Eurovision 2015 : les pré-sélections

  • by
Eurovision 2015 : les pré-sélections
Vienne a été annoncé comme ville hôte de l’Eurovision 2015 le 6 août 2014. La nouvelle saison du grand concours européen de la chanson a vraiment commencé le 31 octobre avec l’annonce du premier artiste choisi par un pays. C’est le Monténégro qui a ouvert le bal avec le choix du chanteur Knez, puis les Pays-Bas ont suivi avec Trijntje Oosterhuis. Mais, Knez n’a pas révélé son titre que plus tard. Trijntje a, quant à elle, attendue mi-décembre pour dévoiler "Walk along", signée par Anouk (Eurovision 2013). Le tout premier titre en écoute était "Esenski lisja" par le macédonien Daniel Kajmakoski.

Ces 3 artistes devront en affronter 37 autres en mai prochain car 40 pays (dont l'Australie !) seront représentés à l’Eurovision 2015. Ils seront donc trois de plus que l’an dernier, mais ce nombre reste un peu faible pour les 60 ans du concours européen de la chanson. En 2008 et 2011, ils étaient jusqu’à 43 à s’affronter dans cette compétition regardée par plus de 100 millions de téléspectateurs.
Commençons la revue des sélections nationales par la France ! Le nouveau diffuseur de l’Eurovision, France 2, a porté son dévolu sur Lisa Angell. La sélection de la chanteuse a été annoncée le 23 janvier alors que la rumeur Vincent Niclot courait depuis début décembre. N’oubliez pas est une chanson au texte fort à classer dans le registre de la variété. De facture très classique, la chaîne publique à sélectionner ce titre de Robert Goldman pour faire oublier le fiasco de Twin Twin à Copenhague. La France est le 8ème pays à dévoiler son entrée pour mai prochain.

Stéphane Bern et Marianne James assureront les commentaires sur France 2 en direct de Vienne.




L’Autriche organise cette année la compétition en raison de la victoire de Conchita Wurst, artiste qui a beaucoup fait parler d’elle pour sa barbe mais aussi pour sa chanson james-bondienne. La chanteuse qui s’est produit en novembre dernier sur la scène parisienne du Crazy Horse, est incommensurablement appréciée dans son pays depuis qu’elle a remporté le trophée à Vienne, et se chargera d’animer la green room durant les émissions du 19, 21 et 23 mai 2015.

Pour les représenter lors de la finale du 23 mai à la Wiener Stadthalle, les autrichiens ont choisi le trio The Makemakes avec "I am yours", parmi seize artistes dont Zoé qui chantait en français (Adieu).




L’Australie aime l’Eurovision depuis des années mais le pays ne fait pas partie de l’Europe et est très éloigné de notre continent. Après avoir été invité l’année dernière par l’UER à venir chanter dans une demi-finale, mais sans que Jessica Mauboy ne puisse prendre part à la compétition, l’Australie sera sur le scoreboard à Vienne car elle accède directement à la finale, comme le big 5 et l’Autriche.

C’est Guy Sebastian qui a été choisi pour représenter les australiens. Ce talentueux chanteur, découvert dans Australian Idol en 2003, et a fait carrière là-bas avec sept albums, chantera Tonight again, un titre à la Bruno Mars.

S’il venait à remporter le concours, l’Australie co-organiserait l’Eurovision avec un autre pays européen.




L’Italie a remporté l’Eurovision Junior en novembre 2014 à Malte mais n’organisera pas la compétition pour jeunes en 2015, se désistant au profit de la Bulgarie. Pour le Concours Eurovision de la Chanson, c’est le gagnant de San Remo qui a remporté le ticket. Le trio de pop-opéra Il Volo ira à Vienne avec Grande amore.

En France, nous avons entendu parler de San Remo 2015 en raison de la participation de Lara Fabian. La belgo-sicilienne ayant la double nationalité canadienne depuis 1996 poursuit ainsi sa carrière européenne. Lara a hélas été parmi les quatre premiers artistes éliminés de cette compétition aux 20 concurrents.

Parmi la liste d’artistes, plusieurs ont déjà fait carrière. C’est le cas de RAF (Eurovision 1987), Nina Zilli (Eurovision 2012), Alex Britti (révélation de San Remo en 1999), Marco Masini (deux participations dont celle de 1991 avec le tube "Perché lo fai") et surtout Nek avec "Fatti avanti amore", un tube en puissant pour le chanteur que nous connaissons en France avec son succès "Laura non c'è".

Le classement italien a été déterminé par un mix de télévote, d’un jury professionnel et d’un panel représentatif de la population de la péninsule.




Malte a pour sa part organisé l’Eurovision junior 2014 en novembre dernier. C’est pour profiter de la même scène que le pays a choisi d’avancer la date de sa sélection au 22/11. Deux soirées ont été nécessaires pour départager les 20 artistes. La sélection comptait une chanson d’Alexander Rybak ("Still here" pour Franklin), mais voyait aussi les retours de Glen Vella (Eurovision 2011), Gianluca Bezzina (Euro 2013, cette fois au sein de L-Ahwa), Jessica Muscat, Lawrence Gray, Deborah C et Daniel Testa ; Dominic ‘Minik’ Cini aurait lui tenté 14 fois de chanter aux sélections maltaises.

Sans surprise comme chaque année, il y avait du Muscat, du Bezinna, du Calleja et des chansons de Vella et de James Borg… il manquait juste le frère et la sœur Faniello (Claudia et Fabrizio) !

C’est Amber qui a remporté le ticket pour Vienne, avec un joli morceau Warrior, pour sa quatrième tentative. Cela tombe bien, car "Warrior" est notre chanson préférée parmi les premières qui ont d’ores et déjà été dévoilées.




Le Melodifestivalen était alléchant cette année avec le duel avec Eric Saade / Måns Zelmerlöw, et le retour en compétition des vétérans Andreas Johnsson, Magnus Carlsson, Jessica Andersson et Marie Bergman.

Ces six soirées de sélections étaient présentées par Robin Paulsson et Sanna Nielsen, chanteuse qui avait permis à la Suède de décrocher la troisième place à Copenhague en mai 2014 avec "Undo".

La formule instaurée en 2002 a été revue et désormais il n’y a que 28 chansons, contre 32 habituellement. Quatre artistes sont désormais repêchés en seconde chance (au lieu de 2) et la finale compte 12 artistes.

Nous avons à nouveau aimé ces soirées et les nouvelles chansons de Måns, Eric, Magnus, Andreas, Mariette, Ellen Benediktson, Midnight Boy ainsi que Kristin Amparo, et avons eu un coup de cœur pour le "Make me (La la la)" de Dinah Nah.

C’est Måns Zelmerlöw avec Heroes qui a remporté, avec une bonne marge d’avance sur Jon Henrik Fjällgren, la sélection suédoise 2015 et ira à Vienne en mai prochain.




La chanteuse Edurne, découverte dans Operación Triunfo en 2005, a été sélectionnée en interne par la télévision publique espagnole. Elle va représenter l’Espagne avec Amanecer, un morceau composé par Tony Sanchez Ohlsson et les suédois Thomas G:son (avec lequel il a travaillé sur les contributions 2007 et 2012 pour l’Espagne également), ainsi que Peter Bostrom avec qui Thomas a travaillé pour "Euphoria", chanson avec laquelle la Suède a gagné l’Eurovision 2012.


Pas de grande sélection à rallonge avec une dizaine de candidats pour la Belgique cette saison. Après ne pas s’être qualifié pour la finale l’an dernier avec Axel Hirsoux (à The Voice Axel était allé jusqu’aux duels), la RTBF a choisi Loïc Nottet, le finaliste de la troisième saison de The Voice Belgique. Décidément, cette émission, dans sa version francophone, est un vivier pour la Belgique à l’Eurovision, ceci depuis que Roberto Bellarosa, vainqueur de la première saison de The Voice Belgique, s’était classé douzième à Malmö en 2013.

Le nouveau talent Loïc Nottet a choisi Rhythm inside, une chanson proche de l’univers de la néo-zélandaise Lorde, l’anglaise Charli XCX et de l’australienne Sia, mais en version masculine. Espérons que cette prise de risque porte chance au plat pays !


Måns Zelmerlöw - Heroes (Suède)
Elnur Huseynov - Hour of the wolf (Azerbaïdjan)
Edurne - Amanecer (Espagne)
Amber - Warrior (Malte)
Lisa Angell - N'oubliez pas (France)
Elina Born & Stig Rästa - Goodbye to yesterday (Estonie)
Mørland & Debrah Scarlett - A monster like me (Norvège)
Electro Velvet - Still in love with you (Royaume-Uni)
Guy Sebastian - Tonight again (Australie)
Knez - Adio (Monténégro)
Maria Elena Kyriakou - One last breath (Grèce)
Loïc Nottet - Rhythm inside (Belgique)
Maraaya - Here for you (Slovenie)
Voltaj - De la capăt - All over again (Roumanie)
Il Volo - Grande amore (Italie)
Monika Linkyté & Vaidas Baumila - This time (Lituanie)
Michele Perniola & Anita Simoncini - Chain of lights (Saint-Marin)
Trijntje Oosterhuis - Walk along (Pays-Bas)
Aminata - Love injected (Lettonie)
María Ólafs - Unbroken (Islande)
Bojana Stamenov - Ceo svet je moj (Serbie)
Mélanie René - Time to shine (Suisse)
Ann Sophie - Black smoke (Allemagne)
Nadav Guedj - Golden boy (Israël)
The Makemakes - I am yours (Autriche)
Boggie (Boglarka Csemer) - Wars for nothing (Hongrie)



Luminiţa Anghel - A milion stars (Roumanie)
Wolf Kati - Ne engedj el ! (Hongrie)
Thomaï Apergi & Legend - TZA & Syrtaki (Grèce)
Shaya Hansen - Sunshine (Grèce)
Barrice Sobolev - Ela (Grèce)
Erlend Bratland - Thunderstruck (Norvège)
Alexandra Joner - Cinderella (Norvège)
Satin Circus - Crossroads (Finlande)
Opera Skaala - Heart of light (Finlande)
Erika Selin - Break me up (Irlande)
Dahï - Destiny (Suisse)
Timebelle - Singing about love (Suisse)
...


Eric Saade - Sting
Magnus Carlsson - Möt mig i Gamla stan
Dinah Nah - Make me (La la la)
Mariette - Don’t stop believing
Jon Henrik Fjällgren - Jag är fri (Manne Liem Frije)
Andreas Johnson - Living to die
Elize Ryd & Rickard Söderberg - One by one
Ellen Benediktson - Insomnia
Kristin Amparo - I see you
Linus Svenning - Forever starts today
Jessica Andersson - Can’t hurt me now
Midnight Boy - Don’t say no
Samir & Viktor - Groupie
Molly Pettersson Hammar - I’ll be fine
Andreas Weise - Bring out the fire
Dolly Style - Hello Hi
Isa - Don’t stop
JTR - Building it up
Behrang Miri feat. Victor Crone - Det rår vi inte för
...


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser