Eurovision 2013 : Finale

  • by
Eurovision 2013 : Finale
20 pays sur les 33 qui sont passés sur scène mardi et jeudi, reviennent ce soir pour tenter de décrocher le 58ème Concours Eurovision de la Chanson. Ils sont rejoints par la Suède, pays hôte du concours cette année suite à la victoire de Loreen il y a un an à Baku, et par les pays du Big 5 (Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie et la France).




FINALE EUROVISION 2013  
   Favori Pays Interprète Chanson
1Drapeau fr FranceAmandine BourgeoisL’enfer et moi
2  Drapeau lt LituanieAndrius PojavisSomething
3Drapeau md MoldavieAliona MoonO mie
4Drapeau fi FinlandeKrista SiegfridsMarry me
5 Drapeau es EspagneEl Sueño de MorfeoContigo hasta el final
6Drapeau be BelgiqueRoberto BellarosaLove Kills
7 Drapeau ee EstonieBirgit ÕigemeelEt uus saaks alguse
8Drapeau by BiélorussieAlena LanskayaSolayoh
9Drapeau mt MalteGianluca BezzinaTomorrow
10Drapeau ru RussieDina GaripovaWhat If?
11Drapeau de AllemagneCascadaGlorious
12   Drapeau am ArménieDoriansLonely Planet
13Drapeau nl Pays-BasAnoukBirds
14 Drapeau ro RoumanieCezarIt's my life
15   Drapeau uk Royaume-UniBonnie TylerBelieve in Me
16Drapeau se SuèdeRobin StjernbergYou
17  Drapeau hu HongrieByeAlexKedvesem
18Drapeau dk DanemarkEmmelie de ForestOnly teardrops
19  Drapeau is IslandeEyþór Ingi GunnlaugssonÉg á Líf
20Drapeau az AzerbaïdjanFarid MammadovHold me
21Drapeau gr GrèceKoza Mostra & Agáthonas IakovídisAlcohol is Free
22Drapeau ua UkraineZlata OgnevichGravity
23Drapeau it ItalieMarco MengoniL'essenziale
24Drapeau no NorvègeMargaret BergerI Feed You My Love
25Drapeau ge GéorgieNodi & SophieWaterfall
26Drapeau ie IrlandeRyan DolanOnly Love Survives


Amandine Bourgeois défend le drapeau tricolore avec L’enfer et moi, une chanson que l’on n’aurait pas spécialement envoyée à Malmö, mais le comité de sélection français en a décidé ainsi. La chanteuse est authentique dans sa démarche, donc faisons-lui confiance car cette chanteuse a vraiment du talent.

Cette édition 2013 est à nouveau marquée par une forte présence féminine (17 filles contre 11 hommes et 11 groupes ou duos) et beaucoup de chansons en langues nationales. 17 titres ne sont pas chantés en anglais cette année encore (6 seulement dans cette finale).

France 3 diffuse l’émission et c’est Cyril Feraud et Mireille Dumas qui commentent l'événement qui affronte The Voice sur TF1.Dans le film qui ouvre le concours, nous suivons une chenille verte de Mykonos en Grèce à Paris près du Sacré Cœur. Elle se ballade en Europe avant de rejoindre la Scandinavie. Sur le pont reliant Copenhague à Malmö, l'insecte se transforme en papillon, symbole de cette édition. Dans la vue aérienne qui nous ai proposée par la suite, le footballeur Zlatan nous souhaite la bienvenue en Suède.

En direct de Malmö Arena, c'est une grande chorale qui vient poser sa voix sur We write the story, une musique écrite par les deux membres masculins d'Abba, groupe légendaire qui avait remporté le trophée en 1974. Le dj Avicii s'est également occupée de la production de ce morceau. On le verra d'ailleurs en gradins plus tard.

C'est sur un pont suspendu au dessus de la foule que chaque artiste défile. Amandine est la première à apparaître derrière un jeune portant fièrement le drapeau français. Telle une cérémonie olympique, cette entrée fait très officielle mais souffre d'une sérieuse longueur.

Petra Mede la présentatrice arrive sur scène ensuite dans une belle robe rose fluo, maquillée contrairement aux répétitions que nous avons pu suivre dans la salle ou en zone de presse. Après avoir souhaité la bienvenue à toute l'Europe, elle précise que même l'Australie regarde la compétition malgré le décalage horaire. Nous rions ensuite en voyant les images d'une famille endormie dans son salon à l'autre bout du monde.

Après avoir présenté, dans un français impeccable notamment, le tableau avec les 26 pays à soutenir, l'animatrice lance "Let the competition begin" !


  • Eurovision 2013 : Finale

  • Eurovision 2013 : Finale
  • Eurovision 2013 : Finale


Cette année les français n'ont pas a attendre bien longtemps avant de voir notre performance. La représentante tricolore arrive passe en premier sur scène pour interpréter son titre écrit par Boris Bergman (Bashung, Dalida, Greco, Bashung, Gall...) sur une musique de David Salkin. Boris a écrit deux titres pour l’Eurovision 1973 (pour Marie) et celui de 1975 (pour Sophie). C’était pour Monaco, pays qui a participé pour la dernière fois en 2006.

La candidate française mise sur son authenticité et la qualité de sa chanson pour convaincre les téléspectateurs européens. Nous ne trouvons pas son titre spécialement adapté pour l’Eurovision (ni festif ni fleur bleue) mais la France a l’habitude de faire des choix décalé.

Amandine, habillée par le couturier Jean-Claude Jitrois, ouvre la compétition, une position difficile à tenir (cela n'était pas arrivés aux français depuis 1983 !) car les européens vont entendre 25 chansons par la suite. Elle s'en sort finalement très bien malgré ces problèmes de voix annoncés par RTL la veille. Sa présence sur scène aura été appréciée par les observateurs et amateurs de grande variété.
Le lituanien succède à Amandine au micro. La présence scénique est bien en dessous de celle de la française. Cependant, sa chanson est un peu plus fédératrice et plus passe-partout. Nous aurions mieux apprécier ce morceau avec un autre interprète pourtant il a gagner sa place en finale ; alors méfiance !
Arrive cette fois la moldave avec une grande ballade comme on en entend seulement à l'Eurovision. La chanteuse rousse chante en roumain ce qui ne gâche rien à ce morceau poignant qu'on aime beaucoup ; c'est aussi le cas de la mise en scène réussie avec son trio de danseurs de formation classique.
Robe de mariée et accessoires fluos sont de sortie pour la Finlandaise qui veut se marier (avec sa choriste ou avec le chanteur azérie ?). Avec ses danseuses masquées, elle nous offre la prestation la plus fun de la soirée... avec un bisou lesbien en plus ! L'Eurovision c'est très gay, ici à Malmö aussi ;-)


  • Eurovision 2013 : Finale
  • Eurovision 2013 : Finale

Le Rêve de Morphée nous chante "Contigo hasta el final", un morceau de pop avec des éléments celtiques. C'est frais et cela peut très bien plaire aux téléspectateurs même si ce morceau n'a pas été produit spécialement pour le concours. Mais, le trio ESDM est un groupe de scène et cela se voit aussi en télévision. La chanteuse en robe jaune a un timbre de voix et un physique bien agréable ; le live est réussi et bien mis en scène.

El Sueño de Morfeo a été choisi en interne, puis les téléspectateurs et internautes espagnols ont sélectionné une chanson parmi les 4 proposées. En 2012, ce procédé avait bien fonctionné (10ème) pour nos voisins espagnols après plusieurs années de grandes sélections via internet et des résultats pas à la hauteur des espérances.
Nos voisins belges sont en finale grâce au francophone Roberto qui a su convaincre avec sa chanson en anglais. Le jeune homme a dit en conférence qu'il préférait chanter en français mais que pour le concours il est préférable d'être compris par le plus de monde. Cela s'est avéré payant avec ce titre accrocheur. Reste à voir ce que cela va donner ce soir sur le tableau final.

Le chanteur d'origine italienne aux yeux noirs brillants peut séduire les jeunes téléspectatrices. Les garçons (hétéros), eux, préféreront les deux danseuses qui dégagent une belle féminité à ses côtés.
Toujours mignonne, l'estonienne est en compétition ce soir avec une ballade entraînante. Son morceau est bien interprété mais l'on ne s'emballe pas spécialement pour ce morceau. Il faut bien choisir, il n'y aura qu'un gagnant !
La brindille biélorusse ne nous propose rien de très original, cependant nous aimons beaucoup ce genre de chose à l'Eurovision. Le morceau se chante facilement. Il est rythmé et la mise en scène est réussie. Cela ressemble beaucoup à ce que nous a déjà proposé la Grèce notamment. C'est d'une efficacité redoutable et la mise en scène est sublime avec cette alliance de bleu et de couleurs orangées.
Gianluca a su convaincre les téléspectateurs de le conduire en finale avec ce morceau bon enfant. Ce jeune docteur redonnerait le moral à n'importe qui avec ce titre à chanter en bord de plage à la nuit tombée. C'est une chanson de copains comme on peut en voir de temps en temps au concours et notamment l'année dernière pour Malte avec un titre similaire.
Autre favorite ce soir, la jeune russe à la voix puissance et repérée dans The Voice (ne zappez pas sur TF1!). Même si la mise en scène, la chanteuse et la chanson ne sont pas d'une extrême modernité, les téléspectateurs ne resteront pas sûrement insensibles à What if ? Et si ? C'était la gagnante ?
  • Eurovision 2013 : Finale

  • Eurovision 2013 : Finale
  • Eurovision 2013 : Finale

  • Eurovision 2013 : Finale

Cascada représente cette année nos voisins allemands après avoir cumulé les hits en Europe et hors de ses frontières depuis 2006 avec leur tube "Everytime we touch" et bien d’autres. Le groupe qui a remporté la sélection germanique a été accusé de plagiat du titre "Euphoria" de Loreen, ce qui a créé un buzz, dans les médias français également. A notre avis, ce morceau est plutôt inspiré du son suédois en vogue depuis quelques temps.

Nathalie Horler n'est pas accompagné de ses producteurs et compositeurs DJ Manian et Yanou (ils sont sûrement en coulisses pour la soutenir!), ni de danseurs mais de ses deux choristes. A Malmö, les fans et les journalistes la classe parmi leurs favoris (nous aussi!) mais il serait étonnant de la voir gagner le trophée.

Natalie, qui arbore un grand tatouage fin au bras, a su séduire les journalistes dans son anglais impeccable à chaque apparition en conférence de presse. Sa prestation sur scène comptant quelques effets pyrotechniques et une avancée le long du catwalk, pourrait compter comme l'un des moments forts de cette bonne soirée.
Place aux sonorités pop rock maintenant avec l'Albanie et les Dorians. Ce pays est quasiment toujours présent en finale en raison de sa diaspora qui permet de recueillir de nombreux votes de téléspectateurs. Dans le registre rock, nous aurions préféré l'Albanie avec un morceau plus puissant et original. Les français donneront sûrement quelques points pour ce pays.C'est l'heure de la pastille de Lynda Woodruff qui poursuit son périple jusqu'à Stockholm en Suède, pays où il fait si froid (semaine ensoleillée ici pourtant contrairement à la France) qu'elle plaisante sur la présence d'un ours polaire. Elle se rend ensuite dans les ruelles colorées de Gamla Stan et dans un musée où seraient conservées les tenues d'Abba. Une séquence toujours très drôle tournée par l'excellente Sarah Dawn Finer qui prend un accent particulier pour jouer ce personnage désormais récurrent.Nous sommes de retour à Malmö avec Petra Mede qui nous invite à écouter de nouvelles chansons.
Anouk a réussi à passer en finale avec sa chanson très dark et émouvante. C'est une grande satisfaction pour le public néerlandais qui la soutient ici. A l'extrémité du catwalk pendant toute sa prestation, la chanteuse partage ce moment au cœur de la Malmö Arena. C'est une talentueuse artiste qui devrait bien se classer ce soir, on l'espère, avec ce Birds qui est une véritable prière.
C'est le morceau le plus délirant de cette année qui est un millésime très pro mais moins fun que ce qu'on a pu voir auparavant. Tout le monde se souvient des mamies russes, des drags queens et de la marionnette irlandaise. Cet opéra dance a convaincu les téléspectateurs et jurys étrangers ce qui n'est pas le cas ici parmi les journalistes et les fans. Nous avons apprécié ce tableau couleur sang avec les danseurs classiques peints en rouge mais nous avons été surpris de sa sélection.
  • Eurovision 2013 : Finale
  • Eurovision 2013 : Finale

"Total eclipse of the heart", "It's a heartache", "Holding out for a hero"... Cela rappelle sûrement quelque chose aux téléspectateurs européens. Oui, c’est Bonnie Tyler (61 ans) qui a été choisie par la délégation anglaise après plusieurs rumeurs annonçant les Girls Aloud, Shirley Bassey, Kimberley Walsh, Alesha Dixon, Mika ou bien Kim Wilde. La BBC a fait le choix d’un senior, comme en 2012 où Engelbert Humperdinck (76 ans) n’avait pourtant pas brillé à Baku.

Après nous avoir fait visiter sa maison dans la vidéo, Bonnie Tyler arrive sur scène sous les applaudissements du public. Son titre se révèle bien meilleur sur scène que sur disque. Nous restons finalement suspendu à ses lèvres et c'est une prestation réussie. Gageons que la star ne se retrouvera pas en bas de classement ce soir.
  • Eurovision 2013 : Finale
  • Eurovision 2013 : Finale

Les jurys internationaux ont propulsé Robin en tête du palmarès du dernier Melodifestivalen à notre plus grande surprise, nous qui avions parié sur Yohio, préféré du public suédois. Mais, il ne faut pas oublier que Monsieur Stjernberg est un spécialiste des concours de chant. Après Sommarchansen et La Nouvelle Star notamment, Robin tente le Melodifestivalen qui le conduit donc jusqu’à l’Eurovision.

En terre locale, le jeune Robin défend son titre avec une voix répondant tout à fait aux exigences de ce morceau. Une certaine magie se dégage de la prestation de ce garçon sympathique entouré de ses choristes et de ses danseurs qui évoluent ensemble en toute cohérence. Tout le monde dans la Malmö Arena hurle les "you-ou-ou"... La Suède pourra t-elle gagner une seconde fois ?
La Hongrie est là ce soir alors que nous n'avions vraiment pas misé sur cette rengaine qui nous apaise après les chansons précédentes, toutes efficaces. Lumières vertes et petites silhouettes défilent sur l'écran géant situé derrière l'artiste, son guitariste et sa choriste.
Autre favorite, la danoise est très applaudie à Malmö, ville suédoise distante de seulement quelques kilomètres de Copenhague, la capitale du Danemark. Cela commence avec un petit sifflet et la charmante demoiselle posée à terre, les pieds nus comme semblent apprécier plusieurs chanteuses. Plastique parfaite, sourire permanent et regard soutenu vers la caméra sont ses atouts pour séduire bien au delà des frontières scandinaves. Une gagnante potentielle avec un titre enjoué à reprendre en choeur !
Ce pays nordique sera sûrement bien classé avec cette ballade très appréciée mais d'une telle simplicité. Le visuel est cependant là pour mettre en valeur ce titre durant lequel on s'ennuie un peu. Heureusement que la dernière partie est plus relevée lors de l'arrivée de quatre choristes.
Au cours d'une prestation parfaite, le chanteur azérie parvient à raconter une histoire sur scène avec son danseur enfermé dans une caisse transparente. Les mouvements sont bien coordonnés entre ces deux jeunes hommes, rejoint pour le final par une belle danseuse à la robe d'un rouge éclatant.
Ce que propose ce pays dont on entend beaucoup parler pour d'autres raisons est traditionnel et jeune à la fois. Cela devrait fonctionner car le groupe grec parvient à donner de l'énergie à toute l'assemblée et aux foyers européens qui n'attendent que ça en période de crise.
Plus de magie maintenant avec l'Ukraine. Zlata est portée par un géant de 200 kilos en tenue historique, jusqu'à un petit rocher sur lequel la belle brune reste jonchée durant tout ce morceau au tempo efficace. Dans la projection diffusée, les papillons volent dans la forêt, tandis que sur scène les choristes restent dans l'ombre de cette plantureuse demoiselle.
  • Eurovision 2013 : Finale
  • Eurovision 2013 : Finale

Marco Mengoni a remporté X-Factor 2009 en Italie puis Sanremo 2013, après une troisième place en 2010. L’italien, dont le clip a été beaucoup vu sur YouTube, peut créer la surprise ce soir avec son titre classe, mélodique, mais qui détonne un peu dans cet Eurovision. Depuis son retour à l’Eurovision en 2011, le pays fait le choix d’un certain classicisme (toujours en langue locale) avec des résultats très corrects (2ème puis 9ème) et des chansons

Dans son costume vert, le chanteur italien dégage une grande classe qui transparaît également dans son interprétation. Figé derrière son pied de micro, l'italien subjugue les amateurs de chansons italiennes de qualité et les admirateurs des machos de la grande botte.
Crépitements et son saturé maintenant avec la norvégienne qui vient poser sa douce voix sur ce morceau redoutablement efficace. Margaret ne bouge pas beaucoup dans sa robe blanche ; par contre, l'assistance ne peut résister à la tentation de chanter à tue-tête ce morceau au beat incisif.
La ballade de la Géorgie est également favorite pour remporter le trophée. Le duo est charmant et les voix se complètent à merveille sous une pluie d'étincelles. Cela nous rappelle la victoire de l'Azerbaïdjan avec une chanson, un duo et une mise en scène similaire.
Les deux danseurs irlandais aux torses nus, tatoués et musclés marquent d'emblée les spectateurs (gays en particulier). Le charme de Ryan agit avec les cœurs qu'il adresse à la foule durant sa performance enjouée et festive. Interval Act :

Petra reprend la parole et remercie le français Jean-Paul Gaultier. Le couturier qui a habillé l'animatrice ce soir est présent dans la salle en grand amateur de l'Eurovision. Pointe d'humour ensuite car le couturier aurait aussi habillé le cameraman que l'on voit à l'instant en tenue de Madonna période Blond Ambition tour. L'humour suédois nous fera toujours aussi rire !

Nous sommes invités à voter en revoyant les 26 extraits des chansons de la soirée. Puis, Loreen, gagnante de l'Eurovision 2013, vient se produire sur scène dans sa robe blanche et avec ses longues plumes sur les épaules. Nous la voyons d'abord interpréter un titre inédit We got the power (plus rock). Son visage apparaît en gros plan sur l'écran alors que la chanteuse est rejointe par plusieurs danseuses.

4 hommes la font s'élever dans les airs avant que d'autres hommes camouflés dans leurs tenues rouges l'entourent sur un remix de son hit My heart is refusing me. La suédoise retire ses ailes et s'attache un long voile aux motifs blancs et noirs pour une nouvelle version de son succès Euphoria. Cette chanson explique notre présence ici à Malmö maintenant sous une épaisse pluie de confettis blancs.

  • Eurovision 2013 : Finale Loreen - Eurovision 2013


Avant la fin des applaudissements mérités pour cette chanteuse de grand talent, Petra Mede reprend la parole pour nous inciter à voter. Nous revoyons alors les extraits des 26 chansons en liste.

Un journaliste anglais intervient ensuite pour un reportage sur la Suède. Il suit de jeunes gens prêts à se marier et revient sur l'égalité homme-femme avant une séquence où apparaît le premier ministre suédois.

Le tableau suivant débute. On y voit Petra Mede en tant que chanteuse célébrant avec humour la Suède, ses valeurs écologiques et progressives. Une bande de danseuses également en tenues jaunes et bleues l'entourent dans ce tableau qui raconte une histoire à la manière des comédies musicales et comme nous les apprécions lors du Melodifestivalen.

Les hommes poussent leur progéniture quand les filles partent jouer au football. Les vikings croisent des boulettes de viande géantes. Les vélos et les poubelles s'agitent en rythme. La troupe évolue dans une ambiance musette et un mariage gay est célébré. Carola est ensuite "capturée par un lovestorm"... le ventilateur de la gagnante 1991 est si puissant qu'elle file tout droit sur les matelas cachés à côté de la scène, quelques secondes après être apparues.

Petra Mede revient sur l'histoire du concours eurovision de la chanson sur la base d'images d'archives et de reconstitutions. La comique apparaît dans certaines séquence très drôles. Abba et Celine Dion sont de la partie ainsi que Johnny Logan.

  • Eurovision 2013 : Finale Petra Mede célébrant un mariage gay - Eurovision 2013

  • Eurovision 2013 : Finale Carola pour une apparition flash - Eurovision 2013


Toujours dans sa jupette aux couleurs suédoises, Petra lance un portrait vidéo du charmant Eric Saade que nous avions interviewé à Paris et croisé à Malmö ces jours-ci. Eric, qui compte beaucoup de fans gays en France, est maintenant dans la green room où il donne la parole au Superviseur de l'Eurovision John Ola Sand.

  • Eurovision 2013 : Finale Sarah Dawn Finer - Eurovision 2013



Sarah Dawn Finer abandonne son rôle de Lynda Woodruff qui nous a bien fait rire précédemment pour endossé celui de chanteuse, lors d'une émouvante interprétation de The winner takes it all.

Ce gagnant n'est pas connu mais le suspense est à son comble. Nous ne savons vraiment pas qui va gagner la statuette. La Géorgie, l'Azerbaïdjan, les Pays-Bas, l'Allemagne, le Danemark, la Finlande, l'Islande, la Russie, l'Ukraine, l'Italie, la Grèce ou bien la Suède ? Décompte des votes :

La séquence musicale introduisant le décompte avec un danseur est supprimée après avoir été répétée une seule fois lors de la première répétition.

Petra Mede revient sur scène dans une tenue de princesse. La robe est si lourde que la présentatrice doit s'assoir pour interroger un à un chaque pays pour le décompte des votes. C'est Yohio qui annonce les votes suédois, Tooji pour la Norvège, la Miss Météo Marine Vignes pour la France et Lena, qui confond deux pays lors de l'annonce du vote allemand.

Eric Saade intervient à quelques reprises et se remémore de ce qu'il a vécu il y a deux ans en pareille situation.

Après un suspens entretenu au début avec 12 points donnés à la Grèce, puis 12 autres à la Norvège, à l'Italie, à la Belgique, à l'Azerbaïdjan et au Danemark, nous avons la confirmation, avant la fin de l'annonce des 39 pays, que c'est Emmelie de Forest qui remporte l'Eurovision 2013 avec Only teardrops.
RESULTAT FINALE EUROVISION 2013  
  Favori Pays Interprète Chanson Points
1Drapeau dk DanemarkEmmelie de ForestOnly teardrops281
2Drapeau az AzerbaïdjanFarid MammadovHold me234
3Drapeau ua UkraineZlata OgnevichGravity214
4Drapeau no NorvègeMargaret BergerI Feed You My Love191
5Drapeau ru RussieDina GaripovaWhat If?174
6Drapeau gr GrèceKoza Mostra & Agáthonas IakovídisAlcohol is Free152
7Drapeau it ItalieMarco MengoniL'essenziale126
8Drapeau mt MalteGianluca BezzinaTomorrow120
9Drapeau nl Pays-BasAnoukBirds114
10  Drapeau hu HongrieByeAlexKedvesem84
11Drapeau md MoldavieAliona MoonO mie71
12Drapeau be BelgiqueRoberto BellarosaLove Kills71
13 Drapeau ro RoumanieCezarIt's my life65
14Drapeau se SuèdeRobin StjernbergYou62
15Drapeau ge GéorgieNodi & SophieWaterfall50
16Drapeau by BiélorussieAlena LanskayaSolayoh48
17  Drapeau is IslandeEyþór Ingi GunnlaugssonÉg á Líf47
18   Drapeau am ArménieDoriansLonely Planet41
19   Drapeau uk Royaume-UniBonnie TylerBelieve in Me23
20 Drapeau ee EstonieBirgit ÕigemeelEt uus saaks alguse19
21Drapeau de AllemagneCascadaGlorious18
22  Drapeau lt LituanieAndrius PojavisSomething17
23Drapeau fr FranceAmandine BourgeoisL’enfer et moi14
24Drapeau fi FinlandeKrista SiegfridsMarry me13
25 Drapeau es EspagneEl Sueño de MorfeoContigo hasta el final8
26Drapeau ie IrlandeRyan DolanOnly Love Survives5


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser