Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale

  • by
Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
David Lindgren, Yohio, Sean Banan et Louise Hoffsten ont décroché leur place en finale lors des deux premières soirées du Melodifestivalen 2013. Ce soir, deux autres artistes vont obtenir leur ticket pour se produire au Friends Arena, et deux autres auront droit à une seconde chance comme l’ont déjà obtenu Cookies’N’Beans, Eric Gadd, Anton Ewald, Eric Segerstedt & Tone Damli.

En ce 16 février à Skellefteå, une ville du nord de la Suède, c’est une soirée féminine avec 4 chanteuses. 3 jeunes femmes (dont une avec une chanson de Fredrik Kempe) vont essayer de concurrencer une jeune quarantenaire. Caroline af Ugglas avait failli décrocher le Melodifestivalen 2009. Elle est donc attendue ce soir par les suédois.

Pas par nous ! De notre côté, nous penchons plutôt pour Eddie Razaz et Martin Rolinski qui proposeront des chansons up-tempo mais il se pourrait aussi que ce soit un quatuor de vétérans (Ravaillacz) ou de jeunes rockeurs (State of Drama). C’est donc une troisième manche qui sera très-très difficile à remporter tant le niveau est élevé !

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale


L’émission commence par un résumé de l’émission de Göteborg avec les qualifiés, puis avec le célèbre générique qu’on entend pourtant de moins en moins. Danny et Gina marchent alors sur le catwalk pour rejoindre la grande scène.

Danny cite les 8 invités de ce soir et l’on retrouve Gina... à Rome ! Devant le Colisée et dans les rues de la capitale italienne, l’animatrice essaie de comprendre pourquoi l’Italie est le seul pays a n’avoir donné aucun point à la Suède à l’Eurovision 2012. Dans ce micro trottoir, la suédoise ne croise aucun italien connaissant cette chanson. Ce soir, ils sont plutôt focalisés sur San Remo, un festival où sera annoncé leur représentant. En France, elle n’aurait sûrement pas eu plus de succès même si nous avons donné 12 points à Loreen !

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale



(Peter Bostrom, Thomas G:son)

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
La compétition commence avec Eddie Razaz, beau jeune homme repéré dans la Nouvelle Star suédoise en 2009. Depuis, il a sorti quelques morceaux avec REbound mais il s’est séparé de son acolyte et c’est seul qu’il intègre le Melodifestivalen. Sa chanson est de Peter Bostrom et Thomas G:son, les deux compositeurs d’Euphoria, que l’on voit dans la green room juste devant la statuette remportée en 2012.

Le beau gay d’origine perse fait son entrée sur "Remember the time" de Michael Jackson. Puis, c’est en compagnie de ses deux danseuses que le beau barbu, qui devrait plaire aux gays fans de bears, entame sa prestation très chorégraphiée. Son morceau electro pop est très bon. Il multiplie les "oh-oh-oh" et les "ali-bi", ce qui devrait permettre au public de bien le mémoriser. Après un bon break electro, la mélodie est jouée quelques instants au piano avant une grosse reprise pour un final explosif en compagnie d’une troupe entièrement féminine.

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale



(Elin Petersson)

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
Place à un nouveau talent avec Elin Petersson qui a été une des toutes premières artistes sélectionnées. La chanteuse blonde et pulpeuse est toute souriante dans sa longue robe rouge. Mais avec ce titre, cela bouge beaucoup moins qu’avec Eddie. Elin reste derrière son pied de micro la guitare en bandoulière. Sa ballade pourrait nous réveiller en douceur mais peu de chances que les suédois la choisissent pour les représenter à Malmö.
(Kjell Jennstig, Leif Goldkuhl, Henrik Dorsin)

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
Le duo à la présentation nous annonce maintenant les Ravaillacz. Le quatuor composé de Tommy Körberg, Claes Malmberg, Johan Rabaeus et Mats Ronander font leur entrée sur une musique jazzy. Dans leurs beaux costumes les sexagénaires nous chantent un bon morceau de schlager à la sauce western. Autant dire que ce n’est pas notre style même si nous apprécions leur entrain et reconnaissons que cela peut plaire... et plus particulièrement aux suédois qui comprendront les paroles !

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale



(Freja Blomberg, Fredrik Samsson)

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
Ça déménage déjà avec le rose des cheveux de l’auteur Freja Blomberg qui a composé ce titre avec Fredrik Samsson pour la gagnante de la Nouvelle Star suédoise en 2011. La jeune Amanda est assise devant son miroir dès l’intro. Ces reflets sont l’élément clé de sa prestation. La chanteuse ne cesse de jouer avec eux tout en nous jetant des regards assurés. Assez lent pour commencer, il y a ensuite une belle montée même si son morceau est moins rock qu’imaginé. Nous dirons donc qu’il s’écoute bien sans pour autant nous convaincre totalement.

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale



(Thomas G:son, Andreas Rickstrand)

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
Danny Saucedo nous parle ensuite de BWO. Voici donc le tour de Martin, notre chouchou de cette soirée. Le jeune homme a été repéré dans Popstars, puis Alexander Bard a fait appel à lui pour BWO, groupe dont qu’il a intégré en 2003 et avec lequel il a tourné jusqu’en 2010. Le trio a même participé 4 fois au Melodifestivalen, obtenant même la deuxième place en 2006 avec "Temple of Love" et troisième en 2008 avec "Lay your love on me".

Après un premier single solo "Blame it on a decent matter" a l’été 2011, c’est le premier Melodifestivalen de l’ange blond que nous avions écouté en showcase à la soirée gay Glam As You à Paris et à la G-A-Y à Londres avec les Army of Lovers qui seront d’ailleurs au Melodifestivalen la semaine prochaine.

Martin Rolinski entre sur le "Here we go again" des Stakka Bo sous quelques discrets applaudissements, mais sans banderole. Seuls les ballons jaunes s’agitent. Son morceau electro commence doucement, agréablement. Juste le temps de regarder ce qui va se passer dans les trois cages en plexiglas installés sur la scène. Au milieu, c’est Martin qui chante sous les néons jaunes et les lumières roses. A ses côtés, dans les deux autres cages, se trouvent ses danseuses en combinaisons moulantes. Elles se barbouillent de peinture au son de cette mélodie très inspirée des Modern Talking.

Très pro, cravaté dans sa chemise blanche, Martin assure vocalement et sort même de sa cage sur la fin du titre pour s’avancer sur le catwalk et être au plus près du public.

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale

(Heinz Liljedahl, Caroline af Ugglas)

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
Gina présente la prochaine artiste en compétition. C’est aussi une sérieuse concurrente car au Melodifestivalen 2009 elle s’était classée seconde avec son "Snälla, snälla". C’est sa troisième participation dans ces sélections suédoises après avoir été rapidement éliminée lors du Melo 2007.

La chanteuse ne porte cette fois pas de bottes et de robe pastelle. Caroline est plus sobre avec son haut blanc stylé, sa chaîne autour du cou, son pantalon noir et ses chaussures rouges. La mélodie est assez douce et Caroline est à fond dans l’interprétation de ce morceau en suédois. Pétillante, elle est seule un long moment puis les lumières s’allument sur ses choristes qui vont jouer un petit rôle dans la mise en scène.
(Göran Werner, Sebastian Hallifax, Emil Gullhamn, James Hallifax)

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
Le duo est sur le catwalk pour nous présenter les State of Drama. Ces rockeurs sont plus sages que ceux de 2012. Leur chanteur a même l’air gentil avec son look d’étudiant de la Sorbonne. Seul un a les cheveux longs ce qui contraste avec les habituels hard-rockeurs du Melodifestivalen. Leur morceau est calme même s’il contient de belles envolées.

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale



(Fredrik Kempe, Anton Malmberg Hard af Segerstad)

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
Gina annonce la dernière candidate et présente ses deux auteurs dont l’excellent Fredrik Kempe. Janet Leon est une ex-membre du girlsband Play. Depuis, elle a joué dans Grease pendant un an.

La jeune femme marque ici son retour après avoir participé à l’émission Made In Sweden où elle tentait de faire carrière en solo lors de la saison 1 (et le morceau "Heartache on the dancefloor") et avec son groupe Play pour la saison 2). C’est au Melodifestivalen qu’elle décide de venir conquérir le public suédois.

Les hétéros mais aussi les gays seront comblés de la voir dans sa combinaison bleue qui met ses formes en valeur lors de son entrée sur le "Gangsta’s Paradise" de Coolio. Nous espérons beaucoup d’elle car cette année il n’y a pas vraiment de diva au Melodifestivalen. Elle commence sa prestation avec une longue bâche noire qui recouvre toute la scène lors de l’intro et jusqu’à l’arrivée de ses 4 danseuses en combinaisons grises, également très moulantes.

C’est un up-tempo, pas très relevé malgré son beat electro. Mais, nous entrons dans le morceau progressivement. Son refrain est accrocheur et l’on reprend facilement les "nanana" mais c’est la prestation qu’on retient surtout et qui fini en beauté sur le catwalk.

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
Après avoir écouté ces 8 nouvelles chansons, nos préférés sont donc celles de Eddie Razaz, Martin Rolinski et Janet Leon. Danny lance les extraits de ces 8 chansons et fait l’appel aux votes. Gina parle longuement à Eddie Razaz en green room. Elle le fait rire en parlant d’Anna Book mais il faut être suédois pour bien comprendre. Ensuite, elle compare les Ravaillacz aux Buranovskiye Babushki, les Mamies russes arrivées deuxièmes en 2012, ce qui fait bien rire les suédois également.

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
Gina est en Italie où elle se balade avec la photo de Loreen, que les italiens interrogés ne connaissent pas. Par contre, ils reconnaissent Victoria Silvstedt, quand l’animatrice leur montre sa photo. La séquence se termine avec Gina et sa perruque blonde qui chante Euphoria devant son transistor.
Gina est ensuite avec Ivan Bacchi, l’homme qui avait donné les votes italiens en 2012, à qui elle fait refaire l’annonce en pensant un peu plus à la Suède. Cette fois, l’italien offre les 12 points à la Suède. Pour le remercier, Gina lui offre 2 tickets… pour la seconde chance !

De retour en Suède, Gina annonce les 5 artistes arrivés en tête des télévotes. State of Drama (OK !), Caroline af Ugglas (Non, mais on s’en doutait !), Martin Rolinski (Oui, bonne surprise !), Ravaillacz (Non, ils prennent la place de nos préférés !) et Janet Leon (Ouf !). Nous sommes désagréablement surpris de l’élimination de Amanda Fondell et surtout de celle d’Eddie Razaz ! Nous craignons que Martin Rolinski soit éliminé rapidement. A suivre.

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale
Danny salue le norvégien Alexander Ryback présent dans le public puis lance les extraits des 5 chansons. L’interval act débute directement. C’est une séquence en noir et blanc dans laquelle dansent deux hommes avant la venue de Gina qui se prend pour Rita Hayworth sur Put the blame on mame. Gina est une véritable vamp sur ce swing. Danny prend le relaie pour un numéro de claquettes mais ne chantera pas ce soir. Le rythme s’accélère pour du charleston avant que la bande se retrouve au complet pour le final.

C’est l’heure de la séquence humoristique. Celle-ci débute par des images de Skellefteå où vivent les 6 membres du dansband Bizex. Après leur présentation, ils nous jouent Kvinna och Karl, une chanson parodique dans laquelle ils évoquent l’homosexualité. Difficile pour nous de comprendre les subtilités de leur texte même si musicalement c’est très entraînant.

Danny cite les 5 artistes encore en compétition puis annonce le nom du premier qualifié pour la finale. Aie ! Les rockeurs de State of Drama ! Après la séquence embrassades et photographies, le groupe rechante "Falling", heureux et surpris de cette qualification. La déception se poursuit pour nous qui aurions préféré voir cette chanson passer par la seconde chance.

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale


Gina derrière son pupitre va nous annoncer qui ira en seconde chance. Ouf Martin Rolinski de BWO n’est pas éliminé ! Le beau chanteur blond (non il n’est pas gay ! ) ira à Karlstad le 2 mars. C’est une consolation même si nous avions du mal à croire à sa qualification. Nous sommes donc plutôt contents de son sort.

Le deuxième artiste à rejoindre la seconde chance est annoncé ensuite. Il s’agit de Caroline af Ugglas ! Là, nous sommes heureux de voir qu’elle ne passe pas direct. Nous pensons donc que Janet Leon sera qualifiée. Mais non, la chanteuse se fait ravir la place par les Ravaillacz ! Leur titre aura été addictif mais nous ne souhaitions pas les voir à Stockholm.

  • Melodifestivalen 2013 : 3ème demi-finale


Pour Caroline, c’est la seconde fois qu’elle ira en seconde chance. En 2009, cela avait déjà été le cas... ce qui ne l’avait pas empêchée de se hisser juste derrière la gagnante ! Ne crions donc pas victoire trop vite. Ce soir elle a encore fait des dégâts en éliminant Janet Leon et Eddie Razaz.

Tommy, Claes, Johan et Mats Ronander sont de retour sur la scène pour chanter leur efficace "En riktig javla schlager". Avant la fin de la chanson, ils sont rejoint par les State of Drama avec lesquels ils vont se prêter au jeux de la séance photo.

Les 2 animateurs reviennent pour nous donnez rendez-vous samedi prochain pour découvrir les 8 dernières chansons dont celles de Army of Lovers et Ulrik Munther que nous attendons de découvrir avec impatience. Espérons qu’elles soient bonnes et surtout qu’ils se qualifient directement pour la finale au Friends Arena.

Melo 2013 : 3ème demi-finale
  Interprète - Titre (Compositeur) Classement
Eddie Razaz - Alibi
(Peter Bostrom, Thomas G:son)
6
   Elin Petersson - Island
(Elin Petersson)
8
   Ravaillacz - En riktig javla schlager
(Korberg, Rabaeus, Malmberg & Ronander)
FINALE
  Amanda Fondell - Dumb
(Freja Blomberg, Fredrik Samsson)
7
  Martin Rolinski - In and out of love
(Thomas G:son, Andreas Rickstrand)
SECONDE CHANCE
 Caroline af Ugglas - Hon har inte
(Heinz Liljedahl, Caroline af Ugglas)
SECONDE CHANCE
   State of Drama - Falling
(Werner, Hallifax, Gullhamn, James Hallifax)
FINALE
Janet Leon - Heartstrings
(Fredrik Kempe, Anton Malmberg Hard af Segerstad)
5



Yohio - Heartbreak hotel
Eddie Razaz - Alibi
Martin Rolinski - In and out of love
Anton Ewald - Begging
David Lindgren - Skyline
Sean Banan - Copacabanana
Janet Leon - Heartstrings
Louise Hoffsten - Only the dead fish follow the stream
Eric Segerstedt & Tone Damli - Hello goodbye
Cookies and Beans - Burning flags
Michael Feiner & Caisa - We’re still kids
Swedish House Wives - On top of the world
...Audience : 3,490 millions de téléspectateurs suédois ont regardé cette troisième émission.

Photos exclusives de Olle Kirchmeier/SVT


D'autres sujets qui peuvent vous intéresser