Olympe au Trianon (Paris – 2014)

  • by
Olympe au Trianon (Paris – 2014)
20h40. La scène du Trianon est plongée dans le noir, ce qui déclenche les cris (majoritairement féminins) des fans. La team Olympe est bien excitée dès l’introduction. C’est avec Les nuits noires (We got us) que le chanteur fait son entrée. Très applaudis, le jeune homme de 25 ans enchaîne directement sur Une vie par jour morceau qui a donné son nom à l’album. Tout le monde danse et agite son bracelet fluo distribué une demi-heure auparavant par le fan club.

Merci d’être venus nombreux nous dit l’artiste avant de confesser qu’il « en rêvait depuis tout petit ». Olympe se dirige vers son piano où il chante Under, emprunté à la chanteuse Alex Hepburn. Ce morceau interprété en anglais sied bien à sa voix exceptionnelle.

  • Olympe au Trianon (Paris – 2014)


Plutôt détendu, l’artiste porte une fine surchemise noire sur un t-shirt ample. Pendant qu’un laser violet quadrille la salle, Olympe enchaîne avec une autre reprise, Born to die, de Lana del Rey qu’il avait d’ailleurs enregistré pour son album de reprises, simplement intitulé Olympe.

Le public très en forme, entonne le festif "Seven nation army" pour lui montrer son soutien et le remercier de son énergie. La star de la soirée annonce qu’il va maintenant chanter un titre dont l’auteur Nazim est présent ce soir. Il s’agit d’Une saison en enfer un titre pour lequel les fans ont choisi d’embellir la mise en scène avec des ballons blancs et lumineux. Olympe est ravi de ce bel effet visuel.

  • Olympe au Trianon (Paris – 2014)


  • Olympe au Trianon (Paris – 2014)
Olympe rejoint son piano en nous annonçant qu’il va reprendre une chanteuse qu’il aime beaucoup. Cette artiste c’est l’australienne Sia avec son tube Chandelier. Seul au piano, il nous offre une version remarquable de ce hit récent. Il est d’ailleurs écouté quasi-religieusement par son public pourtant intenable.

Olympe rejoint son pied de micro et, toujours entouré de ses 4 musiciens, il nous gratifie d’une émouvante version de Bien avant les larmes, magnifique titre également présent sur son dernier album.

Sur l’excellent Je veux tout, le public chante avec lui et se bouge tant ce morceau est entraînant. Olympe ! Olympe ! scandent les fans excitées de voir The Voice en chair et en os. A part merci, je ne sais pas quoi dire lance-t-il visiblement confus par l’accueil qui lui est réservé ce soir.

  • Olympe au Trianon (Paris – 2014)


Un autre morceau que nous aimons beaucoup est chanté ensuite. Il s’agit de Nos yeux d’enfants qui est d’ailleurs le deuxième single de l’album Une vie par jour. Les fans le connaissent par cœur et tout le monde chante le refrain avec lui. J’aimerai des applaudissements aussi forts pour l’auteur de cette chanson qui est là ce soir au Trianon ponctue-t-il.

Le concert avance bien et il est déjà l’heure de chanter le premier single de son album. Le morceau s’intitule C’est facile et là aussi nous pouvons le fredonner facilement. Vous êtes toujours chauds ? Alors on continue a cappella… dit-il avant que nous ne reprenions le refrain tous ensemble.

Joffrey, de son vrai prénom, présente ses musiciens sur l’introduction de Superstar, morceau dynamique sur lequel ses fans font éclater des pots de confettis sur le final. L’artiste se marre des surprises qui lui ont été réservées ce soir. Il est vrai que sa Team Olympe a pensé à tout.

Olympe nous raconte ensuite avoir collaboré avec Emmanuel Moire et être allé chez lui… Ce qui provoque quelques ricanements parmi la foule ! Non-non répond-il, le sourire aux lèvres tant il ne fait pas mystère de sa différence.

  • Olympe au Trianon (Paris – 2014)


Assis par terre face au public, Olympe chante la jolie ballade Depuis peu pour un autre moment d’émotion dans un concert qui alternera à la perfection les morceaux plus calmes et les plus dynamiques.

Olympe nous annonce ensuite une jolie chanson d’Olivier Schultheis. C’est Funambule qui bénéficie d’une version réorchestrée sur laquelle le travail des musiciens se fait particulièrement entendre. A la fin, les fans prennent le relai en lui revisitant le refrain avec leurs propres paroles. Une surprise que le chanteur de The Voice écoute le sourire aux lèvres avant de remercier la «Team Olympe. Merci de me suivre depuis longtemps… ».

Chauffés à bloc, les fans se lancent en chanson avec le très festif « Seven Nation Army ». C’est pourtant avec une autre chanson intimiste, et une autre reprise féminine, que le concert se poursuit avec l’Ave Maria de Beyoncé qu’il interprète également assis au sol.

En s’installant au piano, le jeune homme demande à ses fans Vous avez envie de chanter avec moi ? Ceux-ci sont bien évidemment, prêts à le suivre. Vous vous souvenez d’un certain samedi soir sur TF1 ? C’est à la reprise des Cranberries que nous avons le droit maintenant avec Zombie qu’il nous fait aussi chanter.

Vous êtes chauds ce soir ? demande le chanteur. Il est vraiment phénoménal lui répondent ses fans avec des cris dignes de ceux des groupies de boys band. Olympe remercie les techniciens, Universal, Olivier Nusse (qui est présent), Pascal Nègre, l’équipe de Shine France pour The Voice, ses collaborateurs pour cet album…

  • Olympe au Trianon (Paris – 2014)


Le morceau qu’Olympe chante alors s’intitule Trouver les mots. Puis, l’artiste remercie d’autres membres de son équipe : Je ne pouvais pas partir sans remercier mes agents, Scott Jacoby qui est là ce soir et qui s’est chargé de la production de l’album, mon label Mercury.

Un autre titre parfait pour des remerciements, c’est Merci, un inédit qu’Olympe avait glissé sur son album de reprises, et qu’il interprète ce soir seul avec son pianiste. Un petit bijou musical !

Puis, après avec ses 4 musiciens, Olympe reprend Frozen de Madonna. Très applaudis, il nous confie que c’est la « plus belle soirée de ma vie » avant de nous proposer d’immortaliser ce moment avec une « photo tous ensemble ».

Il est 22h10 lorsque le concert prend fin. Après l’avoir vu sur scène, et même si la salle n’était ni grande ni complète, nous avons la confirmation qu’Olympe est un artiste très talentueux. Nous espérons donc qu’il rencontrera plus de succès avec ses prochains albums et que nous aurons l’occasion d’en entendre beaucoup plus de lui dans les années à venir.




  • Olympe au Trianon (Paris – 2014)



Apprenez-en plus en visitant les liens ci-dessous :
Site Officiel d'Olympe
Facebook d'Olympe
Twitter d'Olympe
Page Wikipedia sur Olympe

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser