 2017, s’active en coulisse pour choisir son artiste, ou laisse actuellement ses téléspectateurs voter pour l’un des candidats proposés par les chaînes.

Dans ce dossier, ParisGayZik vous aide à voir plus clair dans les sélections internes ou concours télévisés. En route pour l’Eurovision 2017 !
Après avoir indiqué fin 2016 avoir reçu aux alentours de 300 chansons, France 2 a attendu le 9 février 2017 (vers 18 H) pour annoncer sur les réseaux sociaux le nom de l’artiste qui représentera la France à l’Eurovision.

Le soir même, en fin de journal télévisé, nous avons pu entendre un extrait de Requiem et Alma est venue lors de la météo et dans l’émission Alcaline qui a suivi sur l’antenne de la chaîne publique.


La petite histoire de la France à l’Eurovision 2017 avait commencé cet été lorsque Nathalie André a quitté France 2. Elle a depuis été remplacée par Marie Genest. Edoardo Grassi a cependant rapidement été confirmé comme chef de la délégation française.

Les internautes ont mené leur enquête et voyaient bien Damien Lauretta (avec "Dreamin’"), Priscilla Betti ("Changer le monde"), Eugénie (avec "Puis danse")… ou Slimane de The Voice. Quant à Florent Mothe, il avait confié aux journalistes qu’il ne serait pas contre.

Au concert d’Amir à La Cigale, nous avions pensé que France 2 allait choisir Alma. Celle-ci assurait la première partie de celui qui s’est classé à la 6ème place à Stockholm. Cette jeune chanteuse a mis en ligne sur YouTube une nouvelle version de son titre "Requiem" (Embrasse-moi) le 13 janvier 2017. Avec ce remix, nous avons désormais une chanson up-tempo, un peu à la Stromae, qui dure 3 minutes... et ferait une belle entrée pour l’Eurovision ! Elle a été écrite par Alma elle-même, composée par Nazim Khaled et mixée par les We Are IV (ex-Skydancers).



La télévision espagnole a modifié son mode de sélection pour 2017. Objetivo Eurovisión a été réalisé en plusieurs étapes. D’abord, il y a eu 30 artistes-chansons a départagé sur une plateforme internet fin 2016. 10 artistes sont restés en compétition, avant qu’un jury de professionnels ne réduise la liste à un trio : LeKlein ("Ouch!!"), Fruela ("Live it up") et Javian ("No somos heroes"). Nous avons alors dû admettre l’élimination prématurée de Brequette (avec "No enemy") et de Nieves Hidalgo (avec "Esclava"). Dommage, surtout pour la première chanteuse qui en plus d’être une grande interprète, avait un très bon titre.

C’est finalement la chanteuse LeKlein qui est ressortie gagnante de ces premières phases de sélection (plus de 63 % des voix !)… et a due ensuite affronter 5 autres artistes qualifiés d’office pour la finale diffusée sur TVE.

Nos préférées étaient vraiment Mirela avec "Contigo" (une chanson de Tony Sánchez-Ohlsson) et LeKlein avec "Ouch!!" pour défendre les couleurs de l’Espagne à Kiev… Mais, les 3 membres du jury les ont reléguées bien loin derrière le jeune Manel. Le public appelé à voter était pourtant lui tout à fait de notre avis. Les fans ont eu beau crier dans le studio, c’est Manel Navarro qui a récupéré le ticket avec Do it for your lover.

Mirela n’a décidément pas de chance avec l’Eurovision. Elle est arrivée deuxième en 2007 lors de ces sélections et quatrième en 2009.

Pour info : Brequette a, elle aussi, connu ce "problème d'égalité" puisqu’elle l'était avec Ruth Lorenzo en 2014. En tête des votes du jury, c’est alors le public qui avait eu le dernier mot et la seconde avait été à Copenhague.




Après les rumeurs du retour à l’Eurovision d’Helena Paparizou pour la Grèce, douze ans après sa victoire à Kiev, les noms de Demy, Kalomira, Kostas Martakis, Eleni Foureira et Stereo Soul ont été avancés. Les rumeurs ont aussi été nombreuses sur les réseaux sociaux quant au mode de sélection (interne / pas interne).

Choisie finalement en interne, la chanteuse Demy, annoncée depuis plusieurs années à tort, représentera la Grèce à l’Eurovision 2017… après l’élimination très mal vécue l’an passé par ce pays qui s’était toujours bien classé au concours : 10 Top 10 en 15 ans !

Demy était invitée aux entractes des sélections grecques de l’Eurovision 2013 (duo avec Dima Bilan) et 2014.

Demy travaille avec une équipe de rêve puisque Dimitris Kontopoulos et Fokas Evangelinos collaborent avec la chanteuse grecque pour composer une chanson efficace (par Dimitris) et réaliser la scénographie (par Fokas) qui devrait lui permettre de briller face au public européen en mai prochain.

Dimitris et Fokas accumulent les succès à chaque fois qu’ils participent à l’Eurovision puisque leur plus mauvais classement est la 7ème place à l’Eurovision 2009… ce qui pour la France est l’un des meilleurs classements !

Le duo est derrière les succès de Dmitry Koldun (Bielorussie 2007), Ani Lorak (Ukraine 2008), Sakis Rouvas (Grèce 2009), Farid Mammadov (Azerbaïdjan 2013) ou encore Sergey Lazarev (Russie 2016).

Innovation de la télé grecque : des jurys internationaux, composés de membres de la diaspora grecque, ont voté à hauteur de 30 % de la décision finale. Quelques pays font cela désormais, et c’est une bonne chose. Saluons surtout le fait qu’ils n’utiliseront pas du 50-50 %, ce que nous recommandons depuis quelques temps pour l’Eurovision et Miss France !

3 chansons ont été proposées au vote du public avec 3 clips tournés en Grèce et en Ukraine.

Au cours de l’émission, où Demy n’a pas chanté, nous avons pu voir Sakis Rouvas en webcam, une interview d’Helena Paparizou, des messages d’Ani Lorak, Sergey Lazarev et Philipp Kirkorov qui commentaient les réalisations de Dimitris et Fokas.

Aux deux chansons plus pop/rock, c’est le titre dance This is love qui commence comme une ballade qui a recueilli le plus de suffrages des jurys et du public.
Pas de NuAngels, ni The Hardkiss dans les sélections ukrainiennes ; ceci est une petite déception pour nous qui aimons ces artistes ukrainiens. 24 chanteurs-chanteuses-groupes étaient en compétition et ont dû passer devant un jury composé d'Andriy Danilko (Verka Serduchka en 2007), du producteur Konstantin Meladze et de Jamala (gagnante de l’Eurovision 2016) qui remplace Ruslana. 3 demi-finales étaient organisées avant la finale du 25 février.

L’artiste choisi, en l’occurrence ni Tayanna préférée par le jury, ni Melovin, le préféré du public, mais les rockeurs d’O.Torvald avec la chanson Time, chantera à domicile puisque c’est à Kiev que se tiendra l’Eurovision les 9, 11 et 13 mai prochain.

Dans ces sélections, nous aimions beaucoup Kuznetsov avec "Deep shivers". Tayanna aurait également été un bon choix pour l’Eurovision.

La française Alma était invitée pour la finale ukrainienne à chanter son "Requiem", ainsi que la polonaise Kasia Moś avec "Flashlight".

Les ukrainiens semblent aimer la France puisqu’un artiste chantait en français. Arsen Mirzoyan avec son titre "Geraldine" n’a cependant pas été sélectionné.




Le Royaume Uni conservait son mode de sélection et a choisie parmi six ex-candidats d’X-Factor pour leur premier Eurovision post-Brexit. Les téléspectateurs d’Eurovision : You Decide ont pu voter pour leur artiste préféré ; leur vote sera ensuite combiné avec celui d’un jury dont l’une des membres n’était autre que la chanteuse Sophie Ellis Bextor.

Six titres artistes étaient en liste. Alors que nous avions une préférence pour Salena Mastroianni avec "I don’t wanna fight", puis pour Olivia Garcia (avec "Freedom hearts") et Holly Brewer (avec "Wish I loved you more"), c’est Lucie Jones qui a remporté la place avec Never give up on you, une chanson signée par Emmelie de Forest (gagnante pour le Danemark en 2013). Nous n’étions pas pour elle, mais il faut avouer que son interprétation nous a bluffés.




L’une des premières sélections nationales à avoir dévoilé ses chansons est le Malta Eurovision Song Contest 2017. Les maltais ont reçu 157 contributions, qui ont été remmenées à 60, puis à 16 pour la finale du 18 février. Nos préférées sont Claudia Faniello (avec "Breathlessly") et Brooke Borg (avec "Unstoppable"). Kevin Borg (avec "Follow") et Richard Edwards (avec "You") pourraient très bien tirer leur épingle du jeu.

Cette année, il y a un peu plus de renouvellement puisqu’on ne retrouve que 3 candidats avec de multiples participations. Claudia en est par exemple à sa septième tentative, Deborah C. à sa sixième et Franklin Calleja à sa cinquième.




Loreen, Charlotte Perrelli, Ace Wilder, Mariette, Wiktoria, Dinah Nah, Krista Siegfrids, Robin Bengtsson, Jon Henrik Fjällgren, Roger Pontare et beaucoup d’autres font leur retour dans la meilleure des sélections pour l’Eurovision : le Melodifestivalen ! Les suédois seront devant leur poste de télévision chaque samedi soir et nous ne manquerons pour rien au monde le livestream sur le site de la SVT !
La Finlande ne brille pas à l’Eurovision mais avait, l’an passé, proposée une très bonne sélection (Saara Aalto, Mikael Saari, Ylona, Tuuli Okkonen, EINI… et Sandhja). Pour 2017, nous espérions que le niveau soit toujours aussi élevé, mais il faut dire que, cette année, les chansons sont un peu moins bonnes. Nous soutenions Anni Saikku avec son "Reach out for the sun", et dans une moindre mesure Günther & D’Sanz (avec "Love yourself"), My First Band (avec "Paradise") et Lauri Yrjölä (avec "Helppo elämä").

L’UMK était cette année encore présenté par Krista Siegfrids que l’on retrouve aussi en compétition au Melodifestivalen.

Avec une ballade et une interprétation qui nous rappelle Adèle, c’est le duo Norman John qui a récolté le plus de suffrage Blackbird et ira donc à Kiev !
Nous sommes à fond derrière le duo formé par Koit Toome et Laura avec leur entrée "Verona". Le titre est très formaté Eurovision et on ne peut écouter cela qu’ici. De-là à ce qu’ils soient sélectionnés, c’est une toute autre chose…

Nous aimons aussi Whogaux & Karl-Kristjan Ft Maian avec "Have you now" mais c’est clairement plus un titre pour les radios que pour le live.

"Everything but you", interprété par le jeune Carl-Philip, est un autre titre intéressant mais qui n’a pas eu l’occasion d’aller en finale.

Elina Born revient également en solo avec "In or out". En 2015, c’est avec Stig Rästa et "Goodbye to yesterday" qu’elle représentait l’Estonie. Sa nouvelle entrée est cependant bien moins qualitative que le morceau qui avait permis à l’Estonie de décrocher la septième place à Vienne.

C’est finalement Koit Toome & Laura Põldvere que nous allons voir à Kiev avec Verona ! Nous sommes très heureux. D’ici là, il faudra qu’ils travaillent leur interprétation (surtout Laura !) et leur alchimie s’ils veulent bien se classer en finale.
30 artistes se sont affronté dans A dal pour représenter la Hongrie à l’Eurovision. Plusieurs d’entre eux, beaucoup d’hommes, nous plaisaient bien comme Chase (avec "Dust in the wind"), Spoon 21 (avec "Deák), Adam Szabo (avec "Together") et Kallay Saunders Band (avec "17"), mais c’est finalement le chanteur Joci Pápai qui ira à Kiev avec Origo. Les hongrois ont choisi l’originalité et se démarqueront plus facilement avec ce morceau oriental-gypsy que les autres morceaux, plutôt pop rock.
Après leur absence de l’Eurovision l’an passé pour des raisons financières avec l’UER, les roumains seront de retour pour Kiev 2017. Ils ont organisé des sélections télévisées avec un jury composé de Luminiţa Anghel (ESC 2005 et Sélection Nationale 2010, 2013 et 2015), Ovi Jacobsen et Paula Seling (ESC 2010 et 2014) ainsi qu’Adrian Romcescu et Andrei Tudor.

Parmi les candidats, se trouvaient MIHAI (Mihai Trăistariu) avec sa ballade "I won’t surrender", Xandra avec "Walk on by"… et surtout Ilinca & Alex Florea avec Yodel it !. Nous entendrons donc du yodel à Kiev, non pas pour la suisse mais pour la Roumanie !
Cinq artistes / Deux chansons pour l’Eurovision 2017 : c’est la formule proposée par la télévision allemande à ses téléspectateurs.

Axel Feige, Felicia Lu Kürbiß, Helene Nissen, Levina et Yosefin Buohler ont d’abord repris un tube de l’Eurovision avant d’interpréter les deux chansons proposées. "Wildfire" et "Perfect life" n’avaient rien de transcendant hélas. Notre préférence est allée à "Wildfire" par Axel Maximilian Feige… tandis qu’à Kiev, nous retrouverons Levina pour représenter l’Allemagne avec Perfect life.

Cette finale nationale allemande nous a permis de voir un bon medley Eurovision avec l’ukrainienne Ruslana reprenant "Euphoria" de Loreen, Nicole s’appropriant le "Merci Cherie" d’Udo Jürgens et Conchita Wurst revisitant "Satellite" de Lena… qui était juste devant elle dans le jury.
Nous avons également suivi (de loin) la sélection polonaise pour l’Eurovision 2017 parce que 3 titres nous intéressaient.

Tout d’abord, il y avait le "Voiceless" d’Isabell Otrebus-Larsson. Repérée dans Poland’s Got Talent en 2014, la jeune femme d’origine suédo-polonaise a eu l’honneur d’interpréter la seule chanson que Fredrik Kempe a proposé pour l’Eurovision 2017.

Only human de Lanberry était également un morceau intéressant, très frais et radiophonique… mais c’est Kasia Moś et son Flashlight qui auront le privilège d’aller en Ukraine. La chanteuse s’est livrée à une démonstration vocale sur sa ballade dramatique. Elle est impressionnante, mais, dans une atmosphère, qui plus est, assez oppressante, c’est un peu surjoué ; nous espérons qu’elle arrivera à gommer ses excès d’ici mai prochain.
Rising Star est l’émission que la télévision israélienne a choisie, à nouveau cette année, pour sélectionner son artiste pour l’Eurovision 2017.

Imri Ziv a remporté ce HaKoKhav HaBa 2017 en devançant Diana Golbi (2ème) et Julieta (3ème) et les Ta-La-Te (6ème), un (très-très) joli trio masculin dont le style musical est du Mizrahi (oriental).

Les fans d’Eurovision auront reconnu dans le jury, le chanteur Harel Skaat (ESC 2010).

Pour en revenir à Imri, très séduisant également, voyez son compte Instagram où il expose ses muscles, le jeune homme a 24 ans et était choriste pour Nadav Guedj en 2015 et Hovi Star en 2016.

Sa chanson I feel alive est un hymne dance qui a été choisi quelques jours après sa victoire.
San Remo sert depuis le retour de l’Italie à l’Eurovision, en 2011, de programme télévisé pour choisir le représentant italien pour l’Eurovision. Cette année, le concours de la chanson italienne comptait des artistes talentueux et reconnus comme Gigi D'Alessio et Marco Masini… mais c’est Francesco Gabbani avec Occidentali’s karma qui a remporté le concours parmi les 30 artistes en compétition. Francesco pourrait aussi gagner le trophée européen car il est favori. Les téléspectateurs sauront l’identifier surtout s’il emmène son gorille sur la scène de Kiev pour faire la chorégraphie avec lui !
Robin Bengtsson - I can’t go on (Suède)
Alma - Requiem (France)
Koit Toome & Laura - Verona (Estonie)
Francesco Gabbani - Occidentali’s karma (Italie)
DiHaj - Skeletons (Azerbaïdjan)
Demy - This is love (Grèce)
Claudia Faniello - Breathlessly (Malte)
Svala Björgvinsdottir - Paper (Islande)
Kasia Moś - Flashlight (Pologne)
Ilinca Ft Alex Florea - Yodel it ! (Roumanie)
Lucie Jones - Never give up on you (Royaume Uni)
Slavko Kalezić - Space (Monténégro)
Tijana Bogićević - In too deep (Serbie)
Imri Ziv - I feel alive (Israël)
Norma John - Blackbird (Finlande)
O.Torvald - Time (Ukraine)
Timebelle - Apollo (Suisse)
Triana Park - Line (Lettonie)
Joci Pápai - Origo (Hongrie)
Blanche - City lights (Belgique)
Omar Naber - On my way (Slovénie)
Sunstroke Project - Hey Mamma (Moldavie)
Anja - Where I am (Danemark)
Levina - Perfect life (Allemagne)
Manel Navarro - Do it for your lover (Espagne)
Jana Burceska - Dance alone (Macédoine)
Jacques Houdek - My friend (Croatie)
Naviband - Historyja majho zyccia (Biélorussie)
Brooke Borg - Unstoppable (Malte)
Kevin Borg - Follow (Malte)
Anni Saikku - Reach out for the sun (Finlande)
Günther & D’Sanz - Love yourself (Finlande)
My First Band - Paradise (Finlande)
Lauri Yrjölä - Helppo elämä (Finlande)
Alva - Arrows (Finlande)
Club La Persé - My little world (Finlande)
Emma - Circle of light (Finlande)
Mirela - Contigo (Espagne)
LeKlein - Ouch!! (Espagne)
Brequette - No enemy (Espagne)
Nieves Hidalgo - Esclava (Espagne)
Fruela - Live it up (Espagne)
Javian - We’re not heroes (Espagne)
Carl-Philip - Everything but you (Estonie)
Whogaux & Karl-Kristjan Ft Maian - Have you now (Estonie)
Angelica Pushnova - We should be together (Bielorussie)
Vladislav Kurasov - Follow the play (Bielorussie)
Chase - Dust in the wind (Hongrie)
Spoon 21 - Deák (Hongrie)
July - Children of the world (Bielorussie)
Salena Mastroianni - I don’t wanna fight (Royaume Uni)
Holly Brewer - Wish I loved you more (Royaume Uni)
Olivia Garcia - Freedom hearts (Royaume Uni)
M I H A I - I won’t surrender (Roumanie)
Teodora Dinu - Tear up the dark (Roumanie)
Erna Mist Pétursdóttir - Skuggamynd / I’ll be gone (Islande)
Alanas Chošnau - 7 days (Lituanie)
Katrīna Cīrule - Blood runs quicker (Lituanie)
Greta Zazza - Like I love you (Lituanie)
Kuznetsov - Deep shivers (Ukraine)
Isabell Otrebus - Voiceless (Pologne)
Lanberry - Only human (Pologne)
Axel Feige - Wildfire (Allemagne)
Adam Szabo - Together (Hongrie)
Kallay Saunders Band - 17 (Hongrie)
Mario Jefferson - Spin my head (Espagne)
Markus Riva - Dynamite (Lettonie)
Franklin Calleja - Follow me (Malte)
Janice Mangion - Kewkba (Malte)
Maxine Pace - Bombshell (Malte)
Jade Vella - Seconds away (Malte)
Richard Edwards - You (Malte)
Ilinca Ft Alex Florea - Yodel it ! (Roumanie)
BQL - Heart of gold (Slovénie)
Illaria - Thank you for my way (Ukraine)
Tayanna - I love you (Ukraine)
Svala Björgvinsdottir - Paper/Ég Veit Það (Islande)
Aron Hannes - Tonight/Nótt (Islande)
Rúnar Eff - Make your way back home (Islande)
Aron Brink - Hypnotised (Islande)
Sada Vidoo - Northern lights (Danemark)


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser