Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • by
Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)
C’est avec l’envie de se replonger dans les années 80 que nous nous sommes rendus au Zénith de Paris le 9 avril 2016 pour voir le spectacle Top 50 - Partez en live.

Marc Toesca qui a animé, sur Canal + entre 1984 et 1991, cette émission consacrée au hit-parade, assurait également la présentation de cette soirée débordant de nostalgie.

Nous regardions chaque samedi le classement officiel des ventes de singles en France que Marc Toesca ouvrait systématiquement avec un "Salut les p'tits clous", avant de passer la main à Yvan le Bolloc'h et Bruno Solo de 1991 à 1993. Le Top 50 a aussi été diffusé sur Antenne 2 (1985), France 2 (1995), TF6 (2000-2002) et MCM (de 2002 à 2012). Génération Top 50 est désormais diffusée sur W9 avec Jérôme Anthony à la présentation depuis 2011.



Après une trentaine de dates dans les Zénith de France ce printemps, cette tournée fera son retour à l’automne prochain pour quinze nouvelles dates, dont le Zénith de Paris, à nouveau, le 27 novembre 2016 et au Forest National de Bruxelles, à nouveau également, le jeudi 22 décembre 2016.

Les chanteurs ou groupes qui ont marqué cette période où les 45 tours se vendaient à la pelle, se sont réunis tels qu’Alphaville, les Négresses Vertes, Zouk Machine, Pow Wow, Native, Caroline Loeb, Sabine Paturel et Partenaire Particulier.

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)


20 heures. Un dj accompagné d’un danseur nous fait revivre les années 80 avec les tubes de Wham, Niagara, Eurythmics, Madonna, Jimmy Sommerville, Lio et Cyndi Lauper (qui sera à l’Olympia le 3 juillet prochain).

20h25. On nous annonce déjà vingt minutes d’entracte ! Certains spectateurs continuent de danser sur Depeche Mode, Five Youngs Cannibals ...et A-ha qui étaient ici-même la semaine dernière.

A 20h45, cela redémarre avec une conversation entre Doc et Marty du film "Retour vers le futur". Il s’agit plutôt d’un retour dans le passé car lors d’un flashback vidéo nous nous retrouvons le 4 novembre 1984 pour la première du Top 50. Marc Toesca apparaît à l’image, dans le téléviseur avec le fameux générique et son décompte, mais aussi en chair et en os devant nous pour nous raconter la grande histoire de son émission.

Stevie Wonder est alors numéro 1 avec "I just called to say I love you", puis Téléphone cartonne avec "Un autre monde". Le Zénith de Paris se retrouve maintenant à chanter lors d’un grand karaoké le "Besoin de rien, envie de toi" de Peter & Sloane, gros-gros tube de la période.

On nous explique ensuite en vidéo comment se compose un morceau de new wave, genre musical star dans les années 80. Nous nous réjouissons de réentendre des extraits des tubes de The Cure, Jimmy Sommerville, Eurythmics ("Sex crime"), Pet Shop Boys ("It’s a sin"), Les Inconnus ("Isabelle a les yeux bleus"), Indochine ("3ème sexe") avant le premier live de la soirée.
Le chanteur du groupe est entouré de quatre musiciens et d’un collègue au clavier et commence bien sûr par le tube éponyme : Partenaire particulier. Puis, ils reprennent Depeche Mode avec Just can’t get enough, ce qui est tout à fait dans le concept de la soirée. Leur troisième titre est leur second succès Elle est partie, dont la mélodie est tout aussi sympathique… plus que les paroles !

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)


Marc Toesca est de retour pour nous raconter la saga des années 80 avec les projets musicaux caritatifs tels qu’USA for Africa ("We are the world"), les Chanteurs sans frontière (Ethiopie), et bien sûr Coluche et ses Enfoirés. Sans transition cohérente, nous passons à Marc Lavoine et les yeux revolver, puis au générique de la série télé Santa Barbara.

C’est ensuite qu’apparaît la voiture du film Retour vers le futur qui répond à l’animateur qui vient nous parler des tubes des groupes à succès tels que Wham, A-ha (groupe norvégien qui se produisait la semaine dernière sur cette même scène), Cock Robin, INXS, et Europe ("Final Countdown").
Le groupe allemand est représenté ce soir par son chanteur originel, Marian Gold, qui reprend les trois plus gros tubes d’Alphaville que sont Sounds like a melody, Forever young et Big in Japan.

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)


La soirée se poursuit en vidéo avec la chanteuse Lio et son tube Fallait pas commencer, et nous avons changé de voix off puisque c’est maintenant Sabine Paturel qui prend le relai. Les grandes chanteuses des années Top 50 sont revues à travers les vidéo clips de Madonna ("Like a Virgin"), Guesh Patti ("Etienne"), l’italienne Sabrina, l’anglaise Samantha Fox et nous écoutons le thème de "Gym tonic" qui colle à ces corps parfaits. On retrouve maintenant sur les écrans, les françaises Elsa ("T’en va pas") et Vanessa Paradis avec ses tubes "Joe le taxi" et "Tandem". Enfin, que seraient les années 80 sans Desireless et son "Voyage voyage" ?


La production nous montre ensuite le visuel d’une maison devant laquelle vient chanter Sabine Paturel avec son tube de 1985 : Les bêtises. Puis, nous venons à 1986 avec la chanteuse Caroline Loeb qui arrive sur un nuage. En vidéo pour C'est la ouate mais aussi physiquement sur scène lorsque le support sur lequel sont diffusées les projections, se soulève. La chanteuse, qui a eu de multiples projets dans sa carrière, à côté de son seul tube, est accompagnée ce soir des deux choristes de la tournée et de quatre musiciens, puis laisse place à Sabine Paturel qui est de retour pour reprendre Sans contrefaçon, de Mylène Farmer bien sûr. Caroline Loeb elle aussi fait son retour après, dans une robe verte moulante qui lui sied à merveille, pour une reprise du groupe français Niagara avec Je dois m’en aller.

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)


La folie de l’eurodance est évoquée ensuite avec le "Rhythm is a dancer" de Snap, le "No limit" de 2 Unlimited, "What is love" d’Haddaway et "The rhythm of the night" de Corona. On passe directement à l’émotion avec Whitney Houston et un extrait de "I will always love you, avant le grunge de "Smells like teen spirit" par Nirvana, et la pop rock du suisse Stéphan Eicher, des américains de REM ("Losing my religion"), du français Alain Bashung ("Osez Bashung"), puis des anglais Queen avec l’hymne "The show must go on".
Le chanteur de Les Avions, accompagné des deux choristes de la tournée et des 4 musiciens nous chante son tube de 1985, Nuit sauvage, qu’il fond avec la reprise de Cargo de nuit d’Axel Bauer. Il est suivi de Vivien Savage qui arrive au Zénith avec son hit de 1984 : La p'tite lady. Celui-ci reprend ensuite Osez Joséphine d’Alain Bashung, sur lequel apparaît ce soir, en tant que guitariste, le chanteur de Les Avions.

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)


Les extraits des plus grands tubes des années 80 reprennent en vidéo avec Daniel Balavoine et "L’azziza", Jeanne Mas que nous avions vu pour les 30 ans de Bercy) avec "En rouge et noir", ainsi que Julie Pietri et "Eve, lève-toi". S’en suit une nouvelle séquence karaoké avec le "Comme un Ouragan" de Stéphanie de Monaco.

La fin du Top 50 sur Canal + c’est en 1993. Marc Toesca revisite les plus grands n°1 avec les tubes de Lagaf, Jordy, François Feldman ("Joue pas") et ceux de la grande championne qui est donc Mylène Farmer.
A défaut d’avoir pu faire venir la plus grande star française dans ce spectacle, la production a convié un sosie de Johnny Hallyday. C’est Johnny Franck qui reprend "Quelque chose de Tennessee", l’un des grands tubes du rockeur.
Marc Toesca se marre ensuite en prenant un selfie avec "Johnny".

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)


Nous sommes plongés le 11 avril 1987, non pas avec les 2Be3 et Partir un jour, mais avec Licence IV et leur inoubliable "Viens boire un p’tit coup à la maison". Le délire se poursuit avec Bézu et "La queuleuleu", Annie Cordy et "Cho ka ka o", sans oublier Les Musclés avec "La fête au village".

D’ailleurs, la semaine prochaine, nous serons au Grand Rex pour Animé Nostalgie pour chanter tous les tubes des plus grands dessins animés (Goldorak, Candy, Bioman, Nicky Larson, Jeanne et Serge, Lady Oscar, Bibifoc, Embrasse-moi Lucile...) avec leurs interprètes originaux. Nous reverrons Bernard Minet, Jean-Paul Césari, Claude Lombard, Marie Dauphin, Jean-Pierre Savelli, Dominique Poulain et beaucoup d’autres.

Mais revenons à Top 50 - Partez en live. Le spectacle se poursuit avec Jean Michel Jarre et la mélodie d'"Oxygen", avant la venue d’autres artistes.
Le trio vocal est désormais accompagné d’une nouvelle partenaire Laura Mayne du duo Native. Ensemble, ils entonnent le tube de 1992 : Le chat avant de reprendre le fameux Sweet dreams d’Eurythmics. Le quatuor revient ensuite au répertoire de Pow Wow et leur reprise de Le lion est mort ce soir. Les garçons quittent la scène ensuite pour laisser Laura Mayne nous chanter le grand tube de Native Si la vie demande ça. Excellent !
  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)


Nous nous arrêtons maintenant sur les tubes festifs ou ensoleillés comme la "Soca dance" (Charles D.Lewis), "Le jerk" (Thierry Hazard), "La bamba" (Los Lobos), "Les sunlight des tropiques" (Gilbert Montagné) et "Darla dirladadada" (GO Culture).
Christiane Obydol, que nous avions vu à Bercy début décembre, arrive seule sur la Lambada (de Kaoma) qu’elle nous chante dans un medley composé également de A nos actes manqués (Jean-Jacques Goldman), Saga Africa (Yannick Noah), Le bal masqué (La compagnie Créole) et Sye bwa (Kassav’) ainsi qu’à nouveau Saga Africa.

La chanteuse danse et fait le show sur ce premier medley avant de chauffer tout le monde pour l’accompagner a cappella d’abord sur le tube Maldon. Elle assure aussi la chorégraphie et ne manque pas de nous faire lever les bras en l’air. Sa prestation ce soir est l’un des bons moments que nous retiendrons de cette fête.

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)


1988 a été une bonne année pour les duos. Nous écoutons les Début de soirée avec leur tube "Nuit de folie", Elsa & Glenn Meideros, David & Jonathan, ainsi que Felix Gray et Didier Barbelivien avec "A toutes les filles…".

Marc Toesca est toujours à la présentation et déroule l’histoire du Top 50 avec l’énergique "When the rain begins to fall" par Jermaine Jackson & Pia Zadora.

Le karaoké géant fait son retour avec le "Je te donne" de Jean-Jacques Goldman que le public reprend en cœur.

Marc Toesca nous parle ensuite d’Etienne Daho avec "Epaule tatoo", et de la Mano Negra et "Mala vida".
Stéfane Mellino arrive au cœur du Zénith en se frayant un chemin parmi le public. Avec un accordéoniste et les choriste et musiciens de la tournée, le leader des Négresses Vertes nous chante Zobi la mouche, un titre qui date de 1989. Stéphane enchaîne avec Hou ! mama mia puis Voilà l'été avant de nous demander d’applaudir les deux choristes et les quatre musiciens de la troupe.

Le final de la soirée se fait avec Sous le soleil de Bodega sur lequel tous les artistes de la soirée le rejoignent pour nous dire au revoir.

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)


Marc Toesca nous annonce le retour de Top 50 - Partez en live, dans cette même salle, pour le 27 novembre 2016.
Quant à nous, nous signerons plutôt pour un retour à Mannheim (Allemagne) pour une "Die 90er Party Live on stage" avec des artistes des années 90.

Il est déjà 23 heures lorsque Marc Toesca remercie la troupe d’artistes ainsi que l’équipe de Décibels Productions, puis salue ses "petits clous". Le groupe pose, tous ensemble, pour un selfie avec le public du Zénith derrière eux.

Sur la reprise de "Sous le soleil de Bodega", les artistes nous saluent une dernière fois à 23h05 tandis que la soirée s’achève avec le fameux générique bien sûr, à savoir "Dream" signé par l’italien P.Lion. En quittant la salle, nous entendons juste après les voix de Doc et Marty de Retour vers le futur, pour clore ce flashback en musique.





Notre avis sur ce spectacle Top 50 - Partez en live ? Pas vraiment satisfaits ! Bien que Marc Toesca ait très bien raconté l’histoire de cette émission à travers tous les tubes, que les extraits vidéos étaient bien sélectionnés, cette soirée était défendue par un line up décevant car il manquait de vraies stars avec des titres up tempo. Cela manquait de danseurs également et nous rappelons aux organisateurs que l’histoire du Top 50 a aussi été marquée par Michael Jackson (…et Dorothée !) dont le nom n’a pas été évoqué.

Nous aurions voulu retrouver Emile & Images, Jeanne Mas, François Feldman, Desireless… ou d’autres vedettes, mais elles sont peut-être en contrat d’exclusivité avec la tournée Stars 80. Cette dernière fête ses 10 ans (Stade de France, Bercy !) et réunie les artistes populaires tels que Lio, Sabrina, Patrick Hernandez, Début de Soirée et Julie Pietri.

Parmi toutes les soirées nostalgiques (RFM Party 80, Dance Machine…), Stars 80 est la seule à vraiment connaître le succès. La tournée Sacrée Soirée présentée par Jean-Pierre Foucault a été annulée après une seule date en 2013.

Même la tournée Âge tendre qui a été la toute première du genre, et consacrée aux années 60/70, a connu quelques difficultés (au niveau des réservations) lorsqu’elle est revenue en 2015 en tant que Rendez-vous avec les stars avec Denise Fabre à la présentation.

Cette tournée reviendra cependant dès novembre 2016 sous le nom Âge Tendre, la tournée des idoles, avec un nouveau producteur, Christophe Dechavanne, et un nouveau présentateur, Cyril Féraud.
  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)


  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)

  • Top 50 - Partez en live (Zénith - 2016)


Les chanteurs et groupes qui ont marqué la période disco se donneront aussi en live lors d’une tournée française Discollection. Seront accompagnés par le Boogie Wonder Band : Village People, Gibson Brothers, Anita Ward, Ottawan, Patrick Juvet, The Trammps, Maizie Williams (Boney M), George McCrae, Leroy Gomez (Santa Esmeralda), Bonnie Pointer (Pointers Sisters), Evelyn Champagne King, Martha Wash (Weather Girls), Alfa, Luci & Norma Jean ainsi que Precious Wilson.


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser