Life Ball 2015

  • by
Life Ball 2015
  • Life Ball 2015
Le 23ème Life Ball se déroule en ce samedi 16 mai 2015 devant le Rathaus. L’hôtel de ville de Vienne accueille les VIP à l’occasion de ce spectacle caritatif (résumé à lire sur www.ParisGayZine.com). Le fondateur du Life Ball, Gery Keszler, organise cette soirée pour recueillir des fonds et invite plusieurs associations de lutte contre le sida à présenter leurs œuvres aux généreux donateurs, le spectacle est grandiose et attire chaque année les journalistes du monde entier.

Ver Sacrum est le thème du spectacle, cru 2015. Les invités sont très nombreux et tous les invités sont costumés couleur or pour cette édition GOLD. Parmi les anonymes, nous avons vu l’entrée de Conchita Wurst, Ellen von Unwerth, Kelly Osbourne, Sophie Ellis-Bextor, Paula Abdul, Mary J. Blige, Graham Norton, Dita Van Teese, Carmen Electra, Brigitte Nielsen, Roseanne Barr, Allanah Starr (bodypainting Warhol), Amanda Lepore, Carmen Carrera, et de plusieurs eurostars telles que Dana International, Jedward, Elnur Huseynov, Polina Gagarina, Knez, Voltaj, Il Volo, Morland & Debrah Scarlett, Daniel Kajmakoski et Nadav Guedj.

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015




  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015

Il est 21h25 lorsqu’une Audi A3 de couleur blanche avec les célèbres lignes de la marinière de Jean Paul Gaultier emprunte le tapis rose et s’avance vers le Rathaus. A mi-parcours, la voiture s’arrête et la suédoise Loreen (Eurovision 2012) nous interprète son nouveau single Paper light tout en serrant la main de Jean Paul Gaultier. Le duo irlandais Jedward se fait remarquer comme à l’accoutumée mais cette fois c’est en montant sur le capot de l’Audi A3.

L’orchestre symphonique joue des airs de Beethoven et de Gustav Mahler pour les 40 000 personnes qui assistent au Life Ball, les 4 000 détenteurs de billets ainsi que les téléspectateurs de l’ORF (MAJ : 1.4 million au total).

A 21h35 devant l’hôtel de ville, c’est l’effervescence avec le début du spectacle officiel Gold / Le sacre du printemps. Ver sacrum, c’est le festival de la Rome antique sur le tapis de 110 mètres de long à Vienne.



Alice Tumler est accompagnée du Dieu Mars à la présentation. Nous admirons là encore l’art du bodypainting avec ce personnage interprété par Jürgen Maurer (Tod), puis avec Andreas Vitásek qui incarne Pan, le dieu grec des bergers et des troupeaux.

Sur "The Rite of Spring" (Sacre du Printemps) du musicien classique Igor Stavinsky, d’élégants hommes en smoking noir et masques dorés, s’avancent d’un pas rapide une lampe torche à la main. Plusieurs d’entre eux portent un trône sur lequel se tient fièrement un cerf doré comme les peintures de Gustav Klimt. Ils sont accompagnés lors de cette procession par des dames aux opulents chapeaux.

Un ballet de 200 figurants s’empare du tapis rouge qui s’étend jusqu’à la scène. Ce tableau est sublime avec tous ces gens costumés parmi ces flammes. Puis, c’est un bœuf doré qui est porté à hauteur d’épaules avant un cochon, un loup, une chèvre et un aigle à la couleur de ce même métal précieux. Suivront plusieurs autres animaux sauvages comme s’ils allaient être sacrifiés dans l’hôtel de ville de style néo-gothique.

  • Life Ball 2015


L'américain Trevor Jackson incarne le chevalier d’or (Goldener Ritter) dans ce tableau. L’acteur américain nous interprète Love child, un morceau dance excellent et superbement mis en valeur par la troupe de figurants costumés qui reproduit la
"Frise Beethoven", le chef-d'oeuvre de Gustav Klimt.

L’orchestre joue de la musique classique de Gustav Mahler, morceaux entrecoupés d’un discours de Michael Häupl, le maire de Vienne. Après un choeur à la Carl off, un texte est lu en allemand par une voix trafiquée.

Incarnant la divinité Mars, l'actrice Brigitte Nielsen déclare : "La tolérance, l'acceptation, l'amour, le plaisir, il est nécessaire que nous respectons notre diversité, je vous aime tous."

Brigitte Nielsen et Trevor Nelson sont remerciés par l’animatrice qui appelle maintenant Gery Keszler pour intervenir en allemand.

  • Life Ball 2015


Conchita Wurst à la chevelure frisée nous interprète You are unstoppable entourée d’une troupe de danseurs.

Un homme costumé vient chanter Gute nacht en allemand. C’est la valse des couples sur le long tapis, des chevaux blancs et noirs. Nous écoutons la soprano Diana Damrau. C’est l’occasion d’un beau tableau sur le tapis avec une troupe aux costumes dorés pour la venue de Dita Von Teese en robe violette et devançant le ruban rouge géant.

Après les prises de paroles de Gery Keszler, le fondateur du Life Ball, Charlize Theron et l’acteur Sean Penn, (résumé à lire sur www.ParisGayZine.com), la chanteuse américaine Mary J Blige délivre un message et garde le micro pour reprendre le tube One love de U2.

Le groupe Madcon avec le chanteur Ray Dalton ont interprété Don’t worry, un titre que nous découvrons seulement mais qui est vraiment dansant, funky. Un futur tube !

  • Life Ball 2015


La chanteuse Kelly Osbourne est invitée sur la scène principale pour la remise du prix du meilleur costume. Alexander Lintl reçoit le prix pour sa tenue de guerrier avec un gros coeur rouge et bleu, du beau travail.

Sophie Ellis-Bextor vient sur scène pour nous interpréter son tube Murder on the dancefloor.

  • Life Ball 2015


A la fin du défilé Jean Paul Gaultier (résumé à lire sur www.ParisGayZine.com) où nous avons pu voir Dana International Sophie Ellis Bextor, Dita Von Teese, Amanda Lepore, Carmen Electra, Ellen von Unwerth, Jedward, Paula Abdul et Kelly Osbourne.

Conchita Wurst revient sur scène pour interpréter son nouveau single Firestorm. C’est la fin du spectacle pour le public venu nombreux dans le square du Rathaus mais le show continue pour certains à l’intérieur.

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015

  • Life Ball 2015



A l’intérieur du Rathaus, les stars vont s’attabler pour dîner et faire la fête jusque tard dans la nuit avec différentes ambiances à la Festsaal, Wappensaal, Staatsenatssitzungsaal, Kleiner Salon, Hof 3 et Friedrich Schmidt Halle, où se produiront les groupes Madcon, Naturally 7, le dj français DJ Mosey (aka Pierre Sarkozy), le dj allemand Felix Jaehn, l’américain Matthew Koma, Sophie Ellis Bextor (en dj set pour Me & Mrs. Jones).

Amanda Lepore, les RuPaul Drag Race et le Boylesque apporte par ailleurs une touche queer à cette soirée évènement. Quant au clubbing, c’est avec le dj américain Hector Fonseca lors d’une soirée organisée par Room Service London x Club Sandwich Paris.

Une scène s’appelle Heaven Vienna et est animée par Miss Candy. C’est ici que les eurostars vont se produire. Après avoir chanté "Firestorm" et "Rise like a phoenix", Conchita Wurst accueille Dana International qui chante son hymne "Diva" et pour qu’elle vienne chanter à nouveau avec elle "Waterloo". Les deux beautés sont rejointes par les autres artistes de l’Eurovision invités ce soir dont les Jedward qui ont aussi chanté "Lipstick".

Loreen a aussi chanté quatre morceaux : "Higher", "Paper light", "My heart is refusing me" et bien sûr "Euphoria".


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser