Eurovision 2013 : Loreen au WONK

  • 06/06/2013
Eurovision 2013 : Loreen au WONK
Après le groupe Alcazar (11/05), le chanteur Martin Rolinski (16/05), c’est la troisième diva suédoise à avoir remporté l’Eurovision (après Carola et Charlotte Perrelli), qui vient clôturer cette semaine de festivités sur la scène du club gay Wonk : Loreen.

Après la finale de l’Eurovision 2013 qui a vu la victoire de la danoise Emmelie de Forest, les fans du concours se sont donnés rendez-vous en masse pour venir applaudir la gagnante de l’année dernière sur la scène de l’Amiralen.

Ce samedi 18 mai, DeeJay Jonny et David Simmons nous réjouissent encore en mixant les tubes du Melodifestivalen et de l’Eurovision.





Arrivée sur scène à 2h40 du matin, la gagnante de l’Eurovision 2012 commence par le morceau avec lequel les fans de l’Eurovision l’ont découvert ; c’était au Melodifestivalen 2011 avec My heart is refusing me. Ce soir, ce titre est joué dans une version beaucoup plus dancefloor. Le beat est très puissant mais nous parvenons quand même à discerner sa voix claire, malgré le niveau sonore très élevé et notre proximité avec les enceintes.

Loreen a le sourire et son regard sombre transperce son visage quelque peu dissimulé sous son opulente chevelure noire. La chanteuse s’adresse à son public avant d’enchaîner avec In my head, morceau présent sur son très bon album "Heal". Le tempo est plus lent mais la voix est toujours aussi fabuleuse. Elle plaisante avec son public alors qu’un assistant vient s’occuper de ses grosses chaussures qui la gêne.

Dans sa robe noire ajustée par une grosse ceinture métallique qui lui couvre entièrement les hanches, Loreen passe à Crying out your name avec ce gros son dancefloor qui repart de plus belle.

La suédoise est toujours accompagnée d’un jeune homme qui triture sa machine derrière elle, sur We got the power, nouveau single qu’elle a fait découvrir à toute l’Europe lors de la finale de l’Eurovision.

Loreen fait chanter "Euphoria" à ses fans avant de passer à Sidewalk et Everytime, deux titres bien représentatifs de son album, très réussi et moins commercial que ce à quoi on pouvait s’attendre. Ces chansons sont assez épiques et lorgnent du côté du trip hop tout en restant radiophoniques.

Sur l’outro d’"Everytime", elle chantonne Euphoria avant l’arrivée des synthés qui apportent toute leur magie, sur ce qui est désormais l’un des tubes de l’Eurovision. Le public présent dans la salle ce soir l’accompagne dans un moment de communion entre l’artiste et ses fans.

La chanteuse nous remercie avant de s’éclipser derrière la scène. Les applaudissements étant fournis, Loreen décide de revenir à nouveau pour nous faire chanter à tue tête son "Euphoria". En guise de conclusion nous avons droit une nouvelle fois à "Euphoria". Les fans, dont de nombreux gays, sont ravis d’être venus à sa rencontre.

Nous achevons ainsi notre belle semaine à Malmö... des étoiles plein les yeux. Rendez-vous l’année prochaine au Danemark !




My heart is refusing me
In my head
Crying out your name
We got the power
Sidewalk
Everytime
Euphoria
Euphoria (Encore)


Nous avons été ravis de voir sur cette petite scène Loreen qui est actuellement l’un des plus grands talents de la musique suédoise. Nous avons eu droit à tous ses tubes et même à quelques morceaux de son premier album. Nous pensions qu’elle nous proposerait quelque chose de plus acoustique mais, au contraire, ce live de Loreen était orienté dancefloor.

Le son était même trop saturé de basses pour nous qui pensions voir la chanteuse venir avec des titres plus down tempo, moins club comme "Requiem solution", sa collaboration d’avec Kleerup, un dj qui a lui aussi dévoilé l’un de ses nouveaux morceaux lors de la première demi finale de l’Eurovision mardi dernier. L'artiste n'a également pas chanté son single "Sober".

Nous attendions Loreen dans un registre plus posé, à l’image des très bons morceaux présents sur son album : "Everytime", "Do we even matter" ou "Heal par exemple. Son album "Heal" va d’ailleurs être rapidement réédité avec "We got the power", son nouveau single et une version acoustique d’"Euphoria", qui restera son plus grand succès. Elle semble d’ailleurs avoir du mal à convaincre avec ses nouveaux titres, bien que nous avons totalement adhéré à son premier disque et espérons un nouvel opus dans les prochains mois.

Eurovision.tv (Site officiel de l'Eurovision)
Site de France 2 sur l'Eurovision
Eurovision-quotidien
Eurovision-fr
Tout l'Eurovision sur Wikipedia.fr
Site officiel du Melodifestivalen sur SVT.se
Melodifestivalen (France) sur Facebook
Melodifestivalen sur Wikipedia.fr
Melodifestivalen sur Wikipedia.en (plus complet)

D'autres sujets qui peuvent vous intéresser